Bücco - Guide ortho
Accueil » Actualité dentaire » Traitement conservateur, non chirurgical, d’une malocclusion avec béance antérieure chez l’adulte

Traitement conservateur, non chirurgical, d’une malocclusion avec béance antérieure chez l’adulte

Béance antérieure / Open bite

Une béance antérieure squelettique est caractérisée par une dimension excessive des procès dentoalvéolaires antérieur et postérieur, une augmentation de la hauteur du tiers facial antérieur, une béance occlusale antérieure, un menton fuyant et une difficulté de fermer les lèvres sans contraction du muscle du menton.

Depuis l’avènement des systèmes d’ancrage osseux temporaire (TADs), l’intrusion (ingression) des dents postérieures supérieures et inférieures est considérée comme un traitement alternatif valable par rapport au traitement chirurgical conventionnel.

Les minivis d’ancrage permettent l’intrusion des dents postérieures ce qui permet une fermeture de la béance antérieure par rotation antihoraire de la mâchoire inférieure.

L’utilisation de minivis aux 2 arcades maximise la correction squelettique dans le sens vertical en diminuant la hauteur faciale antérieure.

Les 3 figures suivantes illustrent le cas d’une patiente ayant une béance occlusale antérieure et où l’utilisation de minivis d’ancrage a permis l’ingression des dents postérieures et la fermeture de la béance antérieure.

Les changements dentosquelettiques sont éloquents.

Béance antérieure et minivis d’ancrage. Évolution du traitement

Béance antérieure et minivis d'ancrage

Rangée supérieure:
-Photos initiales démontrant une béance occlusale antérieure.
Rangée centrale et bordure gauche:
-Insertion des minivis d’ancrage pour procéder à l’intrusion des dents postérieures supérieures et inférieures.
Rangée inférieure:
-Position finale des dents après le traitement.

 

Comparaison des changements squelettiques d’une béance antérieure / open bite

Changement squelettique

Comparaison des radiographies initiale et finale démontrant le changement du surplomb vertical et de la résolution de la béance occlusale antérieure.

 

Description des changements dentosquelettiques d’une béance antérieure

Description des changements dentosquelettiques

Superposition des tracés initial(noir) et final(rouge) démontrant les changements dentosquelettiques obtenus par une utilisation contrôlée des minivis d’ancrage.

Cas semblable

Suivez ce lien: https://www.sylvainchamberland.com/cas-traites/beance-anterieure-et-traitement-avec-des-minivis-dancrage/

Comparaison de traitement conventionnel de béance antérieure avec un traitement avec aligneur

La comparaison entre un traitement conventionnel et un traitement avec aligneur démontre

  • Il n’y a pas de différence dans la magnitude de la correction de la béance ou de l’overbite
  • Il  n’y a pas de différence dans le changement de l’angle du plan mandibulaire (FMA).

Que ce soit avec les aligneurs ou les appareils fixes conventionnels (sans minivis) le plan mandibulaire (FMA) ne change pas significativement et l’écart-type est de plus de 1°.

Il n’y a pas de différence significative (p = NoSig) entre les deux type de traitement en ce qui concerne la changement de la hauteur faciale antérieure inférieure (LAFH).

Par contre, le traitement avec des aligneurs démontre une extrusion significativement différence (p = 0,009) des incisives inférieures par rapport à un traitement avec des appareils fixes conventionnels sans minivis.

Revue de littérature tx conventionnel versus aligneur

 

Comment les aligneurs fonctionnent dans le traitement des béances antérieures.

La figure suivante résume les résultats de 3 études différentes.

Essentiellement, la fermeture de la béance antérieure se produit surtout par une extrusion des incisives supérieures et inférieures, respectivement 1,45± 0,89 mm et 0,53± 0,76 mm.
L’intrusion des dents postérieures est minimes (moins de 0,5 mm). Conséquemment, le changement du plan mandibulaire (SN-MP ou FMA) est faible tout comme le changement de la hauteur faciale antérieure inférieure (LAFH). Une moyenne de réduction de -1,17 mm avec un écart type de 1,46 mm signifie qu’il y a tout de même un bon nombre qui n’ont pas eu de réduction verticale.

Traitement des béances avec Aligneurs

Béance antérieure traitée avec aligneurs.

La fermeture de la béance antérieure de ce cas s’explique par l’extrusion des dents antérieures et non par l’intrusion des dents postérieures. Il n’y a eu aucun changement de la dimension verticale tel que vous pouvez l’observé dans le tracé de superposition au centre.

cas traité avec des aligneurs

 

Cet autre exemple provenant d’un article publié démontre une fermeture de béance antérieure où les incisives ont été significativement extrudée. Les dents supérieures ont subi un mouvement tel que les racines sont à l’extérieure du procès dentoalvéolaire.

La proéminence de la dentition ainsi que des lèvres n’a pas été corrigée.

Externalisation des racines

Questions et commentaires

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...