Bücco - Guide ortho
Accueil » Actualité dentaire » Génioplastie fonctionnelle chez le patient en croissance

Génioplastie fonctionnelle chez le patient en croissance

Keynote: Genioplastie fonctionnelle chez le patient en croissance

 

Voir le document

Angle Orthodontist online early

Voici un article concernant un projet de recherche sur le remodelage osseux après une génioplastie fonctionnelle selon l’âge d’intervention. Il s’agit d’une étude rétrospective de patients ayant subi uniquement une génioplastie.

Voir l’article ci-dessous après le résumé.

Résumé

Objectif:

Évaluer le rôle de l’âge dans le patron de régénération  et du remodelage osseux de la symphyse mentonnière après une génioplastie.

Méthode:

Cinquantequatre patients qui ont subi une génioplastie à la fin de leur traitement orthodontique ont été divisés en trois groupes d’âge: moins de 15 ans au moment de la chirurgie (groupe 1), 15 à 19 années (groupe 2), et 20 ans ou plus (groupe 3).
Vingt-trois patients qui n’ont pas accepté la génioplastie et qui avaient une radiographie de suivi 2 ans après la fin de leur traitement orthodontique ont été utilisés comme groupe témoin. Les patients ont été évalués à trois points dans le temps: pré-opératoire immédiat (T1), post-opératoire immédiate (T2), et deux années après la chirurgie (T3).

Résultats:

L’avancement génial moyen à la chirurgie était similaire pour les trois groupes d’âge, mais la plus quantité de remodelage et d’apposition osseuse autour du menton repositionné était dans le groupe 1. Il y en avait moins dans le groupe 2 moins et encore
moins dans le groupe 3.
L’épaisseur de la symphyse a augmenté de manière significative pendant l’intervalle de 2 ans après la chirurgie
pour les trois groupes, et cette augmentation était significativement plus élevée dans le groupe 1 que dans le groupe 3.
Le remodelage au dessus et postérieur au menton repositionné était également plus grande chez les patients plus jeunes. Ceci était liée à une plus grande croissance verticale du procès dento-alvéolaire chez les patients plus jeunes.
Il avait aucune évidence d’un effet nuisible sur la croissance mandibulaire.

Remodelage-typique-chez-le-jeune-patient-apres-genioplastie-Typical-pattern-of-bone-remodeling-in-young-patients-following-genioplasty-Chamberland-Orthodotniste-a-quebec.

Conclusion:

Les résultats de génioplastie de repositionnement antérieur et supérieur démontre une augmentation de l’épaisseur de la symphyse, une apposition osseuse au dessus du point B et le remodelage à la rebord mandibulaire inférieure.

Lorsque indications pour ce type de génioplastie sont reconnus, la correction chirurgicale précoce (avant 15 ans) produit une meilleur résultat en termes de remodelage osseux.

(Angle Orthod. 2015;85, #3:360-373.) DOI: 10.2319/030414-152.1


Keynote version française: Génioplastie fonctionnelle chez le patient en croissance

 

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Hugo De Clerck says:

    GENIAL!!!

    Merci de m’avoir envoyé les liens vers tes présentations.
    Félicitations !! Je viens de lire uniquement le matériel sur la génioplastie et je dois dire que je trouve tes résultats extraordinaires ! Je n’ai aucune expérience avec cette procédure mais suis très tenté de l’essayer.

    A très bientôt j’espère,
    Hugo

  2. Alexa Crais says:

    Monsieur Dr. Chamberland,
    je suis mère d’un enfant de 12,5 ans qui souffre d’un long face syndrom. Un premier traitement avec un appareil de nuit extérieur a échoué par manque de suivi entre 9 et 10 ans. Notre orthodontiste français (nous habitons la France) propose un traitement afin d’harmoniser les formes d’arcade dentaire et de permettre l’alignement et la régulation des incisives maxillaires et mandibulaires, D expanser l’arcade maxillaire, de réduire le décalage de classe II dentaire et le surplomb, de réduire la béance antéro latérale et de normaliser si possible les fonctions oro faciales. Pour ce faire il préconise des multibagues bimaxillaire avec port d’élastiques intermaxillaires pendant 3 ans. Une opération ORL (végétations) est prévue pour stopper les problèmes d’apnée du sommeil.
    un autre orthodontiste nous conseille de ne rien faire et d’attendre 15 ans pour faire une génioplastie à la fin de la croissance (tout comme le premier mais qui veut essayer les appareils avant). Je ne sais plus quoi faire. Votre article laisse à penser qu’il faut opérer avant mais en tant que mère l’opération effraye un peu. Quels conseils pourriez-vous me donner ? Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    1. Il n’y a pas de problème à faire une génioplastie entre 12 et 15 ans. Toutefois, vous décrivez une malocclusion importante de classe II et béance antérolatérale.
      J’aurais tendance à croire qu’une expansion palatine pourrait être nécessaire. Je suis d’accord avec l’intervention de l’ORL.
      Je vous recommande de procéder au traitement qui pourrait aider la correction de la classe II, mais faut voir si la béance sera corrigible orthodontiquement.
      Il sera toujours temps de faire la génio et si elle est indiquée, je préfère que ce soit vers la fin du traitement ou après la dépose des appareils fixes.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...