Bücco - Guide ortho
Accueil » Questions et réponses » Extraction des 1res molaires et béance squelettique

Extraction des 1res molaires et béance squelettique

Question

Bonjour Docteur,
Est-ce que l’extraction de 1res molaires ou 2es prémolaires peut nous éviter une chirurgie en cas de béance squelettique?

Réponse

Excès vertical postérieur et béance antérieure

Votre question est brève, mais la réponse est complexe.

Béance antérieure PaBi et mJ Bea-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Définissons d’abord le terme béance squelettique. J’imagine que vous voulez désigner ainsi une béance antérieure où les dents du haut ne recouvrent pas les dents du bas. La photo ci-haut présente 2 cas de béance dentaire antérieure, mais dont le problème squelettique est différent. La patiente MJBE à gauche a une béance dentaire et un excès vertical du maxillaire supérieur, alors que le patient PABI à droite a une béance dentaire antérieure, mais pas d’excès vertical du maxillaire.

Extraction des 2es prémolaires

La patiente MJBE à gauche est allée avec l’extraction des 2es prémolaires supérieures et inférieures afin de réduire la proéminence de la dentition et résoudre le manque d’espace.

Béance antérieure MaJeBe-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Les photos ci-haut démontrent le résultat de la préparation orthodontique avec extraction des 2es prémolaires de MJBE. Bien que l’occlusion soit excellente, il persistait un excès vertical du maxillaire que la patiente souhaitait corriger. Il y a donc eu une chirurgie orthognathique bimaxillaire et une génioplastie. La photo de droite montre le cas 2 ans après la dépose des appareils fixes. Nous pouvons conclure que l’extraction de prémolaires et la rétraction des dents antérieures peut aider à fermer une béance antérieure, mais ne changera pas la dimension verticale squelettique.

Béance antérieure PaBi-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Le patient PABI, n’ayant pas eu d’extraction et n’ayant pas d’excès vertical du maxillaire, a dû subir une chirurgie orthognathique d’allongement du prémaxillaire en plus d’un Le Fort I d’avancement du maxillaire pour corriger la relation classe III.

Extraction des 1res molaires

Avec les exemples précédents, nous avons vu qu’il pouvait être possible de fermer une béance antérieure, mais qu’il n’y a pas nécessairement de changement sur la relation verticale squelettique. La raison étant que si des prémolaires sont extraites, la dimension verticale squelettique est maintenue par l’occlusion des 1res molaires et des 2es molaires.

Si on veut réduire la dimension verticale squelettique, il faut procéder à l’extraction des 1res molaires lorsqu’il n’y a que celles-ci qui supportent la dimension verticale. Ce qui veut dire juste avant l’éruption des 2es molaires et avant que les prémolaires ne soient en contact.

 

Extraction 1res molaires béance antérieure AnPiLe-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Dans ma carrière, je n’ai procédé à l’extraction des quatre 1res molaires que chez 4 patients. Ce n’est pas beaucoup vous direz, mais ça donne une bonne idée de ce qu’il faut faire et quand il faut le faire pour obtenir un succès. Chacun de ces cas est bien documenté. Je vous en présente un seul; celui illustré ci-haut.

À gauche, j’ai indiqué les 1res molaires qui sont à extraire. Remarquez que ce sont les seules dents qui se touchent. Les 2es molaires et les prémolaires n’ont pas terminé leur éruption et n’ont pas rejoint le plan occlusal. La béance antérieure est indiquée par la flèche rouge.

La photo du centre, prise un mois après l’extraction des 1res molaires, montre que les 2es molaires supportent la dimension verticale et les dents antérieures supérieures recouvrent verticalement les dents inférieures (overbite positif). Il y a eu une fermeture de la dimension verticale d’environ 4 mm. Les X bleus démontrent le site des 1res molaires extraites.

La photo de droite présente le cas terminé et une occlusion classe I optimale. Je désire spécifier qu’au point de vue squelettique, le maxillaire ne présentait plus d’excès vertical grâce à l’extraction des premières molaires supérieures. Par contre, il y avait un léger excès vertical au niveau de la symphyse mentonnière. Une génioplastie de réduction verticale et d’avancement fut réalisée.

Conclusion

L’extraction de prémolaires peut réduire, voire fermer une béance dentaire antérieure, mais aura peu ou pas d’effet sur la relation verticale squelettique.

L’extraction des 1res molaires n’aura d’effet sur la fermeture de la béance que si ce sont les seules dents qui se touchent. Chez l’adulte, cela aura vraisemblablement peu ou pas d’effet vertical. Chez le jeune patient, il est possible de réduire la dimension verticale squelettique si l’extraction est faite avant que les 2es molaires et les prémolaires ne soient en occlusion.

De nos jours, grâce à la technique des mini-vis d’ancrage, il est possible d’intruder les dents postérieures et de fermer une béance antérieure tout en réduisant la dimension verticale squelettique.

Béance antérieure minivis d'ancrage tomas pin EP LiMa Nda-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

L’exemple ci-haut illustre un cas avec 2 mini-vis tomas®-pin EP au palais et une mini-vis tomas®-pin EP entre la 1re et la 2e molaire gauche et droite. Les dents postérieures sont intrudées (dents du haut et du bas rentrent dans l’os respectivement), ce qui permet la fermeture de la béance antérieure.

PaPl béance antérieure minivis ancrage-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Voici un autre cas avec une combinaison de mini-vis tomas®-pin et de Vector TAS.



Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. stephanie says:

    Tres interessant. Dommage que ce ne soit pas une solution d enlever les 2e molaires car dans le cas d une beance anterieure comme la mienne ce sont les plus maganees…je sauverais des couts de couronnes et operation… il faut ce qu’il faut:-)!
    Est-ce que l’extraction des dents de sagesse peut accentuer une beance?

    1. Si les 2es molaires sont endommagées au point de nécessiter une couronne, il est possible de considérer leur extraction même si çà ne ferme pas la béance antérieure. Une partie de l’espace ainsi créé peut être utilisé pour récupérer les 3es molaires (dents de sagesse) et pour réduire l’encombrement antérieur.

      Non, l’extraction des dents de sagesse ne peut pas accentuer une béance.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...