Bücco - Guide ortho
Accueil » Questions et réponses » Corticotomie et orthodontie rapide

Corticotomie et orthodontie rapide

Question

Orthodontie Accélérée par Ostéogenèse Parodontale et Corticotomie

Bonjour docteur Chamberland,

Je désire un traitement orthodontique rapide et mon orthodontiste propose une corticotomie jointe à un traitement orthodontique.

J’aimerais connaître votre opinion sur la corticotomie :

Est-ce une technique sécuritaire?

La rémission est-elle bonne et l’os redevient-il absolument normal et viable?

La pérennité des dents en est-elle compromise?

En gros, y a-t-il des risques?

Merci infiniment pour votre aide!

Antoine

Réponse

Mouvement dentaire accéléré par corticotomie

Afin de bien répondre à votre question, je vais présenter un résumé d’un article sur le sujet des corticotomies et de l’orthodontie rapide ou mouvement dentaire accéléré publié dans l’American Journal of Orthodontics and Dentofacial Orthopedics en juillet 2013 sous la forme de point et contrepoint. Les auteurs du point en faveur sont les Drs William et Thomas Wilcko et les auteurs du contrepoint, ceux en défaveur, sont les respectés Drs Vincent G Kokich et Dave Mathews.

Effet d’un traumatisme local

Mouvement dentaire accéléré par corticotomie-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecParce que le remodelage de l’os alvéolaire est un élément important du mouvement dentaire orthodontique et que le remodelage osseux est accéléré durant la guérison de blessures, l’idée que les dents vont bouger plus vite si l’os alvéolaire est “blessé” localement est apparu tôt dans l’histoire de l’orthodontie. À la fin des années 50, un chirurgien allemand du nom de Köle a ravivé l’idée que des coupes de l’os alvéolaire entre les dents accélèrent leur mouvement.

Plus récemment, le mouvement dentaire accéléré par corticotomie a été analysé sous l’angle d’un processus de déminéralisation/reminéralisation qui produit une accélération régionale de remodelage osseux. Pour faire les corticotomies, il faut relever la gencive et le périoste afin d’exposer l’os. Les traits d’ostéotomies sont pratiqués entre les dents et la surface osseuse sera aussi perforée entre les traits d’ostéotomies (figures B et D). Les surfaces osseuses décortiquées seront recouvertes d’une mixture de particules d’os séché déminéralisé d’os de bovin et de plasma riche en plaquettes sanguines (figures C et E). Le lambeau est refermé et suturé. Ce nouveau volume osseux permet une plus grande amplitude de mouvement vers des zones où il n’y avait pas d’os auparavant. Il est recommandé que soit débuté le traitement orthodontique à l’intérieur d’une semaine après la chirurgie. Le terme anglophone pour ce genre de procédure est “Periodontally Accelerated Osteogenic Orthodontics therapy” ou PAOO. La traduction libre en français pourrait se lire Orthodontie Accélérée par Ostéogenèse Parodontale ou OAOP.

La corticotomie permet une accélération du mouvement dentaire dans les zones visées par la chirurgie à cause de la déminéralisation. L’accélération du mouvement dentaire ne se produit qu’à proximité des zones corticotomisées. Selon les frères Wilcko, le temps de traitement pourrait être réduit à ⅓ ou ¼ du temps de traitement normal.

Résultat des traitements d’Orthodontie Accélérée par Ostéogenèse Parodontale

Qui de mieux que Dr William Proffit pour poser les bonnes questions. Il pose donc la question sous l’angle du bénéfice versus le coût et le risque du traitement. Je résume donc quelques points mis en évidence dans le volume Contemporary Orthodontics cité en référence.

Le 1er avantage clamé par l’OAOP est réduire le temps de traitement, le 2e avantage serait de permettre de l’expansion des arcades.

Temps de traitement

Le remodelage osseux rapide obtenu après décortication dure entre 2 et 4 mois. L’alignement dentaire, même pour les cas gravement chevauchés, prend rarement plus de 5 mois avec des fils superélastiques à mémoire de forme. Si la corticotomie réduit ce temps à 1 mois, la réduction de 4 mois ne représente que 20% sur un temps de traitement moyen de 18-21 mois.

Risque et coût du traitement

L’évaluation du coût inclut tous les aspects des inconvénients d’un traitement. Au-delà du coût économique, la morbidité et les complications doivent être considérées. Selon Wilcko, il n’y aurait pas de perte osseuse verticale chez l’adolescent, mais les adultes peuvent subir une perte verticale d’os alvéolaire. Une corticotomie/OAOP est une chirurgie plutôt extensive, ce qui a conduit à une modification de la technique où il n’est plus nécessaire de relever tout le lambeau de gencive mucopériosté. Ce sont plutôt des incisions verticales de la gencive entre les dents et l’os greffe est inséré sous les parties de lambeaux sous-minés en tunnel.

Le coût monétaire associé à une corticotomie et greffe osseuse serait presque aussi élevé que le coût du traitement orthodontique lui-même.

Le contrepoint des Drs Dave Mathews et Vince Kokich est encore plus dévastateur concernant l’efficience et l’efficacité de ce genre de traitement.

Ils remettent en question le processus de déminéralisation/reminéralisation, car les études ont été faites sur des rats, ce qui n’est pas nécessairement transposable sur l’être humain. Les études sur des chiens et des chats n’ont pas démontré l’effet de déminéralisation qui avait été observé chez les rats. De plus, la dent ne se déplace pas au travers de l’os; c’est toute l’alvéole, le ligament et la dent qui se déplacent. Lorsqu’une corticotomie est effectuée à proximité d’une dent en déplacement, la réponse au niveau cellulaire est d’augmenter le nombre de cellules macrophages dont le rôle est de résorber l’os compressé (os hyalinisé) à proximité du ligament. C’est le fait de nettoyer plus rapidement les zones de pression qui permet un mouvement plus rapide de la dent.

Combien de temps persiste le phénomène d’accélération régionale après une corticotomie?

Une étude réalisée sur des chiens démontre que le taux de mouvement dentaire atteint son maximum entre 22 et 25 jours après la corticotomie et ralentit par la suite. Durant cette période de 3 semaines, le taux est doublé.

Des résultats similaires ont été observés chez 13 adultes humains dont on devait rétracter une canine dans l’espace d’extraction d’une prémolaire. Une corticotomie avait été faite d’un seul côté et l’autre côté servait comme contrôle. Le taux de mouvement était doublé durant les 2 premiers mois, réduit à 1,6 fois au 3e mois et il n’y avait plus aucune différence de taux de mouvement au 4e mois.

Nous pouvons donc conclure que l’effet d’accélération régionale du taux de mouvement a une efficacité d’environ 4 mois.

Est-ce que la greffe d’os déminéralisé s’incorpore à la plaque corticale?

Les tomographies semblent démontrer qu’il se produit une encapsulation fibro-osseuse sur la surface de la plaque corticale plutôt qu’une incorporation et augmentation d’épaisseur d’os cortical.

Conclusion

Les Drs Mathews et Kokich concluent qu’il n’est pas possible de déterminer si l’orthodontie accélérée par ostéogenèse parodontale / corticotomie est efficace et efficiente. Oui, la corticotomie alvéolaire accélère le taux du mouvement dentaire. Cependant, nous ne pouvons conclure que cette accélération de mouvement se traduit invariablement par une réduction du temps de traitement orthodontique.

Ils croient en:

1- Une durée limitée du phénomène d’accélération du taux de mouvement dentaire.

2- Une dépense monétaire additionnelle significative ($$$).

3- L’absence d’évidence scientifique concernant la réduction de la durée d’un traitement orthodontique.

Donc pour répondre à vos questions maintenant,

Est-ce une technique sécuritaire?

Oui, il semble que la technique soit sécuritaire. Ça peut se comparer à une autre chirurgie parodontale avec ouverture de lambeau, mais il y a des coupes dans l’os qui s’ajoute à l’ouverture d’un lambeau périosté et il y aura donc un peu plus d’inflammation, d’enflure et d’inconfort qu’une chirurgie parodontale normale.

La rémission est-elle bonne et l’os redevient-il absolument normal et viable?

La rémission sera bonne, mais avec plus d’enflure et d’inconfort. L’os greffe ne se transforme pas nécessairement en os naturel et il peut y avoir une perte osseuse verticale de 1 mm.

La pérennité des dents en est-elle compromise?

Pas nécessairement.

En gros, y a-t-il des risques?

Il y a des risques, comme toutes les chirurgies en ont. À vous de juger si vous êtes prêt à payer 3000$ à 5000$ en plus de votre traitement d’ortho pour sauver quelques mois de traitement.

Références bibliographiques:

1- Contemporary Orthodontics, 5e éd.  chapitre 8. Proffit WR Fields HW, Sarver DM, Elsevier, 2013.
2- Köle H. Surgical operations of the alveolar ridge to correct occlusal abnormalities. Oral Surg Oral Med Oral Pathol 12:515-529, 1959
3- Mathews D.P., Kokich V.G., Accelerating tooth movement: The case against corticotomy-induced orthodontics, AJODO, Vol. 144, Issue 1, p5, Published in issue: July, 2013
4- Wilcko W., Wilcko T., Accelerating tooth movement: The case for corticotomy-induced orthodontics AJODO, Vol. 144, Issue 1, p4.Published in issue: July, 2013


Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Gérard Bader Von Regensdorf says:

    C’est intéressant
    C’est la grande mode en France.
    Les deux frères Wilcot un ortho et un paro se sont fait une grosse publicité.
    Avec le piezo chirurgie, il semble que le traumatisme soit minoré.
    Certain utilise des disques à l’aveugle en transmuqueux!!!!!
    Attention aux racines ….
    Les quelques cas que l’ont a fait a la Fac ont donné des résultats mitigés quant à l’accélération des traitements.
    Ça a bien marché dans les ingressions ou égressions des molaires maxillaires en ortho pré prothétique

    Pour info , je revois mes york mandibulaires cet été
    Je t’enverrai les photos.
    G Bader

    1. Merci Dr Bader,

      J’aime bien votre commentaire: Les quelques cas que l’ont a fait a la Fac ont donné des résultats mitigés quant à l’accélération des traitements.

      Quant aux ingressions, avec l’avènement des minivis d’ancrage, je peux vous dire que ce n’est pas long à intruder une dents. Et les égressions (extrusion), c’est le mouvement le plus facile et rapide à faire en orthodontie. Nul besoin de corticotomie pour réussir cela.

      J’ai hâte de recevoir vos photos. J’ose espéré que vous m’autoriserez à les publiées en mentionnant votre nom.

  2. Sarah says:

    Bonjour Dr Chamberland,

    J’ai 22 ans, une dentition extrêmement fragile (de naissance), donc je porte des couronnes sur les dents de devant, et comme si ça ne suffisait pas j’ai aussi une prognathie mandibulaire.

    Mon orthodontiste m’a recommandé un traitement classique, avec préparation orthodontique (de 12 à 18 mois), chirurgie, et de nouveau traitement orthodontique (de 6 à 12 mois) (avec port de couronnes temporaires, pour pouvoir en avoir des nouvelles plus adaptées à la fin du traitement).
    Je voulais savoir si un traitement en orthodontie rapide est envisageable dans mon cas ?

    Merci par avance de votre réponse,

    Sarah

    1. Vous pouvez envisager un traitement avec corticotomie pour accélérer le mouvement dentaire. Par contre, étant donné que vous avez besoin d’un traitement complet comprenant une phase chirurgicale, je ne vois pas l’avantage d’une telle procédure pour sauver 3-4 mois de traitement.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...