Bücco - Guide ortho
Accueil » Témoignages » Stéphanie vous parle de sa chirurgie orthognathique

Stéphanie vous parle de sa chirurgie orthognathique

Stéphanie dit:

 

“Bonjour tout le monde!

 

Mieux vaut tard que jamais… Voici les détails de mon opération du 9 février dernier:

Je suis arrivée très tôt à l’hôpital de L’Enfant-Jésus et j’ai immédiatement été prise en charge. J’ai passé les derniers petits tests de routine avant la chirurgie pour s’assurer que j’étais en pleine forme et on m’a ensuite préparée pour l’opération. À la fin de l’opération, mon chirurgien est allé rencontrer la personne qui m’accompagnait pour la rassurer et lui dire que tout avait été comme sur des roulettes.

À mon réveil, j’ai eu quelques petits problèmes de nausées. En fait, ces nausées n’étaient pas nécessairement reliées à l’opération que je venais de subir, mais bien aux effets que certaines personnes éprouvent après une anesthésie et la prise d’antidouleurs. À mon arrivée à ma chambre, je ne me sentais toujours pas très bien et j’étais incapable de me nourrir à cause de mes maux de coeur. Comme je ne mangeais pas, je suis devenue faible.

À mon retour à la maison, j’étais toujours nauséeuse et c’est alors que nous avons décidé d’essayer les gravols en suppositoires. Miracle!!! Après une nuit de sommeil, j’étais déjà beaucoup plus en forme et mes nausées se sont pratiquement toutes dissipées. J’ai pu commencer à manger, du liquide à l’aide d’une seringue ou d’une petite cuillère de bébé et je reprends maintenant des forces tous les jours.

Quelques jours après l’opération, je suis retournée à l’hôpital pour rencontrer mon chirurgien. Il a nettoyé mes dents, m’a montré à installer mes élastiques, à regarder les radiographies et il a pris des mesures pour s’assurer que tout était parfait. Je le revois dans deux semaines et avant cette date, je verrai le Dr Chamberland.

C’est incroyable de voir à quel point l’enflure diminue de jour en jour! De plus, les douleurs sont très bien contrôlées… J’ai rapidement cessé les antidouleurs (dérivé de morphine) à cause des maux de coeur, mais le tylenol et l’advil sont très efficaces.

Donc, ce qu’il faut retenir, c’est que l’opération s’est déroulée à merveille et que si je n’avais pas eu de nausée, tout aurait été plus facile. J’ai beaucoup apprécié avoir quelqu’un avec moi la première semaine. Comme j’étais plus faible que la normale, on m’a aidé pour mes déplacements et pour me nourrir. À présent, je vois de l’amélioration tous les jours et malgré quelques petits imprévus… JE NE REGRETTE EN RIEN CE CHOIX QUE J’AI FAIT DE SUBIR CETTE DEUXIÈME CHIRURGIE! Vivement que l’enflure disparaisse pour que je puisse enfin voir le résultat final!

 

À bientôt!

 

Stéphanie”

Merci de voter pour cet article
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 4,33 sur 5)
Loading...

Questions et commentaires

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 

Prochain témoignage


Chargement...