Bücco - Guide ortho
Accueil » Actualité dentaire » Béance antérieure et traitement avec des minivis d’ancrage

Béance antérieure et traitement avec des minivis d’ancrage

Ce patient masculin âgé de 18 ans présente une béance une malocclusion de classe I avec béance antérieure de 5 mm. Le plan de traitement inclut l’utilisation de minivis d’ancrage afin de faire de l’intrusion des molaires postérieures supérieures et inférieures. Le patient ne veut surtout pas une approche chirurgicale.

Données diagnostiques

Vue intratorale

vue intraorale béance antérieureL’examen intraoral révèle une malocclusion de classe I avec béance antérieure importante de 5 mm. Le patient a déjà eu une première phase de traitement à l’âge de 14 ans dans une autre clinique.

Vue extraorale.

.

.

.

.

Vue extrorale

La vue extraorale démontre une posture labiale ouverte au repos, fermée avec effort, un tiers facial antérieure inférieur plus grand que la normale

.

.

.

Téléradiographie béance antérieureExamen radiographique

Le céphalogramme démontre une dimension excessive de la hauteur faciale antérieure inférieure et un excès vertical de la dentition du maxillaire ce qui cause une rétrusion mandibulaire relative.

.

.

.

.

.La vue panoramique démontre la présence de 3e molaires incluses. Il y a aplatissement de la face antérosupérieure des condyles et la présence d’ostéophytes est observable.

.

.

.

.

Plan de traitement

Une chirurgie orthognathique bimaxillaire serait l’approche thérapeutique conventionnelle de ce genre de malocclusion. Toutefois, le patient ne veut absolument pas de chirurgie orthognathique.

VTO Objectif de traitement virtuelUn traitement avec des aligneurs pourrait être considérée, mais étant donné que ce n’est pas de la plus grande efficacité pour faire de l’intrusion des dents postérieures et que ça extrude surtout les dents antérieures, nous avons exclu ce moyen thérapeutique.

L’utilisation de minivis d’ancrage permet l’intrusion des dents postérieures supérieures et inférieures.

Un plan de traitement planifié virtuellement (VTO) permet de visualiser les changements nécessaires pour obtenir un overbite normal.

.

.

Mécanothérapie des minivis

Mécanothérapie des minivisLes minivis ont pu être installées après 20 semaines de traitement, soit le temps requis pour procéder à l’alignement préliminaire t avoir des arcs orthodontiques suffisamment rigides pour mettre les forces d’ingression.

Les minivis utilisées sont des Tomas pin EP et SD de la compagnie Dentaurum.

.

.

.

Évolution à 35 semaines de traitement avec minivis

Évolution à 27 et 35 semaines.

Sur la photo de droite, la rangée supérieures démontre l’évolution de la fermeture de la béance après 27 semaines d’intrusion des dents postérieures

La rangée inférieure démontre l’évolution à 35 semaines. Nous avons cessé les mécaniques d’intrusion et débuter une rétraction de la dentition inférieure, car nous observons une légère proclination incisive.

.

.Évolution à 35 semaines

La téléradiographie démontre la fermeture de la béance antérieure et l’amélioration du profil.

.

.

.

.

.

Placement interradiculaire des minivis

Placement interradiculaire des minivis.

La radiographie panoramique démontre le placement interradiculaire des minivis supérieures et inférieures.

.

.

.

.

.

 

Comparaison des tracés céphalométriques

Comparaison des tracés céphalomtriques initial et progrès..La comparaison des tracés céphalométriques démontre une intrusion de 4,5 mm des molaires supérieures et de 0,5 mm des molaires inférieures. Ceci a permit une fermeture du plan mandibulaire (FMA) de 4°  et une diminution de la hauteur faciale antérieure inférieure de 4,7 mm.
Notez que les incisives supérieures n’ont subi aucune extrusion.
Les incisives inférieures ont légèrement proclinées. Les mécaniques de finition tenteront de rétracter la dentition inférieure.
La superposition des tracés bleu (55 semaines) sur le tracé initial est éloquente des changements dentosquelettiques survenus.

.

Évolution à 63 semaines de traitement

Évolution à 55 semainesVoici la progression à 63 semaines de traitement.

Les milieux d’arcades sont coïncident. Un élastique intermaxillaire de classe III est utilisé pour améliorer la relation canine droite.

.

.

.

.

Comparaison du profil et du sourire à 63 semaines.

Comparaison du sourireL’exposition du sourire est grandement améliorée grâce à l’intrusion des segments postérieurs.

 

 

 

 

 

 

Cas semblable:

Suivez ce lien: https://www.sylvainchamberland.com/ortho-101/traitement-conservateur-non-chirurgical-dune-malocclusion-avec-beance-anterieure-chez-ladulte/

 

Questions et commentaires

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...