Accueil » Actualité dentaire » Systèmes autoligaturants actifs

Systèmes autoligaturants actifs

Prenez note que les appareils fixes que j’utilise sont le système autoligaturant SPEED™ que vous pouvez voir sous l’onglet Appareils de notre site.

Par contre, les brackets clairs en céramique In-Ovation® C et QuicKlear® sont disponibles pour nos patients qui le désirent.

1- Systèmes autoligaturants actifs

La majorité des compagnies fournissant des appareils orthodontiques conventionnels ont développé des systèmes autoligaturants. Plusieurs versions ont été mises en marché, mais tous n’ont pas eu le succès commercial des brackets SPEED™.

Voici donc une énumération non exhaustive des boîtiers autoligaturants modernes actuellement disponibles.

In-Ovation® R et In-Ovation® C

Empower™

BioQuick® et QuicKlear®

Nexus™ et Nexus Clear™

Vous remarquerez, par leur apparence, la ressemblance avec le bracket SPEED™, car ils ont tous un clip avec une petite fenêtre en façade. Cela en dit long sur l’ingéniosité de l’inventeur canadien des brackets SPEED™, Dr G. Herbert Hanson.

In-Ovation R et In-Ovation C-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

In-Ovation® R et In-Ovation® C de Dentsply GAC

On peut dire que la majorité des systèmes autoligaturants actifs sont une copie plus ou moins réussie des brackets SPEED™. Une autre ressemblance à noter est celle avec les systèmes conventionnels de type bracket twin (les quatre ailerons d’ancrage).

L’inconvénient de cette ressemblance avec le twin bracket est qu’il est difficile, voire impossible, de miniaturiser le bracket. Tous les autres systèmes autoligaturants sont donc nécessairement plus gros et plus larges que le système SPEED™.

Voici 2 sourires de patients ayant des boîtiers clairs In-Ovation® C. Remarquez que le fil ou les clips, parce qu’ils sont en métal, demeurent visibles. L’apparence n’est pas toujours aussi discrète que ce à quoi un patient peut s’attendre, surtout lorsqu’il est nécessaire d’utiliser des chaines élastomériques en cours de traitement afin de fermer des petits espaces interdendaires.

Sourire In-Ovation C-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Sourire Brackets In-Ovation® C

Sourire In-Ovation C-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Sourire Brackets In-Ovation® C

Bracket QuicKlear sourire-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Sourire Brackets QuicKlear®

Cette patiente illustrée ci-dessus a choisi les brackets QuicKlear®. L’avantage esthétique, s’il y en a un, provient du fait que le clip de métal est plus étroit que celui du bracket In-Ovation® C.

Empower de American Orthodontics-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Le bracket Empower™ de American Orthodontics présente le même design que le bracket In-Ovation® R de Dentsply GAC, car les 2 compagnies possèdent des droits sur le brevet du bracket.

Empower-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Empower™

Les brackets Nexus™ et Nexus Clear™ de Ormco sont identiques aux brackets BioQuick® et QuicKlear® de FORESTADENT® car Ormco a conclu une entente commerciale avec FORESTADENT®.

 

BioQuick et QuicKlear FORESTADENT-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Nexus™ et Nexus Clear™ de Ormco-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Bracket QuicKlear-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

QuicKlear® de FORESTADENT®

La principale différence entre le bracket QuicKlear® et celui d’In-Ovation® C est le clip de métal plus étroit qui ne couvre pas toute la largeur du bracket.

Comparaison QuicKlear In-Ovation C-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Comparaison des brackets In-Ovation® C et QuicKlear®

La photo de droite rend la comparaison plus facile. La taille de la base en céramique est comparable, mais le clip de métal est plus étroit.

Disons-le objectivement, ce n’est pas mieux et ce n’est pas pire. Ce sont 2 brackets différents qui fonctionnent, qui ont leurs avantages (être translucide) et leurs inconvénients (être plus gros qu’un bracket métallique).

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Jenny says:

    Je voulais avoir votre opinion sur les whites braces ( brackets blancs )
    J’ai lu sur un site dentsdroites.com que celles-ci avaient un traitement accélérés
    et qu’ils étaient aussi moins dipendieuses …………….

    Si vous avez du temps de regarder ce dont parle le site ….
    ( premier paragraphe A- traitement accéléré )
    Ce bureau se trouve à Chateauguay.

    Merci

    1. Madame,
      Je suis allé consulté le site dont vous faite référence.
      Il faut savoir lire entre les lignes pour décoder leur message.
      Je cite donc leur texte:

      “Le but est d’améliorer l’apparence de votre sourire en alignant les dents qui apparaissent le plus : vos dents d’en avant.
      Puisque nous ne visons pas à corriger des problèmes fonctionnels ou de malocclusion, le traitement dure habituellement 6 mois ou moins.
      Si vous voulez avoir les dents droites et blanches rapidement, mais ne désirez pas un traitement complet, le traitement accéléré est votre meilleur choix.”

      Vous comprendrez qu’un traitement accéléré ne signifie pas que ça va bouger plus vite, mais plutôt que vous N’AUREZ PAS un traitement complet. C’est pour cela qu’il est accéléré.
      Autrement dit, il est terminé prématurément. 
      Il dit clairement qu’il n’aligne que les 6 dents d’en avant….
      Oubliez la stabilité, l’amélioration de la fonction et une occlusion de qualité.
      Vite et pas cher semble sa devise.
      Moins de temps de traitement, juste les 6 dents d’en avant (les “six sociales”), Il est facile de dire que ça coûte moins cher.
      Mon père me disait toujours: “Si tu ne payes pas cher, mais que ce n’est pas bon, c’est encore trop cher payé”. Mon père aurait eu 92 ans ce mois-ci. Il était un homme plein de sagesse.

      De plus, je porte à votre attention que ce dentiste n’est pas un orthodontiste qui a suivi un programme de spécialité reconnu. Il a suivi des cours de fin de semaine sur une période de 2-3 ans. Cela n’a rien à voir avec un vrai spécialiste en orthodontie qui doit suivre un programme de 2e cycle universitaire de 3 ans. 

  2. DRIDI AFEF says:

    Bonjour

    svp je veut savoir la différence entre les brackets In ovation C et In ovation R.
    Merci d’avance.

    1. Le bracket InOvation C est un bracket autoligaturant en céramique d’où le “C” pour “Clear”.

      Le bracket InOvation R est le bracket régulier autoligaturant en métal (acier inoxydable). Le “R” est pour Regular.

      Les deux brackets ont le même clip en acier inoxydable qui est sujet à la fatigue métallique. Il perd jusqu’à 50% de son énergie ressort durant un traitement orthodontique. Aux fins de comparaison, le clip des brackets SPEED est en alliage nickel-titane superélastique. L’énergie ressort de ce type de clip est maintenue durant tout le traitement. Le clip est donc aussi fort à la fin qu’au début.

  3. DRIDI AFEF says:

    Bonjour Merci docteur pour votre généreuse réponse. Une autre question svp, j’ai pas arrivé a comprendre que veut dire les angulations en orthodontie (en faite je suis doctorante en mécanique donc les notions d’orthodontie sont un peu vague pour moi ).

    Merci d’avance une autre fois.

    1. Les angulations servent à décrire la position de chaque dent dans les 3 plans de l’espace. Chaque dent ayant une anatomie différente, des angles différents sont calculés.

      Angulations moyennes des couronnes-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecC’est Laurence Andrews qui fut l’un des premiers à déterminer ces angles avec précision à la fin des années soixante, début soixante-dix. Ses travaux ont eu un impact majeur en orthodontie, car c’est à lui que l’on doit la technique de l’arc droit (straight wire). Avant Andrews, les brackets n’avaient aucune angulation d’incorporée et tous les angles devaient être faits dans le fil.

      La figure 4.22 décrit les angulations moyennes mésial-distal (gauche-droite) des dents supérieures. Les dents inférieures obéissent à la même règle, sauf que les angles sont différents.

      .

      .

      Inclinaison moyenne des couronnes-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecLa technique de l’arc droit fait en sorte que ce sont les brackets qui sont usinés avec des angulations et inclinaisons prédéterminées et l’épaisseur de la base du bracket pour compenser le changement d’épaisseur d’une dent à l’autre sur l’arcade dentaire.

      La figure 4.23 décrit les inclinaisons moyennes buccal-lingual (vestibulo-lingual) des dents supérieures. Les dents inférieures obéissent aux mêmes règles, mais les angles sont différents.

      .

      .

      Proéminence moyennes des couronnes maxillaires-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecLa figure 4.24 décrit la proéminence variable des dents. Pour avoir un arc droit, il faut donc que les brackets aient une épaisseur différente. Pour une épaisseur X du bracket de l’incisive centrale, le bracket de l’incisive latérale devra avoir une épaisseur de X+ 0,45, celui de la canine aura une épaisseur de X – 0,4, celai de la première prémolaire X – 0,3 et ainsi de suite.

      C’est simple, mais il fallait y penser.

  4. DRIDI AFEF says:

    Merci beaucoup pour votre réponse.

  5. wassila ould ali says:

    bonjour je suis etudiante en 4eme année de chirurgie dentaire je cherche des article sur les brackets autoligaturants

    1. Faites une recherche sur Pubmed avec les mots self-ligating bracket, boîtier autoligaturant. Vous en trouverez une multitude.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...