Accueil » Actualité dentaire » Appareils fonctionnels fixes

Appareils fonctionnels fixes

Appareils fonctionnels fixes

Il existe une panoplie d’appareils fonctionnels fixes. Ils sont une évolution des appareils fonctionnels amovibles, tels que les bionator, Fränkel et Twin Block.

Nous en énumérerons quelques-uns et nous consacrerons une page aux plus utilisés.

Bielles SUS2

Bielles SUS2-Dr Chamberland orthodontiste à Québec.

.

.

.

.

.

.

 

Bielles Forsus™

Bielles Forsus-Dr Chamberland orthodontiste à Québec.

.

.

.

.

.

 

Bielles Twin Force® Bite Corrector (TFBC)

Bielles Twin Force Bite Corrector-Dr Chamberland orthodontiste à Québec.

.

.

.

.

.

 

Appareil Xbow® (crossbow)

Appareil Xbow (crossbow) pour la correction de malocclusions de classe II-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Appareil Xbow® (crossbow) pour la correction de malocclusions de classe II.

L’appareil Xbow® est constitué d’un appareil d’expansion de type Hyrax au maxillaire, des arcs labial et lingual inférieurs avec appuis occlusaux sur les prémolaires inférieures et de bielles Forsus™. L’appareil Xbow® est utilisé en début de traitement avant la pose d’appareils fixes (broches).

Cet appareil est efficace pour corriger les malocclusions de classe II, mais il offre un piètre contrôle des dents inférieures durant la phase corrective avec les bielles Forsus™.

.

.

.

.

.

Cantilever Bite Jumper

Cantilever bite jumper CBJ-Dr Chamberland orthodontiste à QuébecLe cantilever bite jumper (CBJ) est une évolution de l’appareil Herbst. Il est constitué de couronnes en acier inoxydable (CAI) cimentées sur les molaires. Au maxillaire, les CAI peuvent être incorporées à un appareil d’expansion de type Hyrax tel qu’on le voit sur cette photo.

À l’arcade inférieure, les CAI sont reliées par un arc lingual rigide avec appui à l’occlusal des 1res prémolaires et d’un long bras cantilever soudé au buccal de la CAI inférieure et s’étendant jusqu’au niveau de la 1re prémolaire. L’extrémité de ce bras cantilever est surmontée d’un tube rectangulaire dans lequel on peut insérer l’arc orthodontique segmenté consolidant les dents antérieures inférieures de canine à canine.

Des bielles rigides dont la longueur est ajustée selon la correction nécessaire pour chaque cas maintiennent la mâchoire inférieure en position avancée.

Ce mécanisme n’a pas de ressort et il est plus difficile de s’y adapter.

L’arrivée sur le marché des bielles à ressort (Forsus™, TFBC et SUS2) a rendu le cantilever bite jumper obsolète.

 

Appareils fonctionnels amovibles

Les bionator, Fränkel et Twin Block sont des exemples d’appareils fonctionnels amovibles. Ils sont de moins en moins utilisés, parce qu’ils sont volumineux et encombrants en bouche. Ils demandent une grande coopération du patient.

Twin Block

Twin Block-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Twin Block

Exemple d’un appareil Twin Block. Il est constitué de 2 pièces d’acrylique : une au maxillaire et une à la mandibule, d’où le nom de Twin Block.

.

.

.

.

 

Bionator

Bionator-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Bionator

Le bionator est un appareil fonctionnel amovible dont les composantes d’acrylique sont du côté de la langue. Un arc labial et un index d’acrylique guident les dents en bout à bout. Le patient doit maintenir cet appareil entre les dents 22 heures par jour.

.

.

.

.

..

Fränkel

Fränkel function regulator-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

Fränkel function regulator

L’appareil de Fränkel a été mis au point par Rolf Fränkel et popularisé aux États-Unis dans les années 70 par Dr John McNamara.

Il est caractérisé par des écrans d’acrylique entre les joues et la denture, ce qui n’envahit pas l’espace de la langue. Il permet une expansion des arcades dentaires.

 

.

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. marie says:

    Bonjour,

    Peut-on utiliser le Twin-Block pour mon fils de 13,5 ans qui a un âge osseux qui correspond à son âge civil et qui à un décalage de 9mm (OJ) en classe II molaire?
    En France, on m’a uniquement parlé des bagues avec élastiques en me disant qu’il gardera un écart entre la mâchoire du haut et du bas.
    Comment trouver un cabinet d’orthodontie qui accepte d’utiliser le Twin-Block ?

    Je voudrais tenter quelque chose d’efficace pour pouvoir lui éviter une chirurgie plus tard.

    Merci de votre réponse.

    1. Pour le bénifice des internautes, je vais d’abord décrire un peu ce qu’est un Twin-Block, citer un ou deux articles de littérature sur le sujet. Nous répondrons aussi à la question suivante. Est-ce le meilleur appareil pour corriger le problème de votre fils?

      Qu’est ce qu’un Twin-Block?

      Revue de littérature

      Impression et conduite

      Twin-Block

      [caption id="attachment_7253" align="aligncenter" width="700"]Twin Block-Dr Chamberland orthodontiste à Québec Bock supérieur avec vérin d’expansion, tube de headgear, plan incliné et arc labial. Block inférieur avec arc labial et plan incliné.[/caption]

      Le twin-block est un appareil fonctionnel amovible en 2 parties. Le block supérieur possède des cales sur les dents postérieures qui se termine par un plan incliné. Le block inférieur a des cales au niveau des molaires primaires et 1res prémolaires. En fermant les dents ensemble, les plans inclinés s’articulent et forcent la mâchoire inférieure à posturer vers l’avant.

      [caption id="attachment_7254" align="aligncenter" width="700"]Twin Block-Dr Chamberland orthodontiste à Québec 1- Tube de Headgear. 2- Rencontre des plans inclinés. 3- Block antérieur inférieur. 4- Block postérieur supérieur.[/caption]

      La vue de face et profil démontre que la mâchoire inférieure est posturée vers l’avant lors de la rencontre des plans inclinés. Les cales d’acrylique causent une ouverture antérieure et les dents supérieures ne peuvent toucher les dents inférieures.

      Revue de littérature

      Deux articles majeurs ont été publiés sur l’utilisation et l’efficacité du Twin-Block par rapport aux autres appareils fonctionnels.

      O’Brien et coll. ont publié en 2009 une étude qui s’est échelonnée sur 10 ans. Le but de l’étude était d’étudier l’efficacité d’un traitement précoce pour corriger une classe II division 1. 89 enfants de 8 à 10 ans ont reçu le traitement avec un Twin-Block et 85 enfants du même âge n’ont pas reçu de traitement et ont servi de groupe contrôle. Le groupe contrôle a par la suite reçu un traitement avec un Twin-Block. L’âge moyen du début de traitement pour le groupe contrôle était 12,1 ans. Le groupe “traitement précoce” a débuté une phase 2 de traitement orthodontique à l’âge moyen de 12,4 ans.

      La conclusion de cette étude est:

      1- Le groupe traitement précoce avec un Twin-Block suivi d’un traitement phase 2 avec des appareils fixes à l’adolescence n’avait aucune différence significative d’un meilleur résultat par rapport au groupe contrôle qui a reçu le traitement en une seule phase et qui a débuté plus tard (12 ans).

      2- Il y a des désavantages significatifs pour le traitement en 2 phases en terme de nombre de rendez-vous, ce coût du traitement orthodontique, d’une durée plus longue du traitement (durée phase 1 + durée phase 2) et les résultats occlusaux sont moins bons.

      3- Cette étude a renforcé les conclusions de précédentes études à l’effet qu’un traitement précoce des classes II n’est pas justifié.

      Le 2e article n’est rien de moins qu’un article de la Cochrane library.

      Dans cet article, qui est une méta-analyse, le Twin-Block est comparé aux autres appareils fonctionnels (Headgear, Bionator, Frankell).

      Twin Block versus autres appareils fonctionnels ANB final-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Les résultats démontrent que le Twin-Block a un léger avantage significatif de 0,68° de réduction de l’angle ANB mesurant l’écart entre les 2 mâchoires comparés aux autres appareils fonctionnels. Deux tiers (2/3) de degré c’est peu. C’est significatif statistiquement, mais cliniquement, çà ne fait pas une grande différence.

      Twin Block versus autres appareils fonctionnels overjet final-Dr Chamberland orthodontiste à Québec

      Les résultats démontrent aussi que le Twin-Block n’est pas plus efficace que les autres appareils pour la réduction de l’overjet, ce qui est la distance entre les dents du haut et les dents du bas. 9 mm dans le cas de votre fils.

      O’Brien KD et coll. Early treatment for Class II Division 1 malocclusion with the Twin-block appliance: A multi-center, randomized, controlled trial, Am J Orthod Dentofacial Orthop 2009;135:573-9.

      Harrison JE, O’Brien KD, Worthington HV. Orthodontic treatment for prominent upper front teeth in children (Review), Cochrane Database Syst Reve. 2007; 3 CD003452

      Pour en revenir à votre fils

      Je ne sais pas où vous avez eu l’idée qu’un Twin-Block serait plus efficace qu’un autre appareil pour traiter la malocclusion classe II de votre fils, mais la littérature ne supporte pas votre impression. Les appareils fonctionnels ont à peu près tous la même efficacité.

      Je conviens que l’utilisation d’élastiques intermaxillaires ne soit pas la plus efficace ni la plus rapide méthode pour corriger une classe II, mais çà fonctionne.

      De nos jours, ce sont les appareils fonctionnels fixes qui sont le plus utilisés pour la correction des classes II. Les Bionator, Headgear, Frankell, Twin-Block, Activator sont de bons appareils et ont rendu de bons services, mais ils sont obsolètes.

      De nos jours, les orthodontistes utilisent des Forsus™, des Twin Force Bite Corrector™, des Sabbagh Universal Spring (SUS 2)™ et même des min-vis d’ancrage dans certains cas.

      Votre fils a 9 mm de décalage entre les dents du haut et du bas. Il est probable que vous référez à l’overjet. Il est probable que la relation molaire soit décalée de 5 mm et non de 9.

      Un traitement avec un ou l’autre des appareils fonctionnels fixes précités devrait permettre la correction de ce décalage. À la limite, un traitement de camouflage avec extraction de 2 prémolaires supérieure pourrait être possible. Je dis cela sous toute réserve cependant.

      Un traitement orthochirurgie n’est pas un mauvais traitement non plus, mais à son âge, ce ne serait pas mon premier choix.

      Je souhaite donc de trouver un orthodontiste en France qui saura prodiguer le traitement le plus efficace pour votre fils.

       

  2. Ida ou Marie? says:

    Bonjour !

    La relation molaire en effet est décalée de 1 mm. Le décalage entre la mâchoire du haut et du bas est de 9mm. Le palais est en forme d’ogive. Comment se fait-il que la relation molaire est faible quand on voit le décalage devant de 9 mm ?

    La chirurgie serait-elle indiquée dans ce cas à 17 ou 18 ans ?

    S’il y a extraction (apparemment profil hyperdivergent) est-ce que cela endommagerait le profil de mon fils qui n’a pas un petit nez.

    Merci

    1. Ida ou Marie?

      Vous avez changé de pseudonyme, mais il semble s’agir de la même personne qui pose les questions.

      Je crois vous avoir répondu correctement avec moult détails. Initialement, votre question concerne votre fils de 13,5 -14 ans et j’ai répondu en fonction de ce paramètre. Il est impossible de répondre à vos questions de façon précise sans avoir vu votre garçon.

      Mon collègue Dr Lemay vous a consacré beaucoup de temps et vous posez à peu près les mêmes questions sur nos sites respectifs. Dr Lemay m’a indiqué le lien de 8 questions que vous lui avez demandé. Je pense qu’à nous deux, on devrait avoir couvert le cas de votre fils.

      Ce n’est pas moi ni mon collègue Dr Lemay qui pourra résoudre vos multiples inquiétudes. Vous devez faire confiance à l’orthodontiste que vous choisirez et vous satisfaire de ses réponses. Je crois que vous devez entreprendre une bonne discussion avec l’orthodontiste de votre fils et lui faire confiance.

      Si vous ne pouvez faire confiance à cet orthodontiste ou que ses réponses ne vous satisfont pas, vous pouvez en consulter un autre.

      Bonne chance dans vos démarches.

      1. besson says:

        Mon fils de 16 ans à un écart de 8 me. Sa machoiré inferieure ne sait pas assez développé. Il y a quelques années on ne m’a pas indiquer que l’on pouvait avancer sa machoire. A présent on me parle d’une opération mais cela minquiété beaucoup. Peut il a son âge mettre une twinblock ou un appareil fixe pour gagner quelques centimètres?

        1. À 16 ans et un écart de 8 mm entre les 2 mâchoires, je ne crois pas qu’un twinblock sera d’aucune utilité. Un traitement orthochirurgie incluant une opération d’avancée de la mâchoire inférieure me semble le plus approprié pour votre garçon à moins qu’il ne soit possible de considérer un camouflage en extrayant 2 dents à l’arcade supérieures et en rétractant les dents antérieures. Je doute qu’un camouflage soit une bonne idée.

  3. Aurélien says:

    Bonjour, depuis l’extraction de mes dents de sagesse, j’ai une incisive qui s’incline en avant, elle reste cependant tout à fait alignée aux autres dents, j’aimerais savoir si cela est corrigible par un appareil dentaire de nuit ou alors amovible car j’ai 24 ans et je ne souhaite pas porter de bagues. Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Je ne crois pas que ce soit possible de corriger vos dents avec des appareils qui ne seraient porté que la nuit.

      Qui veut la fin veut les moyens. Si vous voulez avoir les dents droites, il faut accepter de porter des appareils.

  4. jahid says:

    Bonjour,

    pourriez-vous m’indiquer la meilleure utilisation des twinblock.
    Faut-il les garder en continu(repas, sommeil,…)?
    merci par avance.

    1. Je n’utilise pas les twins block. C’est un appareil fonctionnel que je considère obsolète comme le sont le bionator et le Frankell. Par contre, le protocole d’utilisation n’est pas très différent du protocole du Bionator ou du Frankell que j’ai utilisé pendant près de 10 ans. Il faut porter ces appareils au moins 20 heures par jour et il faut les enlever pour manger.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...