Accueil » Actualité dentaire » L’expansion palatine

L’expansion palatine

Palais étroit ou pas assez large. Qu’est-ce que ça veut dire?

J’ai mis en ligne une présentation Keynote intitulée les déficiences transversales du maxillaire. Le texte qui suit se veut une version similaire avec plus de texte descriptif pour aider à la compréhension du lecteur profane, car la présentation Keynote est conçue pour un auditoire de dentiste. Ce Keynote est un cours que j’ai présenté à la formation continue de l’Université de Montréal et de l’Université Laval. Bon visionnement.

.

Articulé croisé postérieur unilatéral

La mâchoire supérieure présente une largeur plus grande que la mâchoire inférieure de sorte que les dents supérieures surplombent les dents inférieures (voir photo dentition normale classe I). Lorsque le maxillaire n’est pas assez développé en largeur, on remarquera que les dents supérieures sont à l’intérieur des dents inférieures au lieu de les surplomber.

Le cas ci-dessous illustre un articulé croisé (crossbite) postérieur droit. Les milieux d’arcades ne coïncident pas (flèches bleues). Le milieu inférieur est dévié vers la droite (flèche jaune) du même côté que l’articulé croisé.

En fait, c’est toute la mâchoire inférieure qui est déviée vers la droite. L’articulé croisé débute au niveau de la canine primaire supérieure droite et s’étend jusqu’à la dernière molaire droite. Les dents supérieures sont donc à l’intérieur des dents inférieures alors que ce n’est pas le cas du côté gauche.

Articulé croisé crossbite vue iof et iod-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Articulé croisé postérieur droit

 

Constriction palatine glissement fonctionnel-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Interférence ou prématurité dentaire causant un glissement fonctionnel vers la droite

Si on manipule la mâchoire inférieure, on peut mettre en évidence l’interférence sur les canines primaires (flèche rouge) qui fait dévier la mâchoire inférieure.

On dit alors que la mâchoire est en relation centrée, c’est-à-dire que les articulations gauche et droite sont centrées dans leur fosse articulaire respective.

C’est à partir de ce point de contact que la prématurité cause une interférence dite fonctionnelle qui force l’enfant à dévier la mâchoire inférieure vers la droite jusqu’à la fermeture complète de la dentition.

L’apparition de cette interférence est probablement survenue lors de l’éruption des canines primaires (lactéales), soit vers l’âge de 16 à 22 mois, limitant ainsi le développement en largeur du palais.

.
Latérodéviation mandibulaire et articulé croisé postérieur droit crossbite-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Asymétrie faciale vers la droite et articulé croisé postérieur droit

Il est important de comprendre que cette déviation de la mâchoire inférieure vers la droite ou vers la gauche a un impact sur la symétrie du visage.

En fait, cela occasionne une asymétrie du même côté que l’articulé croisé. Sur la photo ci-contre, remarquez le côté gauche de la mâchoire qui semble plus long que le côté droit. L’angle mandibulaire gauche n’est pas égal à l’angle mandibulaire droit.

Le centre du menton (ligne rouge) ne coïncide pas avec le centre du visage.

Ce type de déviation n’est pas permanent chez une enfant en croissance. Il suffit de corriger la largeur du palais avec un appareil d’expansion palatine afin que la mandibule ne dévie plus d’un côté ou de l’autre et le visage reprendra une meilleure symétrie.

Par contre, lorsqu’il n’y a plus de croissance de disponible, l’asymétrie causée par le glissement fonctionnel a de fortes chances de devenir une asymétrie squelettique permanente.

.

Articulé croisé postérieur bilatéral

Le manque de développement en largeur du maxillaire peut être tel que la relation entre les dents postérieures et inférieures est inversée des deux côtés au lieu d’un seul. Une telle constriction palatine occasionne un articulé croisé postérieur bilatéral.

Articulé croisé postérieur bilatéral crossbite-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Articulé croisé postérieur bilatéral

Le maxillaire est alors significativement plus petit, plus étroit. Le manque d’espace, lorsque toutes les dents adultes seront en bouche, sera d’autant plus important. Souvent, un articulé croisé bilatéral sera associé à un mode de respiration buccale chronique.

Pour respirer par la bouche, la langue ne doit pas être en contact avec le palais, sinon l’air ne passerait pas. La langue ne participe donc pas au développement en largeur du palais. Pour comprendre le rôle de la langue et de la respiration buccale, j’utilise souvent la métaphore suivante : petit enfant, petite langue, grand enfant, langue plus grande.

À mesure que l’enfant grandit, la langue s’agrandit proportionnellement. Or, si la langue n’est jamais en contact avec le palais parce que l’enfant respire presque exclusivement par la bouche (le nez étant obstrué en permanence soit à cause d’allergies ou toute autre cause mécanique), la langue ne participe pas au développement du maxillaire, car elle est située le plus souvent entre les dents de la mâchoire inférieure. Le traitement, outre l’élargissement du palais avec un appareil d’expansion, doit inclure la recherche des causes de l’obstruction nasale et du mode de respiration buccale.

Il n’y aura cependant pas de glissement fonctionnel d’un côté ou de l’autre contrairement à ce qu’on retrouve lorsqu’on est en présence d’un articulé croisé unilatéral.

Retour vers le haut

.

Appareil d’expansion palatine

Hyrax

Appareil d'expansion palatine Hyrax bibague-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Appareil d’expansion palatine Hyrax bibague

Un appareil d’expansion palatine est constitué d’un vérin ou vis micrométrique d’expansion qui est soit incorporé dans une armature de métal (Hyrax) ou soit dans une structure d’acrylique (HAAS). L’appareil est retenu sur les dents soit par des bagues, soit par un recouvrement en acrylique complet des dents collé sur les dents postérieures. La vis permet l’écartement des composantes gauche et droite de l’appareil et, par le fait même, provoque une disjonction de la suture palatine.

L’appareil d’expansion palatine est cimenté aux dents pour permettre une meilleure pression latérale.

Pendulum

Parfois, il est nécessaire d’élargir le palais en même temps qu’on doive bouger des dents dans le sens sagittal (avant-arrière). Le Pendulum est ce genre d’appareil d’expansion qui permet de reculer les molaires en utilisant la voûte palatine et les dents prémolaires comme unité d’ancrage pour pousser sur les molaires.

Appareil d'expansion Pendulum-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Appareil d’expansion Pendulum

Dans l’image A de la figure ci-dessus, vous observerez que la vis d’expansion est ouverte et que les pièces de plastiques roses sont séparées l’une de l’autre. La phase de disjonction (expansion) est donc terminée. C’est à ce moment que les fils de stabilisation sont coupés pour permettre aux ressorts de distallisation de reculer les molaires (flèches vertes, image A). Dans l’image B, vous observerez qu’un espace s’est créé entre les prémolaires et les molaires. Les ressorts de distallisation qui avaient été préactivés avant la cimentation de l’appareil se sont déployés selon le sens indiqué par les flèches bleues. Le mouvement des ressorts est un mouvement de rotation (comme pour dévisser un couvercle) qui est fait dans un plan parallèle à la voûte palatine, ce qui évite une bascule des molaires. Ainsi les molaires sont plus droites après le mouvement de recul.

Les 2es prémolaires sont alors dégagées de leurs appuis et leur mouvement de recul est amorcé (flèches vertes, image B). Dans l’image C, les espaces sont maintenant entre les 1res et les 2es prémolaires. Les appuis sur les 1res prémolaires sont coupés à leur tour et celles-ci pourront alors reculer dans l’espace nouvellement créé. C’est ce type d’appareil qui a été utilisé dans le traitement du cas qui est expliqué en détail à la page cas traité/classe II division 2.

.

Comment est-ce possible d’élargir le palais?

Vue occlusale du maxillaire supérieur suture intermaxillaire et interpalatine-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Suture intermaxillaire

Le maxillaire est un os pair, c’est-à-dire qu’il y en a 2 dans le corps humain. Il est constitué d’un os maxillaire gauche et d’un os maxillaire droit. Ces 2 hémimaxillaires s’articulent ensemble par la suture intermaxillaire (flèches rouges) et aux autres os du crâne, tels que l’os zygomatique, l’os palatin, le sphénoïde, pour ne nommer que ceux-ci.

Lorsqu’un individu est en croissance, la suture qui articule 2 os consécutifs contient du cartilage. C’est la présence de ce cartilage qui permet la disjonction des hémimaxillaires sous la force engendrée par l’activation quotidienne du vérin d’expansion selon la durée et la quantité prescrite par l’orthodontiste afin d’atteindre la largeur requise.

.

Vue PA fin de disjonction du maxillaire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Vue postéroantérieure à la fin de l’expansion palatine. (1) La suture intermaxillaire est séparée. (2) La vis est activée et les éléments gauche et droit se sont séparés. (3) Un espace (diastème) est observable entre les 2 incisives.

À la fin de l’expansion, un espace entre les 2 incisives sera souvent observé (flèche #3). La présence de cet espace ou diastème est une preuve qu’il y a eu séparation adéquate des 2 hémimaxillaires (flèches #1) au niveau de la suture intermaxillaire lors de l’activation de l’appareil (flèche #2).

En vue frontale, l’écartement des 2 incisives est bien visible. Cet espace se refermera grâce à la traction des fibres gingivales qui sont attachées aux dents. Ce mouvement commence dès l’arrêt de l’activation de l’appareil.

Il est normal d’observer une sensibilité des incisives au fur et à mesure qu’elles s’écartent lors de l’activation de l’appareil.

Certains patients vont même ressentir une sensation de pression à la base du nez entre les yeux. Comme vous pouvez le constater sur la radiographie, la disjonction du maxillaire a des répercussions sur toutes les autres sutures du maxillaire et celles-ci ressentent à distance la pression exercée par le disjoncteur. Les sutures s’adaptent et se remodèlent pour absorber la pression.

Avant et après expansion-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Début et fin d’expansion palatine

.

Après expansion et 6 mois plus tard-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Vue occlusale de la fin d’expansion et vue frontale lors de l’enlèvement de l’appareil 6 mois après l’arrêt d’expansion

Retour vers le haut
.

Fonction de l’appareil d’expansion palatine

Expansion Hilgers avant après-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Appareil d’expansion de type Hilgers. Avant expansion et après expansion.

L’appareil sert à augmenter la largeur de la voûte palatine et permet de coordonner la largeur de la denture supérieure avec la largeur de la denture mandibulaire. Ci-contre, l’expansion a été obtenue avec un appareil bibague dont la vis est incorporée dans des pièces d’acryliques bordée par une armature métallique. Les boucles de ressort relient les bagues à l’appareil et permettent un mouvement de “dérotation” comme le démontrent les flèches bleues. Ce mouvement de dérotation permet un recul de 1 à 2 mm des 1res molaires, car l’appareil est retenu antérieurement par les appuis occlusaux collés sur les prémolaires. L’élargissement du palais permet d’arrondir la partie antérieure de la dentition. Elle devient moins ogivale.

Ce dessin d’appareil a été mis au point par James Hilgers et publié dans le Journal of Clinical Orthodontics en 1991. JCO 1991, v25, #8, p491-497 JCO-ONLINE.COM.

Il s’agit donc d’un appareil que j’utilise depuis 20 ans tout comme le Hyrax. Chacun a ses avantages et inconvénients, mais leur efficacité en terme d’expansion est tout à fait comparable. Ils ont leurs indications précises et il appartient à l’orthodontiste de choisir un modèle plutôt que l’autre.

À noter qu’il existe aussi un design d’appareil d’expansion à recouvrement occlusal, collé sur les dents postérieures, sans bagues. J’aime mieux les appareils bibagues que les appareils collés pour la simple raison qu’il est bien plus facile et bien moins long de coller et enlever un appareil bibague qu’un appareil à recouvrement occlusal. Ceci étant dit, les appareils à recouvrement occlusal sont de bons appareils et il m’arrive d’en utiliser. Encore là, il existe des indications précises qui guident mon choix.

.

Durée de l’expansion palatine

L’expansion de la vis micrométrique se fait à raison d’une activation par jour ce qui représente 0,2 mm à 0,25 mm par jour. Il faut donc activer l’appareil une trentaine de jours consécutifs (1 mois) pour obtenir 6 mm d’expansion. Une visite de contrôle est faite 14 à 15 jours après le début de l’expansion pour s’assurer :

que tout va bien,

que l’activation se fait correctement,

que l’appareil est bien collé,

pour confirmer le nombre de jours d’activation qu’il reste à faire.

Environ 30 jours après le début de l’activation, une autre visite de contrôle est nécessaire. L’orthodontiste vérifie alors la relation transversale (la largeur) du maxillaire par rapport à la mandibule. Vous cessez alors d’activer l’appareil.

L’appareil d’expansion sera conservé en place pour 6 mois. Ce qui fait donc un total de 7 mois entre le moment de la pose de l’appareil et la dépose de l’appareil.

Donc, la durée du traitement avec cet appareil est généralement 1 mois d’activation et 6 mois de rétention.


.

Tours ou activations de l’appareil d’expansion palatine

La posologie sur le nombre de jours d’activation (1 activation/jour) est prescrite selon le cas. Cela peut varier de 14 à 40 jours d’activation. Il est important de comprendre qu’une activation correspond à un quart (¼) de tour et non pas un tour ou révolution complète du cylindre.

Vis d'expansion-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Vis de disjoncteur palatin de type Hyrax

Pour bien comprendre le fonctionnement, il faut d’abord savoir comment est faite une vis de disjoncteur palatin.

Un disjoncteur palatin est constitué d’une armature et de connecteurs rigides (flèches vertes). Une vis sans fin relie les 2 parties de l’armature. Au centre de la vis se trouve un cylindre perforé de part en part, ce qui fait 4 trous dans le cylindre.

.

Comment activer la vis de l’appareil d’expansion

1-Comment activer l'appareil d'expansion étape 1-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Figure 1: Insérer la tige dans le trou du cylindre.

 

2-Comment activer l'appareil d'expansion étape 2-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Figure 2: La tige est bien insérée. Vous pouvez pousser le manche pour que débute le cycle d’activation.

.

Un manche de plastique avec une extrémité constituée d’une tige métallique rigide est utilisé pour activer la vis.

1- Insérer la tige ronde dans le petit trou sur le cylindre perforé. Enfoncer la tige jusqu’au pli d’arrêt. N’ayez aucune crainte de toucher le palais, car la tige est stoppée par le pli d’arrêt.

2- Pousser le manche de plastique vers l’arrière. Le cylindre fera une révolution vers l’arrière. Une révolution représente ¼ de tour ou 90°.

3- Au fur et à mesure que cette révolution vers l’arrière de la vis s’effectue (flèche bleue), la tige de métal fait une révolution dans le sens inverse (flèche rouge) dans le manche de plastique.

4- À la fin de la révolution, un nouveau trou est apparu à l’avant. Il est important de pousser le manche jusqu’à ce que soit apparu ce trou.

3-Comment activer l'appareil d'expansion étape 3-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Figure 3: Pousser le manche vers l’arrière.

 

4-Comment activer l'appareil d'expansion étape 4-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Figure 4: À la fin du quart de tour d’activation apparaît un nouveau trou sur le cylindre.

.

5-Comment activer l'appareil d'expansion étape 5-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Figure 5: Retirer la tige du cylindre perforé.

5- Retirer la tige en effectuant un mouvement vertical vers le bas (flèche rouge). Il est important que l’enfant ait la bouche bien ouverte et ne pousse pas sa langue vers le haut contre la manche.

.

Retour vers le haut

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. philippe says:

    Dans des cas extrêmes peut-on arrondir une arcade dentaire par expansion palatine et extraction prémolaire
    L’expansion palatine peut-elle modifier un profil trop avancé

    Salutation
    Philippe

    1. Bonsoir Monsieur,

      Pour répondre à votre question, vous devez imaginer une forme d’arcade dentaire parabolique de largeur X, de longueur L et de périmètre P.
      La largeur de l’arcade est mesurée au niveau de la 1re molaire. La longueur est la distance entre le sommet de la parabole (point de contact entre les 2 centrales) et le distal des 2es molaires. Le périmètre est le contour de cette ligne parabolique du distal d’une 2e molaire à l’autre.
      Si le périmètre est constant et qu’on élargit la forme d’arcade (expansion) de 7 mm (x +7), il est vraisemblable de dire que la longueur sera moindre de y mm (L – y). Le sommet de l’arcade sera plus arrondi, ou moins pointu si vous préférez, car l’arcade (la parabole) est plus large et le périmètre est constant.
      Si on extrait 2 dents (1 prémolaire par côté), la longueur de l’arcade, une fois les espaces fermés, sera réduite d’environ 7,5 mm (en supposant qu’il ne manquait pas d’espace initialement). La longueur est donc de L – 7,5. Pour que les canines se coordonnent avec les 2es prémolaires, il est vraisemblable que la distance intercanine augmente (plus large), car elles sont maintenant situées dans une région de l’arc parabolique qui est plus large. Gianelly (AJODO 2003) a démontré que les arcades dentaires ne sont pas plus étroites dans les cas avec extractions que dans les cas sans extraction.
      Il est plutôt rare de procéder à de l’expansion et des extractions dans un même traitement. Élargir un palais et extraire des prémolaires peut conduire à une rétraction supplémentaire des dents antérieures.
      Il faut mettre en perspective que les formes d’arcades de départ influencent le résultat final. Une classe II division 1 a souvent une forme d’arcade plus pointue alors qu’une classe II division 2 a une forme d’arcade plus large.

      Je ne peux répondre à votre 2e question, car elle est trop vague.

      Recevez, Monsieur, mes salutations distinguées

  2. dr ahid hicham says:

    Bonjour cher docteur
    Voila j’ai un patient qui a 12 ans ; il est en denture définitive et qui se présente avec une canine ectopique qui peut prendre place par une expansion , je lui est placé un disjoncteur qu’il active à raison de 1 quart de tour par jour, bref après quelques jours le diastème interincisif est apparu ..Mais le patient a arrêté l’activation pendant un mois ce diastème disparait ..Est-ce je dois refaire l’activation et si veux bracketter est ce possible? merci

    1. Vous pouvez reprendre l’activation sans problème. Mais savez-vous durant combien de jours il y a eu activation? C’est normal que le diastème se referme dès que l’activation du disjoncteur cesse. Y avait-il un articulé croisé postérieur ou était-ce seulement un manque d’espace? Si c’était un manque d’espace était-il localisé ou généralisé. Il y a beaucoup de facteur qui affecte l’algorythme de décision. Je ne peux tous les évoquer.

  3. chanel hand says:

    Bonjour, j’aurais voulu savoir le prix du disjoncteur et aussi si il y a besoin de faire une chirurgie. MERCI D’AVANCE

    1. Madame,
      Il est impossible pour moi de répondre la première question, car le prix du disjoncteur fait partie d’un traitement plus global et je ne donne pas de prix de traitement sur un site web.
      Quant à savoir si vous avez besoin d’une chirurgie, je ne peux répondre car je n’ai aucune idée de la malocclusion que vous avez.
      Désolé
      Dr Sylvain Chamberland

  4. teresa says:

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir si, sur un enfant de 12 ans, l’expansion palatine est efficace lorsqu’il s’agit d’une articulation croisée unilatérale.
    Et sachant que l’on parle d’une asymétrie squelettique.
    Merci de me répondre

    1. L’expansion palatine est très efficace pour un enfant de 12 ans. Bien que vous dites que l’articulation croisé soit unilatérale et qu’il y a une asymétrie squelettique, il est vraisemblable qu’un glissement fonctionnel n’ait pas été diagnostiqué et qu’en vérité, la constriction soit bilatérale. Lorsque l’articulé croisé sera corrigé, il est très probable que l’asymétrie squelettique soit en tout ou en partie corrigée aussi.

      1. teresa says:

        Dr chamberland,

        Mon fils de 12 ans qui a une articulation croisée unilatérale, porte un appareil d’expansion palatine. Nous avons activé l’appareil pendant 1 mois environ ou moins et cela a fonctionné mais cela n’est pas parfais.
        Elle me confirme que mon fils a bien une asymétrie squeletique qui ne pourra que se resoudre a l age adulte qu avec la chirurgie.
        J’ai peur pour l’avenir. Pour le moment cela ne se voit pas, mais est ce que son visage va se modifier à l’avenir?
        Peut-il y a voir des conséquences sur sa sante future.?
        Quel solution.
        Merci docteur

        1. À la fin de la période d’activation du disjoncteur palatin, il ne devrait plus y avoir d’articulé croisé postérieur. Il devrait normalement y avoir un léger excès de 1-2 mm du maxillaire de chaque côté par rapport à la mâchoire inférieure. Si ce n’est pas le cas, il faudra activer l’appareil.
          S’il y a vraiment une asymétrie squelettique, je suis d’accord qu’il faille surveiller et décider plus tard ce qui est pertinent de faire.
          N’ayez pas peur pour l’avenir. Vivez au présent.
          Non, il ne devra pas avoir de conséquences pour sa santé à part avoir une asymétrie faciale, laquelle peut se corriger par chirurgie si nécessaire.

  5. Martin says:

    Bonjour,

    J’aimerais savoir,

    Quel est la différence de gain acquis on obtiens avec une expansion palatine à l’âge adulte avec broches sans chirurgie et avec chirurgie ?

    Es-ce que l’expansion palatine avec un traitement orthodontique seulement est réellement satisfaisant ?

    Merci ,

    1. 1-Expansion asssitée chirurgicalement (EPRAC), gain de 7 à 10 mm au niveau des dents, 4 à 6 au niveau squeletique.
      2-Expansion avec une ostéotomie Le Fort 1, gain de 5 à 7 au niveau des dents, gains squelettiques non connus, mais on peut prétendre 3, 4 ou 5 mm.
      3-Expansion avec arc orthodontique sans chirurgie, expansion de 3-4 mm, aucune expansion squellettique. Récidive probable: 90-100%

      La stabilite des méthodes 1 et 2 est équivalente, soit de l’ordre de 30% de l’expansion dentaire totale.

      En conclusion, le choix de la méthode d’expansion dépends du déficit initial, tant au niveau basal que dentaire.

      Bonne chance.

      P.S.: pour trouver un orthodontiste dans votre région, veuillez consulter le site http://www.associationdesorthodontistes.com

  6. Durand says:

    Bonjour Dr Chamberland,

    J’aurais des questions relatives à l’hyperdivergence et au problème d’articulé croisé inversé unilatéral, chez l’adulte. J’ai vu, à de nombreuses reprises, qu’il y avait un risque important de récidives suite à un traitement combiné orthodontie / chirurgie orthognatique pour les personnes à profil hyperdivergent, mais également pour celles ayant un problème d’articulé croisé inversé.
    Pourriez-vous me donner plus de détails quant à ces récidives? Quels sont les phénomènes qui concourent, par exemple, à “re-créer” une béance antérieure, traitée par orthodontie+chirurgie? Sont-ce des mouvements dentaires?
    Pour le problème d’articulé croisé inversé unilatéral, si une disjonction maxillaire est réalisée afin d’agrandir la mâchoire supérieure pour solutionner ce problème, de l’os est crée au niveau du palais donc comment le problème peut-il récidiver? Sont-ce encore les dents qui “bougent” afin de se repositionner dans l’état initial?

    Merci pour vos clarifications.

    1. Bon matin,
      Vos questions sont très spécifiques et dévoilent une connaissance plus approfondie compatible avec un étudiant en médecine dentaire.
      Question 1 :
      Traitement orthochirurgie + profil hyperdivergent + récidive.
      Votre question réfère à la hiérarchie de la stabilité des chirurgies orthognathiques établie par Dr Proffit (Int.J. Adult Ortho Orthognath Surg 1996; 11: 191-204) et mis à jour récemment dans le Head & Face medecine 2007, 3:21. dont vous pouvez voir la figure ci-dessous.

      Hiérarchie des stabilités-Dr Chamberland orthodontiste à Québec.

      Ainsi, vous constatez que c’est le type de mouvement chirurgical qui est exécuté qui est le meilleur prédicteur de la stabilité. Selon l’auteur, des changements de moins de 2 mm (<2 mm) postchirurgical démontrent une grande stabilité, des changements de 2 à 4 mm sont considérés comme une stabilité moyenne et sont potentiellement significatifs cliniquement. Des changements plus grands que 4 mm (>4 mm) sont souvent au-delà du “range” de compensation orthodontique et sont cliniquement significatifs.
      Dans le traitement chirurgical d’une hyperdivergence squelettique, les mouvements squelettiques résultants sont une combinaison d’impaction du maxillaire (Le Fort 1), d’avancement mandibulaire (OSMB) et de génioplastie, ce qui signifie que le maxillaire bouge vers le haut et la mandibule vers l’avant (Mx up + Mn forward). Ce type de mouvement est stable si des fixations rigides sont utilisées.
      Les raisons évoquées pour expliquer la récidive (ou l’instabilité) sont :
      1— le remodelage à long terme du condyle des ATM. Les données de recherches suggèrent que longtemps après la guérison chirurgicale, le remodelage des condyles diminue la longueur mandibulaire et de la branche montant chez environ 25 % des patients
      2— Le changement à long terme de la position du maxillaire est expliqué par un retour à un patron de croissance hyperdivergent alors qu’il ne devrait pas avoir de croissance.

      Donc les phénomènes de récidives s’expliquent par des changements squelettiques et certains mouvements dentaires post traitement peuvent soit camoufler les changements squelettiques, soit les aggraver dépendamment du mouvement orthodontique initial.

      Question 2 :

      La disjonction chirurgicale du maxillaire se décompose en 2 mouvements. Je vous réfère à mes 2 articles publiés sur le sujet:lien 1, lien 2
      1-L’expansion squelettique (au niveau de l’os basal). Ce mouvement est stable.
      2-L’expansion dentaire (au niveau des dents). Ce mouvement est instable.
      Changement dans la dimension dentaire et squelettique à travers le temps-Dr Chamberland orthodontiste à Québec.

      Sur cette figure qui provient de ma recherche publiée en 2011 et reprise dans le livre Contemporary Orthodontics 5e ed, vous constatez que la récidive de la dimension transverse est principalement dentaire plutôt que squelettique. Une analyse de variance à mesures répétées (Repeated Measures ANOVA) démontre qu’il y a une relation significative entre le temps écoulé après la chirurgie et la récidive dentaire alors que les changements squelettiques ne sont pas affectés par le temps écoulé après la chirurgie.

      Voilà, je souhaite que cela réponde à vos questions.

      Bon dimanche

      PS: Tous les éléments de ma réponses concernent les mouvements chirurgicaux. Je n’ai pas élaboré sur la stabilité de l’expansion maxillaire conventionnelle dites orthopédique.

      1. Durand says:

        Bonsoir Dr Chamberland,

        Je vous remercie pour vos réponses claires et détaillées, que je n’avais pas pu obtenir par le biais de mon médecin ici en France! Encore merci.

  7. laurent G. says:

    Bonjour,

    J’ai appris qu’il existait comme approche thérapeutique, en plus de l’expansion symétrique du palais, l’expansion asymétrique. Dans quel cas utilise-t-on l’expansion asymétrique du palais ?

    En vous remerciant,

    L.G.

    1. Expansion asymétrique-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecL’expansion asymétrique du maxillaire est assez difficile, voire impossible à réaliser. Certes il existe des techniques de modification de l’appareil d’expansion comme une extension d’acrylique engageant les dents inférieures du côté où on veut moins d’expansion, mais l’efficacité qu’une expansion asymétrique a été obtenue n’est pas démontrée. J’ai toujours hésité à utiliser un tel appareil cela rends l’appareil volumineux et encombrant.

      Les photos ci-contre démontrent un maxillaire supérieur dont le côté gauche (barre verte) est plus étroit que le côté droit (barre bleue). Notez que ces 2 barres ont une longueur identique et que la barre bleue n’est pas assez longue pour toucher à la molaire droite.

      En vue de face, on note un articulé croisé postérieur du côté gauche (flèche bleu).
      On pourrait prétendre qu’il faudrait une expansion asymétrique où le côté gauche serait élargi plus que le côté droit ou bien que le côté en articulé croisé nécessite plus d’expansion que le côté qui ne l’est pas. C’est rarement le cas.

      .

      Glissement fonctionnel-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Il est important de comprendre qu’un articulé croisé unilatéral l’est rarement, car il y a presque invariablement un glissement fonctionnel à partir du premier point de contact (flèche verte de la 2e photo) jusqu’à la fermeture complète de la dentition où l’on peut voir l’articulé croisé.

      Une autre circonstance d’asymétrie du maxillaire est une croissance asymétrique de la mandibule. Un côté grandi plus vite que l’autre et le maxillaire suit et s’adapte à cet excès de croissance, d’où un maxillaire plus large du côté où la mâchoire inférieure est plus large.

      .

      C’est le cas du premier exemple ci-haut. Une expansion du maxillaire fut réalisée et l’articulé croisé fut corrigé.

      La photo prise lors de la dépose du disjoncteur palatin démontre que le maxillaire conserve une apparence asymétrique en largeur, mais l’articulé croisé est corrigé.

      .Post expansion-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

       

       

       

  8. claudie says:

    Bonjour,
    J’ai 25 ans et je me demandais si à cette âge on peut encore avoir un appareil d’expansion et si oui est-ce qu’il est possible d’avoir les broches en même temps.

  9. Oui, vous pouvez avoir un appareil d’expansion palatine à 25 ans, mais pour réaliser cette expansion, il faut combiner avec une approche chirurgicale. Cela s’appelle Expansion Palatine Rapide Assistée Chirurgicalement (EPRAC). Il n’est pas possible de faire une expansion dite orthopédique à l’âge adulte comme on peut le faire chez des enfants ou de jeunes adolescents.

    Oui, vous pouvez avoir des broches, mais ce ne sera pas exactement en même temps. En fait, l’appareil d’expansion devra rester dans votre bouche pour une période de 6 mois à partir de l’arrêt de l’expansion.

    Le disjoncteur est activé chaque jour durant 14 à 21 jours à un rythme de 1/2 mm par jour. C’est la période de distraction. Lors de l’arrêt de la distraction (arrêt d’expansion), il faut compter un minimum de 2 mois avant de procéder au collage des brackets. Cette période d’attente de 2 mois permet la réossification des sites d’ostéotomies et de distractions.

    Le disjoncteur est enlevé 6 mois après l’arrêt de la distraction et le traitement continu comme normal pour les ajustements qui restent à faire.

    1. Ben says:

      Bonjour docteur
      Par rapport à l’attente des 2 mois avant de mettre les bracket, suite à une disjonction palatine, l’écart de nos incisives se resserent toutes seule ou c est les bagues bracket qui nous resserent nos incisives ?
      Car j’ai arrêter aujourd’hui avec la clef, et j ai un écart de 10 mm sur mes dents, devrai je attendre 2 mois avec mes 10 mm ou d ici 2 mois mes incisives se resserreront ?

      1. En 2 mois, le diastème créé lors de la disjonction palatine se réduira par lui même de 2, 3 ou 4 mm. Ce sont les fibres gingivales transeptales qui tire sur les dents et les font se rapprochées.
        Il faut attendre 2 mois avante d’utiliser des forces orthodontique pour fermer le diastème, car il ne faut pas oublier que, suite à la distraction, il n’y a pas d’os dans cet espace, mais seulement un caillot sanguin qui se transformera graduellement en cal mou et cal osseux. Cela prends environ 2 mois pour que le tissus soit suffisamment réossifié pour y bouger les dents.

  10. Sabine says:

    Bonjour,
    Vous dites dans l’article que l’on préconise ce traitement quand la mâchoire du haut est trop petite par rapport à celle du bas.
    Or,l’orthodontiste de ma fille de 10 ans lui propose ce traitement pour agrandir la mâchoire du haut, car ces dents définitives n’auront pas assez de place ,une des incisives à côté de sa canine de lait pousse légèrement tournée vers l’intérieur ,cela reste discret.Elle dit que le traitement durera 9 mois.
    Cependant ma fille n’a pas de déséquilibre entre sa mâchoire du haut et du bas,juste pas assez de place pour ses dents définitives.
    Je voudrais savoir si ce traitement est indiqué dans son cas ,une extraction de dents de lait ne serait il pas plus simple pour elle?
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Habituellement, s’il n’y a pas de problème de largeur non coordonnée entre la mâchoire du haut et celle du bas, j’hésite souvent à faire de l’expansion.

      Dans ces cas, j’essaie plutôt de retarder la phase d’expansion en fin de denture mixte, lorsqu’il ne reste que 3-4 dents primaires afin d’éviter 2 phases distinctes de traitement. Je préfère incorporer la phase d’expansion dans le traitement complet majeur avec des appareils fixes.

      L’extraction de certaines dents de lait peut être une solution, mais encore faut-il qu’il manque beaucoup d’espace. Beaucoup, c’est au moins 9-10 mm de manque d’espace par mâchoire.

      Un manque d’espace de 3-4 mm ne justifie pas d’expansion. Un manque d’espace de 4-8 mm est une zone grise et doit être évalué au cas par cas.

      Je ne peux malheureusement pas être plus précis, mais je souhaite que je vous éclaire un peu.

  11. nafissa says:

    bonjour je porte un appareil d’expansion et j’ai du mal a l’activer pouriez-vous me donner quelques astuces ?
    Chaque fois que je n’arrive pas à mettre la tige dans le trou.

    1. Il est probable qu’en retirant la tige vous ayez ramené la vis et que le trou a disparu. Vous devez essayer d’entrer la tige en présumant que le trou est à 6 heures au lieu de 4 heures (selon l’orientation d’un cadrant de montre).

      Les photos d’activation sont bien disponibles ci-haut. Sinon, vous retournez voir votre orthodontiste lundi.

  12. Carine says:

    Bonjour,

    Mon fils de 9 ans et demi avait un problème d’occlusion croisée sur une dent de la mâchoire supérieure.
    Il a eu un appareil que nous avons activé quotidiennement pendant 30 jours pour avoir une disjonction palatine. Puis l’appareil a été verrouillé et porté encore un mois ainsi. Puis l’orthodontiste l’a enlevé et mis des bagues sur les 4 incisives supérieures, pendant 2 mois. Puis il les a retirées et nous a donné une “goutière” en plastique “myobrace” que mon fils doit porter toutes les nuits et aussi 1H30 par jour en faisant des exercices, pendant 5 mois, pour éviter que le palais ne se referme.
    Nous l’avons depuis une semaine mais il le perd très rapidement la nuit (2h maxi), et le port 1h30 par jour est difficile (il ne peut pas du tout parler avec)
    Est-ce que le palais va se refermer? (et a-t-il déjà pu se refermer en 2 mois?) n’y a-t-il pas un autre moyen de conserver l’écartement (un appareil sur mesure qui tiendrait en place, amovible ou non?)
    Est-ce que cette gouttière est une technique reconnue dans les suites d’une disjonction palatine?

    Merci d’avance pour vos réponses

    1. Mon protocole de rétention après une expansion palatine est le suivant. Le jour où est décidée de cesser l’activation de l’appareil d’expansion (le jour de l’arrêt d’expansion), le disjoncteur palatin est conservé en place pour une période de 6 mois. C’est après cette période de contention de 6 mois (après le mois d’activation), donc 7 au total, que le disjoncteur est retiré (voir ce ci-haut: durée).

      Je n’utilise que rarement un autre appareil de contention après le retrait du disjoncteur, mais il existe quelques cas d’exception. SI un appareil de contention devait être utilisé, ce serait un appareil rigide souvent appelé Hawley retainer. J’utilise une version allégée de ce retainer.

      Je n’utilise pas de gouttière de plastique myobrace. Je suis allez voir les infos à ce sujet sur YouTube et leur site web.

      Je ne crois en aucune manière aux vertus de ce genre d’appareil. Je crois par contre que c’est la meilleure façon d’écoeurer un jeune patient et de brûler sa coopération lorsque le moment de faire le vrai traitement orthodontique sera venu. En prime, le jeune patient aura porté un ou des appareils de l’âge de 9 ans jusqu’à ce qu’il ait 12 où 13 ans. Or c’est à cet âge qu’il faut débuter un traitement majeur d’orthodontique qui dure en moyenne 2 ans.

      Conclusion:

      1- Le disjoncteur palatin n’a pas été conservé assez longtemps.

      2- La gouttière myobrace est inutile.

      3- Le système myobrace n’est pas un système reconnu et supporté par des évidences scientifiques probantes (evidence base).

  13. Martin says:

    Bonjour,

    J’ai 26 ans et un palais étroit. Je voulais savoir si l’opération Eprac était douloureuse et s’il peux créer des problèmes ou récidives. Es-ce que sa peux engendrer des problèmes crâniens ?
    Une fois l’expansion fait avec le “tourne-vis” , peut-t-on faire le reste du traitement avec des activateurs fonctionnels au lieu des broches ?

    Merci beaucoup.

    1. Comme toute chirurgie impliquant une découpe osseuse, il faut s’attendre à de la douleur en postopératoire. Toutefois, cette douleur est contrôlée par la prise d’acétaminophène seul ou d’acétaminophène avec codéine ou encore d’un analgésique opioïde contenant de l’hydromorphone.  Ce ne sont pas tous les patients qui ont besoin d’un analgésique aussi puissant et personnellement je vous suggère de ne pas en abuser si cela devait être le cas.

      SI vous avez besoin d’une ÉPRAC, c’est que vous avez une malocclusion assez grave. Oubliez les activateurs fonctionnels dans votre cas. Ça prend des appareils fixes et un traitement complet majeur. Une deuxième phase chirurgicale est souvent nécessaire.

  14. karima hayani says:

    bonjour dr chamberland merci de m’avoir envoyer le contact même si je n’ai arriver à vous envoyer les éléments que j’ai voulu , je m’excuse sur le fait de vous envoyer bcp de questions , je suis vraiment très intéresser à votre manière d’ enseignement que je trouve facile et claire ,je suis et je serais tjs ravis de recevoir des réponses que vous pourrez donner à mes questions et merci

  15. José says:

    Bonjour, j’ai subi une eprac le 30 septembre, l’activation de l’appareil est finie depuis le 16 octobre et je suis content du résultat. Néanmoins il y a une différence de niveau entre la partie droite et la partie gauche de ma mâchoire depuis l’activation, l’une est plus basse que l’autre et je soupçonne un côté de s’être plus éloigné que l’autre car je dois décaler ma mandibule pour avoir une dentition fermée. Tout cela n’était pas présent avant l’eprac, quand cela se réglera-t-il?

    1. Je ne m’inquièterais pas outre mesure de cette situation. L’expansion n’est jamais totalement symétrique et selon que l’articulé croisé initial pouvait être unilatéral, il est possible que le côté qui n’était pas en articulé croisé soit plus éloigné que l’autre. Il vous reste toute l’étape de la coordination des arcades dentaires et possiblement la 2e phase chirurgicale.

      Il est normal que vous vous sentiez “perdu” et ne sachez plus o fermer en ce moment.

      Bonne chance.

  16. imene says:

    bonjour docteur,
    j’ai 25 ans et j’ai subis une EPRAC le 23 septembre , j’ai commencé à activer la vis le 4 octobre et ce jusqu’au 25 octobre à raison de 2 tours par jour.
    J’ai vu mon orthodontiste le 25 octobre qui m’a dit qu’il me manquait encore 1mm, or je suis arrivée au bout de l’appareil le jour même donc impossible de continuer. Elle m’a dit d’arreter que ce n’était pas grave, or aujourd’hui je vois que toutes mes dents de l’arcade supérieure ne sont pas passées par dessus celle du bas. Est-ce normal?
    Comment faites vous habituellement dans ce genre de cas, quand l’appareil d’expansion ne s’élargit pas assez?
    Le chirurgien m’avait dit que j’avais l’équivalent d’une fente palatine, et aujourd’hui mon palais est toujours aussi profond.
    J’avoue que je me demande si tout cela a été bien fait.
    Merci de votre réponse

    1. J’utilise la vis Superscrew™ qui permet une plus grande amplitude d’activation (12 à 16 mm). Je n’ai donc jamais rencontré ce problème avec les cas d’EPRAC. Toutefois, il est rare que j’aie besoin d’en faire autant.

      Le fait qu’il manque 1 mm est bien relatif. L’important est de savoir combien d’expansion a été réalisée par la vis. J’essaie de comprendre “que toutes mes dents de l’arcade supérieure ne sont pas passées par-dessus celle du bas”. Est-ce que vous voulez dire qu’il y a une relation bout à bout? Notez que les dents inférieures n’ont pas encore décompensé leur buccoversion initiale et que votre mandibule n’est pas encore recentrée suite à la correction de l’articulé croisé. Il n’est pas nécessaire que les dents du haut soient élargies au point d’avoir une relation télescopique avec les dents du bas.

      Enfin l’expansion palatine n’est pas conçue pour diminuer la profondeur du palais bien qu’il soit démontré qu’il y a une rotation des hémimaxillaires et que le sommet de la voute palatine peut s’abaisser de 1-2 mm (voir discussion à la page 1897 de mon article).

       

       

       

  17. imene says:

    bonjour,
    merci beaucoup de votre réponse.
    Il me semble que j’ai un disjoncteur qui va jusqu’à 13mm d’expansion, et on a été au bout de l’appareil.
    Effectivement mes dents sont en bout à bout, en fait je m”inquiétais un peu car j’ai lu dans votre blog l’article sur la surcorrection, et la on en est bien loin…
    Je voulais aussi vous demander s’il était normal d’avoir les 2 incisives qui commencent à etre très sensible au toucher (au simple contact avec la langue par exemple)

    merci de votre réponse

    1. Eprac et surexpansion

      Il appartient à votre orthodontiste de gérer l’expansion requise et obtenue. L’ostéotomie a été faite, la distraction a été faite, la vis est au bout et on ne peut pas la changer. Il n’y a rien qu’on peut faire pour l’instant. Vous deviez avoir un palais fichtrement étroit.

      Oui, il est vrai qu’une surexpansion de 2 mm est recommandée pour compenser les 30% de récidive qui se produira à partir du point maximal d’expansion. Une autre chose que votre orthodontiste aurait dû savoir et prévoir.

      EPRAC et incisives sensibles

      Oui, il est normal que les 2 incisives soient sensibles au toucher. Cela s’explique par le fait qu’après l’arrêt de la disjonction, un mouvement orthodontique débute au niveau des incisives qui vont maintenant reconverger vers le centre et aussi par le fait que ces incisives sont soumises à de fortes tension provenant des fibres gingivales fortement étirées par la distraction des hémimaxillaires.

  18. Morgane says:

    Bonjour,

    Mon fils vient d’avoir 6 ans, le dentiste m’a conseillée de voir un otho.
    Car mon fils a un palais étroit et une occlusion inversée à gauche sur plusieurs dents.

    N’est -il pas trop petit ?
    Mon fils ne suce pas son pouce
    Quel peut etre la solution proposée ? Appareil ? durée ?
    Ou est il préférable d’attendre.;;

    Merci d’avance de vos réponses et conseils

    1. Votre fils de 6 ans n’est pas nécessairement trop jeune pour procéder à une expansion palatine. Je l’ai fait souvent chez des enfants de cet âge et ça s’est très bien déroulé.

      L’appareil utilisé est généralement un appareil de type Hyrax. L’expansion à raison d’une activation par jour peut prendre de 28 à 40 jours et l’appareil est conservé en place durant 6 mois après l’arrêt de l’activation de l’expansion.

      À partir du moment où vous êtes informés du problème et de la solution, il vous appartient de décider d’intervenir maintenant, ce que je recommande, ou d’attendre.

  19. berama says:

    Bonjour,
    Je suis adulte et je souffre de trouble de l’articulé dentaire.
    Le chirurgien vient de m’opéré et il a fait un lefort 1 ( disjonction intermaxillaire).
    L’orthodontiste avait mis la veille un distracteur.
    Je l’active tous les jours ( un quart mm matin , un quart mm le soir).
    S’en suivra un traitement orthodontiste par les bagues.
    Questions:
    1/Est-ce que le diastème, chez moi l’adulte, se refermera spontanément ou sous l’effet du traitement par les bagues ?
    2/ Quel est le rythme maximal de distraction journalière ? un demi mm par jour ? un mm par jour ?
    3/Mon appareil distracteur ressemble au hyrax, néanmoins les deux “tiges” antérieures ne sont pas en position appui occlusal collé mais plutôt droite filant vers les incisives latérales. Cela me provoque une gêne à la parole importante. Qu’en pensez-vous ?
    4/ Chez l’adulte, quelle est la durée de port du distracteur ? un mois .. trois mois ?? sachant que le chirurgiezn m’avait indiqué qu’il me manquait environs 8 mm de distraction.
    Merci beaucoup de vos commentaires.

    1. 1- Le diastème ne se referme pas totalement spontanément chez l’adulte qui a subi une EPRAC. Par contre, les dents vont converger vers le diastème et le réduire durant la période de contention.

      2- Le rythme de distraction est de 0,5 mm par jour. Au maxillaire, il n’est pas nécessaire d’aller à 1 mm par jour. Inversement, 0,25 mm par jour risque d’être trop lent pour atteindre la largeur nécessaire et il peut y avoir consolidation osseuse empêchant une bonne distraction vers la fin.

      3- Je n’étends jamais le distracteur palatin au-delà des prémolaires en antérieure. Il faut laisser les incisives libres de bouger. Cela est particulièrement important lorsque, après avoir cessé la phase active de distraction, on veut que les incisives bougent et referme le diastème ne serait-ce qu’en parti.

      4- Le distracteur palatin doit demeure en place 6 mois après l’arrêt de la distraction (expansion). Le collage des brackets pour refermer le diastème et aligner les incisives se fait 2 mois après l’arrêt de l’expansion.

  20. djeni says:

    Bonjour,
    Tout d’abord, votre site est remarquable, vous semblez être passionné par votre métier.
    J’ai subi un EPRAC en mars 2013 et depuis il me reste encore un diastème de 5mm que mon ortho semble avoir du mal à refermer ( assistant). La dernière fois, il m’a mis une chainette mais après 4 semaines, je ne vois rien bougé ( je mesure les mm) connaissez vous une manière ou un matériel qui pourrait aider mon ortho à refermer ce diastème car par ailleurs cela retarde ma seconde intervention chir.

    1. Merci pour votre compliment au sujet de mon site.

      Ce n’est pas normal qu’il persiste un diastème de 5 mm si votre EPRAC a été fait en mars. La fermeture du diastème avec des brackets et des chainettes élastomériques peut commencer 2 mois après l’arrêt de la distraction.

      Par contre, s’il vient juste de commencer a vouloir fermer ce diastème et qu’il mesure 5 mm, cela va prendre 5-6 mois. Ce n’est pas à moi de lui dire quoi faire s’il est orthodontiste certifié. Si votre orthodontiste ne sait pas quoi faire, je pense que vous avez un problème.

      Je vous souhaite une évolution favorable de votre traitement.

      Joyeux Noël.

  21. berama says:

    Bonjour,
    1/chez l’adulte, est-ce que ça arrive qu’après une disjonction inter maxillaire chirurgicale, la distraction soit asymétrique. Je m’explique, lors de l’activation du disjoncteur par la clef, un hémi maxillaire se latéralisé plus que l’autre , ou qu’un des deux reste bloqué et de ce fait l’expansion ne se fait qu’à partir du mouvement de celui qui est libre ( mobile).
    2/ Mon frère adulte qui habite Montréal, suit nos conversations attentivement. Il a le même problème que moi, trouble de l’articulé dentaire avec très forte gêne respiratoire nasale ( obstruction, Rhinolalie, désagréments nocturnes, béance buccale …) Il y a de nombreuse années, il a consulté à l’étranger ( pays où la chirurgie maxillo-faciale n’est pas vraiment développée) , Il avait subi un traitement orthodontique exclusif à l’âge adulte sans distraction ( expansion) . Le résultat étant l’alignement à priori des dents du maxillaire mais toute la gêne fonctionnelle est restée avec notamment un prognatisme ( ou probablement un pseudo prognatisme) mandibulaire. On lui aurait dit qu’on allait dans un deuxième temps basculer la mandibule vers l’arrière chose dont je doute concevable. Il souhaite avoir un deuxième avis. Pourrait-il vous contacter où devrait-il d’abord consulter un chirurgien maxillo facial en premier ?
    Respectueusement.

    1. 1- Oui, c’est possible que l’expansion ne soit pas totalement symétrique, mais ce n’est pas fréquent. Je me rappelle d’un cas où un hémimaxillaire a bloqué sous zygoma. Cela n’est pas fréquent et comme il y a généralement une 2e phase chirurgicale, il est facile de corriger la situation.

      2- Votre frère peut me contacter pour me rencontrer, mais Mtl-Qc, c’est 2h30 de route. Les prognathies mandibulaires ont généralement une rétrognahtie maxillaire associée. Il est préférable de faire une Le Fort 1 d’avancement maxillaire associé ou non avec un léger recul mandibulaire. En bref, il faut favoriser plus l’avancement du maxillaire que le recul mandibulaire.

  22. Chirine says:

    Bonjour Docteur,
    j’ai 30 ans et ma machoire supérieure est avancée due à une succion jusqu’à l’âge de 10 ans. Maintenant que mon visage se creuse et que j’ai perdu mes joues joufflues, cela marque un certain relief par rapport au reste du visage. J’ai rencontré un chirurgien qui a pensé à faire une opération chirurgicale qui consiste à des incisions et à écarter l’os pour élargir le palais. Mais après des radios, il me l’a déconseillé car ma langue est longue et je risque d’avoir du mal à respirer à moins qu’on coupe la langue, non meeerci.. Au final, il me propose de retirer 2 prémolaires en haut et en bas puis un appareil dentaire avec bagues et le traitement durera 2 ans. Y aurait-il eu une autre solution?
    Merci pour vos conseils!
    Bien à vous,
    Chirine.

    1. Si votre visage se creuse à 30 ans, j’éviterais l’extraction de 2 prémolaires supérieures et le recul des dents supérieures vers les dents inférieures.

      Votre histoire de langue trop longue pour faire une expansion chirurgicale du palais ne tient pas la route. Le chirurgien vous en a poussé une bonne…

      Veuillez d’abord consulter un orthodontiste certifié. Si vous avez sucé votre pouce jusqu’è 10 ans, vous avez probablement une combinaison de problème dentosquelettique dans les 3 plans de l’espace (largeur, hauteur et longueur).

      Il faut envisager votre problème de façon globale et un bon traitement d’orthochirurgie chez l’adulte peut durer 24 à 30 mois.

       

  23. Chirine says:

    En fait, son premier avis était d’écarter le palais, ce qui donnerait moins à ma bouche l’effet de machoire supérieure avancée et ainsi l’harmoniser avec le reste du visage. Il m’a dit c’est plus lourd, ça consiste à une hospitalisation de 6 jours. Et vue que la langue est longue, il faudrait faire une découpe d’un losange au milieu et recoudre.
    Maintenant, il a choisi de faire tout autrement comme je vous l’ai déjà dit avec extraction et un appareil traditionnel puis des fils de contention. On m’a déjà fendu un bridge, retirer une prémolaire et la prochaine fois une dent couronnée.
    Pour information, mon palais est creux et long, le palais et mes dents du haut et du bas épousent très bien encore la forme de mon pouce.
    Quel traitement orthochirurgical me conseillerait vous exactement?
    Merci!

    1. Je ne sais pas dans quel hôpital ni avec quel type de chirurgien vous faîtes affaire, mais ce n’est manifestement pas un chirurgien buccal et maxillofacial. Je sais qu’en France, cette spécialité “n’existe pas” et que ce sont des médecins stomatologues qui font de la chirurgie buccale.

      Au Québec, la chirurgie nécessaire pour élargie le palais ne nécessite pas d’hospitalisation. Le patient se fait opérer le matin et sort en fin d’après midi. La distraction commence de 5 à 7 jours plus tard. Même pour les cas de chirurgie impliquant les 2 maxillaires (haut et bas), le patient ne passe que 2 nuits à l’hôpital. Si une seule mâchoire est opérée, c’est souvent juste une nuit.

      Quant à la longueur de la langue, bien que je sache que c’est possible d’avoir une macroglossie, je doute que ce soit votre cas et que ce soit la cause de votre problème dentosquelettique.  Est-ce que votre langue est longue et grosse à ce point qu’elle est toujours sortie et que vous ne pouvez pas fermer la bouche?

      Je constate que votre traitement est déjà entamé. Je ne peux donc pas vous conseiller grand-chose à part exprimer le souhait que vous consultiez un orthodontiste certifié qui peut envisager votre problème de façon globale et qui sait, probablement vous recommander…un autre chirurgien.

      Je ne peux pas vous recommander un traitement orthochirurgical sans vous avoir rencontré ou avoir vu quelques radiographies et photographies de vous.

  24. berama says:

    Bonjour Docteur,
    Encore une fois merci de la qualité de votre site.
    Une question: lors d’une distraction post-disjonction intermaxillaire, comment se comporte un appareil d’expansion qui arrive au maximum de sa largeur : il se bloque ou tourne dans la vide ?
    Respectueusement.

    1. La vis sort de ses filets et tourne dans le vide. Les parties gauche et droite peuvent perdre leur axe et plier au centre, car les tiges de chaque côté de la vis ne sont pas assez rigides pour maintenir le tout en ligne.

  25. Estelle says:

    Bonjour monsieur,
    Lors du traitement de vos jeunes patients, conseillez-vous une rééducation fonctionnelle?
    Chez les jeunes patients ( avant 9 ans) la position correcte de la langue au repos, à la phonation et à la déglutition pourrait-il, me semble, éviter le port de cet appareil.
    La langue basse et la respiration buccale sont dans beaucoup de cas responsables d’un palais étroit.
    Et à l’inverse la non-rééducation de ces fonctions pourrait-il anéantir le traitement orthodontique? ( puisque la langue est un muscle puissant).
    Je vous remercie pour votre attention.

    1. Bonsoir Estelle,

      Il arrive parfois que je recommande une rééducation fonctionnelle, particulièrement dans les cas de sigmatisme interdental.

      J’ai longtemps recommandé une rééducation fonctionnelle dans les cas de propulsion linguale lors de la déglutition, mais au fur et à mesure mon expérience clinique évoluait et l’amélioration des connaissances dans les patrons de croissance faciale, j’ai pris du recul.

      Je suis d’accord avec vous sur certains points, mais pas tous les points.

      Question 1:Est-ce que tous les palais étroits peuvent être expliqués par une langue dysfonctionnelle (déglutition, sygmatisme)?

      La réponse est NON.

      La majorité des enfants ayant un palais étroit ne présentent pas de dysfonction linguale. C’est particulièrement vrai lorsqu’il y a un palais étroit avec articulé croisé postérieur uni ou bilatéral. Et lorsqu’il y a articulé croisé postérieur, il est utopique de croire qu’une rééducation de la langue va procurer l’expansion squelettique nécessaire pour éliminer le déficit de largeur.

      Question 2:

      Est-ce qu’une béance antérieure (occlusion ouverte antérieure) est causée par une propulsion linguale lors de la déglutition?

      La réponse est NON. Il faut plutôt voir la propulsion linguale comme une adaptation à un patron de croissance verticale aberrant. Autrement dit, lorsqu’il y a béance antérieure, la langue doit boucher le trou en avant si l’enfant veut avaler. Par contre, il est vrai que l’utilisation d’un piège à langue peut favoriser la fermeture de certaines béances antérieures.

      Question 3:

      Est-ce qu’une respiration buccale peut occasionner un palais étroit?

      La réponse est OUI. Il a été démontré par les études de Harvold sur les singes dans les années 70 qu’une respiration buccale chronique favorisait un palais étroit, un modèle de croissance verticale (Linder Aronson et Woodside) et un plus grand chevauchement dentaire. Lorsqu’il y a obstruction des voies aériennes nasales, il faut adopter, pour pouvoir respirer par la bouche, une position basse de la langue (entre l’arcade inférieure) et non pas collée au palais, sinon l’air ne passerait pas. Un petit enfant a une petite langue et un grand enfant, une grande langue. Donc si l’enfant, en respirant par la bouche, maintient sa lange entre les dents en bas, sa langue ne participe pas au développement en largeur du palais. Il en résulte une croissance verticale des procès alvéolaires et un palais plus étroit. Par contre, s’il respire par le nez, il aura vraisemblablement la bouche fermée et la langue au palais. Ainsi, chez le respirateur nasal, la langue participe au développement du palais. C’est donc la respiration buccale (fonction) qui est la cause du palais étroit (forme) et non pas langue.

      Question 4:

      Est-ce qu’une rééducation de la langue est nécessaire chez le respirateur buccal chronique?

      La réponse est NON. La solution est qu’il faut “déboucher le nez” pour que l’air passe. Donc il faut chercher la cause de la respiration buccale chronique et de l’obstruction nasale et la résoudre. Il est utopique de croire qu’une rééducation fonctionnelle de la langue va permettre un autoélargissement du palais chez le respirateur buccal.

      Question 5:

      Est-ce que la non-rééducation des fonctions peut anéantir le traitement orthodontique?

      Autrement dit, est-ce la forme qui crée la fonction ou est-ce la fonction qui crée la forme?

      Je dirais oui en ce qui concerne la respiration buccale. Je dirais non en ce qui concerne les béances antérieures et pour le sigmatisme.

      En conclusion, j’ai trouvé pour vous un article intéressant et je souhaite que vous lisiez bien l’anglais.

      MYTHS THAT PERSIST ABOUT OROFACIAL MYOLOGY

      Mason RM, Int J Orofacial Myology. 2011 Nov;37:26-38.

      Abstract
      This article addresses many myths that have persisted over the years in dentistry and orofacial myology regarding the nature of orofacial myofunctional disorders (OMD’s). Myths include 1) the concept that the term “tongue thrusting” includes the rest posture; 2) that there is an excessive amount of pressure exerted against the anterior teeth in swallows, that swallowing pressures add up, and the frequency of swallowing has an impact on the dentition; 3) the idea that the tongue is the strongest muscle in the body; 4) the view that a muscle will be the winner in any tug of war between muscle and bone; 5) the claim that a tongue thrust can cause an open bite malocclusion; 6) the claim that a tongue thrust can cause a Class II malocclusion; 7) the claim that the tongue molds the palatal vault; 8) the notion that a low tongue tip posture at rest presents a problem; and 9) the claim that OMD’s represent a muscle imbalance that can be brought into balance with therapy. Each of these false claims or “myths” is discussed and corrected, with the positive acknowledgement that clinicians are abandoning the incorrect notion of muscle balance and imbalance as had been claimed previously.

      Pour le télécharger, cliquez sur le lien qui suit. Bonne lecture.

      MYTHS_THAT_PERSIST_ABOUT_OROFACIAL_MYOLOGY_article_-_IJOM_2011.10.20

       

       

  26. hayat says:

    Bonjour,

    Voilà j’ai 29 ans, et je suis complexée lorsque je souris d’avoir ma lèvre supérieure qui se relève, laissant apparaitre LÉGÈREMENT ma gencive, et mes 2 dents de devant supérieur paraissent en avant(sourire lapin).

    De plus la bouche fermée, mon menton présente des petits trous et recule légèrement en arrière… je sens mon menton tendu(comme si on soulevait ma lèvre inférieure vers le haut)..Cette tension ne me permet pas de laisser ma bouche fermée longtemps, ça me gêne.

    Également lorsque je souris, la bouche fermée mon menton fuis et parait long…par contre pas de problème de menton la bouche ouverte

    Bref, après examen, il s’avère que j’ai les 2 mâchoires en forme V, sinon aucun autre problème, dents droites, qui s’emboite parfaitement.

    L’ortho prévoit une opération d’expansion palatine dans un premier temps,suivie d’un appareil dentaire a broches pendant 2 ans.

    Première question: l’expansion palatine n’est faite qu’au niveau du palais? Si oui, qu’en sera-t-il alors de ma mâchoire inférieure? Je me retrouverais avec une mâchoire supérieure en U et celle du bas restera en V? Ce ne sera pas un problème?

    Question 2: est-ce que l’expansion palatine déjà seule, changera elle la forme de mon visage,aurait je un visage plus arrondi? J’ai un visage long, et fin, joues creusées que je n’assume pas..On dirait que je suis maigre.

    Sinon que pensez-vous du diagnostic? N’est-il pas possible d’éviter la chirurgie dans mon cas?

    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse que j’attendrais avec impatience.

    Bien à vous.

    1. Je crois bien résumé votre diagnostic en disant ceci: Classe II division 1, dents supérieures proéminentes, excès vertical du maxillaire, rétrusion mandibulaire, rétrogénie, excès vertical de la symphyse mentonnière et incompétence labiale.

      Le plan de traitement proposé par votre orthodontiste est vraisemblable.

      1-Expansion palatine assistée chirurgicalement.

      2- Orthodontie pour alignement et décompensation dentaire.

      Toutefois, ce traitement pourrait être incomplet s’il n’est pas suivi d’une 2e phase chirurgicale qui pourrait comprendre une ostéotomie Le Fort 1, une ostéotomie sagittale d’avancée mandibulaire et une génioplastie d’avancée et de réduction verticale.

      Je peux être dans l’erreur, mais la description que vous faites de votre problème me fait penser à ce genre de traitement.

      Il y a tellement de facteurs qui influencent le plan de traitement, dont l’espace disponible à l’arcade inférieure et la position sagittale des incisives inférieures. Sont-elles dans une angulation normale sur la base inférieure? Sont-elles en protrusion? Je n’ai aucune de ces informations.

      Votre remarque est pertinente concernant le fait que votre mâchoire supérieure sera en U après expansion et que l’arcade inférieure devra être coordonnée. C’est pourcette raison que j’ai parlé de la position sagittale des incisives et de la possibilité d’extraction. Toutefois, s’il y a extraction, il en faut aux 2 arcades et çà devient moins nécessaire de faire de l’expansion palatine. Et s’il y a de l’expansion palatine, cela peut diminuer la nécessité d’extraire. En 2 mots, ce n’est pas simple et c’est votre orthodontiste qui doit décider ce qui est le mieux pour vous.

      La description de votre problème me fait penser à une autre approche possible qui pourrait être l’extraction de 4 prémolaires suivie d’une phase d’ortho et d’une chirurgie orthognathique bi ou monomaxillaire (et une génioplastie).

      Votre plainte principale comprend  un visage long, un menton fuyant, une incapacité de tenir vos lèvres ensemble sans forcer du menton, des dents supérieures proéminentes, une lèvre supérieure dégageant un peu ou trop votre gencive lors du sourire.

      C’est une liste assez longue et il y a vraisemblablement des problèmes  de dysplasie squelettique qui s’ajoute aux problèmes dentaires.

      Pour toutes ces raisons, il me semble logique de prétendre que vous avez besoin d’une chirurgie orthognathique et qu’il y a peu de chance de l’éviter.

      Je ne sais pas si j’ai répondu à vos questions. Sachez que je ne peux être plus précis sans examen clinique, sans radiographie, sans modèles d’études, sans photos.

      Je vous souhaite bonne chance dans votre démarche.

  27. Adrien says:

    Bonjour,

    J’ai actuellement 19ans et j’ai eu un articulé croisé unilatéral du maxillaire, j’ai commencer l’expansion palatine sans chirurgie à 17 ans et j’arrive maintenant vers la fin de mon traitement. Je dois garder l’appareil d’expansion durant encore 3 mois sans activation puis le mettre de moins en moins. Le problème est que j’ai les dents côté gauche plus large et plus haut tandis que le côté droit est moins large et plus bas ce qui entraine un glissement de ma mâchoire vers la gauche. Je voulais savoir si c’était normal ou pas car j’ai peur d’avoir une asymétrie squelettique permanente.

    1. Je pense qu’il y a plus d’une chose de pas normal dans votre cas.

      Vous dîtes que vous devez garder l’appareil d’expansion encore 3 mois sans activation puis le mettre de moins en moins. Est-ce que c’est un appareil d’expansion qui était amovible? Si oui, vous n’avez pas eu de l’expansion palatine, vous avez eu de la bascule dentaire et cela va récidiver à peu près à 100%.

      À 17 ans, çà prends au minimum un appareil d’expansion collé de type Hyrax. Mais je dirais qu’une expansion palatine assistée chirurgicalement (EPRAC) serait préférable.

      Le glissement vers la gauche n’est pas normal non plus, mais si le traitement n’est pas terminé çà pourrait être normal transitoirement.

      Si vous avez entrepris votre traitement à 17 ans et que vous avez eu un articulé croisé durant tout ce temps, il se peut que votre asymétrie faciale soit plus proche du permanent que du temporaire. Il se peut aussi que votre problème soit composé d’une constriction du palais et d’une latérodéviation squelettique.

      Vous devriez demander à votre orthodontiste de vous rassurer sur le sujet.

  28. Catherine says:

    Bonjour.

    Pourquoi l’appareil d’expansion palatine (je suis une adulte de 40 ans) doit-il être collé?
    Est-ce obligatoire?
    Est-ce nécessaire pour l’opération chirurgicale visant à l’expansions palatine?
    Parce que je suis très angoissée de ne pas pouvoir l’enlever. C’est psychologique, puisque je sais que je ne l’enlèverai de toutes manières pas, mais j’ai besoin de savoir qu’il peut s’enlever.
    Merci beaucoup.

    1. Appareil d’expansion palatine collé

      Faisons une analogie. Vous vous fracturez une jambe (le tibia et le péroné) ou un bras (le cubitus et le radius). L’orthopédiste vous met un plâtre de contention que vous devez conserver pour une trentaine de jour.

      Pourquoi doit-il mettre un plâtre que vous ne pourrez pas enlever vous même? Serez-vous angoissée de ne pouvoir l’enlever?

      Il en va de même pour un appareil d’expansion palatine. Il doit être collé pour au moins 2 raisons.

      1- S’il n’est pas collé, il ne pourra pas produire l’expansion (ou la distraction) des hémimaxillaires.

      2- S’il n’est pas collé, il ne pourra pas faire la contention des hémimaxillaires qui auront été écartés l’un de l’autre par l’appareil.

      Un appareil non cimenté ne produit pas d’expansion squelettique, mais seulement de la bascule dentaire. S’il y a constriction du palais, cela prend plus que de la bascule dentaire pour régler le problème, çà prends une expansion squelettique.

      Est-ce possible de faire de l’expansion squelettique du palais chez un adulte de 40 ans comme on le fait de façon orthopéquie chez un enfant? La réponse est non. Il faut absolument faire une ostéotomie de type Le Fort 1 avec séparation des lames ptérygoïdes, mais sans “down fracture”. Il faut donc un appareil rigide qui peut délivrer une grande force et qui peut maintenir les axes des hémimaxillaires durant l’expansion.

      Je suis désolé de vous décevoir, mais il vous faut un appareil cimenté (collé), une chirurgie et vous ne pourrez  pas enlever l’appareil avant 6-7 mois après l’opération.

  29. Diane says:

    Bonjour,

    Mon garçon vient tout juste d’avoir 16 ans, il a terminé son traitement orthodontique il y a un an mais les résultats ne l’avantage pas. Sa lèvre supérieure est plus mince et la lèvre inférieure plus avancée. Il a un visage étroit et sa dentition maintenant semble trop large pour son visage. Il doit forcer pour coller ses lèvres (fermer sa bouche). De chaque côté de sa bouche, on voit maintenant apparaître un gonflement comme si les dents occupaient en largeur trop de place. Le retrait de sa lèvre supérieure fait paraître son nez plus proéminent.
    Son traitement comportait une expansion palatine et ensuite des broches Damon, il a aussi porter un headgear.
    Est-ce que sa situation peut être améliorée? Je ne pensais pas qu’un traitement orthodontique pouvait avoir un tel impact sur son visage.

    Merci

    1. Système Damon et dentition trop large

      La philosophie du système Damon est une philosophie qui prône l’expansion à tout crin et à tendance “non extractioniste”.

      La façon dont vous décrivez le  résultat du traitement de votre fils me fait penser qu’il y avait une relation classe II et un manque d’espace aux 2 arcades. L’alignement des dents à l’arcade inférieure a occasionné une proclination (bascule vers l’avant) des incisives inférieures, ce qui a eu pour effet immédiat de rendre la lèvre inférieure proéminente. En contrepartie, l’utilisation du HeadGear, tout en permettant la correction de la relation classe II, a eu un effet de rétraction supérieure.

      Est-ce que sa situation peut-être améliorée?

      Je pense que oui.

      Il faudrait considérer la possibilité d’extraire 4 prémolaires, ce qui permettrait la rétraction des incisives inférieures et donc la rétraction de la lèvre inférieure. Cela changerait la relation relative de la lèvre inférieure avec la pointe du menton et permettrait un contour plus harmonieux. L’inconvénient, c’est que çà signifie un autre traitement et que çà peut prendre 18-24 mois à corriger.

      Une autre solution pourrait être une génioplastie fonctionnelle. Il s’agit d’une chirurgie où la pointe du mention est coupée, avancée et parfois réduit en hauteur. En avançant la pointe du menton et en en réduisant la hauteur, cela améliore l’harmonie du profil et facilite la fermeture des lèvres sans contraction des muscles mentonniers et de la houppe du menton.

      J’ai soumis pour publication un article scientifique sur le sujet. Surveillez ce site pour être avisé de la date de publication.

      En avez-vous discuté avec votre orthodontiste? Était-ce un orthodontiste certifié qui a fait le traitement? Avez vous consulter un autre orthodontiste?

       

  30. sarah says:

    bonjour
    Y a t-il des contre-indications à la disjonction rapide??

    1. C’est plutôt vague comme question!

      Si on désire une expansion squelettique, la meilleure façon est de faire de l’expansion rapide, ce qui signifie activer le disjoncteur de 0,25 mm chaque jour jusqu’à l’obtention de la quantité d’expansion désirée.

      L’expansion lente (0,25 mm par semaine) a le désavantage de prendre une éternité pour obtenir la bonne largeur.

      Était-ce là le sens de votre question?

      1. sarah says:

        merci pour ces explications..j’aurais du préciser: des contres indications quant à l’utilisation d’un disjoncteur ou tout autre dispositif d’expansion (par exemple contre indication d’ordre général, ou présence d’anomalies associées, ou autres interdisant leur utilisation).. encore merci

        1. Il est contre-indiqué d’utiliser un appareil de disjonction palatine s’il n’y à pas de problème de largeur du palais.

  31. Fika says:

    Bonjour,
    Ma fille de 7 ans porte un appareil d’expansion palatine (Hyrax) depuis 7 mois. Au début, nous l’activions une fois par jour, mais ne voyant pas de progrès, l’orthodontiste nous a demandé de l’activer 2 fois par jour, depuis deux mois déjà.
    Nous sommes très sceptiques quant à l’efficacité de cet appareil, à part les incisives centrales qui semblent avoir été poussées vers l’avant, la mâchoire supérieure semble identique à l’empreinte prise avant le traitement (comparaison faite à la maison). De plus, après 7 mois d’activation “normale” à raison d’un tour par jour, il me semble qu’on devrait avoir gagné au moins 40 mm!!!
    Est-il normal que l’armature de fixation (composante centrale autour de la vis)ne se soit écartée que d’environ 2mm de part et d’autre?
    Merci de m’éclairer un peu car j’ai peur que ma fille porte cet appareil pour rien!

    1. Je m’excuse du délai dans ma réponse. Je sais que mon collègue Dr Lemay vous a répondu la semaine dernière.

      J’ajouterai qu’il faut que votre orthodontiste vérifie la façon dent vous activez le vérin. Il est arrivé souvent que les gens ne comprennent pas le mécanisme d’activation et ils sont souvent stressés. Notre rôle est de les rassurer et de reprendre les explications, de les faire pratiquer jusqu’à ce que l’on soit certain qu’ils activent comme il faut.

      Lorsque l’activation est bien faite, un espace s’ouvre entre les incisives à partir de 7 à 10 jours. L’activation du vérin dépasse rarement 40 jours.

      Ce n’est donc pas normal que la composante centrale de la vis ne se soit pas écartée. Soit vous n’activez pas comme il faut, soit le vérin est défectueux.

  32. kessler says:

    bonjour
    le disjoncteur de ma fille de 7 ans et 10 mois a été installé et collé le 28/04/2014, puis s’est décollé dès le lendemain… son orthodontiste le lu a recollé le 29/04, et il est resté collé jusqu’à vendredi 2 mai.
    Son orthodontiste est absent toute la semaine, est ce que je peux continuer sans problème à activer le disjoncteur une fois par jour?

    merci de votre collaboration.
    bien cordialement,
    Me Kessler

    1. Disjoncteur palatin décollé

      Lorsque le disjoncteur se décolle en tout ou en partie, il faut immédiatement cesser l’activation jusqu’à ce que vous rencontriez votre orthodontiste et qu’il pourra alors le recoller.

      Si vous continuer d’activer et qu’une bague est décollé, il y aura de la bascule de la dent de support et le disjoncteur sortira petit à petit.

  33. Benichou says:

    Bonjour,
    Après ma question sur la chirurgie orthognatique, une question plus personnelle. Mon fils a 4 ans et présente une latérodeviation fonctionnelle de la mandibule du a un défaut transversal du maxillaire. En relation centrée, les milieux incisifs correspondent. J’ai tenté un meulages des canines lactéales mais ce n’est pas suffisant.
    Faut il mettre un disjoncteur fixe maintenant ou mieux vaut attendre les molaires définitives? si oui le feriez vous sur bagues ou sur gouttière scellée?
    ou bien une plaque amovible avec vérin central pourrait fonctionner? bien que les molaires lacteales ne soient pas très retentives?
    Merci
    Hélène

    1. Vous avez bien agi en tentant un meulage des molaires lactéales.

      J’attendrais que votre fils ait 5 ans, voire 6 ans pour faire de l’expansion palatine. Non pas que ce n’est pas possible de le faire à 4 ans, mais il faut tout de même une bonne coopération pour l’ajustement de bagues, la prise d’empreintes, la pose de l’appareil, etc.

      Hyrax bibagues-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecÀ 5-6 ans (> 5½), la coopération sera plus facile. Les 2es molaires lactéales sont amplement solides pour servir d’ancrage à un disjoncteur palatin. Il faut cependant avoir un inventaire de bague de “pédodontie”.

      La figure ci-contre démontre un Hyrax bibagues cimenté sur les “E” qui sont les 2es molaires primaires. Remarquez à quel point le vérin a été activé. Cet appareil avait été cimenté avant l’éruption des 1res molaires permanentes, mais celles-ci ont fait éruption durant la phase de rétention suivant l’expansion palatine.

      Je n’utilise jamais d’appareil amovible pour faire de l’expansion palatine. Jamais.

      Bonsoir et revenez nous visiter.

  34. Nancy says:

    Bonjour

    J’ai 29 ans et présente un articulé croisé. J’aimerais avant de prendre ma décision une chirurgie d’expansion palatine prendre mes renseignements sur les éventuelles complications d’une telle chirurgie. Etant orthophoniste et ayant comme passion le chant, ma bouche est un outil de travail très précieux.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Expansion palatine et articulation de la parole (des sons)

      Bonsoir, je m’excuse pour ce long délai de réponse fort inhabituel de ma part, mais disons que les circonstances ont fait que j’ai eu une surcharge de travail qui m’ont tenu éloigné de la maintenance de mon site.

      Premièrement, si vous présentez un palais étroit qui occasionne un articulé croisé, il est vraisemblable qu’une expansion palatine assistée chirurgicalement soit le traitement de choix.

      Comme toute chirurgie, il existe certaines complications associées à l’EPRAC, mais cela doit mis en comparaison avec les complications possibles lors de l’expansion faite lors d’une ostéotomie Le Fort 1 multisegmentée. Je vous recommande la lecture de mon mémoire de maîtrise sur le site slideshare.net/sylvainchamberland.

      Je comprends tout à fait votre inquiétude concernant votre profession d’orthophoniste et votre passion pour le chant, mais sachez que le traitement a une durée déterminée (20-28 mois) et que vous en tirerez les bénéfices toute votre vie.

      Stevens et al, on publié une étude sur l’impact d’un appareil d’expansion palatine sur l’articulation de la parole (AJODO 2011; 140:e67-e75). Impact of a rapid palatal expander on speech articulation-AJODO 2011_140_e67_e75

      Ils ont analysé la parole en 6 temps d’observation: avant le placement de l’appareil d’expansion, après le placement de l’appareil, durant l’expansion, durant la rétention, après la dépose de l’appareil et 4 semaines après la dépose. 35 phrases ont été lues et 3 ont été analysées. Les voyelles formants /i/ et les consonnes fricatives /s/ et /∫/ ont été analysé par un logiciel.

      Ils ont démontré que la parole est altérée et déformée en début de traitement après la pose de l’appareil. La qualité de la parole s’améliore graduellement durant le traitement et revient aux valeurs initiales après la dépose de l’appareil. Même qu’après le traitement, le score d’acceptabilité de la parole était meilleur qu’avant le traitement.

      Je souhaite que cela puisse vous rassurer et veuillez m’excuser d’avoir tardé à vous répondre.

  35. Il appartient à votre orthodontiste de déterminer la quantité d’expansion requise. Tous les cas d’EPRAC ne requièrent pas nécessairement 10 mm. Dans mon article Short-term and long-term stability of surgically assisted rapid palatal expansion revisited, la moyenne était environ 7,6 ± 1,5 mm.
    Je conviens qu’il est inhabituel d’activer l’appareil 2 fois plusieurs tours à la fois. C’est la première fois que je vois cela et je n’ai lu cela nulle part dans toute la revue de littérature que j’ai faite.
    Je conviens que 5 mm d’expansion peut ne pas être beaucoup, mais çà pourrait être suffisant pour votre cas. Disons que sachant qu’il y aura récidive de 25 à 30% et que votre besoin était de 5 mm, j’aurais visé 6,5 à 7 mm d’expansion.
    Peut-être devriez-vous télécharger et imprimer l’article en référence pour que votre orthodontiste en prenne connaissance.

  36. Asma says:

    Bonjour, j’ai 15 ans bientot 16 dans deux mois et le problème c’est que j’ai un écart de 5 mm car ma machoire inferieur est legerement en retrait mais mon orthodontiste me propose la chirurgie ( pas obligatoire ) et moi je refuse est-ce que il y aurait un appareil dentaire pour avancé ma machoire inferieur de quelque milimètre . Merci

  37. Bielles SUS2 class II corrector device-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecUn décalage de 5 mm entre les mâchoires pourrait être traité avec des bielles orthopédiques de types Forsus ou Twin force bite corrector ou encore des bielles SUS2.

    La photo ci-contre représente une bielle SUS2 (class II corrector device). Notez qu’il faut mettre une bielle de chaque côté.

    Il faudrait savoir ce que veut dire votre orthodontiste par “chirurgie pas obligatoire”.

    Certes je conviens qu’à 16 ans, il est difficile de corriger un décalage de 5 mm entre les 2 mâchoires et que si vous avez vraiment une rétrognathie mandibulaire, une chirurgie est préférable. En effet, les bielles orthopédiques ne changent pas la relation squelettique. Il n’y aura que des mouvements dentoalvéolaires.

    Par contre, il est parfois possible de réussir un camouflage. Çà dépends de votre cas.

  38. Asma says:

    Merci pour votre réponse . Mon orthodontiste m’a dit que il y avait un décalage de 5 mm et que si je voulais plus avoir d’écart entre les machoires je pouvais faire une chirurgie ou si non je peux laisser commsa sans faire de traitement , et est-ce que l’appareil Herbst peut quand meme avancé ma machoire inferieur de quelque milimètre ?

    1. L’appareil Herbst, comme n’importe quel autre appareil fonctionnel fixe ne permet pas d’allonger une mâchoire inférieure de 5 mm, mais il permet de faire des mouvements dentaires qui peuvent camoufler un décalage de 5 mm entre la denture inférieure et supérieure.

      Les bonnes questions à vous poser sont:

      Est-ce que je veux avoir un décalage de 5 mm entre les 2 mâchoires toute ma vie?

      Qu’est-ce que je suis prêt à faire pour ne plus avoir de décalage?

      En quoi le fait d’avoir les dents du haut plus avancées de 5 mm me dérange actuellement dans ma vie?

      Lorsque vous aurez répondu à ces questions, vous serez prête à débuter un traitement orthodontique et vous accepterez le moyen nécessaire pour obtenir la correction souhaitée.

       

  39. Virginie says:

    Bonjour,

    Je présente une déviation de la mâchoire inférieure.
    Étant enfant on ne pouvait rien me faire et une chirurgie m’a été déconseillée, car malgré cette déviation de la machoire aux radios on s’aperçoit que c’est symétrique.
    L’opération est absolument déconseillée car trop risquée à cause de ma symétrie et ma mâchoire inférieure est très fine. J’ai 34 ans et je souhaiterai pouvoir faire quelque chose car l’asymétrie est visible sur mon visage.
    On m’a parlé d’une rééducation. Qu’en pensez vous???
    A l’heure actuelle y a t-il une solution sans passer par la chirurgie de la mâchoire, car il y a un gros risque de paralysie à l’intervention, les chirurgiens m’ont dit que l’opération est trop risquée pour un cas comme le mien car je suis quand même symétrique.

    En vous remerciant par avance.

    1. Symétrique ou asymétrique?

      Vous dîtes que votre visage est asymétrique, mais que votre mâchoire est symétrique. Difficile pour moi de comprendre votre problème. Pourquoi pensez-vous avoir besoin d’une chirurgie?

      Je vous conseille de consulter un orthodontiste certifié et de vous faire faire un bilan orthodontique.

      Vous avez peur, mais vous ne savez pas de quoi exactement.

  40. virginie says:

    Bonjour
    Ma fille a eu un disjoncteur vers 8 ans (celui qui reste collé).
    L orthodontiste avait preconisé 3 tour d activation par jour (matin midi et soir)! Au bout de 15 jours d activation ma fille a eu une bosse qui est apparu sur le nez… l orthodontiste m a dit que c etait la première fois qu il voyait ça et ma dit de prendre la décision d arrêter ou non l activation de l appareil (sachant que le niveau désire n était pas atteint).
    Ayant peur des conséquences j ai donc arreté d activer.
    J ai lu à plusieurs reprises que le maximum d activation est 2 par jour…
    Quelles conséquences peuvent avoir un trop grand nombre d activation par jour ?
    Merci d avance

    Cordialement

    Virginie

    1. Expansion palatine TROP RAPIDE

      Madame Virginie,

      Vous avez bien fait de cesser l’activation du disjoncteur palatin. Je suis extrêmement surpris que votre orthodontiste ait pu recommander 3 activations par jour. Considérant que chaque activation équivaut à 0,2 ou 0,25 mm, cela signifie 0,6 à 0,75 mm par jour. Au bout de 15 jours, cela signifie 9 à 11,25 mm. Considérant qu’une vis de disjoncteur a une capacité maximale de 8 à 10 mm, il me semble évident qu’au bout de 15 jours d’activation, vous êtes rendu au maximum. Je suis très surpris que votre orthodontiste n’ait pas fait ces calculs et il est plutôt rare que 10 mm d’expansion soient nécessaires chez un enfant de 8 ans.

      À un rythme de 0,5 à 1 mm par jour, la pression exercée sur les maxillaires peut atteindre 4,5 à 9 kg. Heureusement, il est rare que patient ressente de la douleur à cet âge.

      Une bosse sur le nez

      Expansion palatine rapide chez le jeune enfant-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Les risques d’un rythme d’expansion trop rapide sont connus et à ce titre, je joins la figure 8-15 du livre Contemporary Orthodontics, 3e édition datant de l’année 2000. Il s’agit donc d’un phénomène connu et publié.

      Ce livre du Dr W.R. Proffit est un classique de la littérature orthodontique et il en est à sa 5e édition maintenant.

      Outre la modification de la forme du nez, qui j’ose espérer se placera avec le temps, il ne devrait pas y avoir de conséquence d’avoir élargi à un rythme trop grand.

      Rythme idéal d’expansion palatine

      Pour un enfant ou un préadolescent, un rythme d’une activation par jour est amplement suffisant. Certes il est possible de faire une activation matin et soir (2 par jour), mais ce n’est pas nécessaire sauf pour rattraper une journée qui aurait été oubliée.

      .

       

      1. guyot says:

        Bonsoir Docteur
        Merci de votre reponse.
        En fait oui la bosse sur le nez (qui ne faisait pas vraiment comme sur l illustration mais plutôt le long de l arrête du nez, je sais pas si je suis clair) s est résorbée à mesure que les dents se replaceaient (l espace entre les dents était assez impressionnant) bien qu il en reste toujours une petite.

        Depuis nous avons changé d orthodontiste. L espace n était pas encore suffisant. L orthodontiste au vu des antécédents à opté pour des plaque palatine (mais je ne sais plus si les activations étaient au nombre d une ou deux…).

        A ce jour ma fille est l une des patientes les plus sensibles à la douleur, elle a beaucoup de mal à supporter les élastiques et autres…

        Vivement que tout cela soit terminé, en espérant que les résultats soit à la hauteur de tout ce qu elle aura subit.

        Merci pour votre réponse qui déjà me rassure beaucoup !

        Très cordialement

        1. Je suis content d’avoir pu apporter certains éclaircissements. J’ai de la difficulté à concevoir que l’espace n’était pas encore suffisant après 10 mm d’expansion.

          L’indication première d’un disjoncteur palatin est de corriger la déficience transversale du maxillaire occasionnant un articulé croisé postérieur.

          L’indication secondaire d’une procédure d’expansion palatine est un regain d’espace pour faciliter l’alignement et, possiblement, mais pas nécessairement, éviter des extractions dentaires.

          Donc si le seul but d’élargir à tout crin est de gagner de l’espace pour éviter des extractions, il faut se poser des questions. En effet, s’il est facile d’élargir un maxillaire supérieur, il n’en va pas de même de la denture à l’arcade inférieure. Il est rarement indiqué d’élargir le maxillaire supérieur au-delà la la largeur des cuspides buccales des dents postérieures inférieures.

  41. lydia says:

    Bonjour,
    J’ai 28 ans, après une visite de contrôle chez ma dentiste, elle m’a dit que j’avais un articulé croisé.
    Ma mâchoire est de travers et j’ai le menton qui dévie sur le côté. D’après elle, il me faudrait un traitement assez lourd avec chirurgie, je suis assez inquiète et je n’ai pas trop envie de subir ce type de traitement mais elle dit qu’avec le temps ça va s’agraver et que mon menton risque de devier encore plus. Mon beau-frère a posé la question a son dentiste qui lui dit que vu que ma croissance est terminée ca ne devrait plus bouger.
    J’aimerais beaucoup avoir votre avis. Merci beaucoup d’avance.

    1. Votre articulé croisé peut s’expliquer par le fait que votre palais est trop étroit et que votre mâchoire inférieure a dû se développer symétriquement comme il est expliqué dans la section “articulé croisé unilatéral” de cette page.

      Rendu à l’âge adulte, il est donc normal que vous observiez que votre menton est de travers. Il faudrait déterminer si vous avez un glissement fonctionnel du côté de l’articulé croisé. S’il y a un glissement, les chances sont excellentes qu’un traitement visant à corriger le manque de largeur du maxillaire (EPRAC) éliminera le glissement fonctionnel et réduira ou éliminera la déviation de votre menton. Par contre il se peut que votre mâchoire inférieure ait une asymétrie squelettique induite par la persistance de votre articulé croisé de votre enfance à l’âge adulte. Si tel devait être le cas, une ostéotomie mandibulaire ou une génioplastie ou les 2 seront nécessaires.

      Le dentiste de votre beau-frère a en partie raison. Puisque votre croissance est terminée, il ne devrait pas y avoir d’aggravation. Par contre, il existe une pathologie qui s’appelle l’hyperplasie condylienne où le condyle continue sa croissance au-delà de la période de croissance normale. Si tel était le cas, il est probable que vous auriez remarqué le changement passant d’un état symétrique à un état d’asymétrie.

      La question de base à vous poser est: est-ce que vous souhaiter obtenir une symétrie faciale et une occlusion normale?

      La réponse à cette question vous indiquera la voie à suivre. Il n’y a pas de solution miracle.

  42. Roquet says:

    Bonjour Docteur,

    Tout d’abord je vous remercie pour le temps que vous m’accorderez.
    Je m’appelle Angie et j’ai 31 ans.

    J’ai déjà porté un appareil de 13 à 16 ans et je suis retournée voir l’ortho qui m’a soigné lorsque j’étais jeune il y a 2 mois, car mes dents du bas se chevauchaient.

    L’ortho m’a appris que j’avais une occlusion croisée postérieure côté gauche(le dents du bas recouvrent les dents du haut).

    Il m’a donc proposé le port de bagues en haut et en bas ainsi qu’un appareil d’expansion palatine.

    Je porte le tout depuis 2 mois maintenant et autant vous dire que je suis passé par des moments de grande souffrances et frustrations (Difficulté à parler, à déglutir, les bagues m’ont “entaillé” les muqueuses, douleurs dentaires encore aujourd’hui etc).
    je vous sollicite car je m’interroge sur l’efficacité de l’appareil d’expansion sur moi et vous explique pourquoi :
    Tout d’abord j’ai lu qu’il était préférable d’associer l’appareil à une opération chez l’adulte pour une résultat efficace, ce que mon ortho ne m’a pas proposé.
    Et quand je lui ai demandé pourquoi il m’a expliqué que comme j’ai une fente palatine (de naissance) il était fort possible que l’opération ne soit pas acceptée (je n’ai pas insister car je vous avoue que cela m’arrangeait d’éviter l’opération).
    Il a admis que ce serait moins efficace qu’avec opération mais que c’était mieux que rien.
    D’autre part, lorsque je me regarde dans le miroir, je vois que ma mâchoire supérieur a effectivement bougé oui, mais surtout en avant et pas sur les côtés, ce qui esthétiquement ne me pose pas de soucis mais pour le moment, je sens mes dents pas du tout alignées et je sens que mes dents ont du mal à trouver leur place lorsque je ferme la bouche.(Je précise aussi qu’aucun Diastème ne s’est crée).
    En plus, la nuit maintenant je fais du bruxisme et me réveille très souvent avec des douleurs dentaires et articulaires.
    D’autre part mes dents sont toujours très sensibleS, je ne peux même pas manger un morceau de baguette sans avoir mal, cela m’inquiète car cela fait déjà 2 mois que je porte les bagues et l’appareil d’expansion.
    Ce qui m’inquiète aussi c’est que j’enlève l’appareil d’expansion le 12 janvier après 2 mois de port avec activation et 12 jours de port sans activation, hors j’ai lu que normalement il fallait garder l’appareil en bouche minimum 2 mois après l’arrêt de l’activation.
    L’ortho m’a dit que les bagues feraient office de contention.
    Sans doute souhaite t’il l’enlever pour me rendre service et abréger mes souffrances, car je lui ai souvent dit que l’appareil était pour moi un gros gêne, mais si c’est pour qu’au final cela ne fonctionne pas, cela serait un tout autre problème..

    Bref, entre les douleurs que je ressens surtout le nuit, mes dents qui ont du mal à se placer, et la procédure que suit mon ortho qui est complètement différente de ce que je lis sur des sites comme le votre je suis assez inquiète et ai peur que ce soit pire qu’avant.
    Est ce que tout ces symptômes sont courants?
    Je vais biensur poser toutes ces questions à mon ortho prochainement mais je m’inquiète tellement que j’ai besoin de réponses rapidement, cela me stresse énormément.
    Merci ecore pour le temps que vous m’accorderez.
    Cordialement
    Angie

    1. Le fait que vous avez une fente palatine explique le fait que vous ayez un articulé croisé postérieur. Le résultat de l’expansion ne sera pas stable, car il n’y a pas d’os au palais puisque vous avez une fente. La période de rétention d’expansion avec l’appareil inactif en place devrait être de 6 mois minimum. Mais puisque vous êtes une adulte, je ne comprends pas la logique de votre orthodontiste.

      Je n’ai pu vous répondre avant, j’ai été débordé. Je crois que mon confrère Dr Jules Lemay vous a répondu.

      Désolé.

  43. Daisy says:

    Bonjour,
    J’ai 27 ans et depuis le 22 janvier 2015, je porte un disjoncteur palatin car ma mâchoire du haut est plus étroite que celle du bas.
    Mais je n’ai pas subi d’opération chirurgicale car mon orthodontiste a considéré que cela n’était pas toujours utile. De plus, cela fais 10 jours activations ( 1 activations par jour la première semaine et ensuite 2 activations/jours depuis) mais je constate qu’il n’y a pas d’écart entre mes dents de devant, mais que ma mâchoire à néanmoins bougée et c’est agrandie est- ce normal?
    Mon orthodontiste m’a dit qu’à l’âge adulte cela pouvais arrivée.
    Merci pour tous.

    1. Il est à peu près impossible de faire une disjonction palatine chez un adulte de 27 ans.  Tout ce qu’il se produira, c’est un déplacement des dents dans le procès dentoalvéolaire. Autrement dit, les dents se déplacent dans l’os de la gencive et les racines peuvent devenir proéminente où même sortir de l’os. Il se produit alors des déhiscences.

      Déhiscence après l'expansion maxillaire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      La photo ci-haut démontre la présence d’os cortical recouvrant la racine. Sur l’image A, l’os est mince, mais il existe. Sur l’image en B, la dent est passée au travers de l’os et il n’y en a plus pour couvrir la racine. C’est une déhiscence. Cette photo est tirée d’une étude de Daniela Garib et fut publiée dans le AJODO en 2006. Les sujets étudiés étaient des filles  de 11 à 14 ans. L’étude conclut qu’un appareil d’expansion produit de la déhiscence au buccal des dents d’ancrage.

      Comme il est vraisemblable qu’à 27 ans, la suture intermaxillaire soit encore plus calcifié qu’à 11-14 ans, je crains pour vos gencives et vos dents.

      Le fait qu’aucun espace n’est apparu entre vos incisives confirme qu’il n’y a pas eu disjonction du maxillaire. Vous aurez de la bascule des dents postérieures, mais pas d’expansion basale squelettique. Craignez pour la récidive, je doute que ce ne soit jamais stable.

      Garib D et al, Periodontal effects of rapid maxillary expansion with tooth-tissue-borne and tooth-borne expanders: A computed tomography evaluation, AJODO 2006;129:749-58

      .

       

      1. Caroline says:

        Bonjour,

        Je dois subir une chirurgie maxillofaciale, visant une expansion palatine. L’élargissement recherché est d’environ 10 mm. J’aurais aimé savoir si je pourrais utiliser la méthode d’Invisalign au lieu des broches suivant l’intervention, où à tout le moins une fois que le diastème se serait refermé. En vous remerciant!

        1. EPRAC et Invisalign

          Vous avez sûrement été informé que vous devrez recevoir un distracteur palatin préalablement à la chirurgie et que vous devrez activer ce distracteur après la chirurgie pour obtenir l’expansion désirée. L’activation du distracteur débute habituellement 7 jours après la chirurgie et la quantité d’expansion est généralement obtenue après une vingtaine de jours d’activations. Le distracteur doit rester en place pour 6 mois après l’arrêt de la distraction. La fermeture active du diastème avec des broches débute généralement 2 mois après l’arrêt de la distraction.
          Je ne vois pas comment on pourrait utiliser des aligneurs pour fermer le diastème en présence du distracteur palatin et je doute que çà vous tente d’attendre 6 mois avant que l’orthodontiste travaille sur la fermeture de votre diastème. De plus, lors de l’enlèvement du distracteur, il y a généralement une constriction de la largeur et je ne vois pas comment, étant donné le délai de fabrication des aligneurs, on pourrait mettre des aligneurs qui seront adaptés pour vous.

          Je ne crois pas que la technique d’Invisalign soit appropriée pour un cas d’expansion assistée chirurgicalement.

  44. Sageaux celine says:

    Bonjour,
    je me permets de vous demander conseil.
    Je suis en traitement depuis octobre 2014 pour un articulé inversé unilatéral en haut. L orthodontiste qui me suis a commence le traitement par un quad helix. Au cours du traitement me disant que mon palais était asymétrique. Avec des debuts bien compliqués j ai percevere en supportant les douleurs, puis les plaies et indurations de la langue jusqu’à en devenir folle à chaque déglutition. Du coup, il me l a coupé au bout de 3 mois de traitement. Au bout de 2 mois les plaquettes ont ete posees. Résultat au bout de 4 mois retour au point de départ pour le réticulé. Il me propose un autre appareil au palais. Mais je sens ma mandibule toujours du mauvais côté. Pouvez vous me donner des conseils ? Est il normal que ce genre d appareillage blesse autant?
    merci.
    Bien cordialement

    1. Un appareil quad hélix est inefficace pour faire de l’expansion palatine chez un adulte. Il vous faut un vrai disjoncteur palatin d’une part et une approche chirurgicale d’autre pas. Veuillez lire la section Expansion palatine assistée chirurgicalement dans la page chirurgie orthognathique.

  45. Youssef says:

    Bonjour Docteur,
    Suite à des douleurs et craquements aux machoires sous l’oreille j’ai consulté un ortho qui m’a expliqué que cela provenait d’un problème de machoire. J’ai la machoire du bas avancée par rapport à celle du haut. Mes dents du bas sont devant celles du haut que je ferme la bouche.
    De plus j’ai, à 33 ans, déjà 2 bridges et un début de problème de déchaussement qui viendrait de ce problème de machoires.
    Après consultation d’un chirugien la solution qui m’est proposée et une double opération associée à un traitement avec appareil dentaire.
    D’abord une expansion maxillaire supérieure, puis le port d’un appareil pendant environ 1 an puis enfin la deuxièeme opération pour repositionner les machoires.

    J’ai 2 questions à vous poser svp :

    1/ est il possible de faire les 2 opérations en meme temps après une pose de l’appareil pendant 1 an plutot que de la faire en 2 fois

    2/ concernant le diastème après l’expansion : en combien de temps va t il se créer et en combien de temps va t’il se résorber ?
    Si on prend l’exemple d’une opération au 01/01 pour me rendre compte à quelle date le diastèeme sera fermé ?

    merci bcp pour votre aide

    1. Je pense qu’il est prudent de faire 2 phases chirurgicales dans votre cas, soit une procédure d’EPRAC dans une premier temps afin d’obtenir une relation en largeur normale des maxillaires et ensuite de faire une 2e phase chirurgicale afin de corriger le décalage entre les 2 mâchoires.

      Le diastème après l’EPRAC prend entre 3 à 6 mois à refermer avec des appareils orthodontiques (broches).

  46. Anne says:

    Mon orthodontiste me dit que l’écart lateral des premières molaires est fixé à l’age de 7 ans. il veut mettre un spacer pour mon fils à wui on a du arracher une prémolaire à 6 ans mais le spacer lie les deux molaires et j’ai peur que ça entrave la croissance de sa mâchoire. Avez vous une perspective sur cette approche ?
    Merci

    1. C’est à peu près vrai, mais je mettrais une activation de 1-2 mm pour favoriser une expansion intermolaire et l’année suivante, je donnerais un autre 1-2 mm d’expansion en décimentant et recimentant le mainteneur.

  47. mery says:

    Bonjour docteur,
    Je suis orthophoniste et j’ai 23ans .
    J’ai une mâchoire croisée unilatérale, ce qui donne une asymétrie faciale, chose qui me gêne dans ma vie. j’ai pas encore consulté un orthodentiste, je voulais savoir ce que je dois faire ?

    1. La meilleure chose à faire serait de consulter un orthodontiste. Vous aurez ainsi une meilleure idée de la nature exacte de votre problème et un traitement vous sera proposé.

  48. Martin says:

    Bonjour, ma fille de 8 ans porte un disjoncteur. Son orthodontiste va lui retirer bientôt après 6 mois de traitement et elle devra porter un activateur. Par contre il veut attendre un délai de 8 semaines sans traitement entre les 2 ? Ce délai est t il nécessaire ? A quoi sert t il? Par avance merci. Cordialement

    1. Il n’y a aucun problème à ne pas remettre d’appareil amovible après la dépose d’un appareil d’expansion. Il est important de laisser une certaine récidive se produire.

      Toutefois, votre fille n’a que 8 ans. Je ne vois pas la pertinence d’utiliser un activateur en si bas âge. Par activateur, je présume que vous parlez d’activateur de croissance du genre Bionator, Fränkel ou TwinBlock. Voir appareils fonctionnels amovibles de la page  appareils fonctionnels fixes.

      Il a été démontré depuis la fin des années 90 (1997 à 2001) qu’il est inutile de faire un traitement avec un activateur de croissance à cet âge, car çà ne fait que prolonger un traitement orthodontique. Un traitement en une seule phase fait vers 1213 ans est aussi bon et coûte moins cher.

  49. Maria says:

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et je trouve que ma mâchoire supérieur est trop avancée par rapport à ma mâchoire inférieur. Ce qui m’empêche de refermer la bouche (elle reste entrouverte) et me cause donc une gêne. J’ai porté plus jeune (14 ans) un appareil dentaire (faux palais) afin de faire reculer les dents supérieur. Je n’ai pas été satisfaite du résultat, mon chirurgien orthodontiste m’a dis que je n’avais plus besoin de porter l’appareil, mais mon problème n’est pas résolu. Je me suis dirigé vers un autre orthodontiste qui m’a dis que tout était bien positionné et que si je voulais faire reculer davantage, il fallait retirer des dents pour me faire de la place pour reculer ou alors voir un chirurgien maxillo-facial. En me dirigeant vers un chirurgien, ce dernier m’a dis que j’avais une légère anomalie et qu’il fallait que je fasse une ostéotomie du menton car il est trop long et pour l’avancer de sorte de pouvoir mieux refermer la bouche, mais aussi une ostéotomie maxillaire pour la mâchoire supérieur trop avancée. J’avais peur du résultat et que mon nez sois plus comme avant. J’ai donc vu un autre orthodontiste qui m’a proposé plusieurs appareils dont le traitement Invisalign qui permet de suivre l’évolution, mais il m’a dis qu’il s’agissait d’un traitement à vie et que si jamais je ne le suivait pas, mes dents redeviendraient comme avant car c’est ma langue qui fais pousser mes dents vers l’avant et que je n’avais pas besoin selon lui d’une chirurgie. Il m’a aussi dis que si j’ai du mal a refermer la bouche c’est aussi car ma lèvre supérieur est trop courte, mais que ce n’est qu’une légère anomalie. Je souhaiterais vraiment faire reculer ma mâchoire supérieur mais le résultat de la chirurgie me freine, et le traitement à vie d’un appareil aussi. Ma question est de savoir si il n’y aurait pas un autre moyen comme une aide pour faire en sorte de bien repositionner ma langue de sorte qu’elle ne repousse pas mes dents? ou tout autre chose qui puisse résoudre mon problème?

    Merci

    1. À la lecture de votre histoire, je retiens 2 points important.

      1- Vous ne pouvez tenir les lèvres fermées au repos

      2- Votre menton est reculé et fuyant.

      Il est probable que votre maxillaire soit abaissé par rapport à la lèvre supérieure et que vos dents soient exposées au repos. De plus, le fait que votre menton soit en retrait et long accentue ce défaut d’incapacité de fermer les lèvres.

      Je crois que le traitement orthochirurgie vous offre une solution meilleur et définitive. Il se peut que des extractions soient nécessaire pour obtenir une occlusion fonctionnelle acceptable, mais je ne peux en être certain. Avec la description que vous avez faites, je ne crois pas que votre cas soit un cas traitable avec Invisalign™.

  50. Anne Timperman says:

    Bonjour
    Mon fils vient d’avoir son RPE. Il a aussi 4 bagues devant. A la première activation de 2 trous que nous devons faire quotidiennenent pendant 7 jours, il a l’impression que ses incisives frontales vont se déchausser. Douleurs aux racines… Dois je arrêter ? Ou attendre que la douleur se calme avant de continuer ?
    Merci – il a 11 ans

    1. Il n’est pas nécessaire de faire 2 activations par jour. Vous pouvez faire une activation par jour durant 14 jours au lieu de 2 par jours durant 7 jours. Vous aurez le même résultats et les dents seront vraisemblablement moins sensible.

      Est-ce qu’il y a un fil engagé dans les 4 brackets sur les dents d’en avant?

      Habituellement, j’attends d’avoir fini l’expansion avant de coller les brackets et aligner les dents d’en avant.

      1. Anne Timperman says:

        Oui le fil est posé et maintenu par les élastiques. Je pense que c’est à cause de ça… La dent résiste… Je vais ralentir la cadence.
        Merci

  51. Anne Timperman says:

    Encore merci pour vos informations. C’est très précieux pour moi d’avoir différentes perspectives. Bonne fin de journée à vous
    Anne

  52. MARIO says:

    Bonjour,
    Puis-je avoir votre avis. A ce jour, mon neveu de 11 ans a un emboitement H et B normal, pas de problème de mâchoire et alignement dents du bas normal. Ses dents définitives sont sorties SAUF les 2 canines sup. Une des canines est en train de percer à la bonne place, la deuxième ne devrait pas tarder. On peut se rendre compte qu’il va manquer un peu de place mais pas énormément. Deux solutions s’offrent à nous, soit de l’expansion pour gagner de la place en même temps que pose de bagues en haut et bague sur deux molaires en bas avec élastique ! Ou bien, de porter uniquement des bagues métalliques en haut et en bas. Voilà nous sommes anxieux car nous n’arrivons pas à prendre de décision. Ces professionnelles orthodontistes sont parfaitement compétents mais la diversité de choix proposés compliquent la décision finale et nous recherchons un maximum de renseignement avant de faire ce choix. Merci à vous et à votre site très riche. Bien Cordialement,

    1. Je ne pourrai pas trancher la réponse. Il se peut que votre neveu ait besoin d’expansion palatine puisqu’il manque d’espace pour loger une canine. Il se peut que l’espace nécessaire à loger la canine puisse être obtenu avec des appareils fixes aux 2 arcades.

      Dans un cas comme dans l’autre, des appareils fixes sur chaque dents et aux deux arcades sont nécessaires. La différence entre les 2 traitements est l’expansion palatine. La différence me semble mineure. Avec quel orthodontiste vous sentez-vous le plus en confiance?

      Ayez confiance en votre intuition.

  53. MARIO says:

    Merci Dr Chamberland et bonne continuation à ce merveilleux site .

  54. pinchot says:

    Bonjour, mon fils de 10 ans porte un palais jour et nous mais qui n’est pas fixe, pour ouvrir son palais. Nous actionnons la vice tous les 4 jours.
    En meme temps son orthodontiste lui demande de faire tous les jours pendant 1 h 30 un exercice qui consiste à tenir un petit morceau de bois (type battonnet de glace) entre les lèvres et respirer par le nez. Il nous dit que sans cet exercice, il n’y aura pas de résultat.
    Que pensez vous de tout cela, sachant qu’il m’est difficile de lui faire faire aussi longtemps ?
    N’y aura t il pas de résultat sans l’exercice ?
    Merci pour votre réponse.

    1. Un appareil d’expansion amovible (qui n’est pas fixe), n’est pas efficace pour élargir le palais et ne peut faire de disjonction. Tout ce que çà peut faire, c’est basculer les dents vers l’extérieur.
      Demander à un enfant de tenir un bâtonnet (genre bâton à café) entre les lèvres durant 1h30 minutes pour respirer par le nez me semble irréaliste.

      Le fait de dire que sans cet exercice, il n’y aura pas de résultat est de préparer à l’avance une excuse facile pour éviter de mettre en cause l’inefficacité de l’appareil amovible pour élargir le palais. Ainsi, ce ne sera pas de la faute de l’orthodontiste qui a choisi un mauvais appareil, mais la faute de l’enfant qui n’a pas fait les exercices prescrits.

      Est-ce que cet orthodontiste est un orthodontiste certifié ou un dentiste généraliste?

      Je pense que vous êtes dû pour une bonne discussion avec celui qui traite votre fils.

  55. jean says:

    Bonjour Docteur, j’ai 40 ans et j’ai subi une disjonction tripartite du maxillaire le 31 mars 2015.
    Je n’ai pas encore vu le chirurgien mais j’ai déjà commencé l’activation à raison d’un tour par jour 7 jours post opératoire. Sachant que je dois gagner environ 10mm, est-ce suffisant de tourner à cette fréquence ?
    le chirurgien m’a dit d’attendre le rendez-vous 14 j après l’opération mais j’ai commencé avant. par ailleurs, j’ai une rangée de dents qui bouge, certainement une partie de l’os maxillaire. Est-ce normal ? Merci pour votre réponse

    1. Vous décrivez une procédure d’expansion palatine assistée chirurgicalement. Habituellement, ce n’est pas une tripartition, mais plutôt une bipartition, car le maxillaire est séparé en son centre. C’est correct de comment l’activation de l’expansion 7 jours après la chirurgie. Votre orthodontiste est responsable de vous informer du nombre d’activations par jour jusqu’à l’obtention de la largeur désirée. Ne sachant pas quel type de vis vous avez, ni la quantité de mm qui correspond à une activation, je ne peux vous aider.

      Que des dents bougent c’est possible, qu’une rangée de dents bouge, c’est bizarre. À moins que ce ne soit à cause de la “tripartition”.

      J’ose espérer que votre chirurgien vous a rassuré lorsque vous l’avez rencontré.

  56. Sonia says:

    Bonjour,
    j’ai 34 ans et j’ai la mâchoire supérieur en forme de V est ce qu’il y a une possibilité d’arranger cela?
    merci

    1. Bien sûr Sonia qu’il est possible d’arranger cela. Vous devriez consulter un orthodontiste pour analyser votre occlusion, identifier le problème et appliquer une solution.

  57. Antoine says:

    Bonjour je voudrais savoir, j’ai un appareil amovible pour expansion, j’ai un doute sur la fréquence de l’activation des vis, j’ai cru entendre 1/semaine mais ici je vois 1/jour. Merci d’avance

    1. Si ton appareil est amovible, ce n’est pas plus d’un tour par semaine. Un appareil fixe peut être activé 1 fois par jour.

      Prends note qu’un appareil amovible ne produit pas de l’expansion du maxillaire, mais surtout de la bascule dentaire. J’ai déjà commenté sur ce sujet. Commentaire du 7 avril 2015.

  58. Elsa says:

    Bonjour,
    Mon fils de 9 ans porte depuis 1 an un appareil PUL destiné à lui avancer la mâchoire inférieure et lui agrandir le palais. Au début, je devais écarter l’appareil 1x par semaine, ces derniers mois 2x par semaine.
    L’avancement de la mâchoire est maintenant bon, mais le dentiste souhaite encore prolonger de 6 mois le port du PUL pour continuer à agrandir le palais. Pensez-vous cela nécessaire ?
    Je suis septique et ai un mauvais ressenti.
    Merci d’avance pour votre réponse.

  59. Appareil PUL-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecAppareil fonctionnel amovible PUL

    Bon matin,

    Je ne crois pas que mes propos vont vous rassurer.

    Votre fils n’a que 9 ans. Le traitement qu’il reçoit constitue vraisemblablement un traitement phase 1 où il y a tentative de corriger le décalage classe II. Or il a été clairement démontré, et ce depuis plus de 15 ans maintenant, qu’il n’y a aucun avantage de commencer un traitement de correction de classe II si jeune. J’ai expliqué ce principe à la page Twin-Block.

    L’appareil PUL n’est rien d’autre qu’une forme hybride d’un Twin-Block. Çà fait la même chose, élargir le palais et forcer une posture antérieure de la mandibule. Ce genre d’appareil doit être porté pour une durée d’environ 12 mois.

    Le hic, c’est qu’aucun appareil fonctionnel qu’il soit fixe ou amovible n’a démontré une quelconque capacité d’obtenir un allongement permanent de la mâchoire inférieure. L’efficacité de ces appareils se résume au déplacement des dents qui les supporte. Je vous recommande la lecture de l’article Comment un appareil fonctionnel fixe corrige-t-il une malocclusion de classe II?  où je conclus:

    Les appareils fonctionnels fixes sont efficaces pour corriger les malocclusions de classe II. Ils fonctionnent tous à peu près de la même manière. La correction s’effectue principalement par des changements dentoalvéolaires. Aucun appareil ne fait de changement squelettique à long terme significatif tant au maxillaire que mandibulaire.

    Qu’est-ce qu’un orthodontiste?

    Ma troisième remarque concerne la personne qui dispense les soins à votre fils. Vous l’identifiez comme étant “dentiste”. Bien qu’un dentiste puisse réaliser certains traitements d’orthodontie, son expertise est bien en deçà de l’expertise du spécialiste en orthodontie. Veuillez lire les sections “qu’est-ce qu’un orthodontiste” et “pourquoi choisir un orthodontiste” de l’article “Les broches c’est aussi pour les adultes.”

     

     

  60. Elsa says:

    Merci beaucoup pour votre réponse !!! Qui ne fait que conforter mon ressenti.
    La durée initiale devait être de 6 mois à maximum 1 an. Et nous voilà parti pour 18 mois … mais le semestre n’a pas encore commencé et je compte bien ne pas le débuter.
    Merci d’avoir éclairé mon avis. Nous allons arrêter là.
    Il s’agit effectivement d’un dentiste et non d’un orthodontiste, ce que j’ai appris il y a quelques mois et ce qui a bien évidemment mis à mal ma confiance.
    Ce dentiste, qui ne pratique que de l’orthodontie mais qui n’est pas orthodontiste, m’a été conseillée par notre dentiste habituel.
    Je ne trouve pas cela normal qu’on soit dirigé vers une personne qui n’est pas spécialiste. D’ailleurs je n’imaginais même pas cela possible d’autoriser cette pratique à des non spécialistes !

    Je n’aurais jamais entrepris ce traitement si j’avais su.

    Y a-t-il un risque à lui arrêter ce traitement du jour au lendemain ?
    Je pense comprendre que non vu l’inefficacité probable ?

    Merci d’avance pour votre réponse et du temps que vous nous accordez.

    1. C’est le problème d’un système de sécurité sociale qui paie des traitements par semestre. Plus il y a des semestres, plus c’est payant. Si le coût du traitement orthodontique  était un montant forfaitaire, comme c’est le cas ici au Canada, vous auriez le loisir de décider si oui ou non vous désirez payer ce montant forfaitaire et si oui ou non vous acceptez d’avoir 2 phases de traitements.

      Pourquoi choisir un orthodontiste

      Je pense que vous devriez avoir une conversation sérieuse avec votre dentiste qui vous a recommandé ce pseudo-orthodontiste. Il est responsable de ne pas vous avoir donné des informations exactes et de ne pas vous avoir dit que ce dentiste n’était pas un spécialiste certifié.

      Je ne veux pas interférer dans le traitement, mais je comprends votre décision d’interrompre le traitement dès maintenant sans délai. Je vous recommande de consulter un orthodontiste certifié de votre région pour la prise en charge du suivi de la dentition de votre fils jusqu’à ce qu’il soit en denture permanente et prête à débuter un traitement majeur d’orthodontie.

       

  61. Romain says:

    Bonjour,

    J’ai visité le site de l’un de vos collègues exerçant à Sherbrooke et que vous connaissez certainement. Ce docteur explique qu’il est possible d’obtenir l’expansion du maxillaire supérieur sans chirurgie, juste à l’aide de broches et que c’est stable dans le temps.

    À l’inverse, j’ai lu sur votre site que c’est impossible, car la dent sort de l’os et que la récidive est de 100%.

    Je suis donc totalement perdu. Pouvez-vous m’éclairer ?

    Merci beaucoup.

    1. Mon collègue  et moi avons tous les 2 raison.

      Je confirme qu’il est possible d’obtenir de l’expansion d’une arcade dentaire sans chirurgie. On parle alors d’expansion dentoalvéolaire, ce qui signifie que les dents sont déplacées dans le sens de la largeur dans l’os alvéolaire. L’os basal n’est pas affecté par ce mouvement. Il n’y a pas d’expansion “squelettique”.

      Il n’est pas impossible de faire de l’expansion dentoalvéolaire chez un adulte sans recourir à une procédure chirurgicale, mais il est impossible de faire de l’expansion squelettique (os basal) sans chirurgie. La quantité d’expansion réalisable est dépendante de l’épaisseur d’os alvéolaire au buccal des dents postérieures. S’il y a une bonne épaisseur d’os, oui, on peut y déplacer la dent. Si l’os est mince, élargir l’arcade dentaire fera en sorte que les racines peuvent traverser la corticale buccale ce qui cause soit de la déhiscence ou des fenestrations. La photo ci-dessous montre la différence entre une fenestration et une déhiscence. En 2 mots, c’est la même choses, c’est juste pas à la même hauteur sur la dent.

      Fenestration déhiscence-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Expansion dentoalvéolaire

      Expansion dentoalvéolaire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Voici un exemple où j’ai fait de l’expansion dentoalvéolaire de l’arcade supérieure. J’aurais préféré faire une expansion chirurgicale (EPRAC), mais la patiente refusait toute forme de chirurgie.

      Vous pouvez constater le changement de la forme d’arcade. À gauche, on dit: en forme d’oméga (Ω) . À droite, c’est une forme parabolique (). Par contre, j’ai avisé la patiente du risque de récidive et j’ai fabriqué un appareil amovible de rétention.Cet appareil a une voûte palatine ajouré et un crochet sur la molaire gauche et la molaire droite. En le portant tout le temps, il prévient la re-constriction de l’arcade dentaire.

      Expansion dentoalvéolaire vue de face-Chamberland-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      La vue intraorale de face montre le changement de largeur. Remarquez à quel point les prémolaires sont visibles comparativement à la photo initiale où les prémolaires sont basculées vers l’intérieur. La bombance de la gencive permettait un déplacement vers le buccal (l’extérieur) des prémolaires tout en conservant les racines dans le corridor d’os alvéolaire.
      .

      1. Romain says:

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre réponse très complète. Je posais la question, car vous semblez être assez opposés sur ce point.

        Vous préconisez l’EPRAC en priorité en signalant que la récidive est de 100% pour l’expansion dento-alvéolaire alors que votre collègue indique qu’il évite au maximum l’EPRAC, car l’expansion dento-alvéolaire est stable. Il présente sur son site des cas impressionnants (expansion très significative sur des mâchoires en V) qui semblent stables des années plus tard.

        Quand vous parlez de 100% de récidive. Vous parlez de récidive totale à long terme ? Même après une contention de plusieurs années ?

        Je ne me permettrais pas de remettre en cause vos compétences respectives, vous semblez être tous deux de très bons professionnels. J’essaie simplement de comprendre.

        Je suis dans une phase de décision importante et je me pose beaucoup de questions, car je cherche à éviter la chirurgie. Les cas de chirurgie ratée et de paresthésie définitive n’étant finalement pas si rare dans mon pays…

        Je souffre d’un articulé croisé et d’une béance antérieure causée par des molaires maxillaires trop extrudées qui bloque la mandibule légèrement en arrière. Un orthodontiste incompétent a camouflé cette béance en extrudant mes incisives lorsque j’étaie jeune, un vrai massacre qui m’a prouvé que je ne pouvais malheureusement pas faire confiance à un diplôme. Cela me pousse, en toute modestie, à essayer de comprendre les techniques utilisées pour ne pas me faire avoir deux fois.

        Je me renseigne donc beaucoup sur les nouvelles méthodes (expansion sans chirurgie, vis d’ancrage) qui repoussent les limites de l’orthodontie sans chirurgie.

  62. elisa19 says:

    Bonjour, j’ai un appareil s’expention palatine depuis 10 mois. Je l’ai eu en Mis Octobre. Sachant que j’ai subis une chirurgie d’une dent en avril car celle ci n’étais pas descendu j’aimerais savoir si c’est normal que ça dure aussi longtemps
    Merci

    1. Un appareil d’expansion est normalement retiré 6 mois après l’arrêt d’expansion. Il arrive parfois de le conserver plus longtemps si, par exemple, il sert d’ancrage pour tirer sur une dent incluse et que celle-ci tarde à venir.

  63. Romain,
    L’enjeu n’est pas de savoir qui a raison ou tort. Mon collègue Dr Lemay fait des choses que je ne fais pas  et je fais des choses qu’il ne fait pas. Toutes les études sur la stabilité d’expansion parlent d’une récidive importante dont les pourcentages varient selon le temps d’observation. Il y a souvent confusion entre l’expansion squelettique et l’expansion dentoalvéolaire.

    L’expansion dentoalvéolaire réfère au déplacement des dents, dans le sens de la largeur, dans l’os alvéolaire. L’expansion squelettique réfère à l’élargissement de l’os basal. Nous convenons, Dr Lemay et moi, qu’une expansion dentoalvéolaire ne signifie en aucune manière qu’il y a nécessairement de l’expansion squelettique.

    Il est facile d’affirmer que l’expansion dentoalvéolaire est stable si on ne mesure jamais la quantité d’expansion obtenue à la fin d’un traitement avec des arcs dentaires et que l’on compare l’expansion résiduelle après 1, 2 ou 5 ans. En apparence, l’arcade maxillaire peut sembler ne pas avoir récidivé, mais dans les faits, si on mesurait, on serait peut être surpris du taux de récidive et du peu qu’il reste.

    Moi aussi, je croyais que l’expansion avec EPRAC était plus stable que l’expansion obtint lors d’une ostéotomie Le Fort 1 segmenté (bi ou tripartition), jusqu’à ce que je réalise un projet de recherche sur le sujet. J’ai publié un follow up de mon projet de recherche: Short-term and long-term stability of surgically assisted rapid palatal expansion revisited, (AJODO 2011; 139:815-22). J’ai démontré que 64% des patients avaient une récidive > 2 mm, dont 22% en avaient une de plus de 3 mm. Ces résultats étaient comparables à la stabilité de l’expansion obtenue avec un Le Fort 1.

    Vous comprendrez alors que je ne crois pas, en aucune manière que l’expansion dentoalvéolaire soit plus stable que l’expansion obtenue par EPRAC ou par Le Fort 1. Les données de ma recherche démontrent une excellente stabilité de l’expansion squelettique (récidive non significative) et une récidive de l’ordre de 40% (49 mois post chirurgie) de l’expansion dentaire totale.

    Maintenant, si on revient à votre cas, vous avez un articulé croisé postérieur et une béance antérieure. En plus vous avez déjà eu un traitement d’orthodontie étant plus jeune.

    Vous avez 2 choix:

    1-Si vous avez plus de 5 mm de déficit transversal, vous avez besoin d’EPRAC suivi vraisemblablement d’une 2e phase chirurgicale

    2- Si vous avez moins de 5 mm de déficit transversal, je suggère une préparation orthodontique préchirurgicale en maintenant la largeur du maxillaire, expansion du maxillaire lors d’un Le Fort 1 bi ou tripartition afin de corriger le déficit transverse.

    L’expansion dentoalvéolaire dans votre cas n’est tout simplement pas une option.

  64. Je ne crois pas que l’élargissement du palais avec un appareil d’expansion puisse causer des crises d’épilepsie.
    Je vous conseille de consulter votre médecin pour le suivi de la problématique d’épilepsie.

  65. Je conserve l’appareil d’expansion pour une durée de 6 mois après l’arrêt de l’expansion. Retirer votre appareil d’expansion fin août signifie environ 3 mois après l’arrêt d’expansion. C’est peu. À moins que vous n’ayez un appareil qui recouvre toutes les dents postérieures, je ne vois pas l’urgence de retirer le distracteur.
    En ce qui concerne la fermeture de l’espace, je commence 2 mois après l’arrêt d’expansion. Çà prends 3 à 4 mois à referme l’espace entre les incisives.

  66. Sylmontana says:

    Merci de votre réponse Docteur, oui j’ai les bagues sur toutes mes dents qui me servent de support peut être.

    1. Sylmontana,

      Avoir des bagues n’est pas un recouvrement d’acyilique sur les dents. Il faudra demander à votre orthodontiste de justifier pourquoi il enlève l’appareil d’expansion 3 mois après l’arrêt d’expansion alors que la majorité des articles font mention de 6 mois.

  67. soumia tamazouzt says:

    J’avais 15 jr que j’ai mis cette appareil mon dentiste m’a dit de l’activer chaque 15 jr donc j’avais l’activer qu’une seule fois .. .sa dure combien le traitement !!! Merci

    1. Normalement, vous devez faire une activation chaque jour et non pas à chaque 15 jours. Il faut faire entre 20 et 30 activations au total, parfois 40 et ensuite conserver l’appareil durant 6 mois.

      Si vous faites 1 activation aux 2 semaines, cela vous prendra 40 à 60 semaines pour obtenir l’expansion désirée.

      Vous devriez demander à votre orthodontiste qu’il vous explique comment faire. Je suspecte que vous n’avez pas bien compris.

  68. Lina lina says:

    Bonjour docteur,
    Durant mon adolescence un orthodontiste m’a mis un appareil (des bagues ) qui a corrigé mes dents à un pourcentage de 40 à 50% d’après moi …car j’ai la mâchoire vraiment étroite. Maintenant j’ai 29 ans et je souffre toujours car je n’ai pas un beau sourire. ..j’ai vu votre excellent travail et je voudrais avoir votre avis sur un éventuel traitement avec un rapid palatal expander peut être avec chirurgie sachant que j’habite en afrique du nord ( en Algérie ) .
    cordialement

    1. Il existe sûrement des orthodontistes spécialistes certifiés en Algérie qui peuvent faire un traitement d’ortho chirurgie comprenant une phase d’expansion assistée chirurgicalement. Celui-ci vous dirigera vers un chirurgien buccal ayant les compétences appropriées pour ce type d’intervention.

      Bonne chance dans vos démarches.

      1. Lina lina says:

        Merci docteur de m’avoir répondu….en fait j’aimerai bien venir chez vous pour la consultation mais si vous trouvez que c’est un peu loin pour moi …
        je vous en serai très reconnaissante si vous me conseiller un de vos confrères en Europe ( en france ou ailleurs ) …..j’aimerais bien porter à votre connaissance docteur qu’en Algérie il n’y a pas mal d’ODF mais pas connaisseurs en ce qui concerne l’élargissement de la mâchoire.
        J’ai vu pas mal de docteurs et la plupart me disent il faut enlever des dents chose que je n’ai pas accepté car on m’a déjà enlevé deux prémolaires en haut et 4 dents en bas dont deux dents de sagesse sa fait 6 au total.
        Cordialement

        1. Chère Lina,

          Je ne connais pas d’orthodontiste algérien, malheureusement.

          Si vous avez déjà eu l’extraction de 2 prémolaires supérieures et qu’il vous manque 2 dents inférieures sans compter les dents de sagesse, il est raisonnable de refuser d’autres extractions dentaires, à mois qu’il ne s’agisse des dents de sagesse supérieures.

          Je vous souhaite bonne chance dans vos démarches.

  69. Mazeftopoulos says:

    Bonjour, j’ai une latérodéviation mandibulaire depuis l’enfance à cause d’un articulé croisé postérieur unilatéral, j’aimerais savoir si cela aurait pu me provoquer une asymétrie cranio facial car j’ai remarqué que j’ai un coter du visage complétement asymétrique par rapport à l’autre. Je voulais aussi savoir si un traitement orthodontique combiné à une chirurgie pourrais corriger cette asymétrie qui me complexe beaucoup car j’ai l’impression d’avoir des profils complétements différents.
    Merci, pour votre réponse.

    1. Il y a ici 2 problèmes qu’il ne faudrait pas confondre.

      Glissement fonctionnel latéral

      1- Un articulé croisé postérieur unilatéral en jeune âge est souvent causé par une constriction du palais. Dans ce cas, on peut souvent mettre en évidence un contact prématuré (prématurité, flèche blanche) qui fait dévier la mâchoire sur le côté affecté. Les milieux d’arcades dentaires ne sont pas coïncidents (voir les petites barres verticales blanches).

      La correction du problème de palais étroit avec une appareil d’expansion palatine permet de résoudre ce problème de glissement et il restera peu ou pas d’asymétrie facial.

      Glissement-RCOC-fonctionnel-articule-croise-posterieur-Chamberland-Orthodontiste-a-Quebec

      Hyperplasie condylienne

      2- Une hyperplasie condylienne causant une latérodéviation. Dans ce cas, la déviation est du côté opposé au côté où il y a hyperplasie. Il peut avoir ou ne pas avoir d’articulé croisé selon qu’il y a compensation ou non compensation dentoalvéolaire. Dans ce cas, la seule solution pour obtenir une symétrie faciale est une chirurgie orthognathique.

      Laterodeviation-mandibulaire-Asymetrie-faciale-Chamberland-Orthodontiste-a-Quebec

      En conclusion,

      Ce ne sont pas tous les articulés croisés postérieurs qui causent des asymétries faciales.

      Les asymétries faciales n’ont pas toutes des articulés croisés postérieurs.

      Bref, un traitement orthodontique combiné à une approche chirurgicale permettra de corriger votre asymétrie.

       

  70. Gavasci says:

    Bonsoir docteur , mon fils a 6ans et doit poser un dijoncteur ! La durée est de 6 mois mais je voulais savoir qu’est ce qui se passe réellement après ? On lui retire le dijoncteur ? Un autre traitement ? Est-ce qu’il sera suivit jusqu’au moment ou il aura l’âge de mettre des bagues ?

    1. Après 6-7 mois, le disjoncteur est retiré. Le patient est revu 6 à 8 semaines après et ensuite il est revu 1 fois par année (parfois 2 fois) jusqu’en denture permanente. J’imagine que c’est ce que votre orthodontiste vous a dit qu’il ferait. En tout cas, c’est cela que je fais.

  71. chloé says:

    j’ai subi une EPRAC il y a tout juste un mois et j’ai l’impression que le côté gauche c’est plus élargie que le côté droit je viens tout juste d’arrêter l’expansion avec la clé plutôt que prévu est-ce normal ?

    1. Il est possible que l’expansion se soit produit asymétriquement. Il appartient à votre orthodontiste de gérer la situation et de rectifier. Lors de la dépose de l’appareil d’expansion, votre orthodontiste devrait être en mesure de retrouver une symétrie.

  72. ciner says:

    Bonsoir docteur ,
    ma fille elle a 7 ans il faut poser un dijoncteur.mais elle est allergie nickel.
    est ce que existe une dijoncteur sont nickel?
    si oui
    chez vous est ce que vous faites ca ?
    MERCI POUR VOTRE REPONSE

    1. La-Em-HAAS-colle-Chamberland-Orthodontiste-a-QuebecIl existe des disjoncteurs avec recouvrement occlusal des dents et dont il y a très peu de métal d’exposé. Le nom souvent utilisé est HAAS collé. Ce t=appareil ressemble à celui de gauche qui est en réalité un Hyrax collé, mais imaginé simplement une vis différente et recouverte d’acrylique.

  73. Déborah says:

    Bonjour, j’ai subi une expansion palatine, et j’ai terminé il y a 4 jours les tour de vis. J’ai 8 mm d’écart à présent. Mon incisive gauche bouge un peu… mais pas celle de droite. Dois-je m’inquiéter et prévenir mon orthodontiste ou est-ce que ce n’est pas anormal et que ça va se rétablir lorsque les dents vont se rapprocher l’une de l’autre ? Par avance merci.

    1. C’est normal qu’une incisive bouge après une expansion ayant créer un diastème de 8 mm. Les dents vont graduellement se rapprocher puisque vous avez terminé l’activation. Vous en discuterez avec votre orthodontiste lors de votre prochaine visite.

  74. Hamoud says:

    Bjr dr svp a quel age 1 disjoncteur est efficace sans chirurgie chez l’adulte merci de me répondre

    1. Tout au plus 14-15 ans avec un disjoncteur traditionnel. Jusqu’à 16-17 ans avec un disjoncteur hybride avec des minivis d’ancrage.

  75. sara says:

    Bonjour,
    j’ai une asymétrie des arcades, le coté droit est plus large que l’autre parce que j’ai un coté de la mandibule plus grand que l’autre.
    ma question est : est-ce qu’une expansion peut régler plus ou moins le problème, sachant que j’ai 21 ans, si les arcades deviennent symétriques mon visage deviendra un peu plus symétrique ? ou bien y’a-t-il une opération pour ce genre d’asymétrie ?

    1. Une expansion palatine peut corriger votre problème d’asymétrie de l’arcade supérieure, mais il est possible que ce ne soit pas suffisant pour régler votre problème d’asymétrie faciale. Généralement, il faut une chirurgie pour corriger l’asymétrie mandibulaire.

      Je ne pourrais pas dire ce que vous aurez besoin dans votre cas spécifique.

      Je voudrais profiter de l’occasion pour montrer un cas de constriction du maxillaire supérieur où j’ai procédé à une expansion palatine assistée chirurgicalement (EPRAC).

      MaPiTal-arcade-superieure-asymetrique-pre-et-post-epr-Chamberland-Orthodontiste-a-Quebec

      Voici la vue occlusale d’un maxillaire étroit et asymétrique à gauche et le résultat après expansion chirurgicale à droite.

      MaPital-asymetrie-faciale-pre-et-post-exp-Chamberland-Orthodontiste-a-Quebec

      Voici la photo du visage avant expansion et après expansion. Sur la photo de gauche (initial), on remarque que le menton est dévié vers la gauche de façon assez évidente. Sur la photo de droite, nous remarquons une légère asymétrie, mais c’est plus discret.

      Ce ne sont pas tous les cas qui ont une si belle amélioration croyez moi.

      Tout dépend du diagnostic et de la cause de l’asymétrie qui ne dépend souvent pas juste du maxillaire.

      .

       

      1. Eva says:

        Bonjour docteur,

        Mon fils de 10 ans a porté un activateur Soulé Bezombe durant 3 ans. Il conserve une béance et d’autres problèmes + une canine vue en radio qui va pousser en diagonale. Il vient de consulter un orthodontiste qui prévoit un dijoncteur car son palais est trop étroit. De plus sa langue est depuis toujours mal positionnée au repos (pas au palais) et quand il parle elle a tendance à sortir de côté.
        Ma question : est ce que la langue soirt du fait d’un palais trop étroit. Et seconde question : est ce qu’un activateur de cette sorte aurait du corriger tous les problèmes dentaires et machoires ? (porté 10mn 2*jours + toutes les nuits).
        Merci de vos réponses, je navigue un peu à vue.
        Cordialement

        1. Madame Eva

          Je ne serai pas très encourageant avec ma réponse. Dans un premier temps, je crois que ce fut une perte de temps et d’argent que de faire porter un activateur durant 3 ans à votre fils. Il n’a que 10 ans. S’il porte cet appareil toutes les nuits depuis 3 ans, cela signifie qu’il a commencé à 7 ans. Mais c’est épouvantable!

          Un traitement d’ortho interceptif chez un enfant de 7-8 ans ne devrait pas duré plus de 7 à 12 mois.

          Si votre fils a un palais étroit, il aurait dû recevoir un appareil d’expansion palatine lorsqu’il avait 7-8 ans. Le traitement aurait duré 7 mois et ensuite il aurait eu la paix jusqu’à 12-13 ans.

          Pour répondre à vos 2 questions:

          1- Est-ce que la langue sort du fait d’un palais trop étroit?

          Non. Il peut y avoir une propulsion de la langue même si le palais est de largeur normale et il peut y avoir un palais étroit sans qu’il y ait une propulsion linguale.

          2- Est-ce qu’un activateur de cette sorte aurait du corriger tous les problèmes dentaires et mâchoires ?

          Non. Un activateur de croissance peut corriger certains problèmes, mais certainement pas tous les problèmes. J’ai le regret de vous dire qu’il est probable que votre fils a porté ce genre d’appareil tout-à-fait inutilement.

  76. sophie says:

    bonjour,
    j’ai 37ans. je suis un peu prognathe (classe 3 au niveau squelettique mais classe 1 au niveau dentaire -l’occlusion est ok devant mais est moyenne sur les côtés-). je voudrais élargir ma mâchoire sur les côtés car les dents situées sur le côté se voient peu. ici en France les dentistes et orthodontistes ne me proposent que de la chirurgie et je ne veux surtout pas le faire.
    Auriez-vous des adresses en France (ou ailleurs ) d’orthodontistes faisant de l’expansion palatine sans chirurgie? sinon ne trouvant aucun praticiens, pensez-vous qu’il est faisable de s’installer soi-même un appareil quadhelix ou hyrax ?
    ou un appareil amovible élargissant un peu la mâchoire ?
    merci d’avance pour vos conseils

    1. Si les orthodontistes que vous avez rencontré vous ont dit qu’il fallait une chirurgie, il est vraisemblable que vous avez besoin d’une chirurgie.

      À 37 ans, un quadhelix ou un hyrax pour faire de l’expansion non chirurgicale est voué à l’échec. Un appareil amovible est inefficace.

      Personne ne peut traiter un patient qui ne veut pas de traitement. Cela semble votre cas.

      Quand vous serez prête à recevoir un traitement  (qui pourrait inclure une chirurgie) qui vous donnera une dentition parfaite, vous pourrez consulter.

      En attendant, continuer votre réflexion.

  77. Eleanor says:

    Bonjour Docteur,

    Tout d’abord, merci infiniment d’être à notre écoute.

    J’ai 31 ans et j’ai un problème un peu particulier que je ne retrouve sur aucune photo présente sur le web.

    J’ai une asymétrie de l’arcade supérieure. Cependant, les deux parties de mon palais ne se rejoignent pas dans l’axe central ; le côté gauche est normal mais le côté droit est enfoncé (le sillon est ouvert). J’ai également une asymétrie faciale exactement comme sur la photo que vous avez publié le 11 janvier 2016.

    Je suis intéressée par une expansion palatine, mais j’ai lu sur un autre site que, je cite : “l’acte chirurgical vise à affaiblir l’os pour lui permettre de “céder” lorsque l’appareil d’expansion exerce une pression latérale qui créera une séparation au niveau de la suture palatine.” Or, j’ai déjà une séparation bien visible des deux os due au fait qu’ils ne sont pas à la même “hauteur”.

    Je me demande alors si dans mon cas, un simple appareillage sans chirurgie pourrait être suffisant ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    1. À 31 ans, il est nécessaire de faire une expansion palatine assistée chirurgicalement avec un disjoncteur palatin.

  78. Pauline says:

    Bonjour Dr. Chamberland,

    Mon garçon à 8 ans, mon dentiste nous demande de voir un orthodontiste car, ses dents sont croche (on a du arracher dent de bébé car, ses dents d’adulte poussaient en arrière je parle des incisives, une c’est très bien placé et l’autre pas du tout même chose pour ses incisives du bas, croyez vous que nous devrions maintenant consulter où nous devrions attendre ????? d’après vous quel genre d’appareil devrait-il nous suggérer ?????

    1. Je vous recommande de consulter. 8 ans est un âge idéal pour une première consultation.
      Je ne peux suggérer d’appareils si je n’ai pas vu le patient.

  79. Anne says:

    Bonjour, j’ai 22 ans et j’ai un palais étroit et très voûté. Les molaires de la mâchoire supérieure sont un peu à l’intérieur des dents inférieures et ma mâchoire dévie vers la droite quand je ferme la bouche. Les incisives supérieures sont avancées vers l’avant de plusieurs millimètres et j’ai peu de place pour ma langue (mes prémolaires supérieures s’appuient dessus et je la mord souvent). On m’a recommandé une expansion palatine lorsque j’avais 5 ans et encore une fois à 15 ans, mais faute d’argent, nous n’avons jamais pu le faire. Maintenant, j’ai une certaine usure au niveau de mes molaires et des canines et j’ai du déchaussement de mes dents à certains endroits. Je crains que cela s’empire puisque je suis encore très jeune et que j’ai déjà des problèmes. Existe-t-il un traitement chez le jeune adulte pour aligner tout ça?

    Merci beaucoup!

    1. Oui il existe un traitement pour les adultes afin d’élargir le palais. C’est ce qu’on appelle une expansion palatine assistée chirurgicalement.
      Je vous recommande de consulter un orthodontiste.

  80. lyly says:

    Bonjours,j’ai 29 ans et je suis allée consulter plusieurs orthodontistes, et ils m’ont tous dit plus ou moins la même chose sauf un. J’ai un articulé croisé bilatérale, j’ai la mâchoire qui dévie sur le coté et les dents qui ne sont pas correctement alignées.
    Donc on veut m’opérer une première fois pour me poser un appareil au palais me mettre un appareil pendant un peu plus d’un an et ensuite me réopérer une seconde fois mais cette opération serait beaucoup plus lourde.
    Apparemment je devrais me nourrir à la paille un moment et j’aurai la mâchoire attachée donc hospitalisation de plus de trois jours et suite à ça encore un appareil.
    Connaissez-vous ce genre de traitement et les résultats obtenus?
    Je n’ai pas vraiment envie de passer par là mais si je ne le fais pas ils m’ont dit que mes articulations allaient s’user complètement,que j’aurai des problèmes aux cervicales et que je risquais une paralysie et en plus je perdrai toutes mes dents à la longue, je suis un peu perdue et ‘aimerai beaucoup avoir votre avis .
    Merci beaucoup d’avance

    1. Je crois qu’à 29 ans, il est justifié de procéder à un traitement orthochirurgie pour obtenir un largeur du plais normal, des dents biens alignées et une mâchoire qui ne dévie pas sur le côté.
      Le traitement que vous décrivez est une procédure fréquente au Québec. Prenez connaissance de la page Chirurgie orthognathique et le témoignage de Stéphanie du 24 février et cette autre lien

      Vous devez prendre votre décision sur le motif d’améliorer votre sourire et votre dentition et nous sur la peur d’avoir des problèmes si vous ne le fâites pas.

  81. Marie says:

    Bonjour,

    Ma fille de 8 ans a un articulé croisé postérieur droit. Elle a eu un appareil qui n’est pas le hyrax mais était constitué de bagues placées sur les molaires postérieures reliées par un fil longeant l’arcade dentaire. Aucune activation n’était nécessaire. Apres 2 mois, l’orthodontiste a jugé que le traitement suffisait. Les dernières molaires étaient réalignées mais pas les prémolaires qui restaient en articulé croisé. L’orthodontiste m’a dit que ce n’est pas grave car ce sont des dents de lait. La machoire parait toujours déviée et maintenant, 3 mois après le retrait de l’appareil, il me semble que les dents sont redevenues comme avant. Devrais-je aller voir un autre orthodontiste?

    1. Récidive d’expansion

      Gre_Cam-Quad-Helix-Chamberland-orthodontiste-a-QuebecL’appareil que vous décrivez semble correspondre à un Quad Helix tel qu’illustré sur la photo à gauche.

      Ce genre d’appareil fait surtout de l’expansion dentaire et peu ou pas d’expansion squelettique.

      Il est donc vraisemblable que les molaires ont été basculées bers l’extérieur, corrigeant ainsi l’articulé croisé des molaires, mais c’était insuffisant pour corriger l’articulé croisé au niveau des dents primaires. Vous ne dîtes pas la durée de la période de rétention qui a été observé avec cet appareil, mais le strict minimum est 6 mois de maintien une fois la correction obtenue, idéalement 12 mois avec ce type d’appareil comparativement à 6 mois avec un hyrax.

      Il n’est dont pas très surprenant que tout aie récidivé 3 mois après le retrait de l’appareil. Ce pourrait être une bonne idée de consulter un orthodontiste certifié

       

       

  82. Hamzi says:

    Bonjour Docteur ,

    Voilà je vous présente mon cas et j’espère que vous pourriez m’orienter .
    J’avais une agénésie de la latérale qui a été traitée par l’orthodontiste en extrayant deux prémolaires en bas et une incisive j’avais 19 ans .
    Après 3 ans de traitement , j’étais insatisfaite du résultat bouche trop petite et sourire peu esthétique.
    Je me demandais si je pouvais ré ouvrir l’espace fermé pour éventuellement mettre des implants pour les prémolaires et les incisive afin d’obtenir un meilleur résultat quitte à subir l’appareil dentaire encore une fois .
    Aurais-je besoin dans ce cas d’une chirurgie EPRAC afin de ré ouvrir l’espace ou une expansion dento-alvéolaire serait suffisante ?serait-il possible de vous envoyer des photos de l’ancien moulage ainsi que la nouvelle radio panoramique ?
    Merci encore pour votre assistance .

    1. J’essaie de comprendre votre cas. J’imagine que vous voulez dire agénésie d’une latérale supérieure et extraction de l’autre latérale supérieure en plus de 2 prémolaires inférieures.
      Si tous les espaces sont fermés, je doute que ce soit une bonne idée de réouvrir des espaces pour ajouter des dents quoique ce n’est pas impossible.
      Si la largeur du maxillaire est coordonnée avec la mandibule, il n’y a pas lieu de faire une EPRAC.
      Il y aurait peut-être lieu de considérer un avancement bimaxillaire, mais je dis cela sous toute réserve.
      Vous pouvez envoyer vos phatos et rx via la messagerie de ma page facebook professionnelle

  83. gallo says:

    Bonjour
    Ma fille de 9 ans à un disjonction l’orthodontiste à commencer l’activation , nous devions le faire 1 fois par jour pendant 30 jours, il y a changé d’avis c’est lui qui procède à l’activation comme suit Lundi il y fait 4 crants il la revois mercredi pour continuer je pense qui va encore refaire autant de craint au total il va nous voir pour l’activation 5 jour sur 4 semaine (Lundi, mercredi, lundi, mercredi ,mercredi et encore mercredi )
    Je voudrais juste savoir si cela n’est pas trops dangereux de faire 4 crant donc un tour à chaque visite
    Merci cordialement

    1. Disons que ce n’est pas un rythme d’expansion que je préconise, car 4 cran d’activation de suite, c’est 0,8 à 1 mm et çà signifie beaucoup de pression sur chaque hémimaxillaire. Ce sera douloureux à chaque visite d’activation.
      Donc ce n’est pas nécessairement dangereux, mais çà risque d’être plus douloureux qu’une activation par jour.
      Je prèfères y aller plus doucement au taux de 1 activation par jour, car la douleur…ce n’est pas obligatoire.

  84. Montane says:

    Bonjour Docteur, mon garcon de 8 ans à un inverse d articule plutôt à gauche mais se mets aussi a droite.
    La dentiste me propose de mettre une plaque palatine amovible en faisant 1 tour de clé par semaine et me dit que lorsque l écart sera bon mon fils devra garder la plaque palatine 1an de plus pour conserver l ecart ( au lieu des 6 mois que vous préconisez )
    Mes questions sont :
    – une expansion palatine “lente” est elle préférable à une expansion très rapide
    – y a t il un risque de porter la plaque palatine 1 an apres l écartement au lieu des 6 mois que vous préconisez ?
    Merci par avance

    1. Expansion avec appareil amovible versus appareil fixe de type Hyrax ou HAAS

      Un appareil d’expansion amovible ne permet pas de faire une disjonction palatine. Il ne fera pas donc pas d’expansion squelettique au niveau basal, c’est à dire élargir les 2 hémimaxillaires au niveau de la suture intermaxillaire. Tout au plus, il se produira une bascule dentaire qui récidivera dès le retrait de l’appareil. Avec un appareil fixe (Hyrax ou Haas), on peut obtenir une expansion de 6 à 10 mm en 1 mois à raison d’une activation par jour. Sachant que chaque activation correspond à 0,2 ou 0,25 mm, on obtient 1 mm d’expansion au 4 ou 5 jours, ce qui fait 6 à 8 mm d’expansion en un mois.

      Si votre fils a un articulé inversé unilatéral, il a besoin de 6 mm au minimum voir 8 mm si on veut une légère surcorrection. Au rythme de 1 activation par semaine, cela signifie au minimum 30 semaines consécutives d’activation ce qui correspond à 7 mois.

      Considérant que je retire l’appareil d’expansion de mes patients au 7e mois et que votre fils viendra tout juste de terminer la partie active de son traitement et qu’il en a encore pour 52 semaines à porter son appareil, si c’était votre bouche, quel traitement préféreriez-vous?

      Celui qui dure 7 mois ou celui qui dure un an et demi?

      Je vous recommande de consulter un orthodontiste spécialiste et de ne pas faire le traitement que vous propose votre dentiste généraliste.

      En conclusion, la réponse à vos questions est:

      1– une expansion palatine “lente” est elle préférable à une expansion très rapide?

      Non.

      2- y a t il un risque de porter la plaque palatine 1 an après l écartement au lieu des 6 mois que vous préconisez ?

      Oui, votre fils subira un traitement trop long et moins efficace.

  85. ld88 says:

    Cher Confrère,

    Si j’ai bien compris, pour toute expansion transversale, vous utilisez systématiquement la disjonction rapide par disjoncteur fixé type haas, pas de plaque vérin ni quadhélix donc ? N’avez vous jamais eu d’effets secondaires de type rhizalyses des incisives ,nécroses etc ? par l’effet rapide de la disjonction ?
    j’ai une seconde question, si les premières molaires présentent une fragilité coronaire, prenez vous ancrage sur les secondes pour la pose du disjoncteur ?
    Merci par avance pour vos réponses et félicitations pour votre site très instructif

  86. Dr Danzon,

    Pour la majorité des déficiences transverses du maxillaire chez les patients de 5 à 14-15 ans j’utilise un disjoncteur fixe de type Haas modifié à la Hilgers ou Hyrax (voir les photos en début de page, section Fonction de l’appareil) et je fais une disjonction “rapide” au taux d’une activation par jour. J’effectue un contrôle à 14 jours et à 28-32 jours.

    Durant l’expansion, il n’y a pas de boîtiers (braquettes) ni d’arc orthodontique. Il n’y a donc aucune force supplémentaire sur les incisives. Je n’ai jamais vu de rhizalyses ni de nécrose pulpaire des incisives au taux de 0,2 mm/jour lorsqu’il y a expansion orthopédique chez le patient en croissance.

    Nous ne parlons pas ici d’expansion palatine rapide assistée chirurgicalement, car il s’agit d’un enfant de 8 ans. Ma réponse est applicable à tous les patients en croissance.

    En ce qui concerne une fragilité coronaire, j’aimerais plus de précision. Voulez-vous dire carie extensive et destruction coronaire? Chez un enfant de 8 ans?

    À ce jour je n’ai pas eu besoin d’utiliser les 2es molaires permanentes comme ancrage à moins que les 1res molaires aient été préalablement extraites et que les 2es molaires aient migré à la place des 1res.

    Prenez note qu’en denture primaire, j’utilise un hyrax ancré sur les 2es molaires primaires.

    Cordialement,

    Dr Sylvain Chamberland

    1. danzon says:

      Dr Chamberland,

      merci pour votre réponse qui conforte mes choix thérapeutiques en ce qui concerne l’expansion transversale, j’entendais par fragilité coronaire, une première molaire définitive déjà dévitalisée avec reconstruction importante par exemple…
      je souhaiterais vous exposer deux cas complexes , est il possible de vous les exposer brièvement en privé , par mail , par exemple ?
      bien à vous
      Dr Danzon

      1. Merci de ces précisions Dr Danzon.
        Il est plutôt rare d’avoir un enfant de 8 à 12 ans ayant une 1re molaire permanente dévitalisée avec reconstruction coronaire importante à moins que ce ne soit un cas d’hypominéralisation molaire-incisive.

        J’ai surement fait de l’expansion palatine avec ancrage sur une molaire dévitalisée, mais je ne peux me rappeler d’un cas précis, ce qui est une bonne chose, car si j’avais eu un problème, il y a des chances que je m’en serais rappelé.

        Je serais ravi de voir vos cas complexes. Je vous ai fourni mon adresse courriel. Peut-être pourrions-nous envisager de publier une réponse si vous m’en donnez l’autorisation.

        Bonne journée

         

  87. mlab says:

    Bonjour Dr. Chamberland,

    tout d’abord je vous remercie de prendre le temps de répondre aux questions posées sur votre site.

    Mon cas est plutôt complexe. J’ai récemment consulté un prosthodontiste pour des problèmes de sensibilité et d’usure sur plusieurs dents. Sa recommandation, avant de faire quelque restauration que ce soit, était de corriger certaines défaillances en orthodontie. Le raisonnement (selon ma compréhension) étant qu’en ayant une expansion du palais, il y aurait plus de place pour “travailler” sur mes dents usées et la correction de l’articulé augmenterait la durabilité des restaurations. Des allongements de couronnes ont aussi été envisagés puis mis de côté vu que l’articulé croisé serait toujours présent.

    Spécifiquement, certains de mes diagnostics sont les suivants :

    -Croissance mandibulaire verticale
    -Articulé croisé postérieur avec lingualisation des dents au maxillaire
    -Béance et absence de fonction antérieure
    -Usure modérée à sévère aux dents postérieures de la mandibule et au maxillaire
    -Extrusion modérée des dents postérieures du maxillaire

    L’orthodontiste que j’ai rencontré me propose une solution de broches avec implants vissés dans les gencives (désolé si je n’utilise pas les termes exacts, j’y vais selon mon souvenir) et la durée estimée est de 2 ans. Malgré le piteux état de mes dents, celles-ci sont quand même assez droites et, à 36 ans, je ne suis vraiment pas chaud à l’idée de porter des broches pendant au moins deux ans.

    Est-ce que ma situation (du moins avec les informations que je vous ai fournies) se porterait bien à la chirurgie? Si oui, je crois comprendre qu’après la chirurgie un appareil serait quand même posé dans ma bouche pour quelques mois? À moyen/long terme, est-ce que le résultat serait identique/meilleur/pire que la solution proposée par mon orthodontiste (qui ne pratique pas la chirurgie)?

    En vous remerciant d’avance, je vous souhaite une bonne journée!

    1. Votre description est précise et me permet de dire ceci:

      Un articulé croisé postérieur bilatéral est indicatif d’un palais très étroit. À 36 ans, la meilleure approche est une expansion palatine assistée chirurgicalement (EPRAC). Un appareil d’expansion fixé avec des vis ne sera pas suffisamment efficace pour l’élargissement à moins que ce ne soit un appareil hybride avec ancrage dentaire et osseux combiné à une EPRAC.

      Une croissance verticale du maxillaire, une béance antérieure et une absence de fonction antérieure indiquent que vous avez un problème dans le sens vertical. Je crois qu’une 2e phase chirurgicale sera nécessaire 15-18 mois après l’EPRAC afin de normaliser la relation verticale et antéropostérieure.

      Je vous recommande de choisir un orthodontiste qui est confortable avec des traitements orthochirurgies.

      J’espère que ce conseil n’arrivera pas trop tard, car j’ai pris beaucoup de retard dans mes réponses. J’ai une liste de 100 commentaires en attente.

      Désolé.

  88. Veronique says:

    Ma fille de 6 ans a une occlusion croisé postérieur. Un orthodontiste lui a suggérer un appareil pour élargir le palais. Est-ce correcte à cette âge??

    1. Expansion palatine à 6 ans

      LoBol-Hyrax-bibagues-Chamberland-Orthodontiste-a-QuebecIl n’y a peu ou pas de problème de faire de l’expansion palatine chez un jeune de 6 ans. Toutefois, il est probable que ses 1res molaires permanentes (définitives) ne soient pas en bouche. Qu’à cela ne tienne, il suffit d’utiliser des bagues sur les 2es molaires primaires ou encore un appareil avec recouvrement occlusal et collé sur toutes canines et molaires primaires.

      La photo ci-contre un tel appareils d’expansion chez un enfant d’environ 5 ans déjà discuté dans un commentaire du 16 juin 2014.

  89. stéphanie says:

    hier soir c’était la première fois que je tournais l’appareil à mon garçon je n’étais pas sur d’avoir fait correctement donc je l’ai réesayé 3 fois je crois que ca fonctionné et mon garçon avait de la difficulté a avalé par la suite. Pouvons nous revenir en arrière vue que j’ai propablement fais 3 tours? Sinon est-ce vrament grave est-ce que ça peut lui causé des problèmes? Devrais-je appeler son orthodontiste? merci

    1. Si vous avez vraiment fait 3 activations, votre fils devrait ressentir une forte pression et ultimement de la douleur. Je vous recommande d’appeler votre orthodontiste et de le revoir pour qu’il vérifie si vous faites les activations correctement.
      J’ai un doute raisonnable que vous n’avez pas réussi. Ce n,est pas grave, ni rare qu’il en soit ainsi.
      En effet, il m’est arrivé souvent de devoir réexpliquer comment activer un appareil d’expansion.

  90. Céline says:

    Bonsoir, ma fille de 9 ans va avoir une expansion palatine dans une semaine. Et elle est très inquiète, de ne pas pouvoir continuer ses cours de chant à cause de l’appareil. Pouvez-vous m’éclairer là-dessus. Merci

    1. Un appareil qu’il soit amovible ou fixe affecte presque toujours la parole et l’articulation des son au début, mais cela rentre dans l’ordre au bout d’une semaine environ. Elle n’a pas à s’inquiéter, elle pourra chanter sans fausser.

  91. Lisa says:

    Bonjour,
    À l’âge adulte lorsqu’il y a modification du palais ayant pour cause un changement de position de la langue. Et que celle-ci va creuser un peu plus ou beaucoup plus le palais. Est-ce que cela peut avoir des conséquences sur la forme du visage et plus particulièrement celle du nez.
    Je vous remercie,

    1. À l’âge adulte, il est peu probable qu’un changement de position de la langue engendre un changement de forme du palais, à moins que ce changement de position ne soit causer par une paralysie, ou par une ablation d’une partie de la langue comme dans le cas d’un cancer.
      Par contre, il est possible de changer la largeur du palais au moyen d’une expansion palatine rapide assistée chirurgicalement. La hauteur du palais vas diminuer de quelques mm, mais pas de façon perceptible. Au global, le volume augmente ce qui donne plus d’espace pour la langue. Une élargissement du palais change peu ou pas la forme du nez.

  92. Moreau Michèle says:

    Bonjour Docteur, votre site est plein d’informations très intéressantes mais je n’ai pas de discussion en rapport avec mon cas. J’ai 55 ans et suis prognathe (déficit de croissance du maxillaire suite à une opération de fente palatine à la naissance). Je suis suivie en Belgique. Le programme qu’on me propose prendra 3 ans : EPRAC (avec appareil soudé parce que je n’ai plus de dents à l’arrière du maxillaire), orthodontie 1 an, opération (avancée maxillaire, recul mandibule) et orthodontie finale. Je suis en pleine réflexion et j’hésite à me lancer dans ce traitement à mon âge. Je n’ai aucun problème lié à cet état si ce n’est la gêne constante de ne pas avoir de la place pour ma langue et la perte progressive de mes dents qui s’usent par la malocclusion (3 perdues ce jour). Quel conseil pourriez-vous me donner? Je vous remercie

    1. Je vous recommande au bon soins du Prof Gwen Swennen à Bruges. C’est un chirurgien buccal reconnu mondialement. J’ai un collègue chirurgien-buccal québécois qui vient de terminer un fellowship d’un an avec lui.
      Vous serz entre bonne main. Je vous recommande aussi au bon soin de mon ami orthodontiste Dr Hugo De Clerk qui est à Bruxelles. Dr De Clerk et Dr Swennen travaillent régulièrement ensemble.

  93. Sophie says:

    Bonjour

    Deja un grand merci pour votre site grace auquel j ai pu trouver beaucoup d informations tres interessantes sur l appareil d expansion palatine.
    Ma fille de 9 ans a cet appareil depuis 1 mois. Nous avons arreter de tourner la vis et tout ce passe bien. Sauf.. que l appareil est colle sur les dents (“recouvrement en acrylique complet des dents collé sur les dents postérieures”) et je m inquiete beaucoup pour l etat de ses dents dans 6 mois lors du retrait de cet appareil… Les dents paraissent deja tres sales sous l appareil transparent. L orthodentiste m a dit de ne pas m inquieter mais cela me semble vraiment etrange de ne pouvoir laver les dents si longtemps, et surtout pas du tout hygienique. J ai peur des caries meme si ce sont encore des dents de lait j ai lu que cela pouvait avoir des consequences sur les dents definitives..
    Merci de me donner votre avis.

    1. Plusieurs orthodontistes utilisent des appareils avec recouvrement. Personnellement, je préfère un appareil avec bagues. Mais il ne devrait pas y avoir de problème avec un appareil collé s’il est bien scellé.

  94. Thomas says:

    Bonjour docteur,
    J’ai actuellement 19 ans et une mâchoire du haut trop étroite par rapport à celle du bas, j’ai porté de mes 14 à 15 ans une plaque palatine (fixe ) avec bagues durant cette période, pour corriger ce problème qui était à la fin de ce traitement normalement réglé, mon orthodontiste a désormais changé (je suis dans un cabinet de mutuelle) et me demande de porter un appareil amovible pour écarter encore ma mâchoire, le décalage doit être d’environ 2mm pour que la mâchoire du haut et du bas se chevauchent bien. Ce traitement est il efficace selon vous ? Je ne sais pas combien de temps je vais devoir le porter et j’en souffre énormément car j’éprouve des difficultés à m’exprimer.

    Merci du temps que vous accordez sur votre site, et des éclaircissements que vous pourriez m’apporter.

    1. Si vous n’avez besoin que de 2 mm, des appareils fixes (broches) et des arcs orthodontiques devraient suffirent pour obtenir une expansion dentoalvéolaire. Je n’utiliserais pas un appareil amovible pour faire de l’expansion chez un patient de 19 ans.

  95. thomaes says:

    Bonjour,

    Ma fille a eu 15 ans le 1er octobre, elle a un très léger articulé croissé unilatéral, l’orthodontiste propose d’essayer une expansion avec un disjoncteur, n’est-il pas trop tard au niveau de sa croissance.
    Merci

    1. Il est possible de procéder à de l’expansion palatine à 15 ans. J’en ai fait souvent sans problème. Toutefois, afin d”obtenir une meilleure expansion squelettique, j’utilsie maintenant un appareil hybride avec ancrage dentaire et osseux au moyen de 2 mini-vis d’ancrage.

  96. mohammad says:

    Bonjour, un coté de mon elargisseur de palai est légerement redescendu j’aimerai savoir si je peut continuer de faire les tous de vis ou bien si je devrai aller voir mon orthodentiste pour qu’elle me le remêtte bien en place.
    Merci d’avance

    1. Consulter votre orthodontiste. Il est probablement décollé du côté descendu.

  97. Karine says:

    Bonjour,

    Ma fille de 15 a eu un traitement d’orthodontie avec le système Damon pendant deux ans et demi pour une classe II et une béance modérée. Elle avait fait de l’orthophonie avant le traitement.
    Malheureusement, la béance a récidivé dans le mois qui a suivi la dépose des bagues malgré une contention fixe en bas et une gouttière à porter la nuit haut.
    L’orthodontiste estime que l’occlusion est normale mais les dents ne s’engrènent pas et ma fille a du mal à mastiquer car ses canines se touchent.
    Que pouvons-nous faire à présent pour régler ce problème ?
    Par ailleurs, lorsqu’elle sourit, les racines de ses canines sont très apparentes en haut. Pensez-vous qu’il puisse s’agir d’une fenestration due à l’expansion ? Nous sommes un peu inquiets sur ce dernier point.
    Merci d’avance.

    1. Le système Damon n’est pas plus efficace qu’un autre système pour traiter une béance antérieure. L’orthophonie peut être utilse pour réduquer les geste de déglutition, mais si la cause de la béance n’est pas adressée, il est quasi prévisible qu’il y ait récidive.
      Une classe II avec béance se traduit généralement par un excès vertical du maxillaire, une rétrognathie mandibulaire causant une incompétence labial. Une incompétence labiale se définit comme étant l’incapacité de mettre les lèvres fermées ensemble sans qu’il y ait contraction musculaire des muscle périoraux et du menton.
      De plus, il n’est pas rare que les béances antérieures puissent s’expliquer par un problème d’arthrose des articulation et d’une sous croissance du condyle.
      Je crains qu’il ne soit nécessaire d’envisager un traitement orthochirurgie afin de corriger la relation dentosquelettique dans les 3 axes de l’espace.

  98. Sabrina says:

    Bonjour,
    J’ai subi une disjonction il y a 7 mois. Une fois l’oedeme passé, j’ai remarqué que ma joue droite etait plus en avant. Effectivement, après étude du scanner post op, on observe que la moitié droit du maxillaire a été positionné en avant de 3 mm par rapport à la moitié gauche. Cela a permis de corriger la malloclusion (articulé croisé) mais le résultat esthetique est mauvais !
    Est-ce corrigeable ?
    Merci d’avance.
    Sabrina.

    1. Il est probable que vous aurez une 2e phase chirurgicale en supposant que vous avez un autre problème dans le sens antéropostérieur ou vertical. Il sera alors possible de corriger.

      1. Sabrina says:

        Je vous remercie de votre réponse dr. Puis-je vous envoyer une capture d’ecran du scanner par mail ainsi que l’historique de mon orthochirurgie afin que vous puissiez me dire ce qui est envisageable ? Je vis très mal la situation, mon chirurgien me dit que son travail est parfait et me renvoi vers un psychologue !
        Merci encore pour votre réponse rapide.

        1. Vous pouve envoyer ces documents via ma page facebook professionnelle facebook.com/drsylvainchamberland

          1. Sabrina says:

            Bonjour dr,

            Avez-vous pu voir mon message facebook du 16 mars ? Je vous ai envoyé une impression ecran du scanner mettant en evidence l’asymetrie suite à la disjonction.

            Merci d’avance de votre retour.

            Sabrina.

            1. Je me rappelle d’avoir vu vos radiographie 3D, mais je ne les retrouve plus dans la messagerie Facebook. Je suis désolé. Je ne vois rien après le 15 mars.

  99. Louisa says:

    Bonjour Docteur
    Mon fils a 9 ans, et a subi une expansion palatine par disjoncteur collé lorsqu’il avait 7 ans, car il avait un palais étroit et qu’il a également un saos sévère (index=14)
    Nous avons fait des tours de vis pendant une semaine environ, puis nous avons arrêté sur avis de l’orthodontiste au motif que la mâchoire du haut recouvrait correctement la mâchoire du bas.
    A l’heure actuelle il a un gros encombrement dentaire, ses dents définitives ont du mal à sortir.
    Mon orthodontiste actuelle souhaite reprendre la disjonction. Je ne comprends pas la décision, puisque la mâchoire du haut recouvre à présent correctement celle du bas. Elle mise a priori sur le fait que les molaires de la mâchoire inférieure, qui sont un peu inclinées vers l’intérieur de la bouche se redressent
    J’ai pris un second avis de spécialiste qui préconise de ne rien faire et d’attendre que mon fils grandisse
    J’ai donc pris un troisième avis, et le spécialiste pense qu’il faut de nouveau écarter car le palais est toujours étroit et préconise une plaque a vérin amovible.
    Je suis un peu perdue, je suis en France (en région parisienne) donc je ne peux pas venir vous consulter. Je pense reprendre rdv avec le 3e spécialiste, mais votre avis sur les plaques à vérin m’inquiète, et j’ai peur de prendre les mauvaises décisions pour la bouche mon petit garçon.
    Qu’en pensez vous? Je peux vous envoyer des photos si vous le souhaitez.
    Merci infiniment

    1. Expansion 1 fois, 2 fois? Un disjoncteur fixé ou un disjoncteur amovible?

      Merci Louisa d’avoir résumé votre question sur un nouveau post.

      1-J’avais échappé le détail que votre fils avait déjà eu une expansion palatine à l’âge de 7 ans avec un disjoncteur fixé.

      2- Je conviens qu’une nouvelle phase d’expansion pourrait être nécessaire. L’enjeu est de savoir quand cette nouvelle phase d’expansion devra être faite et avec quel type d’appareil.

      3- Quelle est l’indication actuelle de refaire une expansion?  Pour gagner de l’espace? Parce les dents postérieures inférieures sont inclinées? Parce que le palais est étroit?

      Vous m’avez envoyé des photos récentes des dents de votre fils et le panogramme datant de 6 mois.

      Je constate que l’incisive latérale supérieure gauche (flèche) fait éruption au palais en articulé croisé avec la canine primaire inférieure. Sur la photo de gauche, je constate que les dents supérieures postérieures sont à l’extérieure des dents postérieures inférieures. Il n’y a pas d’articulé croisé postérieur.

      Je crois qu’il est indiqué de procéder à l’extraction des 4 canines primaires (marquée d’un X) afin de faciliter l’alignement des dents antérieures et éviter l’articulé croisé 22/73.

      Une expansion est possiblement indiquée. Si tel est le cas, je recommande un disjoncteur fixe. Un appareil d’expansion amovible ne produit pas une expansion de l’os basal et favorise une bascule des dents postérieures.

      Toutefois, étant donné que votre fils a déjà subi de l’expansion et que l’extraction des canines primaires permettrait un meilleur alignement des incisives, je procéderais aux extractions des dents primaires et révaluerais dans 6 mois. Il sera toujours temps de faire de l’expansion.
      Il est vraisemblable de prévoir que l’extraction de dents permanentes sera nécessaire vers 12-13 ans.

       

       

      1. Louisa says:

        Bonjour Docteur,
        Je rentre de la consultation avec le Pr. Robert Garcia.
        Il est d’accord avec vous. Il m’a dit que:
        1) il ne fallait pas expandre
        2) que s’il avait fallu expandre, ce n’aurait pas été avec ce type d’appareillage qu’on aurait obtenu un bon résultat.
        Il préconise l’extraction des canines et peut être, plus tard, en focntion de la croissance de sa machoire, d’extraire d’autres dents, car il a une dysharmonie dento-maxillaire avec un visage hyperdivergent…
        Bref, nous sommes tout simplement aterrés du traitement envisagé par le Dr Sa. Sé., et soulagés d’avoir pu croiser votre route, ainsi que celle du Pr Robert Garcia.
        Nous devons le revoir dans 6 mois pour voir comment les choses évoluent.
        Encore Merci pour votre aide.
        Si vous projetez de venir à Paris pour les journées de l’orthodontie en Novembre 2017, je viendrai vous remercier en personne!

        1. Madame Louisa,

          Je suis heureux de ce joyeux dénouement pour le traitement de votre fils. Je suis ravi aussi de voir que malgré une si grande distance nous séparant et avec si peu d’informations fournies par vos photos et des différentes informations que vous nous avons eu par courriel  j’ai pu me faire une idée aussi exacte du diagnostic et du traitement pour votre fils.

          La disharmonie dentomaxillaire grave, j’avais diagnostiqué. L’hyperdivergence, je ne pouvais pas, car vous ne m’aviez pas envoyé de photos de son profil, mais il s’agit d’une information clinique importante qui oriente la prise de décision vers les extractions pilotées des canines primaires.

          Vous avez donc bénéficié à distance de mon expérience de plus de 30 ans et sur place, de celle de plus de 40 ans de mon collègue et ami Prof Garcia.

          Votre intervention sur mon site est le genre d’événements qui me motive à continuer à maintenir ce site et le faire évoluer.

          Recevez mes salutations distinguées.

          PS: Je n’irai pas au JO 2017 pour les raison que je vous ai divulgué privément.

  100. Jess says:

    Bonjour,

    J’ai 32 ans, on m’a posé le 22 mars 2017 un disjoncteur. Je voulais savoir si cela est normal que je ne devrais pas subir d’opération. Je dois le garder 6 mois et le serrer 1 fois par sem. Ici je dois le serrer encore 6 semaines. Certains me disent qu’à mon âge normalement on opère… vais-je avoir des conséquences? Merci

    1. À 32 ans, si vous désirez une expansion efficace, vous devez soit subir une chirurgie appelé EPRAC, soit avoir un disjoncteur avec minivis bicorticale de tye MSE (Maxillary Skeletal Expander
      Je ne crois pas qu’une activation par semaine fasse une quelconque expansion.

      1. Jess says:

        Merci beaucoup pour votre réponse. Oui mon orthodontiste m’a bien dit que je n’avais pas besoin d’opération. Et je vois un léger changement. Je trouve aussi que ce n’est pas assez 1fois par semaine. Voilà j’ai peur que j’ai mis cette appareil pour rien et qu’au final de mon traitement elle me diras qu’il va falloir absolument subir une opération.. je ne sais pas trop quoi faire. Si je dois aller voir un autre orthodontiste… est-ce que ma mâchoire risque quelque chose? Peut-il avoir des dégâts ou autre?

        1. Une activation 1 fois semaine ne fait aucune expansion squeletttique. Il se produit seulement de la bascule dentaire ou de l’expansion dentoalvéolaire. Les chances sont que ça récidivera. Vous devriez consulter un vrai spécialiste en orthodontie.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...