Accueil » Actualité dentaire » Collapse de la dimension verticale

Collapse de la dimension verticale

Affaissement de l’occlusion

Page en construction

Introduction

La perte des dents postérieures peut engendrer un affaissement de l’occlusion de sorte que les incisives inférieures sont de plus en plus recouvertes verticalement par les incisives supérieures. Ce faisant, les incisives supérieures doivent avancer et il peut se créer des espaces interdentaires.

Enfin, si vous avez une maladie parodontale qui affecte le support osseux de vos dents, celles-ci peuvent se déplacer vers l’avant et créer des espaces.

Vous pouvez avoir une combinaison de ces problèmes.

Avant de faire des facettes de porcelaines, vous devez identifier la cause de l’évolution de votre diastème. De plus, imaginez vos chacune de vos incisives 1,5 mm plus large. Ne risqueriez-vous pas que vos dents ressemblent à des Chiclets?

Exemple 1:

Supraclusion_poche-parodontale_diasteme-intedentaire-orthodontiste-Chamberland-QuebecCe cas représente un jeune homme de 19 ans. Il a une malocclusion de classe II division 1 avec protrusion des incisives supérieures et supraclusion dentaire profonde. Des espaces interdentaires sont indiqués par les flèches 1 et 2. La flèche 3 indique une récession de gencive. Une perte du niveau osseux est indiquée par la flèche rouge sur la radiographie. Le recouvrement vertical exagéré (supraclusion) des dents supérieures sur les dents inférieures est indiqué par la ligne blanche #5. Tous ces facteurs expliquent les espacements dentaires.

Exemple 2:

Supraclusion_parodontite_diasteme_StDu-orthodontiste-Chamberland-Quebec

Voici les dents d’un homme de 35 ans ayant une malocclusion de classe II division 1 avec protrusion dentaire supérieure et supraclusion dentaire. La forme ovale indique où les incisives inférieures touchent et causent un traumatisme à la gencive. Ce patient présente aussi un problème de perte osseuse débutante. Une évolution de la maladie parodontale pourrait faire en sorte que les espaces interdentaires augmenteront.

 

 

La perte de certaines dents postérieures  affaibli les piliers de support de votre occlusion. Ces dents ont pu être perdu soit à cause de caries extensives ou encore à cause de maladie parodontale ou une parodontite agressive (parodontite juvénile).

Deux cas démontrant clairement un affaissement de l’occlusion (collapse de la dimension verticale) et un deuxième cas adulte où la molaire inclinée a été redressée et une restauration implantoportée fut mise en place.

Cas 1:

Mutilation 36 et 46.

Radiographie 1:
On peut estimer que ce patient a environ 13 ans sur la première radiographie si l’on en juge par la 3e molaire inférieure droite (à l’arrière de la 47) qui est au stade de bourgeon et au fait que les 2es molaires supérieures ne sont pas en bouche. Remarquez l’absence de la dent 46 et l’extraction récente de la 36 (l’empreinte des racines est visible). Les 2 incisives centrales supérieures sont collées et je dirais même qu’elles se superposent (une par dessus l’autre).
.
.

Mutilation-dentaire_affaissement-de-locclusion_collapse-de-la-dimension-verticale_orthodontiste-Chamberland-Quebec-1.

.
.
Sur la 2e radiographie, les molaires 37 et 37 ont commencé à migrer et s’incliner. Un espace est apparu entre les 2 centrales supérieures (flèche verte). Les 2es molaires supérieures ont fait leur éruption. La 3e molaire inférieure est à un stade de formation plus avancé, car la couronne est formée. Le patient a probablement 14-15 ans.
.
Mutilation-dentaire_affaissement-de-locclusion_collapse-de-la-dimension-verticale_orthodontiste-Chamberland-Quebec-2
.

Sur la 3e radiographie, on peut voir que la dent 48 est en bouche et que les dents de sagesse supérieures le sont probablement aussi. La patiente a probablement une vingtaine d’années (~20 ans). Remarquez à quel point les dents 47 et 37 sont inclinées et ont migré par rapport à la radiographie initiale. Les flèches vertes indiquent des espaces entre toutes les incisives supérieures (3 flèches). L’occlusion s’est affaissée (collapse de la dimension verticale). Les dents supérieures ont dû avancer pour accommoder les dents inférieures qui fermaient de plus en plus profondément en arrière (supraclusion) et des espaces se sont ouvert.
.
Mutilation-dentaire_affaissement-de-locclusion_collapse-de-la-dimension-verticale_orthodontiste-Chamberland-Quebec-3.

.
Cas 2 adulte:
Mutilation-dentaire_collapse-dimension-verticale-orthodontiste-Chamberland-Quebec

La molaire inférieure a été redressé. Une restauration implantoportée à été ajoutée. Les espaces entre les dents supérieures ont été refermés. Un traitement majeur orthochirurgie a été nécessaire.

Mutilation-dentaire-collapse-post-traitement-ortho-orthodontiste-Chamberland-Quebec
.
.
.

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. jeZEbel says:

    Bonjour Docteur,

    Cinq mois après l’extraction de mes molaires du fond (machoire supérieure), je souffre de divers problèmes : affaissement de la machoire supérieure, incisives supérieures qui avancent et se dechassent, dechaussement des molaires supérieures etc.

    Mes dents se touchent constamment un occlusodontiste m’a confirmé cet affaissement de la machoire, tout en deniant le lien avec les extractions dentaires.

    Mon visage a changé et je me sens très fatiguée, mes dents se cognant et s’emboitant mal.

    L’orthodontie peut elle corriger cette perte de dimension verticale ? La pose d’implant a elle seule permet elle un retour à l’etat initial ou permet elle juste de stopper le processus ?

    Cordialement

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...