Accueil » Actualité dentaire » Dentition

Dentition

Cette page se veut un plan ou une table des matières des différentes pages décrivant les dentitions

Dentition normale: classe I

Malocclusion

Malocclusion de classe I

Malocclusion de classe II

Classe II division 1

Classe II division 2

Malocclusion de classe III

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. DUPLESSI says:

    Bonjour,

    Je suis allez sur votre site aujourd’hui, car je cherche des réponses concernant ma fille qui est âgée de 2 ans et demi,
    ses dents sont très longues à sortir et elles présentent dès leurs apparitions des traits noirs.

    Le médecin traitant nous a fait sous-entendre qu’il pourrait s’agir d’un surdosage en fluor.

    Pouvez-vous m’en dire plus? Je vous en remercie.

    1. Éruption des dents chez le jeune enfant et taches extrinsèques de l’émail

      Madame,

       

      Votre courriel comporte 2 questions.

      Le fait que les dents de votre fille soient longues à sortir ne m’inquiète pas outre mesure. S’il s’agit du fait qu’elles tardent à avoir ses dents de bébés, sachez que certains enfants ont leurs dents tardivement par rapport à d’autres qui sont précoces dans l’établissement de leur denture primaire. S’il s’agit du fait que les dents prennent du temps entre le moment où elles percent la gencive et celui qu’on voit la dent au complet, cela ne m’inquiète guère plus. Une dent peut facilement prendre 4 à 6 mois avant de compléter son éruption.

      En ce qui concerne les traits noirs, ce sont vraisemblablement des taches extrinsèques qui se forment sur la surface de la dent après son éruption. Extrinsèque signifie à l’extérieur de la dent par opposition à intrinsèque qui signifie à l’intérieur de la dent ou de l’émail.

      Les taches qui seraient causées par du fluor (fluorose dentaire) sont intrinsèques. La fluorose dentaire affecte les dents permanentes et non les dents primaires. La fluorose dentaire est peu fréquente dans nos régions, car le dosage de l’eau de nos villes est plutôt bien contrôlé.

      Vous apprendrez, en lisant l’abstract que j’ai trouvé pour vous, que les taches extrinsèques noires ou brunâtres sont causées par des ions de fer qui sont déposés sur la surface de l’émail de la dent par une glycoprotéine salivaire appelée lactoferrine.

      Selon cette étude, les personnes qui présentent une concentration élevée de lactoferrine salivaire ont plus de taches que ceux qui ont un taux de concentration normal.

       

      En espérant que ces informations répondent adéquatement à vos inquiétudes.

       

      Recevez, Madame, mes salutations distinguées

       

      Dr Sylvain Chamberland

      .

      PS: Si votre inquiétude persiste, vous pouvez consulter votre dentiste ou un spécialiste en dentisterie pédiatrique, soit le Dr Bruno Ouellet, au 250-1535 chemin Ste-Foy, Québec au 418-682-8484

       

      J Oral Pathol. 1987 Sep;16(8):392-4.
      Salivary lactoferrin in a selected group of subjects with exceptional extrinsic dental staining.

       

      Nordbø H, Kolstø AB, Eriksen HM.

       

      Source
      Dental Faculty, University of Oslo, Norway.
      Abstract
      Some people exhibit an exceptional tendency to develop brownish extrinsic staining on their teeth and previous studies indicate that iron may be involved in certain types. The object of this investigation was to find out whether the level of salivary lactoferrin, which is an ironbinding glycoprotein, is elevated in persons exhibiting extreme staining tendency. Subjects who developed dark brownish discoloration on the facial surfaces of their anterior teeth during a 3-week period following professional cleaning of the teeth were selected for study. Salivary lactoferrin was measured by the enzyme-linked immunosorbent assay (ELISA). The results showed that this group of persons exhibited a markedly higher concentration of salivary lactoferrin compared with non-stainers. It was also demonstrated in an in vitro study that combinations of lactoferrin, iron, and tannic acid produced stain on slabs of enamel and dentin.

  2. Isabelle says:

    Bonjour, j’ai simplement une question.
    Plusieurs me disent que invisaling fait donne le même résultat que des broches.
    Est-ce que c’est vrai? Il n’y a pas un des deux qui va donner un meilleur résultat ?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Isabelle,

      Je me permets de douter que Invisalign donne d’aussi bon résultats que les broches conventionnelles. Pour les cas très simples avec des petites rotations et déviations, c’est une méthode efficace.
      Pour les cas plus complexe, c’est une autre histoire. Ceci étant dit, il y a des orthodontistes qui utilisent les 2 techniques sur le même patients et font avec les broches, ce que Invisalign ne fait pas.
      La technique Invisalign est efficace, mais ne convient pas à tous les cas.
      Bien que j’ai suivi la formation d’invisalign, je fais encore partie des septiques. J’aime la précision et l’efficacité que m’offre les brackets que j’utilise. Ce sont les SPEED et ce sont les plus petits brackets sur le marché.
      Le prix est un autre facteur à considérer. Invisalign peut s’avérer plus dispendieux que les broches conventionnielles.

      Recevez, Isabelle, mes salutations distinguées

  3. Madame Boucher says:

    Bonjour,
    Mon petit garçon de 10 mois a ses incisives du haut un peu plus espacées et un peu plus croches que la normale. Je voulais savoir s’il y avait lieu de s’inquiéter. Est-ce que cela veux dire que ses dents d’adultes serons elles aussi un peu croche ou cela ne veux rien dire????

    Merci
    Un maman qui s’inquiète des dents de son petit dernier

    1. Bonjour madame,

      Je crois que votre attitude est normale. Elle est celle d’une mère bien attentionnée.

      Sachez qu’il est normal d’avoir un espace entre les 2 incisives primaires supérieures lors de leur éruption.
       
      Cet espace, appelé diastème, est causé par l’insertion du frein labial (flèche noire) sur la papille incisive qui, chez le jeune bébé, est situé au sommet de la crête édenté. Le frein s’étend de la partie interne de la lèvre jusqu’au somment de la crête au niveau de la papille incisive. Les incisives émergent de chaque côté de cette insertion. Je dirais même que c’est une bonne chose qu’il y ait un espace, car cela permettra aux futures dents d’occuper cet espace lorsque viendra leur tour de faire éruption. Sur la photo de gauche, représentant une fillette de 2 ans, on remarque l’absence de recouvrement vertical de la denture supérieure sur la denture inférieure. Il s’agit d’une béance antérieure (barre verte) causée par l’utilisation de la suce. Nous avons avisé la mère de cesser immédiatement l’utilisation de la suce lors du coucher de l’enfant. Nous pouvons aussi remarqué la présence d’un articulé croisé du côté droit (flèche bleu). Le palais est trop étroit. Il s’agit d’une autre conséquence associée à l’utilisation prolongée de la suce. Veuillez consulter le blogue habitude de succion non nutritive sur ce site.

      Que les dents primaires de votre garçon de 10 mois soient un peu croches ne signifie pas que les dents d’adultes seront croches. Rassurez-vous à cet effet.

       

      Enfin, sachez qu’il existe 2 types de denture primaire:

      1- La denture primaire espacée

      2- la denture primaire fermée

      Denture primaire espacée

      Cette photo démontre une dentition primaire avec des espaces interdentaires. On retrouve une telle situation dans 70 % des cas à l’arcade supérieure et 63 % des cas à l’arcade inférieure. Les espaces servent à accommoder les dents permanentes qui feront éruption plus tard.

      En effet, la somme des espaces entre le mésial de la canine primaire gauche et la canine primaire droite (flèche blanche) devrait correspondre à la somme de la largeur de chaque incisive supérieure. Si la somme en denture primaire est égale ou plus grande que la largeur des dents permanentes, l’espace devrait être suffisant pour accommoder l’éruption et l’alignement favorable des dents permanentes. On dit alors que la dette incisive est égale à zéro (= 0). Il n’y a donc pas de “dette”. La photo de droite illustre le concept de dette incisive en denture primaire.

       

      Denture primaire fermée

      Une denture primaire fermée ne présente aucun espace entre les dents primaires.

      Il a été calculé que la distance intercanine est moindre de 1,7 mm au maxillaire et 1,5 mm à la mandibule.

      La somme des espaces entre le mésial de la canine primaire gauche et le mésial de la canine primaire droite se résume à la somme de la largeur des dents primaires.

      Il est vraisemblable que cette somme sera moindre que la somme de la largeur des dents permanentes. On parle alors d’une dette incisive. Le pronostic d’une dette incisive (>0) est qu’il y aura du chevauchement (manque d’espace) dans 40 % des cas en dentition permanente.

  4. Natalie says:

    Bonjour,

    Je suis une maman très inquiète (insatisfaite) d’un traitement orthodontique effectué sur ma fille. Elle a maintenant terminé son traitement depuis décembre 2010 et je trouve que le résultat n’est pas extraordinaire. Et elle aussi n’est pas très contente de son sourire! Je trouve que ses dents sont avancées (celles du bas ressemblent à celles d’un cheval). Et maintenant, je trouve que son menton est fuyant! De plus, quand je regarde de face, les 2 palettes ne sont pas centrées avec son nez, sa lèvre supérieure et même avec la petite peau en dessous de la lèvre supérieure. J’hésite beaucoup à en parler avec son ortho car il n’est pas très réceptif et j’appréhende sa réaction. Comment faire pour savoir si le traitement a été fait adéquatement??? Je ne veux pas l’offusquer peut-être que c’est moi qui suis trop exigeante??
    Devrais-je consulter un autre ortho pour avoir sa version du traitement?
    En espérant que vous pourrez m’aider dans mon dilemme.
    Merci.
    Natalie

    1. Bonjour Madame,
      Je vais essayer de décortiquer vos questions ou vos plaintes. Il est toujours important de demander l’opinion du patient sur les résultats du traitement orthodontique. Cela évite de se retrouver dans la situation que vous vous trouvez.
      1- Vous dites que les dents sont très avancées et que son menton est fuyant.

      Selon qu’il manquait de l’espace pour aligner les dents et qu’il n’y pas pas eu d’extractions pour accommoder l’alignement des incisives, il est vraisemblable que les dents antérieures ont dues avancées pour pouvoir s’aligner. À mesure que les dents inférieures basculent vers l’avant lors de l’alignement, la lèvre inférieure avance aussi et il devient de plus en plus difficile de fermer les lèvres sans contracter la musculature périorale et le muscle mentonnier. Il en résulte un menton fuyant.

      De deux choses l’une. Ou bien il faut extraire des prémolaires pour rétracter les incisives à leur position initiale. Ou bien il faut faire une génioplastie pour avancer la pointe du menton. Voir sur ce site: Ortho 101/ chir. orthognathique/génioplastie.

      Mais je n’ai pas vu votre fille et ceci n’est qu’une hypothèse.

       

      2-Les 2 palettes ne sont pas centrées avec le nez et la lèvre.

      L’objectif d’un traitement d’orthodontie inclus normalement de centrer le milieu de la dentition avec le milieu du visage. Par contre, il arrive que ce ne soit pas toujours le cas et des situations particulières au départ peuvent expliquer ce genre d’écart.

      Je ne connais pas la situation de départ pour votre fille. Par contre, une étude, qui est devenue un classique incontournable dans notre domaine, a réussi à déterminer quelle quantité de déviation du milieu d’arcade est nécessaire pour qu’une personne du public en général puisse remarquer qu’il y a déviation. Dans cette étude où des orthodontistes, des dentistes et personnes non initiées devaient analyser des photos de sourire, il a été démontré que les dentistes et le public en général (non initié) ne détecteront pas une déviation pouvant atteindre 4 mm (1 ou 2 ou 3 ou 4 mm) par rapport au milieu du visage, mais que les orthodontistes détecteront une déviation de 4 mm. Par contre, si les incisives sont inclinées vers la gauche ou vers la droite et non tout à fait verticales, le seuil de détection est de 2 mm. Vous pouvez consulter le lien de cette étude réalisée par Dr Kokich Jr:

      Comparing the perception of dentists and lay people to altered dental esthetics

       

      Vous ne devriez pas hésiter d’en parler à votre orthodontiste pas plus que vous ne devez appréhender sa réaction. Il doit être capable de recevoir une critique, une plainte ou une doléance de son patient et pouvoir y répondre correctement.

      Vous me demandez si devez consulter un autre orthodontiste pour savoir si le traitement a été fait adéquatement. C’est un peu embêtant à répondre. Est-ce que l’orthodontiste qui a traité votre fille est bel et bien un orthodontiste certifié?
      D’autre part, le fait que le résultat ne vous satisfasse pas ne signifie pas que le traitement n’était pas adéquat. Des décisions différentes auraient pu être prises. Peut-être. Je ne sais pas. Je n’ai pas vu le cas.

      Mais n’étant pas au courant de ce qui a été discuté et proposé par votre orthodontiste je ne peux me prononcer. Il semble toutefois y avoir un problème de communication, car vous dites de lui que vous ne le trouvez pas réceptif.

      Prenez votre courage à deux mains et parlez-lui. Le taux de mortalité est zéro. Vous risquez qu’ils vous écoutent et répondent à vos questions ou vous risquez de ne pas être satisfaites des réponses et de poursuivre votre quête et de consulter quelqu’un d’autre. Mais au moins il aura eu la chance de répondre en premier.

       

      Revevez, Madame, mes salutations distinguées

  5. Mme AKSU says:

    Bonjour,

    Mon fils de 7 ans 1/2 a la mâchoire inférieure déviée vers la gauche depuis 1 an environ et les dents de devant de la mâchoire supérieure et inférieure sont superposés quand il ferme la bouche (mâchoire inférieure un peu en avance). J’ai consulté un premier orthodontiste qui m’a dit qu’il va surement falloir faire un traitement pour l’alignement des dents, mais après les dents définitives et qu’arrêter la croissance de la mâchoire n’était pas possible (c’est génétique). Je n’ai pas été convaincu et un 2e orthodontiste m’a dit que c’était possible de faire un traitement pour arranger cela, mais il pense que le cas de mon fils n’est pas très grave du coup il m’a dit d’attendre encore un an, il aura donc 8 ans. Sur votre site je vois le cas d’un petit garçon que vous avez traité pour un problème de mâchoire dévié. La photo est strictement ce que présente mon fils actuellement. Son visage n’est pas symétrique quand il ferme la bouche. Je ne sais pas quoi faire. Que me conseillez-vous? J’ai très peur d’être en retard.

    Merci de votre réponse.

    1. Bonsoir,

       

      Voici ce que je comprends de vos explications.

      1— Votre fils a une asymétrie faciale s’exprimant par une déviation de la mâchoire inférieure vers la gauche.
      2— Il a aussi la mâchoire inférieure plus longue que la mâchoire supérieure, car les dents inférieures dépassent les dents supérieures (surplomb horizontal inversé ou articulé croisé antérieur).Cela s’appelle une malocclusion de classe III.

      Vous ne dites pas s’il présente un articulé croisé postérieur causé par un palais trop étroit et qui pourrait être une explication de la déviation de la mandibule vers la gauche. On parle alors de glissement fonctionnel vers la gauche causant une asymétrie faciale. Voir ce lien: articulé croisé postérieur unilatéral.

      Je suis d’accord avec le fait que l’on ne peut guère stopper la croissance de mandibule, celle-ci étant contrôlée génétiquement. Par contre, on peut exercer des mouvements orthopédiques sur la mâchoire supérieure tel que l’expansion palatine afin de corriger une largeur déficiente et la protraction du maxillaire avec un masque de Delaire.
      Je suis en partie d’accord avec l’autre orthodontique qui dit qu’un traitement interceptif “peut arranger cela”. Je dirais plutôt que l’on peut améliorer la situation et limiter le développement asymétrique en éliminant les glissements fonctionnels.

      Je vous invite à prendre connaissance d’un cours que j’ai présenté à la Société dentaire de Québec le 20 janvier dernier (2012). Ce cours discutait des causes d’asymétries faciales. Je ne crois pas que l’état de votre garçon corresponde aux cas plus graves contenus dans ce cours. Par contre, il y a 3 diapositives qui discutent du diagnostic différentiel chez le jeune enfant (diapo 34, 35, 36).

       

      En résumé, je crois qu’il est indiqué de procéder à un traitement interceptif chez votre fils, que ce traitement pourrait être fait dès 7 1/2 ans, mais que ce n’est pas très grave s’il est fait à 8 ans. Ne vous inquiétez pas, je ne crois pas qu’il soit trop tard pour une intervention.

       

      Recevez, Madame, mes salutations distinguées

       

      Dr Sylvain Chamberland

  6. Charline says:

    Bonsoir Monsieur,

    Le 18 mai, vous avez répondu à une question concernant des problèmes de tâches extrinsèques. Cela m’intéresse, car je suis moi même victime de ce souci qui revient sans cesse. J’ai 18 ans, non-fumeuse, bonne hygiène dentaire et j’ai de ce dépôt plein la bouche. Mon dentiste m’a tout d’abord dit que cela pouvait provenir d’un traitement antibiotique lourd survenu à mes 16 ans, mais il m’avait aussi dit que cela passerait. Cependant deux ans et demi après j’ai toujours le même problème même si mon dentiste le retire régulièrement…
    Y a-t-il un moyen de se débarrasser de ses tâches ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Cordialement,

    Charline.

    1. Taches extrinsèques sur l’émail des dents

      La règle de colonisation des microorganismes dans la cavité buccale est simple : collé ou être avalé. Les microorganismes doivent se coller à une surface pour éviter d’être rincés par la salive vers le tractus digestif.
      La lactoferrin est une glycoprotéine liante pour les ions Fer. La lactoferrin est un important facteur de défense contre les agressions bactériennes reliées aux Streptococcus mutans et aux pathogènes parodontaux (le parodonte désigne les gencives, ligaments et l’os de support de nos dents).

      Les articles que j’ai pu consulter sont extrêmement complexes pour un non-initié à la microbiologie orale. Ce n’est pas pour rien qu’il existe une chaire de recherche à la faculté de médecine dentaire de l’université Laval appelée Groupe de Recherche en Écologie Buccale (GREB).

      Pour avoir une idée de la complexité des articles et si vous désirez en savoir plus sur l’adhérence dentaire, vous pouvez lire Lactoferrin and oral diseases: current status and prespective in periodontitis.
      L’article Stick to your gums: mechanisms of oral microbial adherence décrit le mécanisme de l’adhérence des bactéries.

      Un autre article encore plus poussé décrit le rôle des protéines liantes de la salive avec la croissance et la colonisation des bactéries sur les surfaces dentaires. Lire Human common salivary protein 1 (CSP-1) promotes binding of streptoccus mutans to experimental saliva pellicle and glucans formed on hydroxyapatite surface.

       
      Il est probable que vos problèmes de taches soient causés par une bactérie présente dans votre bouche. C’est ce que l’abstract cité en référence dans ma réponse du 18 mai 2011 explique. Lire l’article Salivary lactoferrin in a selected group of subject with exceptional extrinsic dental staining pour de amples informations.
      J’ajouterais que la composition de l’eau dans votre lieu d’habitation pourrait jouer un rôle. Votre alimentation aussi, nommément tous les tannins présents dans le vin, le café, le thé, les polyphénols et j’en passe.
      Une texture plus poreuse que la normale de l’émail de vos dents pourrait faire en sorte que les taches (dépôts) sont difficiles à déloger par un brossage conventionnel.
      Enfin, mes recherches m’ont conduit vers un produit de la compagnie GC : Tooth Mousse qui contient un dérivé des protéines du lait, la caséine.
      Ce dérivé, Casein Posphopeptide ou CPP est jumelé avec du Phosphate Calcium Amorphe ou ACP et favorise la reminéralisation en libérant des ions calcium et phosphate.

      Consulter ce petit clip promotionel à propos de Tooth Mousse

  7. Michaël says:

    Bonjour, j’ai une question. Pour des douleurs à la mâchoire et pour savoir si on a un problème de mâchoire, d’articulation ou autre, est-ce que le meilleur spécialiste à contacter en premier lieu est l’orthodontiste ou le chirurgien maxillo facial ? Merci.

    P.S. J’aimerais vous féliciter Dr. Chamberland, étant moi même allé à l’école secondaire de St-Damien, je trouve toujours intéressant de voir des gens du coin avoir de belles carrières.

    1. Je dirais que les deux sont bons. Cela dépends si vous avez des dents ou mâchoires irrégulières que vous aimeriez corrigés en même temps. Un chirurgien buccal est excellent pour le diagnostic, mais pourrait être limité dans le traitement si le traitement passe par la correction de votre malocclusion.

      J’ai reçu une excellente formation à la polyvalente St-Damien durant les années 70. Sachez que j’ai été le premier dentiste permanent à St-Damien de 1983 à 1988 et la clinique que j’ai fondé est toujours au même endroit, voisin de la caisse populaire. C’est à St-Damien que j’ai entamé ma vie professionnelle, eu ma première clinique, ma première maison et mon premier enfant.

      1. Michaël says:

        Merci pour votre réponse sincère Dr. Chamberland.

        Mais si je peux, je vais essayer d’être plus précis dans ma question en expliquant mon problème. Pour ma part, j’ai 23 ans, je ne fume pas, je ne bois pas, ne prend pas de boissons gazeuses et ne prend pas de drogue. Je n’ai jamais eu de problème majeur à ma bouche ou à ma dentition. Mais voilà que depuis environ 1 an, on dirait que j’ai souvent de la douleur ou de l’inconfort à la mâchoire, on dirait aussi que j’ai le visage enflé au niveau de la bouche et de la mâchoire, mais par intermittence. Parfois mon visage parait bien (normal), parfois il parait moins bien. On dirait aussi que la position de mes dents change. Avant elles étaient bien alignées, maintenant on dirait qu’il commence à y avoir des imperfections. De plus, on dirait aussi que la qualité (tant l’épaisseur et la hauteur) de mes gencives commence à diminuer. Je ne sais vraiment pas vers qui ou quel spécialiste me tourner. Dernier point, parfois j’ai comme l’impression de ne pas être confortable et de ne pas savoir “comment placer mes dents”. J’en ai glissé un mot à mon médecin, mais je ne l’ai que depuis 1 an, 1 an et demi, elle ne me connaissait pas avant et ne peut donc pas remarquer de différence. Elle croit que ce n’est rien de grave, mais moi je le remarque, mon entourage aussi. Si vous avez des suggestions à me faire ou si vous pensez qu’une consultation avec vous aiderait à y voir plus clair, ne vous gênez pas. Merci pour votre temps.

        Et je ne savais pas que c’était vous qui aviez fondé la clinique à St-Damien. Je suis très impressionné.

        1. Je vais essayer de vous aider en analysant votre texte.

          Quel événement s’est produit il y a 1 an dans la période où vous avez commencé à ressentir de la douleur? Avez-vous eu de la difficulté à ouvrir la bouche lors de l’apparition de cette douleur? Est-ce que le gonflement que vous mentionnez avoir par intermittence se produit après avoir mangé?
          Il est normal d’observer des changements dans la position des dents chez le jeune adulte. Le chevauchement (mauvais alignement) est une caractéristique naturelle du vieillissement de l’être humain. Les études ont démontré que des gens qui avaient les dents parfaitement droites à 15-17 ans pouvaient avoir des imperfections qui apparaissent vers 20, 25, 30, 40 ans. Cela est un fait scientifique.
          Vos gencives présentent un problème, cela semble certain. Votre médecin n’est pas la bonne personne à s’adresser pour vos problèmes. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point un médecin est ignorant du domaine dentaire. Tout comme un dentiste s’y connait peu en médecine générale.
          Je serais porté à croire que vous devriez consulter un dentiste si vous n’en avez pas un ou si cela fait plus d’un an que vous en avez vu un.
          Pour l’ensemble des problèmes que vous avez décrit, je crois qu’un orthodontiste pourrait vous répondre adéquatement. Je vous offre mes services.
          Je ne crois pas qu’il soit pertinent de consulter un chirurgien buccal et maxillofacial pour vos problèmes. Pas à cette étape-ci.

  8. Myriam says:

    Bonsoir Professeur Chamberland, je suis étudiante en chirurgie dentaire à la faculté de médecine dentaire de Monastir – Tunisie, en cinquième année précisément. Je porte un intérêt particulier à l’orthodontie, c’est à mes yeux une très belle spécialité. J’ai pris l’habitude de jeter un coup d’oeil sur votre page web et je vous suis reconnaissante pour tous vos éclaircissements et le partage de vos connaissances et votre expérience professionnelle avec nous, internautes. Maintenant, j’aimerais connaitre votre avis à propos des corticotomies et leur impact sur les traitements orthodontiques. Je ne sais pas s’il y a assez de recul clinique de ce point de vue. j’ai pensé que ça pouvait être un bon sujet de thèse pour moi. alors si vous pouviez, si ce n’est trop demandé de me conseiller quelques références bibliographiques, qu’en est-il de cette pratique chez vous?? Je voudrais enfin savoir les opportunités que moi, étudiante étrangère pourrait avoir pour faire la spécialité au canada, est ce qu’il ya une possibilité de stages aussi. merci

    1. Merci de l’intérêt que vous portez à mon site web. J’essaie d’offrir de l’information crédible et supportée par la littérature le plus possible. J’ai plusieurs cours de disponibles sur slideshare.net/sylvainchamberland.
      Je souhaite bien interpréter votre question sur les corticotomies. Si vous désignez par ce terme, les corticotomies nécessaires pour mouvement dentaire accélérées à la manière des frères Wilcko, je peux vous répondre que cela fonctionne bien, mais cela prends une clientèle particulière qui est prête à payer et subir le genre de chirurgie que cela implique.
      J’ai fait une recherche sur Pubmed (www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed) et j’ai retrouvé des articles pour vous.
      Nous avons un chirurgien buccal et maxillofacial qui a fait 3 cas à date. La chirurgie peut prendre jusqu’à 3 heures, ce qui est plus long qu’enlever 4 dents de sagesse ou aussi long que de faire une chirurgie orthognathique bimaxillaire.
      Maintenant, si votre mot corticotomie désignait les coupes nécessaires lors des chirurgies orthognathiques, je vous demanderais de préciser le sens de votre question.

      Bonne chance dans vos études

      Dr Sylvain Chamberland

      1.
      Wilckodontics–an alternative adult orthodontic treatment method: rational and application.
      Einy S, Horwitz J, Aizenbud D.
      Alpha Omegan. 2011 Fall-Winter;104(3-4):102-11.
      PMID: 22686106 [PubMed – in process]

      2.
      Commentary on: periodontally accelerated osteogenic orthodontics (PAOO) – a clinical dilemma.
      Binderman I, Gadban N, Bahar H, Herman A, Yaffe A.
      Int Orthod. 2010 Sep;8(3):268-77. Epub 2010 Aug 23. English, French.
      PMID: 20739237 [PubMed – indexed for MEDLINE]

      3.
      J Oral Maxillofac Surg. 2009 Oct;67(10):2149-59.
      Accelerated osteogenic orthodontics technique: a 1-stage surgically facilitated rapid orthodontic technique with alveolar augmentation.
      Wilcko MT, Wilcko WM, Pulver JJ, Bissada NF, Bouquot JE.
      Source
      Clinical Associate Professor, Periodontics, Case University, Cleveland, OH, USA. wilcko@velocity.net
      Abstract
      PURPOSE:
      Demineralization of a thin layer of bone over a root prominence after corticotomy surgery can optimize the response to applied orthodontic forces. This physiologic response is consistent with the regional acceleratory phenomenon process. When combined with alveolar augmentation, one is no longer strictly at the mercy of the original alveolar volume and osseous dehiscences, and fenestrations can be corrected over vital root surfaces. This is substantiated with computerized tomographic and histologic evaluations. Two case reports are presented that demonstrate the usefulness of the accelerated osteogenic orthodontics technique in de-crowding and space closing for the correction of dental malocclusions.
      MATERIALS AND METHODS:
      Orthodontics is combined with full-thickness flap reflection, selective alveolar decortication, ostectomy, and bone grafting to accomplish complete orthodontic treatment.
      RESULTS:
      Rapid tooth movement was demonstrated in both cases and stability up to 8 years of retention.
      CONCLUSION:
      The accelerated osteogenic orthodontics technique provides for efficient and stable orthodontic tooth movement. Frequently, the teeth can be moved further in one third to one fourth the time required for traditional orthodontics alone. This is a physiologically based treatment consistent with a regional acceleratory phenomenon and maintaining an adequate blood supply is essential.

  9. Hellers says:

    Bonjour, je suis tombée sur votre page, car je rechercher sur google une réponse concernant des taches noires sur mes dents, et il se trouve qu’il n’y a que vous qui en parlé…
    J’aurai aimé savoir s’il y a une solution pour que ces taches disparaissent pour toujours (d’après une photo plus haut ce sont des taches extrinsèques)?
    J’ai 23 ans, j’ai ces taches depuis 4 ans à peu près, et malgré des détartrages chez mon dentiste tous les 3-6 mois, elles reviennent toujours!Mon dentiste, lui, ne sait pas ce que c’est…
    Si vous pouvez m’aider, je vous en serais très reconnaissante… Merci d’avance

    1. Je suis ravi que vous ayez pu trouver de l’information à propos des taches extrinsèques en consultant mon site web. Les informations que j’ai pu trouvé sont affichées ((réponse du 18 mai 2011 et réponse du 5 juin 2012). J’ai demandé à 2 collègues spécialiste en pathologie buccale s’il pouvait m’en dire davantage. J’attends leur réponse.
      Il serait intéressant de réfléchir sur les événements qui sont survenu dans votre vie il y a 4 ans et qui pourrait expliqué l’apparition de ces taches (prise d’antibiotique, changement de l’alimentation, consommation de vin rouge accrue, déménagement vers un autre lieu où l’eau est différente, maladie grave). Il y a définitivement eu un changement dans votre flore bactérienne buccale.
      Le seul produit que je connais, outre les dentifrrces réguliers, est le Tooth mousse de GC dont vous pouvez voir l’infopub dans la réponse du 5 juin 2012.
      Si j’ai d’autres informations, je vous en aviserai.

      Bonne chance,

      Dr Sylvain Chamberland

      1. SAGOU says:

        Bonjour Dr,
        J’ai lu plusieurs commentaires sur les taches noires extrinsèques. Mon fils de 24 mois en est victime également depuis plusieurs mois. Je revenais vers vous pour savoir si, depuis votre dernière réponse du mois de juin 2012, vous aviez des nouvelles quant à un éventuel traitement. Vu que ces tâches sont dues à un excès de lactoferrine, n’y a-t-il pas possibilité de réguler cet excès pour un retour à la normale? Je suis désespérée de voir le beau sourire de mon enfant gâché par ces horribles tâches. La seule solution de mon dentiste serait un détartrage, mais ce n’est pas évident chez un tout petit qui ne se laisse pas approcher! De plus, vu les nombreux témoignages, je redoute les récidives après détartrage…
        Merci pour votre aide précieuse, car le sujet n’est pas beaucoup abordé sur internet, vous êtes le seul à qui je peux m’adresser…

        1. Merci de votre intérêt pour le sujet, mais je n’ai malheureusement rien de neuf sur le sujet pour l’instant. J’ai demandé à un contact pour avoir d’autres informations. J’attends sa réponse.

          En attendant, vous devez être vigilante dans le brossage quotidien des dents de votre fils. Je vous recommanderais une brosse à dents Sonicare. C’est ce qui se fait de mieux à mon avis. Il existe des modèles pédiatriques avec des dessins amusants pour l’enfant.

          Voici le lien de la Diamond Clean: http://www.sonicare.com/professional/fr_FR/NosProduits/DiamondClean.aspx

          Sachez qu’une personne qui fait ce genre de tâche en fera longtemps, mais ça finit par rentrer dans l’ordre à l’adolescence.

          Bonne chance

  10. Hellers says:

    Merci bcp pour votre réponse!!!
    Savez-vous où je peux trouver le Tooth mousse de GC? Chez mon dentiste?
    Il y a 4 ans, j’ai déménagé, mais à 7 km du lieu ou j’ai grandi, je ne pense pas que l’eau ait bcp changer si?
    Je ne fume pas, ne boit pas, n’est pas pris d’antibiotiques, ni changer d’alimentations…
    Je travaille en boulangerie, pensez-vous que la farine puisse causer ça?
    Merci d’avance

    1. Rechercher sur internet qui sont les distributeurs en Europe. Votre dentiste me semble la personne la plus susceptible d’obtenir ce produit pour sa clientèle.
      En ce qui concerne votre autre question, je ne crois pas que la farine y soit pour quelques choses à moins qu’il existe des farines de céréales à haute teneur en fer ou encore que les particules en suspension dans l’air et que vous respirer puissent avoir un impact.
      Faudrait pas exagérer.
      Je préfère m’en tenir à la recommandation de bien brosser vos dents et d’utiliser du Tooth mousse au besoin.

  11. Julie says:

    Bonjour,
    Je suis classe II division 2…. j’ai un décalage d’environ 6.5 mm entre la mâchoire supérieure et inférieure. Il me manque 1 dent supérieur et 1 dent inféreur à gauche que l’on m’a extrait quand j’étais toute petite. Comme je suis extrêmement peureuse, je ne veux pas subir de chirurgie.

    Croyez-vous qu’il est possible de m’offrir un traitement de compensation dans un cas comme le mien et d’obtenir tout de même de bons résultats?

    Merci!
    Julie

    1. Bon matin,
      6,5 mm de décalage entre les 2 mâchoires c’est à la limite du traitement par camouflage, mais ce n’est pas impossible. Il faudrait savoir où a été pris la mesure de 6,5 mm, au niveau des molaires, des canines ou au niveau de l’os basal de chaque mâchoires.
      Si la distance horizontale entre les incisives supérieures et inférieures (overjet) est 2 ou 3 mm et que le décalage mesuré est au niveau des canines, il pourrait être possible de traiter et camoufler en extrayant 2 prémolaires supérieures, mais il faudra réouvrir l’espace de la prémolaire manquante afin d’ajouter une dent.
      Il faut aussi considérer votre profil actuel. Est-ce que les lèvres, vue de profil, sont en retrait d’une ligne tangeante entre le bout du nez et le bout du menton. Si oui, prenez garde à une approche par camouflage.
      Je ne peux malheureusement être plus précis sans vous avoir rencontré.
      Au plaisir de vous servir
      Dr Sylvain Chamberland

      1. Julie says:

        Merci de votre réponse. Je ne peux répondre quand à l’endroit de la mesure prise, je dirais que c’est au niveau des canines ou de l’os basal de chaque mâchoires. Par contre, pour mon profil, si je mets un crayon sur le bout du nez et du menton, ça ne touche à aucun endroit. Par contre, il y a peu d’espace à la lèvre inférieure, moins de 2 mm. Je dirais à peine l’espace d’un cheveu.

        Je crois que ça serait possible un traitement de camouflage.

        Au plaisir,
        Julie

        1. Je suppose que c’est possible, mais ne prenez pas cette réponse comme une affirmation hors de tout doute. Je ne vous ai pas examiné.
          Il se peut que votre lèvre inférieure soit ourlée et projetée vers l’avant. Seul un examen clinique réel permet de voir et prévoir les effets thérapeutiques.

          Bonne chance

  12. émilie bovicelli says:

    Bonjour,
    Ma fille de 26 mois a une prognathie mandibulaire de classe III. Elle a un palais court et de très petites mâchoires. Cela empire. Elle a aussi un retard dentaire du certainement à son retard osseux (non pathologique) évalué à 9 mois. Elle a 4 incisives en haut et 2 en bas qui recouvrent celles du haut. Elle a aussi 2 molaires en haut et en bas. Elle a aussi un retard psychomoteur, statural, non diagnostiquée (faveur génétique?)
    N’a pas eu de réflexe de succion et lèvre sup en “casquette de gendarme ” à la naissance
    Tout cela vous parle peut-être…
    Ses dents sont très imposantes et se chevauchent déjà en haut.
    Compte tenu de terrain, peut-on craindre une évolution de cette prognathie?
    Quels sont les effets néfastes et les recours?
    Aucune radio dentaire n’a encore été faite. Un dentiste “courant”peut-il la faire et intervenir?
    Merci

    1. Bon matin,
      Je n’entreprendrais aucun traitement pour l’instant. J’attendrais vers l’âge de 6 ans et consulterais alors un orthodontiste. Il faut que toutes les dents primaires soient présentes, ce qui signifie la présence des 2es molaires primaires, ce qui devrait survenir vers 3 ans si l’on tient compte de son retard de développement d’environ 9 mois comme vous le mentionner.
      Donc vers 6 ans, un traitement interceptif avec un masque facial, une protraction du maxillaire sera possible et vous pourrez ainsi obtenir une relation normale des incisives du haut avec les incisives du bas.
      Quant à la lèvre supérieure en “casquette de gendarme”, j’ai beau essayé, je ne peux imaginer de quoi aurait l’air une telle lèvre. Peut-être est-ce dû au fait que les casquettes que nous avons aux Québec sont celles des policiers de la “Sureté du Québec” (SQ) et que leur palette est plus courte que celle des gendarmes français. (Scusez mon humour, hihihi).
      Est-ce que la prognathie de votre fille peut évoluer. Oui, mais proportionnellement à sa croissance staturale avec une pointe d’accélération à l’adolescence. C’est pourquoi je recommande un traitement interceptif vers 6 ou 7 ans. L’obtention d’une relation normale entre les incisives offre une provision pour affronter la poussée de croissance qui surviendra à l’adolescence.
      Il n’est pas nécessaire de prendre des radiographies maintenant.
      Non, un dentiste “courant” ne peut pas prodiguer un tel traitement. Mais vous devez consulter un dentiste pour un suivi buccodentaire régulier.
      Voilà, je crois avoir répondu à l’ensemble de vos questions.

  13. sam bek says:

    Bonsoir Docteur,
    J’ai une séparation entre les dents supérieures et ça me pose un vrai problème. Ça devient un complexe. Qu’est que vous me conseillé et je précise que c une séparation depuis l’enfance. c pas un manque de dent. merci

    1. Je vous conseille de consulter un orthodontiste. Il saura vous recommander le traitement qui vous convient.

  14. bouchra says:

    bonjour docteur
    j’ai une question a vous demander:
    Les dents supérieures de ma fille de 2 ans me semblent un peu irrégulières, pour bien expliquer elles sont plutôt avancées, surtout les deux incisives. Est-ce que ses dents permanentes seront forcement irrégulières ou il ya des remèdes ? Merci d’avance.

    1. Est-ce qu’elle suce son pouce? Y a-t-il l’utilisation d’une sucette durant le jour ou la nuit?
      Si oui, lisez mon blogue sur les habitudes de succion non nutritive.
      Si non, attendez la denture permanente.
      Je n’ai pas de remèdes à vous proposer en attendant.

  15. bouchra says:

    Merci d’abord pour votre réponse, et oui ma fille dort toujours avec sa tétine, elle ne peut même pas s’en débarrasser. Moi aussi j’ai dit que c’est la cause principale. Est-ce que donc dans ce cas, ça va passer, ou bien ça va impacter sur sa denture permanente ?

    1. Merci de confirmer mes doutes. Je vais renouveler donc ma licence de “devin”. HiHiHi!

      Revenons aux choses sérieuses. D’abord, je vous recommande de lire le blogue “Habitude de succion non nutritive.” Vous devriez être en mesure de comprendre ce que je vous recommande.

      D’abord, il appartient aux parents de rompre l’habitude de l’enfant de dormir avec une tétine. Un enfant de cet âge ne peut réaliser qu’il devrait cesser cette habitude par lui-même. Un petit truc facile à faire. Couper l’extrémité de la tétine de sorte qu’il y aura un petit trou de 1-2 mm qui laissera passer l’air. L’enfant trouvera ainsi sa suce moins “appétissante” et s’en désintéressera. Si l’enfant persiste, couper un autre bout. D’autre part, la sucette ne devrait jamais être utilisée hors de la couchette. Trop souvent les parents amènent leur enfant de 18-24 mois à l’extérieur de la maison avec une sucette à disposition pour “mettre dans le trou” au cas où l’enfant pleurnicherait. C’est une bien mauvaise façon de faire taire un enfant. La tétine, dans ce genre de situation, sert plus à calmer le parent que l’enfant lui-même.

      Vous dites: “Moi aussi j’ai dit que c’est la cause principale.” Je comprends dans votre phrase que votre femme ne partage pas votre opinion. Est-ce le cas?

      En conclusion, vous devez rompre l’habitude d’utilisation de la tétine chez votre fille sinon les dommages que vous observez persisteront jusqu’en denture permanente. Si l’habitude cesse à 24 mois, les effets nocifs sur sa dentition ont de bonnes chances de se corriger tout seuls en tout ou en partie.

  16. bouchra says:

    Merci mon docteur pour vos réponses et pour vos éclaircissements.

  17. Nina says:

    Bonjour docteur Chamberland,

    Dans le désespoir, je me permets de vous contacter je souhaiterais vivement avoir votre avis sur mon cas.

    A l’âge de 12 ans mes parents m’ont emmené consulter un orthodontiste ( incisives supérieures”en avant” classe II rétromandibulie) le plan de traitement de celui ci était simple : redresser le mieux possible les dents de l’arcade supérieure et attendre la fin de ma croissance pour une avancée mandibulaire. Mes parents ont trouvé ça barbare, j’ai donc changé d’orthodontiste et été traitée à l’aide d’extractions de mes prémolaires supérieures et d’un disjoncteur ce qui a engendré en plus de la rétromandibulie une rétromaxillie. Bien sûr après cela j’avais de “jolies dents alignées” mais les dommages sur mon profil ont été visibles en quelques mois seulement et ont énormément empirés les années aidant.

    J’ai aujourd’hui, à 24 ans, des problèmes d’atm. J’ai entamé un nouveau traitement orthodontique il y a un an et demi en vue uniquement de réparer ces dégâts esthétiques (grand décalage entre les deux lèvres de profil, rétromaxillie, lèvre supérieure totalement affaissée comme “pendante” nez qui à l’air très long, qui bouge quand je parle, qui croche quand je souris, sillon naso-génien très creusés et le problème de départ de rétrognathie) J’ai eu plusieurs propositions de traitement :

    1) On recrée grâce a l’orthodontie les espaces des prémolaires extraites pour pouvoir mettre des fausses dents et on fait une avancée mandibulaire quand l’espace entre les 2 arcades est reproduit.

    2) On extrait les prémolaires inférieures pour obtenir ce même décalage qu’à 12 ans et on fait une avancée bimaxillaire.

    3) On crée ce décalage grâce à l’orthodontie et des élastiques pour ensuite opérer d’une avancée bimaxillaire.

    Selon mon chirurgien et mon orthodontiste cette solution 3) était la plus appropriée c’est donc celle qui a été réalisée. Après un peu plus d’un an d’orthodontie, j’ai donc subi l’ostéotomie bimaxillaire d’avancée (et une génioplastie de dernière minute sans me demander mon avis, je l’aurais refusé étant donné que mon but était de retrouver mon “vrai” visage!) Le problème était que le décalage obtenu par l’orthodontie n’était pas suffisant, pour ne pas dire dérisoire. (moins de 5mm alors qu’a douze ans cet écart était de 2 doigts)

    Je suis à 2 mois de cette intervention je pense donc avoir assez de recul pour pouvoir juger du résultat et j’en suis très déçue. Vu de l’extérieur mes mâchoires sont toujours au même endroit par rapport au reste du visage, j’ai fait le test des superpositions de photos et rien, absolument rien n’a changé mis à part mon menton qui à l’air “en galoche” sur un profil qui est toujours rétrognathe, c’est encore plus inesthétique qu’avant.

    Bien sûr à l’heure actuelle je suis en dépression, l’issue de cette opération me remplissait d’espoir!
    J’ai subi un traitement orthodontique long et coûteux à un âge pas facile et une opération lourde et douloureuse pour AUCUNE amélioration.

    Ces deux derniers mois ont été très éprouvant psychologiquement car ni l’orthodontiste ni le chirurgien n’admettent qu’il n’y a pas de changement, et il n’y a pas eu de vrai “ratage”, je me sens vraiment incomprise mais j’ai décidé d’aller jusqu’au bout, me battre pour que ce complexe soit derrière moi, et me faire réopérer si il le faut.
    C’est cette perspective qui me fait tenir debout aujourd’hui et c’est pourquoi j’aimerais avoir votre avis que pensez-vous du plan de traitement 1) ? Est ce que cela agrandirait vraiment l’arcade maxillaire ? Est ce que cela recréerait ce décalage que j’avais à 12 ans en vue d’une avancée mandibulaire?
    Est-ce qu’il y a vraiment une solution?

    Je suis désolée pour les longueurs de mon message
    Dans l’attente de votre avis, je vous remercie de m’avoir lue.

    1. Bonsoir,

      Je crois assez bien saisir votre problème.

      À l’âge de 12 ans, vous aviez un important décalage entre vos dents du haut d’environ 2 doigts, ce qui peut signifier 10-15 mm d’écart.

      Vous avez reçu un traitement de camouflage où 2 prémolaires supérieures ont été extraites et vos dents antérieures ont été reculées. Mais étant donné les autres composantes de votre malocclusion, il est probable que le recul des dents fut de l,ordre de 7 à 8 mm, la différence a été comblée par le nivellement de vos dents inférieures et de la croissance de la mandibule.

      La croissance faciale fait que le nez et le menton de la plupart des individus s’allongent et dans votre cas, votre modèle facial était probablement plus sensible à un impact négatif. (Je présume, car je n’ai pas accès à une photo de votre profil.).

      À 24 ans, je devine que vos lèvres supérieures et inférieures étaient en retrait d’un plan tangent entre le bout de votre nez et celui de votre menton. Je porte à votre attention que le fait que votre nez bouge quand vous parlez ou qu’il soit croche quand vous souriez n’est pas relié à votre premier traitement d’orthodontie reçu à 12 ans.

      Le traitement #3 qui vous a été proposé me semble être le choix logique. Une avancée bimaxillaire combinée à une rotation horaire et repositionnement inférieur du maxillaire supérieur permet d’obtenir d’excellents résultats (voir photo jointe après ce texte).

      Il serait pertinent de savoir si la génioplastie que vous avez reçue, mais qui n’avait pas été discutée, fut un avancement ou un recul.
      Si la génioplastie fut un avancement au lieu d’un recul, cela peut expliquer l’effet “menton en galoche”. Si la génioplastie fut un mouvement de recul, cela devrait donner un résultat comme la jeune fille ci-dessous. Soit dit en passant, j’avais fait le traitement d’orthodontie de cette jeune fille et AUCUNE DENT ne fut extraite. Mais sa croissance faciale fut telle que 2 ans après son traitement d’orthodontie, j’ai remis des broches pour faire un traitement orthochirurgie. Pourtant l’occlusion était parfaite lors de la reprise du traitement. C’est la croissance du nez et du menton et la courte dimension verticale du tiers inférieur du visage qui créait cet effet “dished in”.

      En ce qui concerne votre cas, il faut faire une superposition des tracés céphalométrique avant et après chirurgie pour évaluer l’amplitude des mouvements chirurgicaux qui ont été réalisés.

      Je comprends que ce projet vous tient à coeur et que cela soit lourd à porter. Je voudrais vous rassurer que ce n’est pas l’écart entre les dents du haut et du bas avant votre chirurgie qui importe, mais plutôt l’amplitude et la direction des mouvements chirurgicaux qui comptent.

      Je vous invite à poser les questions suivantes:

      1- De combien le maxillaire supérieur a-t-il été avancé?

      2- Est-ce qu’il y a eu une élongation (repositionnement inférieur et rotation) du maxillaire?

      3- De combien la mandibule a été avancée?

      4- Est-ce que votre menton a été avancé ou reculé?

      5- Demandez que l’on vous démontre la superposition des tracés céphalométriques selon les règles de superposition sur la base crânienne.

      Remarquez l’amélioration du support des lèvres et l’augmentation de la hauteur du tiers facial antérieur inférieur. La distance verticale entre le bout du nez et le dessous du menton a augmenté.

      Remarquez l’avancement , la rotation et le repositionnement inférieur du maxillaire supérieur. Une chirurgie d’avancée mandibulaire et une génioplastie de recul a permis de corriger le problème de rétrsusion dentoalvéolaire bimaxillaire et de lèvres creuses par rapport au plan tangent nez-menton.

      1. Nina says:

        Bonjour,
        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse ainsi que pour le temps que vous m’avez consacré, ça fait chaud au cœur de se sentir enfin ÉCOUTÉE!

        Ce qui était prévu pour l’ostéotomie était : une impaction des dents postérieures, une avancée maxillaire de 7 mm et une avancée mandibulaire de 10 mm. Mais à chaque entrevue avec le chirurgien il diminuait la mesure d’avancée prévue, je ne sais donc pas ce qui a été fait. J’attends le prochain rendez vous avec mon chirurgien pour le demander, je compte aussi emporter des photos pour prouvez qu’il a pas eu une quelconque amélioration et bien sûr comme vous me le suggérez demander une superposition des tracés céphalométriques. Celui ci m’a dit qu’à la fin de l’intervention comme le résultat était plutôt décevant il a fait une génioplastie d’avancée.

        Mon chirurgie et mon orthodontiste disent que maintenant que ma malocclusion et les dégâts esthétiques ont été traités(prétendument!), le problème est “dans ma tête”. Mais étant étudiante je me suis endettée pour ce traitement censé être radical qui au final n’a rien amélioré, et au contraire me conforte dans l’idée qu’aucun chirurgien ne peut plus rien faire pour moi. J’aimerais savoir quoi faire…

        Je vous fait parvenir des photos par un lien privé.
        je ne dispose malheureusement pas de mes radiographies.
        Qu’en pensez-vous? Que me conseillez-vous?

        1. Merci de m’avoir fait parvenir vos photos.

          Votre modèle facial ne correspond en aucune manière au cas présenté en exemple dans ma réponse d’hier.

          Votre modèle faciale est hyperdivergent avec un excès vertical du maxillaire et rétrusion mandibulaire. Votre lèvre supérieure est brève (courte).

          J’ai essayé d’ajuster les photos (non publiées) pour qu’elles soient comparables en mettant parallèle la pente du nez et en traçant une perpendiculaire sur le plan de votre front.

          Mais j’aurais vraiment besoin d’une photo où vous regarder droit devant, sans pencher la tête.

          Globalement, je trouve votre profil moins pire (plus beau) que la description que vous en aviez faite.

           

          .

          Le maxillaire a vraisemblablement été  impacter (c’est ce qu’il fallait faire), mais il a probablement été impacté plus en postérieure ce qui a créé une rotation du plan occlusal et un recul proportionnel de la pointe des incisives supérieures. Ce recul relatif de l’incisif diminue l’avancée mandibulaire et une avancée proportionnellement plus grande du menton doit être faite.

          Ce principe a été bien démontré par Dr Larry Wolford dans un article qui est devenu un classique de la littérature orthodontique. L’illustration de droite démontre l’effet du changement du plan occlusal de 0° à 8° en tournant autour du bout incisif.

          Voilà pour l’explication scientifique probable de votre cas.

          Pour vous rassurer, je ne trouve pas cela si mauvais que vous ne le dites. Votre menton me semble bien réussi et certainement pas en galoche comme vous l’aviez décrit.

          Je voudrais vous rassurer en vous disant d’arrêter de rêver retrouver l’image de la jeune fille de 12 ans que vous étiez. J’ai vu cette photo (que je ne publierai pas).

          Je ne partage pas votre opinion en ce qui concerne le manque de bénéfice de votre opération. Il se peut qu’une couple de mm de moins ici et une couple de mm de plus là auraient donné un résultat légèrement différent. Je ne suis pas bien placé pour vous recommandez une nouvelle opération.

          Je m’interroge sur la cause de votre déprime et je doute que cela ait à voir avec votre profil présent ou passé. Je pense que votre déprime trouvera son explication lorsque l’adulte que vous être aura trouvé ce que la jeune fille de 12 ans que vous étiez, a vécu de si difficile durant son adolescence pour la rendre si anxieuse.

          Je vous souhaite de trouver la réponse.

          Bonne chance

          Dr Sylvain Chamberland

      2. Julie says:

        Bonjour monsieur Chamberland,

        je voulais savoir si vous faites cette chirurgie. L’ostéotomie du menton, faire une diminution de l’os.

        Merci beaucoup

        Julie

        1. Chère Julie,

          Ce n’est pas moi qui fait la chirurgie, c’est un chirurgie buccal et maxillofacial. Vous décrivez une chirurgie du menton communément appelé génioplastie. Pourquoi croyez-vous avoir besoin de cette chirurgie?

      3. sophia says:

        Bonjour Mr Chamberland
        Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi il y a quelques années j’ai demandé conseil et vous ai envoyé des photos de mes radios de dents qui n’étaient effectivement pas alignées. De ce fait mon menton parait avancé et j’ai un creux ce n’est pas très beau esthétiquement..
        Cela fait maintenant presque 1an que j’ai posé un appareil dentaire et bientot je me fais opérer.
        J’ai pu remarquer les images de la personne qui a fais la chirurgie en février 08 sur votre page. Elle avait le même profil que moi actuellement.
        J’ai une question à vous poser. Je trouve que son nez a changé également. Il est un peu plus retroussé plus harmonieux comment cela se fait il?
        As t-elle procédé aussi a une rhinoplastie ou cela est du a l’avancement de la machoire du bas?
        j’aimerai que cela me fasse le même effet en tout cas..
        Merci de votre réponse !!!!!!!!!!!
        En espérant que vous allez bien depuis le temps.

        1. Bonjsoir Sophia

          Oui je me souviens de vous. J’ai même retrouvé votre radiographie céphalométrique que vous m’aviez envoyer.

          Pour répondre à votre question, la modification de l‘anatomie du nez s’explique par le type de chirurgie. Cette jeune patiente à eu un Le Fort 1 d’avancée et de repositionnement inférieur, une ostéotomie sagittale bilatérale mandibulaire d’avancée et une génioplastie de recul et d’augmentation verticale.

          Ce cas fait parti d’une court sur le traitement des face courte (short face syndrome) que je vais présenter au congrès de l’AAO à San Diego en mai prochain.

          Voici les diapositives

          1- Changement du plan occlusal

          Sur ce diagramme, vous pouvez constater que l’avancement du maxillaire et la rotation dans le sens horaire affecte l’anatomie des structures périnalsales

          2- Changement radiographique

          Voici les mouvements chirurgicaux  mis en évidence par les radiographie préop et post op.

          3- Superposition des tracés

          Voici la superposition du tracé facial et celui du maxillaire. Le changement des structures périnasales sont expliqués par le mouvement du maxillaire vers l’avant et vers le bas. Il n’y a pas eu de rhinoplastie. Le changement au niveau du menton s’explique par le recul et l’allongement de la symphyse mentonnière.

           

  18. Sophia says:

    Bonjour Dr Sylvain Chamberland,
    Voilà jai lu un peu les commentaires et j’ai vu dans l’un d’eux mon cas. La photo que vous avez mis des mentons.
    J’ai le menton très avancé et j’ai été voir un chirurgien maxilo-faciale il m’a dis qu’il pouvais rien faire.
    je comprends pas car en 2013 pratiquement toutes les opérations esthétiques du visage sont existantes…
    Bref je suis ensuite aller voir un chirurgien professionel dans un hopital il m’a dis que c’etait a cause de mes dents et que l’on pouvais remettre en place ma machoire donc mon menton egalement, en passant par de l’orthodentie.
    Que me proposez – vous ? J’ai vraiment envie de faire quelque chose c’est un compléxe et malgrès mon visage ” harmonieux” comme dirai le chirurgien, je trouve que ça fais pas féminin du tout!
    Merci de votre réponse.

    1. Je crois que le chirurgien de l’hôpital a raison. Si vous consultez un orthodontiste, il pourra déterminer quel genre de difformité craniofaciale est associée à votre malocclusion et planifier le traitement orthodontique et chirurgical en accord avec votre malocclusion.

      Vous devez résoudre votre “complexe” et il est probable que cela passe par un traitement ortho chirurgie.

      Bonne chance.

  19. Sophia says:

    Merci beaucoup pour votre réponse désolée de répondre que maintenant à votre message…
    J’aimerai par contre continuer a vous parlez de mon problème … et vous envoyer quelques photos pour la confirmation de mon cas… En fait je reste focalisé là dessus et je voudrais des conseils un peu plus approfondi car apparemment je ne vois que vous d’après mes recherches qui pourrai correspondre à ce que j’attends …

    Je vous ai laissé mon e-mail pouvez vous m’envoyer un mail avec votre adresse e-mail s’il vous plait si celà ne vous dérange pas … Merci encore

    1. Ant says:

      Bonjour Dr. Sylvain Chamberland,

      ma question est en rapport avec le post de Sophia datant du 5 février 2013.

      Je pense avoir le même problème quant à l’os de ma denture inférieure trop reculée ce qui provoque un menton trop projeté en avant.
      J’aurais donc voulu savoir quels “opérations” ou traitements faire pour diminuer ce recul, combien de temps le traitement dur et à quel genre de personne s’adresser pour faire ceci? Un orthodontiste en a-t-il les capacités?
      Je sais bien que le prix demandé dépend d’un praticien à un autre, mais serait-il aussi possible d’avoir une idée du coût moyen de ce genre de traitement?

      Merci déjà pour votre réponse j’espère la plus complète,
      Ant

      1. Bonjour Ant,

        Les problèmes comme celui de Sophia et ceux décrit en exemple (Isabelle, Laurence) ont nécessité un traitement combiné orthochirurgie. Je vous recommande de consulter un orthodontiste dans un premier temps. Après avoir procédé à un examen complet et un plan de traitement, il vous recommandera le chirurgien de son choix.

        Le type de chirurgie peut inclure une chirurgie bimaxillaire et une génioplastie ou une chirurgie mandibulaire et une génioplastie.

        Je ne peux pas vous indiquer une idée des coûts moyens car cela est relié au type de traitement.

        Je vous souhaite bonne chance dans vos démarches.

        1. Ant says:

          Bonjour Monsieur Chamberland,
          je tiens tout d’abord à m’excuser pour ma réponse tardive.

          Je compte très prochainement prendre rendez-vous chez un orthodontiste mais j’aurais quelques questions avant pour expliquer à celui-ci au mieux mes intentions et vos recommandations pour l’aider à y voir plus clair.

          Ma première question est la suivante : vous dites que ce type d’intervention nécessite un traitement orthochirurgical. Mais où intervient l’orthodontie ? Devrais-je porter un appareil dentaire pour avancer l’os de ma denture inférieure ? Si oui, est ce que cette intervention n’est pas suffisante pour combler le vide entre ma lèvre inférieure et mon menton ?

          Ma deuxième question est la suivante : Vous dites chirurgie bimaxillaire/mandibulaire et une génioplastie. Vous recommandez donc 2 types de chirurgie ? (mandibulaire ou bimaxillaire et génioplastie)
          Est ce que ces 2 chirurgies se font en même temps ? Et quels sont les manœuvres faites lors d’une chirurgie bimaxillaire et une chirurgie mandibulaire ?

          Je tiens à préciser qu’on ne m’a jamais retiré de dents, sauf une dent de lait (pré-molaire) pour cause de carie. Par contre j’ai subi 2 ans d’appareil orthodontique (plaquettes mais jamais d’élastique pour avancer ou reculer la mâchoire).

          Voulez-vous des photos ? (que j’enverrai sur votre adresse mail)

          Encore une fois merci beaucoup, vous faites preuve d’une gentillesse incomparable et votre savoir m’épate !

          Bonne soirée,
          Ant

          PS : Mon menton n’est pas trop avancé, il ne dépasse pas mes lèvres mais il y a un trou entre mes lèvres et mon menton (au niveau des dents inférieures) lorsqu’on regarde de profil.

          1. 20150607_Ant-progenie-Chamberland-Orthodontiste-a-Quebec.Bonsoir Ant.

            Merci de m’avoir fait parvenir une photo. Vous êtes un fin observateur. Votre menton s’apparente au cas cité en exemple, celui d’Isabelle, mentionné dans ma réponse précédente. Mais celui de Laurence vous concerne peut-être davantage si vos dents sont bien alignées

            Vous avez un profil relativement typique de classe II division 2 avec supraclusion dentaire. Votre modèle facial est du type brachyfacial où la dimension verticale inférieure est diminuée

            Voici les réponses à vos questions:

            1- L’orthodontie intervient dès le début. La chirurgie est réalisée environ 15 à 18 mois après le début du traitement et 4 à 6 mois de traitement sont nécessaires après la reprise en charge postchirurgicale.

            2- J’ai évoqué 2 possibilités.

            a- Une chirurgie bimaxillaire (allongement du maxillaire, avancement de la mandibule, génioplastie de recul ou allongement).

            b- Une chirurgie d’avancement mandibulaire seulement avec ou sans génioplastie (recul ou allongement).

            Vous avez soit la chirurgie décrite au point a) ou celle au point b) en une seule séance.

            Vous ajoutez, comme information, que vous avez eu un traitement d’orthodontie durant 2 ans. J’en déduis que votre dentition est bien alignée et qu’il n’y a probablement pas de décalage et c’est pour cela que j’ai utilisé le cas de Laurence en comparaison.

            Je pense que la meilleure façon d’en avoir le coeur net est de consulter un orthodontiste, lequel vous dirigera au chirurgien de son choix.

            Je crains de me pouvoir vous aider d’avantage.

            PS: J’ai modifié votre nom afin que vous ne puissiez être identifié.

             

  20. Sophia says:

    Bonsoir, c’est très gentil de votre part d’avoir fais le necessaire pour essayer de comprendre mon problème. Donc c’est bien dû à ma dentition alors que ma machoire soit avancée comme celà ?
    Je ne sais pas si je vous l’ai dis mais j’ai quand meme porté un appareil dentaire pendant mon adolescence. Je vous avoue que il y a des mots dans votre réponse que je ne comprend pas trop des termes peut etre un peu professionel.
    J’ai honnétement l’impression que vous sauriez gérer cette histoire de menton…
    Je pense que si je ne trouve pas en France quelqu’un comme vous je viendrai surement au Quebec..

    Merci encore !

    1. Votre dentition inférieure est reculée sur la base de votre mandibule, ce qui donne l’impression du menton sorti. L’extraction d’une prémolaire inférieure gauche a aggravé votre situation.

      Je fais souvent la comparasion d’une commode à 4 tiroir à mes étudiants pour leur faire comprendre l’alignement dentosquelettique.

      1er tiroir: os basal de la mâchoire supérieure

      2e tiroir: os de la denture supérieure

      3e tiroir: os de la denture inférieure

      4e tiroir: os de la denture inférieure

      Normalement, chaque tiroir, lorsque en position fermé sur la commode ont leur façade bien alignée. Imaginez maintenant que vous donnez un coup de pied dans le 3e tiroir et que celui-ci s’enfonce et que la façade se trouve maintenant plus loin à l’intérieure.

      Le truc est de sortir le tiroir enfoncé sans défaire notre jolie commode.

      Bienvenue à Québec

  21. Sophie says:

    Bonjour, après plusieurs consultations et recherches, mon cas est définitivement un problème de type : Malocclusion de classe 2, division 2 très semblable à l’exemple sur votre site web à la seule différence que mes canines en haut sont dans le même angle que le reste de ma dentition en haut. Je suis à Montréal et j’ai eu 3 propositions de solutions complètements différentes.. je suis perdue dans les recommandation. Il faut comprendre que ce qui m’achale, moi c’est l’angle de mes dents d’en haut. Les dents du bas sont à peine visibles..
    Je suis dans la trentaine.

    Voici les 3 options que j’ai:
    a) 12-18 mois de broches en haut et en bas, opération “cassage de mâchoire” + 12 mois de broches en haut et en bas, fil de rétention. J’aurais un sourire Crest définitivement mais ouf.. pas donné non plus.

    b) 8 boitiers ( boitiers classiques ou “transparent”) sur mes dents d’en haut pour redresser l’angle. Probablement 8-10 mois de broches. ( mes dents sont “droites” mais uniformément en angle vers l’intérieur ) Ca va créer un léger gap entre mes dents en haut et mes dents en bas. Ensuite, soit je laisse mes dents comme ca ou je fais faire 4 facettes sur mes dents en haut pour améliorer l’apparence. Fil de rétention en haut. Cout 1500-2000$ et ensuite pour les facettes si je veux, on parle de 1000$ la dent.
    Mon ortho me dit que je pourrais probablement gagner 2mm d’angle sur mes dents d’en haut et que l’angle sera maintenu avec le fil de rétention.

    c) Invisalign. Traitement avec des goutières/arcades en haut et en bas sur 18 mois. L’ortho ( un autre spécialiste depuis une dizaine d’années de invisalign à MTL ) me dit que redresser l’angle avec invisalign, c’est pas facile, mais ca se fait. Je devrais dormir pratiquement à vie avec une goutière de rétention après les 18 mois de traitement. Ca traite en haut et en bas contrairement à l’option 2. Cout du traitement: 8300$.
    Est-ce que invisalign peut vraiment corriger l’angle ?

    Je suis perdue…. j’aimerais avoir l’avis de quelqu’un d’honnête.. le l’orhto-chirurgien me propose une chirurgie, l’ortho qui fait des broches classiques me propose des broches classique, le pro d’invisalign me propose des invisalign.. que faire ? 🙂
    Merci !!

    1. Le choix a) me semble le meilleur. Il est possible de faire un traitement ortho chirurgie en 20-24 mois au total. Ce fut la cas de Isabelle qui est réprésentée en page classe II division 2, et dont vous pouvez lire le témoignage en suivant ce lien “Mon sourire, l’expression de ma joie de vivre.”

      Le choix b) est un très mauvais choix. Ce sera instable. Le coût des facettes à 1000$ la dent ne tient pas compte du coût de remplacement car l’espérance de vie d’une facette est de 10-15 ans.. Vous avez 30 ans. De plus, jamais les facettes ne pourront être aussi belles que vos dents naturelles.

      Le choix c) avec Invisalign est un bon choix s’il inclue la correction chirurgicale. Sinon, vous gaspillez votre argent.

      Je vous recommande le traitement complet orthochirurgie.

  22. dr nimeskern nicolas says:

    cher confrère
    je trouve votre site un peu par hasard. Mon oeil a été attiré par la vue d’ un masque de delaire sur google
    je suis chirurgien maxillo facial, formé dans le service de Mr le Pr Delaire à Nantes. Je me permets donc de vous adresser ce mail pour vous saluer. Je suis étonné de voir un masque de delaire et des analyses céphalométriques non delairiennes ( ou alors j’ai mal vu)
    pour information car vous êtes un peu loin de chez nous : Mr Delaire développe actuellement son analyse en 2D ( logiciel Delaire elements) et en 3D. j’ai l’honneur et la chance de collaborer avec lui pour le developpement 3D et pour la conception des gouttières chirurgicales.
    (j ‘ai un projet personnel en cours qui peut vous “parler” c ‘est encore en phase totalement béta mais l’idée y est, je vous communiquerai l’adresse si d’aventure vous me faisiez le plaisir de répondre à ce message)

    au plaisir de vous lire

    cordialement

    nn

    1. Merci de votre intérêt envers mon site.

      Sachez qu’il n’y a pas que les analyses de Delaire en orthodontie. Il y en a une multitude. Steiner, Burstone, Sassouni, Roth, Jaraback, Iowa, pour n’en nommer que quelques unes. Chacune a ses qualités et ses défauts.

      Nul besoin d’une analyse “delairienne” pour prescrire un masque de Delaire. L’analyse delairienne est ulisée par plusieurs chirurgiens buccaux, notamment les chirurgiens de l’hôpital de l’Enfant-Jésus  à Québec et ceux de l’université de Dalhousie à Halifax, à cause que Dr Precious de Halifax et Morais et Landry de Québec ont étudié sous Delaire dans les années 80.

      Pour la planification en 3D de gouttières chirurgicales, cette approche est actuellement utilisée à Qc, mais je ne sais pas avec qui précisément, mes chirurgiens font affaire. Je sais que Dr Jaime Gateno fait beaucoup de recherche et de publication sur la planification chirurgicale en 3D.

      Votre projet m’intéressera certainement.

      J’attends votre adresse.

      Bonne journée

      1. Drnimeskern says:

        Merci pour vote réponse
        Je sais bien qu il existe bcp d analyses très performantes
        Les personnes qui utilisent les techniques de Delaire utilisent toutefois assez souvent son analyse
        Ce n’était qu’une remarque
        Votre site est très intéressant puisque j ai eu l occasion de le consulter un peu plus
        mon projet totalement bêta encore.
        L idée étant de permettre aux odt de préparer la chirurgie dans leur approche orthodontique
        Bien à vous

        1. J’ai parcouru votre site. Il est déjà très intéressant, même en version bêta.

          J’aime particulièrement l’explication de l’analyse de Delaire qui est l’analyse de base utilisée par les chirurgiens buccaux de l’hôpital de l’Enfant-Jésus et aussi par ceux de l’université de Dalhousie à Halifax. Lorsque vous jugerez que votre site est suffisamment développé, j’aimerais faire connaître le lien aux chirurgiens et résidents de l’E-J.

          Vous aurez de nombreuses heures de “développement” à faire. Je constate l’ampleur des pages déjà existantes. Je sais le temps que ça représente pour développer un projet de site web. Ce n’est jamais fini.

          Bon courage et restons en contact. Vous aviez raison. Votre projet me parle.

          Bien à vous

  23. olivier says:

    Bonjour, mon garcon de 4 ans a fait une chute et perdu une “palette” ..completement arrachée….y a-t-il un traitement quelconque pour simplement remettre une fausse dent ou quelquechose comme ca……est-ce faisable?
    oui nous savons que ca va repousser plus tard……mais ca va etre long et le sourire c’est vraiment important à nos yeux…..merci

    1. Bon matin,

      Avulsion de dent primaireJe devine que l’incident s’est produit hier soir. Une “palette” complète arrachée est définie comme une avulsion. Lorsque cela se produit, il y souvent un dommage au follicule de la dent permanente sous-jacente.

      Il n’est pas recommandé de replanterla dent avulsée. Il est important de vérifier si les autres dents ont été traumatisées, voire enfoncées. Une radiographie serait indiquée pour visualiser l’état des structures environnantes.

      Si le follicule de la dent permanente a été lacéré moindrement lors de l’avulsion, il se peut que vous observiez une tâche sur la surface de la dent permanente lorsqu’elle viendra en bouche. Les autres problèmes qui peuvent survenir sont une perte d’espace et un retard de l’éruption de la dent permanente. Si les dents primaires voisines ont été ébranlées, il se peut qu’elles noircissent à cause de l’hémorragie pulpaire causée par le traumatisme.

      Faites un contrôle radiographique à 6 mois et un an après l’incident et annuellement par la suite jusqu’à l’éruption de la dent permanente.

      Consulter votre dentiste le plus tôt possible pour fasse un examen clinique et radiographique.

      PS: ces informations sont disponibles sur: dentaltraumaguide.com

  24. alice says:

    Bonjours , je ne comprends pas quelque chose ! voila le profil de la jeune femme au menton trop avancer et ces lèvres renfoncé puissent changé par un remodelage de la mâchoire , de la dentition sans même avoir réellement recours a de la chirurgie esthétique ? j’ai le même profil que cette femme mais ma mâchoire est de loin petite a mon gout et mes dents sont bien placé pour pouvoir recourir a ce genre de chirurgie je suppose … pouvez vous m’éclairé ? Y a t-il des conséquences mauvaise sur la duré ? une fragilité ?

    1. Le changement de profil est causé par une chirurgie orthognathique.

      La première, Alexe, a eu une chirurgie d’avancée bimaxillaire (Le Fort 1, ostéotomie sagittale mandibulaire et génioplastie).

      La deuxième, Isabelle (photo couleur à la fin), a eu une avancée mandibulaire.

      Toutes les deux ont eu des traitements orthodontiques préparatoires à la chirurgie suivi d’une reprise en charge orthodontique d’environ 4 à 6 mois.

      La durée de ce genre de traitement varie de 20 à 30 mois. Il n’y a aucune fragilité qui s’ensuit.

  25. Francoise says:

    Disjonction palatine chez un adulte

     

    Bonjour,

    J’ai 43 ans et doit prochainement subir une disjonction palatine avec pose d’un disjoncteur par mon orthodontiste. Je devrais après correction orthodontique subir une avancée du maxillaire, recul mandibulaire ainsi qu’une génioplastie dans environ 1 an.
    Je me pose la question “existe-t’il plusieurs façons d’effectuer une disjonction palatine” car sur tous les documents ou vidéos que j’ai pu voir, le chirurgien incise l’os au dessus des arcades dentaires ainsi qu’au milieu du palais, or mon chirurgien m’a dit qu’il inciserait uniquement au milieu du palais (que les autres incisions au dessus des dents correspondaient à l’ostéotomie Lefort 1 et que cela nécessitait d’apposer des broches)De plus, il me donnera un arrêt de travail d’une semaine, est-ce suffisant pour retrouver sa forme ?. Je me demande si j’ai bien compris la procédure d l’EPRAC, pouvez-vous m’en dire plus ? Merci pour vos explications

    1. Disjonction palatine chez un adulte

      Il existe plusieurs façons d’effectuer une disjonction palatine dépendamment de l’âge du patient et il existe plusieurs type de disjoncteur palatins.

      Lors d’une procédure d’Expansion Palatine Assistée Chirurgicalement, le disjoncteur palatin peut être à ancrage dentaire ou à ancrage osseux. Les deux type d’appareils produisent approximativement la même quantité d’expansion squelettique. Le disjoncteur à ancrage dentaire produit une peu plus de bascule dentaire que le disjoncteur à ancrage osseux.

      Zone-de-resistance-du-maxillaire-Chamberland-orthodontiste-QuebecEn ce qui concerne l’approche chirurgicale, une VRAIE EPRAC nécessite une corticotomie semblable à une ostéotomie Le Fort 1 incluant une rupture des jonctions ptérygomaxillaires et séparation de la suture intermaxillaire avec un ostéotome mince. Certains chirurgiens ne font pas la disjonction ptérygomaxillaire, mais cela est un facteur limitant de l’expansion squelettique dans la région postérieure et augmente le risque de fracture des lames du sphénoïdes.

      Une incision “uniquement au milieu du palais” n’est pas une procédure reconnue de l’EPRAC. La suture palatine n’est pas la seule zone de résistance du maxillaire tel qu’illustrée sur cette photo à gauche.

      Une coupe au milieu du palais ne permettra pas d’obtenir une expansion au niveau basal.

      Je recommande ce vidéo d’une VRAI ÉPRAC exécuté par Dr Dany Morais de l’hopital de l’Enfant-Jésus à Québec. Dr Morais a fait la majorité des cas d’EPRAC de mon projet de recherche qui a conduit à 2 publications. Lien: Chirurgie EPRAC.

      Je ne crois pas que les arguments de votre chirurgien sont des arguments valables.

       

       

  26. Marine says:

    Bonjour , j’ai 17 ans et depuis quelques mois j’ai pu remarqué sur mes molaires (2 qui sont cotes à cotes)un noircissement mais qui fait le contour de mes dents,(on voit ce noircissement pratiquement collé à ma gencive mais sur ma dent) . Cela ne ressemble pas a des caries et elles ne font pas mal !
    PS : pour mieux expliquer , ce noircissement n’est pas sur le coté de mes dents qui font face à ma joue,elle sont sur le coté qui est parallèles aux dents de gauche, ma langue est entre ces deux parties. j’aimerai savoir ce que c’est et quoi faire s’il vous plaît ?
    Merci d’avance
    Marine

    1. Il m’est difficile de répondre avec précision à votre question.

      L’explication la plus vraisemblable serait que ce sont des taches extrinsèques, telle que décrite plus haut sur cette page. Si tel devait être le cas, un nettoyage chez votre dentiste devrait suffire pour faire disparaître ces taches.

      La 2e explication pourrait être du “tartre dentaire”. Par contre, le tartre est généralement sous-gingival et peut passer inaperçu. De plus, il se retrouve principalement entre les dents aux endroits où c’est plus difficile de nettoyer avec une brosse à dents.

      La 3e explication serait une carie. Une carie ne cause pas nécessairement de la douleur, sauf s’il y a atteinte du nerf dentaire.

      Je vous recommande de consulter un dentiste pour en avoir le coeur net.

  27. cindy says:

    Bonjour je me demandais si vous fesiez des traitement pour lestetique comme moi mais dans du devant se chevauche un peut aurais je le droit a un traiment ortho dontique

    1. Bon matin Cindy,

      Si tes dents du “devant” se chevauchent, tu peux avoir confiance qu’un traitement d’orthodontie te permettra d’obtenir un beau sourire avec des dents bien alignées et tu seras fière de ton sourire.

      Je t’encourage à consulter un orthodontiste.

  28. Silvia Gradinari says:

    Bonjour, Monsieur Chamberland.
    Ma fille de 15 ans a une canine incluse dans le palais. La canine du lait a été extraite à l\’âge de 4 ans et sa place a été occupée. Sur les radiographies elle se voit au dessus d\’une incisive. J\’aimerais savoir quelle est la moins douloureuse méthode de faire sortir la canine. Ma fille est très peureuse et elle presque incapable de supporter la douleur. On a entendu parler d\’Invisaling. Pourrait-il être une solution pour faire du place pour la canine? Merci!

    1. Si la canine de lait a été extraite à l’âge de 4 ans et que l’espace est maintenant occupé, il est vraisemblable qu’il manque plus que cet espace pour pouvoir loger la canine sur son arcade.

      Un traitement orthodontique majeur qui pourrait inclure l’extraction de certaines dents sera vraisemblablement nécessaire. La position de la canine au-dessus de l’incisive tel que pour le décrivez n’est pas une position simple à corriger.

      Un traitement d’orthodontie n’est pas un traitement de torture. Soyez rassuré quant à la douleur que peut ressentir votre fille. Un traitement d’orthodontie ne fait pas mal à temps plein. Par contre, lors de la pose des appareils, il est normal qu’un inconfort soit ressenti. Cet inconfort se soulage facilement avec du Tylénol ou de l’Advil.

      Je doute qu’il soit possible de désinclure une canine avec des gouttières Invisalign. Il est probable que cette solution ne convienne pas à la malocclusion de votre fille.

      Je recommande de consulter un orthodontiste pour qu’il vous recommande le meilleur traitement pour votre fille.

  29. Lise says:

    Bonjour Dr Chamberland,

    Je faisais des recherches et je suis tombée sur votre site.

    Mon petit-fils, âgé de 18 ans, a des problèmes avec sa mâchoire inférieure qui est trop avancée. Je crois que vous appelée ça une mâchoire protrusive.

    Alors voilà, il voudrait se faire opérer, et se demandait si la RAMQ payait pour ce type d’opération ou à quel pourcentage ? Et quels démarches doit-il entreprendre pour y avoir droit ?

    Merci infiniment pour votre aide !

    Lise

    1. Bon dimanche,

      Les chirurgies orthognathiques sont couvertes par la RAMQ. Cependant les chirurgiens buccaux facturent des frais d’analyses et de préarations. Ces frais varient selon que l’opération implique une ou deux mâchoires. Ils sont de l’ordre de 900$ à 2000$.

      Chez les gens qui ont des malocclusions squelettiques et dans le cas de votre petit-fils, un prognathisme mandibulaire, un traitement orthodontique est nécessaire avant la chirurgie orthognathique. En fait, il faut aligner les dents d’abord, procéder à la chirurgie orthognathique et terminer le traitement orthodontique par la suite. Le tout prend généralement 20 à 30 mois.

      Votre petit-fils doit consulter un orthodontiste en premier et celui-ci lui recommandera un chirurgien buccal. L’inverse est aussi vrai, il pourrait consulter un chirurgien buccal en premier, mais celui-ci le recommandera à un orthodontiste pour faire le traitement orthodontique. Il y a donc un travail d’équipe orthodontiste-chirurgien. Je peux rencontrer votre petit-fils si vous le désirez.

      Recevez, Madame Lise, mes salutations distinguées

      Dr Sylvain Chamberland

  30. karine says:

    Bonjour,

    Pensez-vous qu’à tout juste 14 ans l’expansion palatine ne puisse se faire qu’assistée chirurgicalement ou pouvons nous encore espérer une expansion dite orthopédique à cet age ?
    Bien cordialement

    1. Il est possible de faire de l’expansion palatine “orthopédique” à 14 ans et je ne crois pas nécessaire une approche chirurgicale à cet âge.

      Krebs-EOS-1964_expansion-palatine-boys-and-girls-Chamberland-Orthodontsite-QuebecCertes il est vrai que la suture intermaxillaire est ossifiée après la puberté qu’avant la puberté, mais cela ne rend pas impossible une expansion palatine. Krebs, en 1964, a démontré la différence d’expansion squelettique obtenue à différents âges. Le graphique ci-contre démontre que les filles ont moins d’expansion squelettique à partir de 14 ans alors que pour les garçons, cette diminution commence à 15 ans. Il est reconnu que les filles atteignent leur puberté avant les garçons et c’est ce qui explique que la suture palatine d’une fille de 14 ans soit plus ossifiéce que celle d’un garçon de 14 ans.

      Cela ne veut pas dire qu’il ne fait pas faire d’expansion palatine orthopédique à ces âges. Il faut simplement comprendre que l’expansion aura une plus grande composante dentoalvéolaire qu’orthopédique au niveau de l’os basal.

      .

      .

       

      Expansion-squelettique-et-dentaire-Chamberland-Orthodontiste-QuebecCette autre figure d’un article de l’AJODO explique un peu plus en détail la répartition des effets de l’expansion palatine. Environ 50% de l’expansion totale est le mouvement des dents dans l’os alvéolaire.

      Il existe des appareils d’expansion qui incorpore un ancrage osseux avec des microimplants. Cette nouvelle technique permettrait, selon Dr Vanarsdall, une expansion squelettique chez les sujets matures de 16, 17 ans.

      En conclusion, il est possible de faire de l’expansion non chirurgicale chez un individu de 14, 14, voire 16 ans. Je l’ai fait souvent.

      .

  31. Sandra says:

    Bonjour Dr Chamberland,

    J’ai consulté un orthodontiste avec mon garçon lorsqu’il avait 8 ans. Sa première incisive du haut sortait et elle était derrière les incisives du bas. Mon garçon a travaillé sa dent pour qu’elle passe de l’autre côté. Maintenant ses dents ferment comme elles le devraient, mais il est en classe III squelettique évidente. Ses incisives du haut ont compensées et elles sont maintenant avancées. J’ai revu son orthodontiste cet été et il m’a dit qu’il n’avait rien à faire, mon garçon a maintenant 9 ans et il m’a dit qu’il le reverrai à 11 ans. J’ai peur de passer à côté d’un traitement qui pourrait être fait pendant la croissance. J’ai vu votre masque facial de protraction sur votre site. Est-ce un traitement souvent utilisé ? On ne m’a jamais parlé de quoi que ce soit, je suis un peu déçu car l’écart entre ses deux mandibulaires a augmenté. Est-ce que le coût de la consultation est élevé?

    Merci, Sandra

    1. Un masque facial de protraction est un appareil utilisé depuis les années 70. Il a particulièrement été popularisé par Dr Jean Delaire et Dr Pierre Verdon.  Vous pouvez lire un témoignage du Dr Pierre Verdon sur le site de mon collègue Dr Lemay (Dr Verdon-commentaire). J’utilise des masques de protraction depuis 24 ans et j’ai plutôt un bon taux de succès avec cette technique. Certes, certains patients peuvent avoir besoin de chirurgie, mais dans au moins 75% des cas, un traitement orthodontique peut suffire. Je crois que vous avez lu la page de ce site sur le masque de protraction. Vous pouvez y trouver quelques exemples révélateurs (lien masque facial).

      Le coût d’une consultation n’est pas élevé. Communiquez avec ma secrétaire pour obtenir un rendez-vous.

      Recevez mes salutations distinguées

  32. Jessica Mathieu says:

    Bonjour, ma fille de 9 ans a une dent avec un problème d’email. C’est la dernière molaire adulte en bas. Comme sa dent est en très mauvais état, pratiquement aucun émail, sa dent se détériore. Même si elle se brosse très bien les dents, cette dent se retrouve toujours avec une carie. Le dentiste doit aux 6 mois environ lui refaire un plombage, car ça ne dure pas. Ma fille doit donc subir une intervention très régulière, en plus, elle est très peureuse. Le dentiste ne veut pas arracher cette dent avant l’âge de 12 à 14 ans…… Mais je trouve ça long et pénible de faire subir ça à ma fille. Est-ce que cette décision est raisonnable ou si on pourrait se permettre d’extraire sa dent immédiatement, ce qui entraînerait sûrement un décalage, mais de toute manière, elle manque de l’espace…

    Merci!
    Jessica Mathieu

    1. Il semble que la molaire de votre fille présente de l’hypocalcification ce que rends la dents plus susceptible à la carie. Je sais qu’il existe des moyen pour réussir une restauration adéquate de ce genre de dents, mais c’est plus à votre dentistes de vous offrir des alternatives de matériau pour restaurer cette dent. Je suis mal avisée de vous autoriser à procéder à l’extraction de cette dent sous prétexte qu’il manque de la place pour les autres dents. Vous devriez consulter un orthodontiste de votre région pour qu’il discute avec vous et votre dentiste du problème orthodontique présent et futur.

      Hypocacification-de-l-email-Chamberland-Orthodontiste-Quebec

      L’exemple ci-haut démontre des premières molaires inférieure et supérieure gauche ayant eu des hypocalcifications qui ont été réparées avec du matériau composite. L’image de croite démontre une 1re molaire inférieure droite dont la face occlusale est hypocalcifiée, mais il n’y a pas encore de carie.

      Un dernier mot à propos de la récidive de carie pour votre fille. Si elle a un problème d’émail, elle doit non seulement bien brosser, mais aussi réduire significativement sa consommation de surcreries, bonbons et autres agents cariogènes.

  33. Lorie says:

    Bonjour Dr Chamberland,

    J’ai deux questions toutes simples et je vous prie de m’excuser par avance si elles ont déjà été posées.
    Je souhaitais savoir si vous procédiez à des génioplasties sans traitement orthodontique au préalable ? J’ai 27 ans, j’ai eu un traitement ortho plus jeune, mais le problème de la mâchoire inférieure reculée (ou du menton (?)) demeure. J’aimerais vraiment faire quelque chose…

    Me conseilleriez-vous de consulter un orthodontiste, tel que vous, ou faudrait-il que je me tourne vers un chirurgien plastique/esthétique ?

    Je vous remercie par avance.

    1. Oui, il est possible de faire une génioplastie sans refaire un traitement d’orthodontie. Par contre, il faudrait s’assurer que la relation de vos dents soit “classe I”. Il se peut que vous ayez récidivé vers une relation classe II. Autrement dit, est-ce la mâchoire inférieure et le menton qui sont reculés ou bien si c’est juste le menton. Souvent, il ne s’agit pas que de projection déficiente du menton, il y aussi un excès vertical. Le menton est donc trop court en longueur et trop long en hauteur, ce qui explique l’incapacité des lèvres à être fermées sans contraction des muscles du menton.

      En aucune manière, vous ne devez consulter un chirurgien plastique/esthétique pour ce problème. Vous devez rencontrer un chirurgien buccal et maxillofacial. Ce sont eux les experts en chirurgie des “mâchoires” (chirurgie orthognathique).

      À mon avis, ce serait une bonne chose si vous consultiez un orthodontiste afin d’évaluer votre rétrognathie/rétrogénie. Il sera en mesure de vous recommander un chirurgien buccal.

      Si vous habitez dans ma région, il me fera plaisir de vous recevoir et de bien vous conseiller.

  34. Marie says:

    Bonjour DR Chamberland,

    J’ai 33ans et cela fait maintenant 2ans et demie que je souffre de vertiges “permanents”. L’orl m’a diagnostiqué un problème vestibulaire à l’oreille interne gauche malgré un traitement combiné à des séances de kiné vestibulaire, il n’y a pas d’amélioration significative.
    Je me tourne vers vous car on m’a également diagnostiqué un syndrome de sadam, pensez vous que cela puisse jouer un role dans mon état?

    1. SADAM = syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur

      Merci à Wikipédia de me renseigner sur cet acronyme.

      Je ne crois pas que votre SADAM soit rélié à vos problèmes de vertiges.

      SADAM, c’est comme un mot fourre-tout. Ça décrit tout et rien en même temps.

      Ce mot, qui semble si fréquemment utilisé par les dentistes et stomatologues français, me fait invariablement penser à une couple de ville biblique célèbre: Sadam et Gâmor. HiHiHi!

      Désolé, mais je ne pense pas pouvoir vous aider.

  35. bouchra says:

    bonjour docteur
    Ça fait maintenant 6 jours que j’ai fait un détartrage. Je viens de faire 2 séances et il me reste encore d’autres.
    Mais j’ai constaté un espacement entre les dents et un déchaussement de la gencive.
    Ma question est la suivante, est ce que ces vides vont se réduire sachant que je prends un antibiotique prescrit par mon dentiste, sans oublier que j’ai constaté une légère amélioration?
    svp docteur rassurez-moi surtout que j’ai subit ce détartrage pour récupérer mon sourire mais la je vois le contraire.
    Est ce qu’il y’a une solution?
    merci

    1. Si vous avez eu besoin de 2 séances de détartrage et que ce n’est pas encore fini parce que d’autres séances seront nécessaires, c’est que vous avez été négligent pendant longtemps et que vous n’avez pas visité votre dentiste régulièrement ou bien que votre dentiste ne se préoccupait peu de votre problème.

      J’ai répondu à une question semblable à la page suivante (cliquez ici).

      Tartre-supra-gingival-et-dechaussement-des-gencives-Chamberland-Orthodontiste-QuebecIl est normal que la gencive se rétracte après un nettoyage comme vous pouvez le constater sur ce cas.

      Tartre-supra-et-sous-gingival-avant-et-apres-nettoyage-Chamberland-Orthodontiste-QuebecLa prise d’antibiotique ne permettra pas de fermer ces triangles vides.

      Ces vides que vous voyez sont causés par la perte d’os interproximal laquelle perte d’os a été causée par les toxines inflammatoires provenant du tartre. Voir ce lien.

      Vous souffrez probablement de parodontite de l’adulte généralisée. Je vous encourage à recevoir des nettoyages régulièrement aux 3 à 6 mois si vous voulez conserver vos dents. Vaut mieux avoir des vides entres certaines dents que pas de dents du tout.

      .

  36. Eden says:

    Bonjour, j’ai 19 ans et je vais probablement avoir besoin de broches, car j’ai toujours eu les dents croches et lorsque j’avais 5 ans le dentiste avait dit que cela allait se replacer avec le temps. Toutefois, cela n’a jamais changé et j’aimerais pouvoir avoir de belles dents. Malheureusement je n’ai pas d’assurances dentaires, alors j’aimerais savoir si vous avez des conseils à me donner sur se que je devrais faire puisque je n’ai pas d’assurance. De plus, mes dents de sagesse du haut commencent à sortir et cela me fait mal depuis une semaine ou deux, alors je suis assez mal prise!

    Merci!

    1. La première chose à faire serait de consulter un orthodontiste afin d’avoir une évaluation du coût de votre traitement. Celui-ci vous proposera un mode de paiement mensuel et vous pourrez alors faire votre budget en fonction des paiements demandé.

      Si vous n’avez pas la somme requise, vous pourrez planifier de réaliser votre traitement dans quelques mois ou quelques années. Il ne sera jamais trop tard.

      En ce qui concerne vos dents de sagesse, l’orthodontiste que vous consulterez sera en mesure de vous conseiller. Vous pouvez aussi demander à votre densité. Il est possible que leur extraction soit indiquée.

      Bonne chance dans vos démarches

  37. Stéphanie Clark says:

    Bonjour M.Chamberland,
    Nous nous sommes rencontrés en 2008. J’ai recemment rencontré M.Aubé(centre occlusion canadien a rosemere) pour découvrir la cause de ma béance antérieure. Je lui ai présenté votre plan d’intervention émis en 2008. On parlait alors de vérifier le facteur rhumatoide, vérifier que l’évalution de l’ouverture et 2 possibilités de traitement. le premier des broches et une chirurgie et le second plan des broches avec implants. Si je comprends bien cette 2e option n’incluait pas de chirurgie. J’ai confiance en la compétence de M.Aubé mais je voudrais reparler de cette 2e option. Avec les 6 années qui séparent notre rencontre et celle de M.Aubé, peut etre que la solution est différente mais je voudrais en savoir plus sur l’option broche avec implants car j’aimerais vraiment m’éviter une chirurgie.
    Pouvez-vous m’aider à bien évaluer ma situation avant que je prenne cette grande décision, Merci beaucoup

    1. Bonjour Mme Clark,

      Heureusement que j’ai pris de bonnes notes lors de votre consultation en 2008 et que j’ai accès au dossier de mes patients à distance, car je suis à présentement à Chicago pour un congrès dédié entièrement au sujet des résorptions condyliennes et troubles de l’ATM. Heureusement aussi que j’ai accès à la radiographie panoramique que j’ai prise en 2008.

      Bien que vos condyles aient une surface antérieure légèrement aplatie, le contour démontre une corticale régulière et peu ou pas de signe d’arthrose.

      Mini-vis d’ancrage

      Depuis que je vous ai rencontré, j’ai eu l’occasion de mettre en application le traitement avec des mini-vis d’ancrage afin de faire de l’intrusion des dents postérieures ce qui permet la fermeture de la béance antérieure. Le résultat est probant tel que vous pouvez le constater sur ce cas que je vous présente dans la photo suivante.

      PaPl-minivis-d-ancrage_-fermeture-beance-anterieure-Chamberland-orthodontiste-a-QuebecÀ gauche, vous pouvez consulter la malocclusion initiale et la béance antérieure. À droite, vous remarquerez que les dents supérieures recouvrent les dents inférieures jusqu’au contact des brackets inférieurs. Remarquez aussi l’absence de contacts des dents postérieures.

      Les mini-vis au buccal des segments postérieurs et celles au palais, que ne ne pouvons voir sur cette photo, ont permis une intrusion des dents postérieures à un point tel que j’ai créé une béance postérieure transitoirement. Les mini-vis de couleur mauve antérieurement font de l’intrusion du segment antérieur et ont été rajoutés il y a 6 semaines afin de faire de l’intrusion antérieure.

      Je ne sais pas quelle solution vous propose le Dr Aubé. Il n’est pas orthodontiste certifié. Or votre traitement requiert les services d’un spécialiste en orthodontie, certifié.

      Je peux certes vous aider à bien évaluer votre situation et prendre une décision éclairée. Pour ce, je dois vous rencontrer et idéalement procéder à un examen complet. Il me manque une radiographie céphalométrique, des modèles d’études et des photos. Je serai alors en mesure de faire un comparatif d’un traitement orthochirurgie et un traitement non chirurgical avec des mini-vis d’ancrage. J’aurai des cas dont le traitement avec cette dernière approche est terminé.

      Il me fera plaisir de vous rencontrer de nouveau.

      Recevez mes salutations distinguées

      .

  38. Stéphanie Clark says:

    Bonsoir M.Chamberland,

    Merci de la réponse rapide! C’est vraiment apprécié. Je suis vraiment emballée par votre réponse.

    M.Aubé m’a été référé par ma dentiste car je dois proceder a des réparations de mes molaires avec une mauvaise occlusion. Il m’a fait faire une résonnance magnétique et une rencontre pour évaluer la situation de ma béance 8 ans après pour connaitre mes choix puisque mes dents arrières prennent tous les coups dans la mastication. Je dois agir.

    J’avais gardé votre rapport, j’avais beaucoup aimé notre rencontre mais j’ai déménagé depuis. J’ai laissé passer les années pour que mes douleurs se calment (comme vous et le maxillo Dany Morais me l’avaient suggéré), le stress se calme et avoir mes enfants. Je suis maintenant prête a agir pour prévenir ou améliorer la situation. Esthétique mais surtout fonctionnel.

    M.Aubé ne me suggère pas de traitement fait par lui même (je sais qu’il n’est pas orthodontiste certifié) mais a fait un examen complet et expliquer ma situation actuelle pour ensuite me référer a un ortho et un maxillo. Il a été d’une grande aide pour poursuivre. Je m’informe car j’essaie d’éviter la chirurgie et c’est à ce moment que j’ai relu l’option microvis de votre rapport. Je suis contente de voir qu’il y ait des cas depuis 2008. Je serais curieuse de voir si des cas sont comparables alors je vous écris un peu plus bas ma situation.

    J’aimerais vous rencontrer c’est certain mais je suis par contre déménagée sur la rive nord de Montréal. Aller a Québec régulièrement (je ne connais pas la fréquence de tel traitement) semble plutôt utopique pour moi. Pratiquez vous a Montréal aussi? Avez-vous des collègues qui font les mêmes traitements proche de Rive-Nord/Montréal? Je suis vraiment intéressée a en savoir plus sur votre technique pour savoir si je pourrais être admissible.

    Lors de notre rencontre de 2008, aviez vous les données nécessaires pour voir que mes disques articulaires sont déplacés vers l’avant ?

    Je vous explique un peu ma situation actuelle. Mes disques articulaires sont déplacés vers l’avant, ma langue pousse dans mon palais. Béance antérieure assez importante. Les 4 molaires se touchent seulement. Ma mâchoire dévie et craque a l’ouverture. Impression de gorge serrée et que ma mâchoire n’a pas de position confortable naturelle. Surement aussi du bruxisme. Mes condyles sont encore en bon état et cela est une bonne nouvelle. Je me questionne sur les possibilités que le problème revienne après des traitements (ortho ou ortho chirurgie) si la langue qui pousse le palais peut etre une cause.
    Est-ce que les patients avec micro vis peuvent retrouver un confort au niveau du menton/gorge/ langue ou ça nécessite une chirurgie ?

    J’aurai d’ici 3 semaines le rapport de M.Aubé.
    Je procède a une couronne dans 2 semaines pour protéger une de mes molaires.
    J’ai les fichiers de ma résonnance magnétique de la mâchoire avec moi.
    Je suis en procédure aussi d’obtenir le dossier et irm de Dr Dany Morais de 2007.

    Dans le cas que vous m’avez cité plus haut avec des photos de votre patient, est-ce que ses disques étaient déplacés? avec bon condyle?
    Est-ce que la langue arrête de pousser la palais après de tel traitement? Est-ce que le menton et lèvre du bas peuvent visuellement se replacer côté esthétique ? (ce qui cause surement le serrement de gorge et langue)

    Si je viens vous rencontrer pour une évaluation, ou puis je faire cette une radiographie céphalométrique avant (est-ce que c’Est la IRM mâchoire que je viens de faire?) et que voulez-vous dire par des modèles d’études.

    Puis-je faire toutes ces procédures a mtl ? Qui me conseillez-vous de rencontrer avant de me lancer dans l’ortho ‘’standard’’ + chirurgie.

    Merci. C’est très apprécié et je croise les doigts pour cette option

    Stéphanie

    1. Bonjour Mme Clark,

      J’ai revérifié sur votre radiographie et je constate que vous avez un traitement de canal sur la 2e molaire supérieure gauche. C’est la seule dent dont il serait justifié de faire une couronne. Par contre, lorsque des traitements d’orthodontie sont prévus, je recommande généralement de faire les traitements de restaurations (couronnes) après le traitement d’ortho et non avant. Ceci étant dit, il n’est pas rare de faire des traitements d’ortho chez des patients qui ont des couronnes.

      Je ne suis pas inquiet outre mesure de votre bruit articulaire s’il n’y a pas de douleur associée et s’il n’y a pas de limitation d’ouverture de la mâchoire. Ce sera un point à surveiller durant le traitement.

      Lors de l’examen en 2008, j’avais noté que vous aviez une déviation vers la gauche à l’ouverture et un bruit articulaire droit à l’ouverture. J’avais conclu que vous aviez une luxation discale réductible à l’ATM gauche (à moins que ce ne soit à droite). Notez que ce n’est pas impossible que la luxation soit plutôt à droite. Donc pour répondre à votre question, oui j’avais conclu qu’au moins un disque articulaire était déplacé vers l’avant.

      La patiente citée en exemple n’a aucun problème articulaire, mais j’ai fait ce genre de traitement chez des patients qui avaient de bruits articulaires sans avoir de problèmes par la suite.

      Je ne me rappelle plus de votre visage ni de toute votre condition squelettique. Si vous venez me rencontrer à nouveau, je prendre la radiographie céphalométrique à mon bureau. C’est ce qui est le mieux et le plus simple.

      Ne vous inquiétez pas pour votre langue. Lorsque la béance sera fermée, la langue n’aura plus de trou dans lequel s’insérer. La poussée de la langue n’est pas la cause de votre béance, c’est plutôt une conséquence.

      Je ne sais pas qui vous recommander à MTL. Bien que je connais la majorité des orthodontistes, il ne sont pas tous utilisateurs de mini-vis. Dr Morais pratique maintenant à MaxilloVendôme.

      Je souhaite avoir l’occasion de vous revoir. Vous pourrez alors prendre une décision éclairée. J’ai des patients qui sont déjà venus du Nouveau-Brunswick ou de Sept-Îles pour se faire traiter à mon bureau.

      À bientôt

  39. Stéphanie Clark says:

    Bonsoir
    Avant de prendre r-d-v, j’ai des questions au sujet de ces rdv. Je vois dans le rapport de notre rencontre un traitement phase active de 20 a 26 mois ( quelle fréquence les rencontres?)(et que veut dire phase active) et rétention 24 mois (quelle fréquence)(retention?). Aussi je viendrais faire une rencontre pour les examens et après le traitement commencerait?
    Si je ne fais pas ma couronne maintenant, j’ai peur de perdre ma dent mais peut être ce serait plus logique d’attendre effectivement si je procède. J’ai besoin de savoir a combien d’aller retour mtl qc je devrais m’attendre à voyager environ tout le long du traitement. Et est-ce que c’est un problème d’être loin, arrive-t-il souvent des ajustements d’urgence pour douleur.
    Parlant de douleur, ce traitement est moins douloureux qu’un post opératoire? Je choisirais une méthode plus longue mais plus douce?!?
    Les micros vis sont dans quel matériel?
    Les micro vis sont posés sous anesthésie? comment Ça marche? Pour cette méthode, avez vous besoin de travailler avec un maxillo ou vous faites tout vous même à votre bureau?
    Par curiosité j’ai beaucoup lu vos blogues et je suis tombée sur une section apnée du sommeil. Rencontrez-vous des patients a ce sujet. Mon mari utilise la CPAP et a eu dernièrement une chirurgie au nez (déviation de cloison nasale) et serait intéressé a venir avec moi puisque nous avons lu les données sur les chirurgies qui aident ou règlent parfois l’apnée. Pouvez-vous me parler un peu de ce que vous pouvez faire pour lui s’il descend a Québec avec moi.
    Serait-il pertinent de voir mes IRM avant que je me déplace?
    Merci encore de m’éclairer. C’est très intéressant!
    C’est très ironique, il y a 5 ans j’habitais la rue d’à côté….

    1. Une phase active de traitement de 20 à 26 mois signifie que j’anticipe que le traitement dure 20 à 26 mois.

      Une phase de rétention de 24 mois signifie une période de surveillance post traitement sans frais supplémentaires.

      La fréquence des visites durant la phase active est habituellement 6 semaines. Quand les gens habitent loin, nous pouvons nous accommoder d’une visite aux 8 semaines. Par contre, en finition, il est avantageux pour le patient d’avoir des intervalles de traitement au 3-4 semaines.

      Selon la rencontre de l’examen et des discussions et décisions qui en découleront, le traitement pourrait commencer le rendez-vous suivant si telle est votre décision. Ce n’est pas un problème d’être loin si le fait de voyager est une condition marginale pour vous. J’ai des militaires qui doivent s’absenter pour des périodes de 3 voire 6 mois (tour en Afghanistan) et le traitement suit son cours, sauf que cela peut avoir un effet de prolongation de traitement parce que je passe 6 mois sans voir le patient.

      C’est moi qui pose les mini-vis sous anesthésie locale. C’est plus simple ainsi, tant pour le patient que pour moi.

      Vous pouvez amener votre dernier examen IRM (J’en conserverai une copie), mais ce n’est pas le facteur qui influencera le plus les décisions de traitement. Je gouvernerai mes décisions en fonction du fait qu’il a luxation réductible à moins d’évidences cliniques qui ne supporteraient pas ce diagnostic.

      En ce qui concerne les traitements orthochirurgie pour l’apnée du sommeil, le succès est fantastique. Les patients n’en reviennent tout simplement pas de l’amélioration de leur qualité de vie. Des indices d’apnée hypopnée de 30-40 réduits à 3-5. Fini le CPAP, fini les orthèses d’avancement mandibulaire.

      Je ne peux vous dire avec précision ce dont aurait besoin votre mari pour le traitement de son apnée sans avoir vu son occlusion. Tout au plus puis-je dire que beaucoup de patients apnéiques doivent subir une chirurgie d’avancement maxillo-mandibulaire.

  40. Stéphanie Clark says:

    Bonjour M.Chamberland,
    Je vous fais un suivi par respect a toutes nos correspondances. Québec pour moi c’est trop loin pour autant d’aller retour. J’ai fais mes devoirs ici et ai rencontré 3 orthodontistes avec des radios plus récentes ainsi que mon IRM. Je rencontre un chirurgien dans 2 semaines pour un plan de traitement. J’ai ÉNORMÉMENT apprécié votre aide pour m’aider a cheminer ma décision et m’informer sur vos procédés de micro vis. J’ai compris que cette solution peut etre possible mais que ma béance est rendue trop grande (plus importante qu’en 2008), machoire du haut trop étroite ainsi que machoire du bas trop rentrée pour corriger le tout avec des micro vis. La solution n’a pas été éliminée par les ortho mais a la lueur de tous ces rencontres, je pense que ce sera une rencontre de chirurgien pour la suite de mes réflexions pour un plan de match.
    Merci encore pour votre aide, j’aurais beaucoup aimé venir a québec (et j’y ai songé sérieusement car vous me donnez confiance) mais ce n’est pas une option avec ma jeune famille et j’ai trouvé des personnes ici pour m’aider.
    Votre suivi de mon rdv de 2008 est tout a votre honneur et je n’hésiterais pas a vos référer car vous avez été très professionnels a notre rencontre/correspondances et votre blogue très instructif.
    Avoir eu une béance plus petite ou égal a 2008 j’aurais entrepris plus positivement les micro vis.
    Si vous voulez je pourrai vous faire un suivi de mon cas en cours de traitement si vous le souhaitez pour votre blogue.
    Bonne fin de journée,
    Stéphanie

    1. Bonsoir Mme Clark,

      Je vous remercie pour vos bons mots et si nos communications ont pu vous être utile, c’est bien tant mieux.

      Je comprends tout à fait qu’il ne serait pas évident de voyager Mtl-Qc surtout en tant que mère d’une jeune famille.

      Je suis désolé d’apprendre que votre béance antérieure ait évolué depuis 2008. Je souhaite que vous soyez entre bonne main et sachez que Dr Morais est maintenant accessible à Mtl.

  41. stephanie clark says:

    Bonsoir m.chamberland

    J’ai l’impression que mon dernier message ne s est peut etre pas rendu

    Que pensez vous du port de plaque pour eliminer liquide d inflammation avant de commencer traitement ortho et chirurgie. 1 ortho sur 3 de mtl me le propose. Je suis embetee…

    Est ce que passer cette etape peut faire revenir le probleme apres chirurgie?
    Est ce que c est normal que les douleurs atm disparues depuis des annees revienent apres qq examens bucaux?
    Est ce que c est normal que cette nouvelle inflammation empire ma malcllusion? j

    Je prefererais eviter cette plaque pre traitement mais j ai peur de me tromper. Parcontre les orthodontistes qui me proposent de l eviter m inspire confiance… j aimerais un avis neutre svp

    Merci beaucoup,
    Stephanie

    1. Mais oui j’avais vu votre message. J’ai été plutôt débordé par la correction d’un article soumis pour publication à un journal orthodontique. Je devais faire des corrections recommandées par les réviseurs et l’éditeur. C’est de l’ouvrage! Je dois attendre des version B&W de figure qui étaient en couleur. D’ici lundi prochain ce devrait être fait.

      Le port d’une plaque occlusal n’est pas essentiel et ce n’est pas un anti inflammatoire. Comment savez-vous qu’il y a du liquide d’inflammation dans votre articulation?

      Votre choix d’orthodontiste ne doit pas dépendre du critère “l’un met une plaque occlusale et les autres pas”.

      Si vous avez des symptômes de douleurs et d’inflammation, il pourrait être pertinent de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

      Suivez votre instinct et choisissez un orthodontiste qui vous inspire confiance.

      Si votre béance a empiré, il est vraisemblable qu’il y a un problème d’arthose des ATM et l’arthrose. Cà ne se soigne pas vraiment par une plaque occlusale, sauf exception.

      Je ne sais plus ce que je ferais dans votre cas, car votre problème semble avoir évoluer défavorablement selon ce que vous en dîtes et je n’ai aucune donnée clinique et radiographique nouvelle à me mettre sous la dent.

      Je vous contacte hors ligne.

  42. Dr jaouhari zakaria says:

    Bonjour cher confrère, j’espère Que vous vous portez bien,Bref je suis Médecin spécialiste
    En biologie médicale Au chu ibn rochd-casablanca -Maroc .
    j ai un syndrome d’apnée de sommeil léger
    Avec retentissement sur mon quotidien professionnel et familial.
    Franchement parlant Je suis entrain de souffrir j ai une fatigabilité diurne, Céphalées Et une somnolence post prandiale.
    Un confrère médecin ORL m’a préconisé la prothèse d’avancement Mandibulaire
    J’ai besoin vraiment de votre aide confrère .
    CORDIALEMENT

    1. Cher confrère,

      J’ai quelques questions à vous demander.

      Est-ce que vous avez subi une polysomnographie afin de connaître votre indice d’apnée hypopnée (IAH)? Les orthèses d’avancement mandibulaires (OAM) ont une efficacité limitée lorsqu’un IAH est > 20 et un ventilateur à pression positive continue (CPAP) est généralement recommandé pour augmenter l’efficacité de l’orthèse.

      Avez-vous consulté un orthodontiste afin de déterminer si vous n’auriez pas une malocclusion dentosquelettique sous-jacente?

      Avez-vous un surpoids?

      Il est important de savoir que les OAM ont des effets secondaires sur la dentition et changent l’occlusion dentaire, jamais pour le mieux (voir ce lien). Vous devez donc avoir un suivi strict avec le dentiste ou orthodontiste qui vous traitera avec cette orthèse.

      En conclusion, une OAM est un moyen efficace, un CPAP est meilleur, mais une chirurgie orthognathique offre la possibilité d’une solution définitive.

       

  43. Valérie says:

    Bonjour,
    Merci d’avance pour l’opportunité d’avoir une consultation et profiter de vos commentaires et conseils expérimentés.
    Il y a trois mois, à la demande de notre dentiste, ma fille de 9 ans a commencé un traitement d’expansion palatine avec un orthodontiste.
    Selon les radiographies, il n’y avait pas de place pour les canines d’adulte. Quelques jours après, elle a eu une extraction des canines de lait et un appareil d’expansion palatine permanent à été placé pour aller chercher 7 mm. L’espace qui s’est créé entre les incisives centrales était un peu impressionant mais il s’est refermé un peu et je me suis habituée à la voir comme ça.
    Mon inquiétude est que le sourire de ma fille a vraiment changé, je trouve que son maxillaire supérieur est trop large. Je me demande si la forme de son maxillaire va revenir “normal”.
    Serait-il envisageable qu’on enlève l’appareil avant pour éviter que le maxillaire reste large?
    Je me demande si le dit appareil était vraiment nécessaire.
    Merci d’avance pour vos commentaires.

    1. Il est difficile, voire impossible pour moi, de dire si cet appareil était vraiment nécessaire. J’ose espérer que l’orthodontiste chez qui vous avez été recommandé vous a bien expliqué les raisons de l’expansion.

      Par contre, il faut savoir que les canines d’adultes font éruption vers 11-12 ans et non à 9 ans. L’enjeu du manque d’espace pour les canines doit donc être évalué vers 11-12 ans (dépendamment de l’âge dentaire actuel de votre fille). Pour plus de détails, consulter la page âge dentaire.
      Je note que les canines de lait ont été extraites dès le début de la phase d’expansion palatine. Cela m’indique un manque d’espace important, car normalement, lorsqu’il y a un manque d’espace léger à modéré, l’expansion suffit.

      Je ne m’inquièterais pas non plus du changement du sourire de votre fille. Il y au moins 3 variables pouvant expliquer ce changement.

      1- Il y a eu expansion palatine.

      2- Il y a eu extraction des canines primaires.

      3- La création d’espaces par l’expansion et l’extraction des dents primaires permet un réalignement des incisives supérieures.

      Lors de la dépose de l’appareil d’expansion, un certain degré de récidive se produira. Vous devez savoir et comprendre que le sourire d’une fille de 9 ans n’est pas définitif. Il y a encore plusieurs changements à venir, dont l’éruption des canines et prémolaires supérieures, un traitement d’ortho avec des appareils fixes, peut-être des extractions de dents permanentes comme les prémolaires.

      Je ne sais pas si j’ai répondu à vos questions, mais je souhaite vous avoir aidé.

  44. Roussange says:

    Vos questions reponses m’on appris beaucoup.
    2 questions.
    1) Ayant eu une prodontite molaire sup droit, mal soignee par faute d’information, il y a eu perte d’os et forte retractation de gencise, la racine ( collet) visible de 5 mm sur 3 faces de la dent. Est il possible d’effectuer une reparation ? Laquelle ?
    2) sur les 5 derniers annes 3 molaires se sont cassees, j’ai l’impression la nuit d’avoir une contracture involontaire de la machoire. Est il possible de proteger mes dents soumissent a ces forces, comment faire ?
    Merci de vos reponses
    Quand on comprends, c’est deja un pas vers la guerison.
    CR

    1. Je vous recommande de consulter un dentiste. Vous semblez avoir des problèmes importants avec plusieurs de vos dents. Je ne peux proposer de solutions sans avec fait un examen, consulter des radiographies et tenir compte de l’état actuel des dents restantes.

  45. Cabanel says:

    Bonjour,
    J’ai pris un RDV chez un orthodontiste à mon fils à l’age de 12 ans pour une visite de controle. Il avait a cette époque beaucoup de dents de lait et le dentiste m’a demandé de revenir l’année suivante sans rien faire. Cela s’est reproduit 3 ans. Aujourd’hui mon fils a 16 ans et ses dents ont très mal poussé et sont toutes tordues (surtout en bas) le dentiste m’a dit que cela est du à sa machoire trop étroite et qu’il faudrait lui arracher 4 dents définitives avant de lui poser des bagues !!! je suis partie en courant !!
    Que pouvons-nous faire à présent comme traitement pour lui garder toutes ses dents ? Ne pensez-vous pas qu’il aurait du pôser un appareil pour élargir sa machoire dès l’age de 12 ans ??

    1. Je ne vois aucun problème à extraire 4 dents définitives dans un traitement d’orthodontie. Je propose ce type de traitement régulièrement.

      Je vois beaucoup plus de problèmes à faire un traitement où il manque d’espace, où il faudrait extraire des dents, mais que le traitement est réaliser sans extraction.

      Même si un appareil avait été posé à l’âge de 12 ans, cela ne signifie pas que des extractions n’auraient pas été nécessaires.

      Vous n’auriez pas dû partir en courant, vous auriez dû écouter, poser des questions et essayer de comprendre.

      Je vous conseille de retourner chez cet orthodontiste et de poser les bonnes questions ou de consulter un autre orthodontiste. Sachez que si vous trouvez un orthodontiste qui accepte de traiter votre enfant sans extraire des dents, cela ne signifie pas que le traitement ni l’orthodontiste sont meilleurs.

  46. sihem says:

    Bonjour Dr,

    Je suppose que sa n’est pas un problème majeur mais, est ce que les bandes pour faire blanchir les dents sont si dangereuses que sa comme par exemple les 3D white de la marque Crest.

    1. Les bandes blanchissantes Crest 3D whitestrips me semblent sécuritaires, mais comme tout produit, il ne faut pas en abuser. Il ne faut pas en exagérer l’utilisation et l’application de façon régulière sur une longue période de temps.

  47. sophie says:

    Bonjour dr,
    Il semblerait que mon fille de 6ans a une Mih. Ses molaires inférieures et une incisive supérieure sont touchés. Ses dents ci sont jaunâtre. Subissant des moqueries de certains enfants,je souhaite savoir s il existe une solution pour les blanchir.
    Merci

    1. Hypominéralisation molaire incisive

      Je vous recommande de consulter votre dentiste. Il devrait vous proposer un solution de dentisterie cosmétique pour camoufler la décoloration de l’émail des incisives. Il doit aussi prendre connaissance de l’état des molaires et vérifier s’il n’y a pas de caries.

  48. Chris says:

    Bonjour, j’ai lu attentivement vos commentaires et j’ai personnellement les dents du haut qui partent en arriere et pourtant j’ai déjà eu recours 2 fois à l’orthodontie à 12 ans et 26 ans mais ces dernières se sont de nouveau reculées 5 ans après.
    Pensez vous que c’est une operation qu’il faudrait que je subisse pour résoudre mon problème?
    Car de ce fait j’ai la lèvre supérieure qui rentre vers le bas et j’ai également un peu le menton en galoche.
    Merci de me dire ce que vous en pensez.
    Je peux vous faire parvenir des photos
    Merci

    1. Si vos dents du haut sont inclinées vers l’arrière et qu’elles y retournent, il est probable qu’il y a un décalage vers l’arrière de la mâchoire inférieure.

      Par contre, si vous voulez dire que vos dents du haut sont en arrière des dents du bas et que vous avez le menton en galoche, il est vraisemblable que vous avez un prognathisme mandibulaire.

      Dans un cas comme dans l’autre, un traitement d’orthodontie et une opération corrigeant le décalage squelettique entre vos 2 mâchoires sera nécessaire.

      Envoyez des photos à drsylchamberland@videotron.ca

      Si vous envoyez des photos, cela signifie que vous acceptez qu’elle soient publiées sur ce site.

  49. NABILA says:

    bjr je veux savoir se que veut dire appréciation de la dentition

    1. Appréciation:Estimation, évaluation du prix, de la valeur de quelque chose. Jugement intellectuel ; jugement moral, opinion.

      Appréciation de la dentition: évaluation, jugement de l’état de votre dentition

  50. Lilo Launay says:

    Bonjour, il y a un moment que je consulte votre site pour tenter de comprendre mon problème. Si mes recherches sont bonnes, ils sembleraient que je “souffre” de rétrognathie. A vrai dire je ne sais pas vraiment ce que j’ai. J’ai la mâchoire inférieure en arrière mais pourtant mon menton semble en avant. Est-ce à cause du décalage provoqué par ma mâchoire?
    Je n’ai que 16 ans, et honnêtement cela me complexe beaucoup. Ca ne se voit pratiquement pas pourtant, uniquement quand je souris et que l’on me regarde de profil. Mais au-delà de l’aspect esthétique, je me demandais si cette “pathologie” pouvait entraîner des complications à l’avenir?
    Je n’ai pas encore consulté d’orthodentiste, votre avis m’aiderait beaucoup.
    Je pourrai vous joindre une photo par e-mail si nécessaire. Merci d’avance et au revoir!

    1. Il existe des rétrognathies avec un menton proéminent. Souvent, on retrouve une classe II div 2 et une dimension verticale antérieure inférieure diminuée (short face).
      Un traitement orthodontique majeur sera nécessaire et pourrait inclure une chirurgie orthognathique. Je vous recommande de consulter un orthodontiste.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...