Accueil » Actualité dentaire » Appareils fixes conventionnels

Appareils fixes conventionnels

Brackets twin

Mini Uni-Twin de Unitek-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Mini Uni-Twin™ de 3M Unitek

Le bracket twin est le design de base de tous les appareils fixes classiques. L’attachement se fait en quatre points, c’est-à-dire aux quatre coins du bracket.

Par défaut, ce bracket est large pour accommoder les ailerons d’attaches. L’arc orthodontique est maintenu soit par des ligatures élastomériques ou des ligatures métalliques. L’insertion et l’enlèvement d’un arc orthodontique prennent définitivement plus de temps qu’avec des brackets autoligaturants.

Mini Twin cas de transfert-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Mini Diamond® de Ormco

L’image de droite démontre des brackets twin, probablement des Mini Diamond® de Ormco, provenant d’un cas de transfert d’un autre orthodontiste. La photo a été prise sans le fil. Ce bracket, de plus de 4 mm de large, occupe donc la moitié de la surface visible d’une incisive dont la largeur varie entre 8 et 9 mm.

Ligature métallique Poltergeist-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Je me sens attachée…

L’utilisation de fil de ligature métallique pour maintenir l’arc orthodontique a donné l’idée à Steven Spielberg d’une scène mémorable du film Poltergeist paru en 1982 et bien représenté par notre patiente qui a voulu se prêter à une reconstitution amusante.

Retour vers le haut

Bracket «single»

Bracket Attract-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Bracket Attract™

Ce bracket n’a que deux ailerons et le point d’attachement est donc central. On dit donc attachement à un point ou attachement simple. Ce bracket est peu utilisé de nos jours, mais il m’est arrivé d’avoir quelques cas de transfert avec ce type de brackets. Il est un peu moins large que le bracket twin, mais les ligatures métalliques et élastomériques ne le rendent pas très attrayant.

Ce bracket n’est pratiquement plus utilisé de nos jours.

Attract versus SPEED en 2003-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Attract™ versus SPEED™

Pour s’en convaincre, il suffit de juxtaposer 2 photos du même patient avec ses brackets Attract™ et ses nouveaux brackets SPEED™. Ces photos datent de 2002 et correspondent à une époque où j’utilisais les brackets SPEED™ réguliers. J’utilise maintenant les brackets SPEED™ mini sur les 4 incisives (voir page sur les Appareils). Remarquez la couleur jaune-brun des ligatures élastomériques.

 

Retour vers le haut

Brackets twin clairs

Clarity™

Bracket Clarity versus SPEED régulier-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Clarity™ versus SPEED™ sur le même patient

Le bracket Clarity™ mesure 4,25 mm de large comparativement à 2,5 mm pour un bracket SPEED™ régulier. Il fait partie de la famille des brackets “invisibles”. L’apparence matte du bracket dépend de la structure polycristalline du matériau utilisé. La présence d’une chaîne élastomérique et de ligatures métalliques ajoute à l’encombrement visuel.

Je vous laisse juger par vous-même de l’avantage plus ou moins mitigé qu’offre un bracket céramique clair par rapport au bracket SPEED™. La photo de gauche présente un patient dont les brackets Clarity™ ont été changés pour des brackets SPEED™.

Le polycristal de ces brackets est plus dur que l’émail et, par conséquent, lorsqu’il est utilisé à l’arcade inférieure et qu’une dent contacte le bracket, c’est l’émail de la dent qui use et non le bracket.

Bracket Clarity et tabagisme-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Clarity™ et tabagisme

Le tabagisme, qui est reconnu pour être le meilleur moyen de déposer de la nicotine sur les dents, ne fait pas bon ménage avec n’importe quel bracket en général. C’est très apparent avec ce cas.

Retour vers le haut

Inspire™

Bracket Inspire sourire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Sourire Inspire™

Bracket Inspire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Inspire™. Flèche rouge: Ailerons d’attache cassés.

À gauche, une vue rapprochée du bracket Inspire™ qui est taillé dans le cristal (imaginez un couvercle Corning Ware™). La structure est dite monocristalline ce qui lui confère une grande transparence par  rapport à la structure polycristalline utilisée dans les brackets Clarity™ et SmartClip SL™.

Un des inconvénients majeurs des brackets clairs, qu’ils soient monocristallins ou polycristallins, est leur grande fragilité (ils cassent facilement). Les flèches rouges démontrent 2 ailerons fracturés. Il faut alors remplacer le bracket et cela peut retarder significativement l’évolution du traitement.

Un autre inconvénient est l’interface de l’arc orthodontique qui est en acier inoxydable avec le cristal. C’est un peu comme glisser une lime de métal contre une vitre. Il y a de la friction et cette friction ralentit le mouvement de la dent sur le fil.

À droite, un sourire Inspire™. Nonobstant la transparence du bracket, il y a toujours l’arc orthodontique, les ligatures métalliques et, dans ce cas-ci, les poteaux chirurgicaux engagés sur le fil entre les brackets.

Inspire vs SPEED-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Inspire™ versus SPEED™

De la même manière que précédemment, rien ne vaut la comparaison de 2 sortes de brackets chez le même patient. Ces 2 photos ont été prises lors de la même séance à 45 minutes d’intervalle. Les brackets ont été changés parce qu’il était impossible d’achever la finition du traitement avec les brackets Inspire™ alors que ce fut fait en 6 semaines avec les brackets SPEED™.

Retour vers le haut

Spirit™

Sourire bracket blanc-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Sourire Spirit™

Bracket Spirit-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Bracket Spirit™

Le matériau de fabrication du bracket Spirit™ est une résine de polycarbonate dans laquelle est insérée une gouttière de métal. Cette gouttière (flèche verte) permet une meilleure rigidité de l’interface avec l’arc orthodontique. Malgré cet ajout qui a d’ailleurs  été repris dans les brackets Clarity™, la rigidité du polycarbonate n’est pas suffisante pour exprimer efficacement les mouvements de torsion lorsqu’ils sont nécessaires.

Un autre inconvénient est que le polycarbonate s’use et pour cette raison, il ne peut pas être utilisé à l’arcade inférieure, car les forces de mastication et les aliments vont abîmer complètement les ailerons aux coins du bracket.

La chaîne élastomérique (flèche bleue) utilisée pour maintenir l’arc orthodontique et fermer les espaces interdentaires change de couleur avec les aliments qui sont ingérés. Cela explique l’apparence jaunâtre autour des brackets sur la photo du sourire à gauche.

Retour vers le haut

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Aziza says:

    J’ai 38 ans, j’ai une canine incluses depuis 2005 où j’ai perdu ma canine d’origine, mon dentiste ma proposé de faire une appareil dentaire afin d’élargir l’espace pour ressortir la canine par une intervention chirurgical
    est ce que si possible a mon age

    1. Si je comprends bien votre question, vous avez perdu une canine de bébé (canine primaire ou lactéale) en 2005.Votre canine permanente (d’adulte) est incluse et vous désirez savoir s’il est possible de faire sortir cette canine d’adulte incluse avec un appareil amovible après avoir dégagé chirurgicalement la dent incluse.

      La réponse est oui. C’est possible, mais cela peut prendre du temps, car la traction d’une canine chez un patient de votre âge prendra plus de temps qu’un patient adolescent. Mais c’est le traitement de choix qu’il vous faut.

      Donc je suis d’accord avec ce que vous propose votre dentiste, mais sachez qu’il faudrait des broches pour réussir à placer la canine en position idéale dans les 3 plans de l’espace.

      1. aziza says:

        Merci infiniment pour votre réponse, vous avez bien compris ma question.
        j’ai un autre problème, je suis enceinte en 4 ème moi, est ce que je peut faire cette intervention pendant la grossesse.
        merci d’avance pour l’aide,
        Aziza

        1. Oui vous pouvez recevoir un traitement orthodontique si vous êtes enceintes. J’ai traité une multitude de patientes qui sont devenue enceinte durant leur traitement et qui ont accouchée avant la fin du traitement.

          Par contre, il ne faut pas prendre aucune radiographie durant la grossesse. Aucune chirurgie dentaire n’est autorisée durant le premier trimestre. Ce qui signifie que la chirurgie d’exposition et de ligature chirurgicale de la canine n’aurait pas pu être faite en début de grossesse. Or, vous en êtes à votre 4e mois, votre chirurgien devrait vraisembablement accepter.

          Bonne chance

  2. Ley says:

    Bonjours je voulais savoir ma petite soeur na vraiment besoin elle peut passer des 2$ entre cest dent ma mere a pas les moyen jaimerais lui offrir juste pour en haut ou en haut et en bas dependament du prix.
    Merci davance

    1. Bonsoir Ley,

      Je ne fourni pas de prix de traitement sans avoir examiner un patient. Veuillez contacter ma secrétaire au 418-847-1115 pour prendre un rendez-vous de consultation.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...