Bücco - Guide ortho

Odontome

Question

Odontome composé

Faut -il toujours enlever un odontome qu’il soit complexe ou non ?
Et quel en est la cause ?

Est-ce que cela repousse en avoir fait l’ablation ?

Réponse

Étiologie de l’odontome

Un odontome est l’équivalent d’une dent surnuméraire généralement mal formée qui se développe à proximité d’une dent permanente.

Un odotontome se forme hors de l’épithélium dentaire et de la gaine de Hertwig. Ses tissus durs sont indépendants de la dent originaire.

L’évagination et la prolifération de la couche épithéliale externe peuvent former un bourgeon et un organe dentaire surnuméraire. Ainsi se forme soit une dent surnuméraire difforme, soit un groupe de dents surnuméraires, ou une dent normale ou bien des dents minuscules, difformes et irrégulières.

Un odontome peut être simple (une seule dent), composé (plus d’une dent) ou complexe (plusieurs substances dentaires sans organisation (indifférenciés).

La localisation la plus commune est près d’une canine supérieure ou inférieure. Plus rarement, un odontome peut se retrouver en position d’une prémolaire.

Comme toutes les dents incluses, il y a la possibilité qu’un kyste se développe à partir de leur sac folliculaire.

Dans la majorité des cas, un odontome empêche l’éruption de la dent normale (canine, incisive, prémolaire) ou cause un déplacement ectopique. Lorsque l’odontome est diagnostiqué et retiré, la dent peut faire éruption normalement.

Un odontome ne repousse pas si tous les éléments constituants ont été retirés.

Mezl Z., Abrégé de pathologie dentaire, Les Presses de l’Université de Montréal, 1977, p.17-19.

Stafne/Gibilisco, Oral Roentgenographic Diagnosis, WB SOunders, 1975, p 179-181.

 

Exemples d’odontome

Cas 1

Odontome composé

Ce premier cas illustre un odontome en formation (octobre 2010) au sommet d’une canine inférieure. L’évolution sur 14 mois (février 2012) démontre la présence de calcification et la migration (inclinaison) de la canine inférieure. La présence de de l’odontome empêche l’éruption de la canine permanente.

Il va de soi que l’ablation de l’odontome en formation est nécessaire pour permettre l’éruption de la canine permanente.

 

 

 

 

Cas 2

Odontome composé

Voici un 2e cas similaire au précédent. Le dentiste traitant avait procédé à l’extraction de la dent primaire #73 afin de favoriser l’éruption de la canine inférieure #33. Malheureusement, il n’avait pas remarqué la présence d’un odontome en formation.

Ce cas illustre la pertinence de retirer un odontome en formation pour éviter une éruption ectopique ou une inclusion.

 

 

 

 

 

Cas 3

Odontome complexe

Voici un odontome complexe au site de la 1re prémolaire inférieure. L’extraction était absolument nécessaire afin d’éviter une prolifération et un déplacement des dents avoisinantes. L’ablation de l’odontome signifie qu’il n’y aura pas de 1re prémolaire inférieure gauche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cas 4

Ce cas démontre la présence de 2 odontomes empêchant l’éruption des incisives centrales. Cette jeune patiente avait 8 ans à l’époque. L’incisive latérale permanente #22 était présente et les incisives primaires 51, 61, 51 étaient encore présentes, ce qui est plutôt anormal pour un fille de 8 ans.

Nous avons procédé à l’extraction des 3 dents primaires et des deux dents surnuméraires (2 odontomes).

 

Ces cas confirment qu’un odontome ne peut être laisser en place. car il dérange (empêche) l’éruption des dents permanentes.

 

Suivez ce lien pour un exemple d’odontome près d’une canine supérieure.



Questions et commentaires

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).

 


Chargement...