Accueil » Actualité dentaire » Orthèse d’avancement mandibulaire

Orthèse d’avancement mandibulaire

Orthèse d’avancement mandibulaire

Il existe plusieurs types d’orthèses d’avancement mandibulaire efficaces pour le traitement de l’apnée du sommeil.

La Société canadienne de thoracologie (SCT) ainsi que l’American Academy of Sleep Medecine (AASM) suggèrent, comme traitement de première ligne, l’utilisation d’orthèse dentaire dans le traitement du ronflement simple, dans les cas d’apnée obstructive légère à modérée ou chez les patients souffrant d’apnée grave, mais qui sont intolérants ou qui refusent l’utilisation d’un CPAP. Les orthèses d’avancement peuvent être utilisées avec un appareil à pression positive continue (CPAP), ce qui augmente l’efficacité thérapeutique de l’un et de l’autre.

Les orthèses dentaires sont efficaces pour réduire le nombre d’épisodes d’apnée-hypopnée (⬇ IAH) et augmenter le taux de saturation d’oxygène sanguin, l’amélioration de l’architecture du sommeil et la réduction des microéveils.

Subjectivement et objectivement, les orthèses dentaires diminuent l’endormissent diurne de la même proportion que le CPAP, diminue le ronflement chez la plupart des patients, améliore la santé cardiovasculaire et la performance de conduite automobile.

 

Deux avancées technologiques significatives ont permis d’améliorer les performances de ce genre d’appareil :

1- L’ajustement de la quantité d’avancement de la mandibule

2- L’amélioration du design de l’appareil pour améliorer la rétention sur les dents

 

La partie difficile est de mesurer la quantité d’avancement qui convient pour un patient. Chaque cas est spécifique.

 

Chez les individus ayant un index d’apnée-hypopnée de 5 à 10, 63% des patients ont une normalisation de leur état après 4 ans.

 

Retour vers le haut

Exemple d’orthèse d’avancement mandibulaire

Voici une présentation non exhaustive de divers appareils disponibles :

 

SomnoDent®

SomnoDent® : consiste en une plaque supérieure et une plaque inférieure fabriquées individuellement. Un mécanisme avec plan incliné sur les côtés permet le positionnement vers l’avant de la mâchoire inférieure. Le titrage de l’avancement se fait par la vis sur les côtés.

.

Orthèse Narval O.R.M.™ (modèles de fabrication en 2009)

Orthèse Narval O.R.M.™ : Orthèse d’avancement en 2 parties avec un mécanisme d’avancement latéral au niveau du plan des dents supérieures. Le principe est d’optimiser la retenue de l’avancement mandibulaire (O.R.M.).

Orthèse Narval O.R.M.™ Confection CAD/CAM

Le modèle ci-contre est antérieur à 2009. De nos jours, la prothèse est fabriquée selon un procédé technologique CAD/CAM et utilise un polymère de poudre blanche, fusionnée par laser, ce qui rend la prothèse robuste, mince et confortable.
Voir vidéo de ResMed

.

Orthèse TAP®

Orthèse TAP® : (Thornton Adjustable Positioner). Fabriquée à partir de feuille thermoplastique et ajustée en bouche avec un rembourrage d’acrylique. Ce type de prothèse est très robuste.

.

Klearway™

Klearway™ : orthèse d’avancement mandibulaire avec vis de titrage au palais. Développé par Dr Alan Lowe, UBC.

.

Retour vers le haut

Protocole clinique pour une thérapie avec une orthèse d’avancement mandibulaire

  1. Évaluation médicale du médecin, du pneumologue ou d’un ORL
  2. Polysomnographie et rapport d’évaluation du pneumologue
  3. Examen buccodentaire du dentiste
  4. Détermination du type d’appareil qui correspond au besoin du patient
  5. Fabrication et ajustement de l’orthèse en bouche par le dentiste. Instructions quant au port et à l’utilisation de l’appareil
  6. Suivi chez le dentiste pour la titration de l’avancement mandibulaire, modification de l’appareil si besoin en fonction de la réduction des symptômes de l’apnée
  7. Réévaluation par le médecin, le pneumologue ou l’ORL. Possibilité de refaire une polysomnographie
  8. Si l’orthèse est confortable et efficace, le dentiste doit réévaluer le patient, l’orthèse et la relation des mâchoires et de la dentition durant les premiers 2 ans
  9. Suivi annuel chez le dentiste pour évaluer l’usure de l’orthèse, l’efficacité et les possibles effets secondaires indésirables comme les mouvements dentaires

Retour vers le haut

Observance au traitement et effets secondaires

Les orthèses d’avancement mandibulaire sont efficaces…si elles sont portées.

Les principales raisons évoquées pour diminuer le port de ce genre d’appareil sont l’inconfort ou la sensation d’encombrement. Cela peut prendre jusqu’à 6 mois pour s’adapter à l’appareil. Le taux d’observance varie selon les études, mais en général, 75% des patients utilisent encore l’appareil après un an de traitement.

Les effets secondaires observés sont les suivants :

Un groupe de chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique a étudié les séquelles à long terme des orthèses d’avancement mandibulaire sur un groupe de 70 sujets ayant utilisé un tel appareil pour une durée de 7 ± 2 ans. L’appareil étudié était le Klearway™.

Changement céphalométrique à long terme. Source : AJODO 2006;129:195-204

Partie 1 : Analyse céphalométrique
• Diminution de l’overbite (OB)
• Diminution de l’overjet (OJ)
• Augmentation de la hauteur faciale inférieure (LFH)
• Diminution de l’angle entre les incisives supérieures et les incisives inférieures (IIA)
• Retroclination (recul) des incisives supérieures (diminution de l’inclinaison par rapport à la base crânienne, U1to SN)
• Proclination des incisives inférieures (bascule vers l’avant, L1 to MP)

Partie 2 : Modèles d’étude

• 14% des sujets n’ont eu aucun changement de leur occlusion

• 41% ont eu des changements favorables

• 44% ont eu des changements défavorables

• Donc 85% des 70 sujets de l’étude ont eu des changements des paramètres de leur occlusion après une durée minimale de 5 ans d’utilisation de l’orthèse.

Les changements considérés défavorables sont survenus chez le sous-groupe de patients ayant un overjet et un overbite faibles (0-4 mm).

Les changements considérés favorables sont survenus chez le sous-groupe de patients ayant un overjet et overbite accentués (> 4 mm).

.

Effets secondaires des orthèses d’avancement mandibulaire. Analyse 3D sur modèles. Source : AJODO2008;134:408-17

Le groupe de la Colombie-Britannique a réactualisé les données de l’étude de 2006 en utilisant une méthode d’analyse tridimensionnelle (3D).

Les résultats démontrent une diminution de la largeur d’arcade maxillaire et une augmentation de la largeur d’arcade mandibulaire (graphique A). Le graphique D démontre une diminution de l’overjet (surplomb horizontal). Le graphique B indique une diminution de la courbe de Spee, ce qui peut être corrélé avec une diminution de l’overbite (graphique C).

Le changement de la relation antéropostérieure (graphique E) de l’ordre de -1,8 mm signifie que la mâchoire inférieure a tendance à avancer de 1 à 2 mm. C’est une bonne chose si un individu à un décalage entre les 2 mâchoires au début de traitement. C’est une moins bonne chose s’il n’y a peu ou pas de décalage entre les 2 mâchoires au début du traitement.

.

Fernanda Ribeiro de Almeida, Alan A. Lowe, et al, Long-term sequellae of oral appliance therapy in obstructive sleep apnea patients: Part 1. Cephalometric analysis, Am J Orthod Dentofacial Orthop 2006;129:222-9.

Fernanda Ribeiro de Almeida, Alan A. Lowe, et al, Long-term sequellae of oral appliance therapy in obstructive sleep apnea patients: Part 2. Study-model analysis, Am J Orthod Dentofacial Orthop 2006;129:205-13.

Hui Chen, Alan A. Lowe et al, Three-dimensional computer-assisted study model analysis of long-term oral appliance wear. Part 2. Side effects of oral appliances in obstructive sleep apnea patients, Am J Orthod Dentofacial Orthop 2008;134:408-17.

Retour vers le haut

Concrètement, à quoi ressemblent ces effets secondaires?

Effets secondaires d’une orthèse d’avancement mandibulaire après 3 ans

 

Effets secondaires d’une orthèse d’avancement mandibulaire. Vue céphalométrique.

Voici une vue intraorale d’un patient qui consulte parce que “ses dents ne se touchent plus”. Il porte une orthèse d’avancement mandibulaire depuis plus de 3 ans. Cette orthèse s’est avérée très efficace dans le traitement de son apnée du sommeil. On peut voir que le laryngopharynx est dégagé (flèches blanches).

Par contre, les dents se sont déplacées. Les incisives supérieures ont reculé et sont placées très à la verticale au lieu d’être inclinées vers l’avant (flèches rouges). Les incisives inférieures ont basculé vers l’avant.

Les molaires postérieures ne se touchent pas (barre verte). Il n’y a plus d’overjet positif et il est inversé (négatif). Il n’y a plus de surplomb vertical, l’occlusion est ouverte antérieurement. Il n’y a qu’un contact de chaque côté illustré par les flèches blanches vis-à-vis des prémolaires.

Ce patient n’a pas visité le dentiste ayant fabriqué l’orthèse depuis qu’il l’a reçue. Il n’a pas fait les exercices qui lui ont été prescrits pour éviter ou diminuer les déplacements permanents.

Retour vers le haut

.

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Doris says:

    Bonjour,
    Moi je ronfle énormément c’est terriblement gênant.
    Je suis une femme âgée de 61 ans et j’ai passé le test pour l’apnée du sommeil avec l’appareil qu’on dort chez soi. C’était
    négatif.
    Par contre, 3 dans ma famille en font et doivent dormir avec le masque.
    Moi, j’aimerais simplement savoir comment trouver quelque chose qui ferait cesser ces ronflements.
    On me dit qu’aucun homme ne voudra dormir dans la même chambre que moi et je me fais dire bien des choses.
    Je n’ose plus dormir ailleurs.
    Aidez-moi svp.
    Merci

    1. Trucs simples contre le ronflement

      Bon matin,

      Les causes du ronflement sont variées et nombreuses et vous retrouvez une courte liste descriptive au lien suivant: signes d’apnée.

      Il est aussi mentionné qu’un ronfleur sur quatre fait de l’apnée. Votre test de polysomnographie ambulatoire (appareil qu’on dort chez soi) se révèle négatif, tant mieux pour vous. Mais soyez aux aguets.

      Avez-vous consulté un ORL? Je crois qu’il y a lieu de vérifier si vous n’auriez pas quelque obstruction nasale ou pharyngienne non diagnostiquée à ce jour.

      Parmi les interventions recommandées que le patient peut autogérer, il y a la position lors du sommeil. Il est recommandé d’éviter de dormir sur le dos. Vous devez donc apprendre à dormir sur le côté. Il existe des ceintures de positionnement qui rendent inconfortable la position dorsale.

      Une autre intervention que le patient peut gérer est une perte de poids. Il existe des liens épidémiologiques très fort entre un poids excessif et une augmentation de la circonférence du cou et les symptômes reliés à l’apnée, dont le ronflement. Si tel est votre cas, vous devriez donc mettre l’emphase sur la qualité de votre nutrition, des repas bien balancés et une mise en forme grâce à des exercices réguliers. Vous devriez vous fixer un objectif de 60 minutes d’exercices 3 fois par semaine. Ces exercices peuvent être aussi simples que la marche, le vélo stationnaire, la natation.

      Enfin, les orthèses d’avancement mandibulaire et les appareils à pression positive continue de ventilation (CPAP) ont une efficacité reconnue dans le traitement du ronflement.

      En souhaitant que ces recommandations fort simples à appliquer puissent vous être utiles.

      Source: Lee Ray N., Evaluation of the obstructive sleep apnea patient and management of snoring, Oral Maxillaofacial Surg Clin N Am 21 (2009) 377-387

  2. Doris says:

    Bonjour,

    Merci pour les conseils. Je vais en tenir compte, mais j’ai entendu parler
    aussi d’une opération qui pourrait être utile. Savez-vous de quoi il s’agit?
    Et son taux de réussite?

    Je vous remercie beaucoup.

    1. Je vous ai fourni des trucs simples plutôt que de vous parler d’une solution chirurgicale, car votre polys0mnographie n’a pas démontré d’épisode d’apnée. Je vous recommande de mettre en application ces petits trucs (dormir sur le côté, perte de poids, exercices de mise en forme) et de voir leur résultat avant de penser à une solution chirurgicale.

      Je vous recommande de consulter un ORL.

      Les opérations que vous parlez sont décrites dans les pages:

      Apnées de sommeil_Traitement orthochirurgie

      Management de l’apnée du sommeil par orthochirurgie

      Si vous croyez que cela s’adresse à vous, vous devrez consulter un orthodontiste et/ou un chirurgien buccal en plus d’avoir consulté un ORL.

      Si vous habitez près de mon lieu de travail, c’est avec plaisir que je vous verrai en consultation.

      Recevez mes salutations distinguées

  3. Michel says:

    Bonjour.
    Merci pour cet article très complet.
    Je souffre d’apnée et ronfle régulièrement.
    J’ai consulté un pneumologue qui m’a fait faire un test en ambulatoire. Effectivement, je fais de l’apnée. Faible mais un peu quand même.
    Il m’a fait porter un respirateur à pression positive que je n’ai pas supporté. Le remède étant pire que le mal!
    J’ai aussi consulté un ORL qui m’a déconseillé l’ablation d’une partie du voile du palais ou la radiofréquence car non adaptés selon son avis.
    Est-ce qu’une OAM peut faire l’affaire?
    Je précise que je n’ai aucun surpoids, fait du sport et ai une hygiène de vie correct. J’ai 40 ans.
    Merci de vôtre réponse.

    1. Bonsoir,

      Vous dîtes que votre faire de l’apnée de la manière suivante: “faible, mais un peu quand même”.

      Vous avez fait une polymonsographie ambulatoire. Quel était votre index d’apnée hypopnée? C’est très important et influence autant le traitement à prescrire que le résultat à espérer.

      Vous avez utilisé un appareil à pression d’air positive continue sans succès. Quelles sont les raisons de l’échec?

      Est-ce que votre ORL a vérifié s’il n’y avait pas obstruction nasale (déviation du septum, hyperplasie des cornets naseaux)?

      Je partage l’avis de votre ORL concernant l’inutilité de l’ablation du voile du palais. J’ai des patients qui l’avait reçu avant de venir me rencontrer et ils m’ont tous dit avoir souffert le martyre et que ça n’a donné aucun résultat.

      Une OAM est un traitement efficace pour les apnées de léger à modéré (IAH de 5 à 15, 20 maximum), mais il doit être porté toutes les nuits. Comme je le mention au chapitre “Observance au traitement et effets secondaires”, les OAM sont efficaces…si elles sont portées.

      Soyez conscient cependant que les OAM peuvent causer des déplacements dentaires. Cela est démontré (voir effets secondaires).

      Bonne chance

  4. Michel says:

    Bonsoir.
    Merci de vôtre réponse.
    Je n’ai malheureusement pas conservé les résultats de la polymonsographie ambulatoire.
    La seule chose que je peux dire est que j’étais limite « éligible » au respirateur.
    Je n’ai pas supporté la pression positive en tant que telle. J’avais des sensations d’étouffement après simplement 10mn d’utilisation. J’ai eu 2 types de masque: un “nez” et un “nez/bouche”.
    Mon ORL a contrôlé une éventuelle déviation nasale. Il n’y en a pas.
    Il m’a conseillé une OAM de type SleepPro.
    Compte tenu du coût de cette OAM, je pense tenter au moins pour quelques mois. Suivant le résultat, je passerais ou pas à quelque chose de plus “médical”.
    Y a t-il des effets secondaires sur l’articulation de la mâchoire?
    Cordialement.
    Michel

    1. Si votre index indique que vous étiez éligible au CPAP, vous aviez possiblement un index supérieur à 20.

      Si vous tolérez votre OAM, c’est une bonne option de traitement.

      Je n’ai pas vu d’articles concernant les effets secondaires sur l’articulation de votre mâchoire. J’ai surtout vu les effets secondaires sur le déplacement des dents.

      Bonne chance avec votre OAM.

      Ps: Je ne serai pas disponible pour les 3 prochaines semaines.

  5. Catherine says:

    Bonjour,
    J ai 50 ans , et depuis une dizaine d annees je soufre de cephalees qui commencent en fin de nuit vers 4 ou 5 h du matin,qui peuvent disparaitre si je me leve tot , ou au contraire s’intaller pour devenir de veritables migraines si je dors plus longtemps.
    ceci se produit de plus en plus ,environ.3 jours sur 7 et altere ma qualite de vie .
    je realise lors de mes reveils nocturnes que je ne respire pas par le nez , et la bouche tres seche a chaque fois. Lanalyse de mon sommeil montre des aptnees moderees et ronflements dans la limite de la normale ne justifiant donc pas le masque a air. J ai une maladie de Marfan, petite cavite buccale, palais ogival et une avancee du maxillaire sup.
    Je me pose la question de savoir si , malgre les tests , je n ai pas des episodes d’obstrucuction pouvant expliquer ces cephalees s aggravant depuis la menopause? J ai vu un Orl qui a parle d une vague sinusite , mais je ne pense pas que ce soit le cas ( scanner normal, traitemnts prolonges antiinflammatoires locaux sans changement)
    Merci de votre avis

    1. Il est probable que vos céphalées peuvent être reliées à un syndrome d’apnée-hypopnée. L’hypoxygénation durant les phases d’apnée ou hypopnée peut expliquer les céphalées au réveil.

      Pectus-excavatum-Syndrome-Marfan-Chamberland-orthodontiste-QuebecArachnodactylie-Syndrome-Marfan-Chamberland-Orthodontiste-QuebecLe syndrome de Marfan est caractérisé par une longueur excessive des os longs, des extrémités (bras, jambes) disproportionnellement longues, arachnodactilie (doigt très long), une cyphose, une scoliose, des pieds plats, un pectus excavatum (absence de sternum), une voûte palatine archée et profonde, anévrisme de l’aorte, prolapsus de la valve mitrale. Abraham Lincoln et Charles de Gaule sont des personnages célèbres qui avait ce syndrome.

      Si l’on s’en tient au problème craniofaciaux, il est probable que votre palais étroit et ogival et l’avancée du maxillaire contribuent à un mode de respiration qui ne soit pas efficace et optimal. Donc il est possible que votre problème d’apnée, même léger explique vos céphalées matinales.

      Par contre, les malformations cardiaques probables sont une autre source d’hypooxygénation.

      Je ne saurais donc vous dire quel est votre problème précis, ni quoi faire sans vous avoir rencontré. Il faut considérer une approche globale.

  6. Louise says:

    Bonjour Dr. Chamberland ,
    Qu’entendez-vous par ”normalisation de l’état après 4 ans” et quels sont les exercices quotidiens à faire pour éviter ou diminuer les effets secondaires des orthèses d’avancées mandibulaires ?

    Je porte une orthèse de ce genre depuis quelque temps, personne ne m’a parlé d’exercices à faire !

    Merci beaucoup de prendre le temps de me répondre et merci pour toutes les informations détaillées que vous nous donner sur votre site.

    Louise

    1. Dans le contexte décrit: “Chez les individus ayant un index d’apnée-hypopnée de 5 à 10, 63% des patients ont une normalisation de leur état après 4 ans.”

      Normaliser l’état signifie que pour un index apnée-hypopnée de 5 à 10, six sujets sur 10 réussissent à avoir moins de 5 événements ou pas d’événements d’apnée après 4 ans d’utilisation de l’orthèse.

      Je ne connais pas les exercices quotidiens à faire, car je ne suis pas un “faiseur d’orthèse”. Je prends plutôt en charge les gens qui veulent se débarrasser de leur orthèse et qui veulent une solution définitive.

      Le dentiste qui vous a fabriqué votre orthèse est supposé vous avoir remis un index de votre dentition dans lequel vous mordez le matin afin de vous aider à retrouver la position de morsure que vous avez sans utilisation d’orthèse. Si vous n’avez pas cet index, essayer le matin de reculer votre mâchoire du bas jusqu’à ce que vos dents d’en arrière se touchent complètement.

  7. Flo says:

    Bonjour,
    mon ami souffre d’apnée du sommeil. Il a fait les radios nécessaires etc, mais on vient de l’appeler pour lui dire que la prothèse n’est pas réalisable car ses dents seraient trop petites… Y-a-t-il une autre solution pour éviter la machine?

    1. La machine, comme vous dîtes, est un moyen efficace de réduire l’apnée du sommeil. A-t-il essayé d’en avoir une? C’est plus efficace qu’une orthèse. Sinon vous pouvez consulter un orthodontiste ou un chirurgien buccal pour considérer une chirurgie orthognathique d’avancement bimaxillaire.

  8. Denis says:

    Bonjour Dr,
    Suite à la batterie de test que vous énumérez ci-haut, je me suis fait prescrire une orthèse d’avancement mandibulaire laqu’elle fonctionne très bien et a règlé mon problème d’apnée. Toutefois, elle avance en age et je dois envisager la remplacer. Je suis retraité des Forces Canadienne et demeure actuellement dans la région de Sherbrooke. Suite à une vérification avec mon Régime de Soins de Santé, ils sont prêt à rembourser jusqu’à 2000$ pour un CPAP mais si je veux un appareil d’avancement mandibulaire, je dois leur prouver que je ne peux supporter le CPAP. Mon ORL ne m’a jamais fais évaluer avec un CPAP car pour lui l’appareil d’avancement était moins invasif que le CPAP et il a règlé mon problème. Donc, avant de me lancer dans une “guerre de logique” avec mon Régime de soins de santé, pouvez-vous me dire le coût approximatif de remplacement pour un appareil d’avancement mandibulaire?
    Merci

    1. Le prix d’une orthèse d’avancement mandibulaire est dans l’ordre de 2000$, mais je ne fais pas ce genre de traitement. Il y a des dentistes dans mon secteur qui s’y connaissent très bien.

      Je ne crois pas que vous puissiez justifier auprès de l’assureur le paiement d’une OAM au lieu d’un CPAP. Vous devez référer à votre contrat d’assurance et vérifier si l’OAM est couverte ou non.

      Si elle ne l’est pas, n’espérez pas justifier le paiement d’une OAM plutôt qu’un CPAP.

      Sachez qu’une OAM risque de déplacer les dents. Ce risque est moins grand avec un CPAP qui est plus efficace qu’une OAM.

  9. Sodoyan says:

    Une orthèse d’avancement mandibulaire (OAM) est-elle compatible avec des appareils dentaires complets ?

    1. Non.
      Vous devez utiliser un appareil à pression positive continue (CPAP) ou acceptez votre état durant le traitement orthodontique.
      Je sais que çà peut être pénible. J’ai des patients qui ont subi leur traitement orthodontique préalable à la chirurgie orthognathique d’avancement bimaxillaire et ils avaient bien hâte de que tout soit terminé. La bonne nouvelle est qu’après leur chirurgie orthognathique, ils n’avaient plus besoin d’OAM ni de CPAP.
      Bon courage.

  10. Thomas says:

    Bonjour,
    Mon frère souffre depuis des années d apnée du sommeil(plus de 30 par heure) il a commencé il y a 9 ans a être tres fatigué, puis ne sortant plus de chez lui, incapable de conduire, tout blanc, des impressions de tomber dans des trous, voyant bouger des objets en les fixant, l impression d avoir bu ect… Apres quelques examens, notament le cardiologue il a un rythme cardiaque d une moyenne de 115/120 avec des piques a 146. Il a vu un pneumologie qui lui a donc detecter son apnee. Il a eu l appareil mais ne l a pas supporté(irritation a la gorge) il s est ensuite fait retirer les amydales et corriger sa deviation nasale. Mais pas d amelioration. Il a ete voir un psychiaque qui lui a prescrit du siroplex et autres. N ayant pas ete pris au serieux par divers medecins il a perdu courage. Depuis ces medicaments il y a 6 ans il a du mieux car il rebouge a nouveau mais toujours fatigué coeur fatigué vertiges sensation d avoir bu somnolence….et un test d apnee quasi plus rien! Mais toujours dans un etat identique. Recement il s est decide a revoir des medecins grace a un bon medecin generaliste. Il a vu un orl .. Re test d apnee: plus de 30! et depuis 1 mois il a un appareil mandibulaire. Il l a porté 1fois sur 2 a cause de la gene et du gout… Mais il voit ses symptomes s emplifiés avec celui ci. Je m inquiete enormement de son etat. Je vois que depuis ses 9 ans il lutte avec le sourire et un sacré courage mais qu il est epuisé, j ai peur que son coeur lache. Il est decide a porter son oam mais se voit encore plus mal…que faire de plus? Je m excuse de la longueur du message mais pas facile de résumer 9 ans sur un message!
    Cordialement

    1. S’il a de la difficulté à porter une orthèse d’avancement mandibulaire, je lui suggérerais plutôt une appareil à pression d’air positive (CPAP).

      Il pourrait consulter un orthodontiste et discuter avec lui d’une chirurgie d’avancement maxillomandibulaire pour une solution définitive.

  11. vincent says:

    bonjour je porte une OAM pour le ronflement apres 6 mois de port on ma diagnostiquer 2 hernies cervicals en C3C4 ET C5C6 pensez vous qu il pourrai y avoir un lien avec la prothese car cela avance la machoire donc les cevical??

    1. Non, je ne crois pas qu’il y ait un rapport entre le port d’une OAM et des hernies cervicales. Vos hernies étaient probablement présentes depuis un certain temps.

  12. Anaice says:

    Merci pour les infos. Mon mari ronfle très fort quand il dort, et les petits appareils sur le nez ne marchent pas très bien. Je n’ai jamais vu ce genre de ceinture auparavant, ça coûte combien à peu près? C’est un peu bizarre, mais je voudrais qu’il l’essaie.

    Anaice Bize

    1. Il faudrait d’abord déterminer si votre mari ronfle quand il dort sur le côté, car le but de ce genre de ceinture est d’empêcher une personne de dormir sur le dos. Si votre mari ronfle autant sur le côté que sur le dos, la ceinture ne servira à rien.

  13. Eri says:

    Bonjour Dr. Chamberland,

    J’aimerais vous remercier pour cet article et les conseils dont vous avez fourni à travers les réponses ici. Ma femme avait remarqué que j’ai ronflé de temps en temps mais ce n’était jamais régulier. Après avoir lu cet article, on a décidé d’aller voir un spécialiste qui pouvait nous donner des réponses à cette condition inhabituelle. On a découvert que j’avais une inflammation au niveau d’œsophage. Maintenant c’est guéri et plus de renflements.

    Eric

  14. Audrey says:

    Bonjour docteur, une proche âgée de 55 ans à été diagnostiqué d’apnée du sommeil et elle recherche la solution optimale pour elle. Il lui a été conseillé une orthese d’avancée mandibulaire. J’aimerais savoir s’il existe des orthese standard d’une part, et des orthese conçues sur mesure d’autre part?
    De plus, elle vit actuellement au Togo, elle aim’était donc savoir si elle peut commander son appareil, si oui combien ça lui coûtera pour un standard ou un sur mesure.
    Les prothèse standards si elles existent sont elles vraiment utilisables par tout le monde?
    Elle a toujours eu des problèmes de sommeil, elle a vraiment besoin de réponses.

    Merci,

    1. Une orthèse d’avancement mandibulaire doit être faite sur mesure et ajustée dans la bouche du patient. Des visites régulières chez le dentiste sont nécessaires. Une OAM ne se commande pas sur internet (Amazone ou ebay).

      Je recommande à votre amie de consulter un médecin ou un pneumologue ou un dentiste compétent en la matière.

  15. Salmi says:

    Bonjour docteur , je suis de Paris . Je fais apnee et hypopnee , mon enrigistrement a donné 17/heure . 100% des apnee sur le dos et 90% des hypopnee sur le dos aussi. Le premier orl que j ai consulter m a proposer une balle de tenis dans le dos pour commencer , puis une orthese modulaire. Un deuxième orl m as proposé une opération d ablation d un tissus derrière la langue. Que pensez vous?

    1. Vous devez exclure toute opération du palais mou (genre uvulopalatoplastie). C’est extrêmement souffrant et ne règlera aucunement votre problème.

      J’ai 2 patients qui avaient subi ce genre d’opération et cela n’avait rien donné.

      J’ai plus confiance à une balle de tennis dans le dos ou un coussin pour apprendre à dormir sur le côté.

  16. Martin says:

    Bonjour,

    J’ai 30 ans et souffre depuis plusieurs années de grosses fatigues. Depuis quelques mois mes médecins m’ont diagnostiqué une apnée du sommeil (indice à 30).

    Une orthèse m’a été fabriquée par un stomatologue-chirurgien maxillaire.

    Je porte cette orthèse depuis un peu plus d’un mois maintenant, toutes les nuits sans ressentir le moindre effet.

    Est-ce normal selon vous ? J’ai vu le stomato avant qu’il parte en vacances pour d’éventuels réglages mais selon lui tout était bon.

    De mon côté, je ne ressens aucun effet bénéfique et, à l’inverse, plusieurs effets négatifs sur mes dents (dents très sensibles devant, difficultés à mordre avec les dents de devant, déplacements de mes dents, dents qui se sont alignées et m’empêchent de fermer normalement la bouche.)

    Je m’inquiète de ces déplacements de dents car j’ai toujours eu une bonne dentition et, en si peu de temps, je constate de nombreux désagrément alors que pourtant le réglage de l’orthèse est un réglage “normal” (à 6mm il me semble).

    Qu’en pensez vous.

    Enfin, j’ai l’impression que l’orthèse n’a pas été très bien conçue puisqu’elle a tendance à se “déboiter” de ma machoire inférieure dans la nuit, ce qui me réveille parfois mais surtout l’empêche de faire effet.

    Jusqu’à présent je suis donc très déçu de ce traitement et cela me fatigue encore plus psychologiquement.

    1. Votre stomatologue devrait faire un meilleur suivi et vérifiez si la quantité d’avancement est suffisante. Il doit aussi vérifier l’adaptation de l’orthèse et vérifier s’il y a apparition de mouvements dentaires indésirable et changement de l’occlusion. Il doit vous donner une gaufre de positionnement en relation normale (sans orthèse) que vous devez utiliser le matin pour indiquer à votre mâchoire comment retrouver la position non avancée.

      Un indice d’apnée-hypopnée de 30 est plutôt élevé. Est-ce qu’on vous a proposé un appareil CPAP? Je pense que ce serait plus efficace que l’orthèse. Prenez note qu’il est fréquent qu’un patient utilise à la fois une orthèse et un CPAP.

  17. camille says:

    Orthèse d’avancement mandibulaire et déplacement dentaire

    Bonsoir,
    merci pour vos conseils et éclaircissements précieux. Voilà 5 ans que je porte une OAM, et sans que le spécialiste que je consultais ne m’ait jamais parlé d’exercice à faire.
    Toujours est-il qu’après 5 ans de port, j’ai les effets secondaires dont vous parlez à la fin de votre article, et l’impossibilité de fermer la mâchoire.
    Mon dentiste ne voit qu’une chose à faire, reporter un appareil dentaire, ce qui, outre le prix, m’oblige à arrêter de porter mon OAM, dont j’ai terriblement besoin pour dormir.
    Que faire? Mon apnée n’est pas si grave pour porter un masque (dans mon souvenir l’indice est de 18), mais suffisant pour devoir être traité.
    Y a-t-il une opération possible (voile du palais), qui me permettrait dans le même temps de porter un tel appareil orthodontique, me redressant les dents.
    Merci pour votre aide.

    1. Vous n’aurez vraisemblablement d’autres choix que de cesser de porter votre OAM durant le traitement orthodontique. Vous pourrez peut-être utiliser un CPAP la nuit.
      Quoi qu’il en soit, j’ai au moins 2 patients qui ont vécu ce problème. Ils n’ont pas porté d’OAM et n’ont pas utilisé de CPAP durant le traitement orthodontique qui a duré environ 18 mois avant de recevoir leur chirurgie. Çà a été un bout difficile, mais ils sont passés au travail. Aujourd’hui, depuis leur chirurgie respective, ils n’ont aucun problème d’apnée et sont très heureux.

      L’opération du voile du palais est la pire chose que vous pourriez faire. C’est extrêmement souffrant et çà ne signe pas l’apnée. Voir le témoignage d’Émile.

       

      1. Christian ( France ) says:

        Bonjour,

        En parcourant les différentes questions et réponses, mon attention de professionnel a été retenue par les problèmes des déplacements dentaires liés au port des OAM , Orthèse d’Avancée Mandibulaire.
        Il faut savoir que toutes les orthèses sur mesure ne se valent pas, certaines sont connues pour justement favoriser les déplacements des dents de devant par blocs.
        C’est un problème qu’à soulevé Dr Michel Amoric lors de certaines conférences en France, sur le sujet.
        Pour éviter ce genre de désagréments, il est préférable de privilégier les modèles qui recouvrent les dents de devant avec matériaux ” durs ” genre DURAN de scheu dental.
        En espérant que Martin recevra ma réponse. Il est possible de trouver quelques réponses complémentaires sur mon site professionnel. http://www.decibelnuit.com
        En tout cas le modèle que j’ai breveté tient compte avant tout de l’efficacité directement liée au confort et à un minimum de visites au fauteuil.
        Félicitations au Dr Sylvain Chamberland pour ces échanges avec les patients très intéressants.

        1. Monsieur Christian,

          Merci de votre contribution sur ce site. Prenez note que ce site est plus scientifique que commercial. J’ai approuvé le lien vers votre propre site avec beaucoup d’hésitation.

          Je comprends votre point sur la dureté du matériau et la superficie de recouvrement des dents par l’appareil, mais en tant qu’orthodontiste j’ai utilisé des appareils fonctionnels tels que bionator, twin block et tous avaient l’effet secondaire de causer des déplacements dentaires.

          Il est donc vraisemblable que votre orthèse puisse causer des déplacements dentaires comme d’autres orthèses. Il peuvent être moindre, mais il ne sont nuls.

          Il existe une bonne façon de mesurer votre l’efficacité de votre orthèse. C’est de suivre 30 patients avec des radiographies céphalométriques et de comparer à 30 autres patients utilisant une autre orthèse.

           

          1. Christian ( France ) says:

            Cher Docteur
            Merci pour votre réponse.
            Vous avez bien entendu raison, toutes les orthèses déplacent les dents plus ou moins.
            Je m’en suis personnellement rendu compte car je porte une orthèse depuis avril 2003.
            En ce qui me concerne dès que j’ai constaté que des contacts prématurés au niveau de mes incisives centrales m’empêchaient de fermer mes dents en occlusion centrée, j’ai pensé à expérimenter un geste pour pousser ma mandibule légèrement en arrière.
            Ce qui a eu pour conséquence de me permettre une occlusion à nouveau comme avant.
            Certes les dents avancent , mais dans certains cas ne s’agirait-il pas d’un ” effet mémoire ” des articulations condyliennes , les ATM ?
            Mon geste a intéressé en 2011 Michel Amoric quand je lui en ai parlé à Paris.
            Depuis son orthèse de Herbst a été commercialisée par somnodent. Il a été un pionnier en France dans les années 1970 .
            Cet échange est certainement un peu trop professionnel par rapport à la raison d’être de votre site, il serait peut-être intéressant de poursuivre en mode privé.
            J’ai quelques précisions, en réserve, qui pourraient susciter votre intérêt.

            1. Nous sommes d’accord sur un point. Les orthèses d’avancement mandibulaire ont le potentiel de causer des mouvements dentaires.
              Secondo, il n’est pas impossible que le changement de relation intermaxillaire soit imputable à une posture de l’ATM dans la fosse glénoïde.
              Tertion, il s’agit généralement d’une combinaison de mouvement dentaire et de déplacement condylien.
              L’enjeu est de savoir si l’utilisation d’une orthèse est la seule solution à un problème d’apnée ou de roncopathie.
              Le but de mon blog est de faire valoir les avantages et inconvénients des orthèses et du CPAP par rapport à un traitement ortho chirurgie qui offre une solution définitive dans 95% des cas.
              Je crois que tous les praticiens qui proposent des orthèses d’avancement mandibulaire devraient informer leur patient des avantages des traitements orthochirurgie chez les patients souffrant d’apnée du sommeil.

  18. dalila says:

    Bonjour docteur.mon orl a diagnostique une saos severe en position dorsale avec un indice d’apnée de 52,2% hypoxie et tachycardie secondaire durant 30,2% du tps de sommeil’il ma conseille une oam. Jai peur des effets secondaires . quen pensez vous docteur? Merci

    1. Je crois que vous avez à choisir entre les conséquences souvent morbides du syndrome de l’apnée du sommeil et les conséquences de déplacement potentiel de vos dents causé par une orthèse d’avancée mandibulaire.
      Lequel est le plus problématique d’après vous?
      Si vous ne voulez pas d’OAM, il se peut qu’un traitement orthochirurgie vous offre une solution définitive. Pour ce, consulter un orthodontiste.
      À vous de choisir.

  19. nathalie says:

    Bonjour
    Existe t-il une orthèse pour un enfant de 6 ans souffrant d’apnée obstructive (4 apnées par heure à la polysomnographie)? L’ORL suggère l’amygdalectomie mais le pédiatre spécialiste en sommeil croit que l’on pourrait attendre et voir. L’enfant démontre des signes de fatigue durant le jour mais présente une légère hypotonie générale d’origine inconnue, accentuée pendant le sommeil, d’où l’idée d’une intervention moins invasive que l’opération. Lorsqu’il dort, le simple fait d’avancer ultra-minimalement le maxillaire inférieur permet à l’air de passer comme par magie! Merci pour votre aide.

    1. Je crois qu’il serait mal avisé de fabriquer une orthèse d’avancement mandibulaire chez un enfant de 6 ans. Je suis d’accord avec votre ORL. Une des cause fréquente d’apnée  du sommeil chez les enfants est une hypertrophie des amygdales et ou des adénoïdes.

      Je pense que l’opinion de l’ORL devrait prévaloir sur l’opinion du pédiatre, mais je ne suis ni ORL ni pédiatre.

      Sauf que si je reçois en enfant en consultation et que je dénote un problème de respiration, d’amygdale ou d’adénoïde, c’est à l’ORL que je réfère et non à un pédiatre.

  20. Jean-Michel says:

    Bonjour, je suis sur la bonne voie pour avoir un OAM, mais je me demande si je ne vais pas payer dans le vide.
    Si admettons que ça ne fonctionne pas pour moi. Comme je peux voir la seule façon de le savoir, c’est de l’utiliser.
    Est ce que les effets sont instantanés?
    Voit on un changement dès les premières nuits ?

    1. Il y aura sûrement une période d’adaptation à votre appareil. Je pense qu’une à deux semaines ne serait pas exagérées. C’est vrai que la meilleure façon de le savoir est de l’essayer et les effets devraient être graduels. Vous devrez faire un titrage de votre sommeil après 3-4 semaines.

      Je désire cependant souligner que je ne fais pas d’OAM et je ne suis donc pas le meilleur conseiller sur les effets d’un tel traitement.

      Ma clientèle est plutôt les gens qui veulent se débarasser de leur OAM et de leur CPAP.

  21. Demir says:

    Bonjour docteur,
    j’ai 24 ans j’ai les dents du haut en avant par rapport à celles du bas, la machoire du bas un peu reculée quel écart faut avoir pour une chirurgie d’avancéé mandibulaire ?

    Merci

    1. Je ne sais pas, car je ne peux évaluer à partir de la brève description que vous faîtes, mais il y a des chances que oui.
      Toutefois, je vous recommande plutôt de consulter un orthodontiste afin d’avoir l’heure juste au sujet de vos besoins. Il existe peut-être dans votre cas une solution alternative non chirurgicale.

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).


Chargement...