Accueil » Actualité dentaire » Frein labial et frénectomie

Frein labial et frénectomie

Frein labial supérieur

Évolution de la dentition et autofermeture d’un diastème interincisif

Persistance de l’espace interdentaire et traitement

Frein labial supérieur

Frein labial supérieur à l’âge de 2 ans

Il est très fréquent qu’un frein labial large qui s’insère entre les 2 incisives primaires jusqu’à la papille palatine soit présent chez le jeune enfant. Ce frein cause un espace entre les 2 incisives. Cela est tout à fait normal. L’espace en trop sert à accommoder les futures dents permanentes qui feront éruption à partir de 6-7 ans. La prévalence d’espace interdentaire en denture primaire est de 70% des cas pour le maxillaire et 63% des cas pour la mandibule.

La direction de la croissance du maxillaire supérieur (flèches vertes) se fait vers le bas et il se produit un allongement de l’os alvéolaire et de la gencive au fur et à mesure que la croissance du visage de l’enfant se produit. L’insertion du frein va graduellement migrer vers le haut alors que la dentition migre vers le bas.

.

Évolution de la dentition et autofermeture d’un diastème interincisif

 

Diastème interincisif et frein labial supérieur

La photo de droite démontre l’éruption des incisives centrales supérieures. L’attachement du frein labial a migré supérieurement, mais on voit son insertion jusqu’à la papille incisive. Le diastème entre les 2 centrales est évident.

.

Évolution de l’éruption des incisives latérales et fermeture du diastème.

 

Un an plus tard, les incisives latérales font éruption. Elles exercent une force qui oblige les incisives centrales à se rapprocher l’une de l’autre. L’espace entre les 2 incisives est utilisé pour accommoder l’alignement des latérales. Lorsque l’éruption des latérales est complétée, généralement le diastème sera refermé en tout ou en partie.

Si le diastème persiste à cet âge, il faut alors attendre l’éruption des canines permanentes, car le même mécanisme de force et de mouvement s’applique.

Si malgré ces étapes il y a toujours un espace, alors il faut penser à la fermeture de l’espace avec des mouvements orthodontiques et des brackets. Ce n’est qu’après que la fermeture soit complétée qu’il faut envisager une frénectomie. Dans tous les cas, une rétention permanente avec un fil collé à l’arrière des dents est recommandée.

.

Persistance de l’espace interdentaire et traitement

Fermeture orthodontique d’un diastème

Voici un adolescent qui présente un diastème et des excès d’espace entre les incisives. À ce stade-ci, il est inutile et contre-indiqué de faire une frénectomie, car l’espace entre les 2 incisives centrales ne se refermera pas tout seul, même si le frein est enlevé. Une fermeture orthodontique avec des brackets a été effectuée. Il n’y a pas eu de frénectomie. La papille interdentaire est saine.

.

Frein labial hypertrophique. Fermeture d’un diastème chez une adulte.

Cet autre cas chez une adulte de 55 ans démontre que la présence d’un frein labial hypertrophique et d’un espace très large entre les 2 incisives. La fermeture a occasionné un pincement du tissu gingival ( C ). Une frénectomie a été nécessaire. La photo finale ( E ) démontre une embrasure et une papille interdentaire adéquates.

Diasteme-interincisif-orthodontiste-chamberland-Quebec

Je vous présente un cas dont le traitement a duré 16 mois. À la fin du traitement, vous remarquerez que le diastème entre les 2 centrales est fermé, mais qu’il y a des espaces de chaque côté. Ces espaces ont été comblés par des restaurations en composites sur les incisives latérales.

J’avais indiqué, en début de traitement,  au patient qu’une frénectomie serait vraisemblablement nécessaire à la fin du traitement orthodontique. Or le patient étant satisfait du résultat, celui-ci n’a jamais donné suite à la recommandation de la frénectomie et j’avoue que la photo 9 mois post traitement démontre un résultats satisfaisant, malgré que l’on remarque la présence du frein labial. En d’autres termes, ça ne lui nuit pas.

.

Pour plus de détails, consulter ce lien orthodontisteneligne du Dr Jules Lemay

.

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. khalissa dit :

    j’ai une question a posé à propos d’une fille qui as 12 ans et qui as une prognathie mandibulaire.
    Lorsque elle a consulté un orthodontiste, il lui as dit qu’il est trop tard d’effectuer un appareillage et elle doit attendre jusqu’à l’age de 18 ans pour faire une chirurgie.
    En attente de votre réponse.
    Cordialement
    khalissa

    1. Quelle est la question?

      Si vous me demandez s’il correct d’attendre à 18 ans avant d’entreprendre un traitement, je réponds que le traitement peut être entrepris vers l’âge de 16-17 ans afin de faire la chirurgie vers l’âge de 18 ans.

      Si vous me demandez s’il est possible d’éviter la chirurgie, je n’en ai aucune idée sans avoir vu le cas.

  2. Lumielle dit :

    Bonjour Docteur,

    Je m’adresse à vous, après avoir effectué quelques recherches sur le web, et avant de retourner voir mon orthodontiste.
    Je vous expose ma situation : j’ai 42 ans et j’ai décidé il y a quelques mois d’entamer un traitement orthodontique afin de supprimer un diastème important entre mes deux incisives supérieures. J’ai par ailleurs deux canines incluses qui nécessiteront une traction, après retrait des deux canines de lait.
    Mon orthodontiste m’a demandé de faire pratiquer une frénectomie, préalablement à la pose des brackets.
    Je l’ai fait faire au début du mois d’avril (mais pas chez le praticien auquel il m’avait adressée, les délais de rendez-vous étant bien trop longs – supérieurs à 3 mois !).
    Or la chirurgienne n’a pas enlevé la totalité des tissus conjonctifs (pas d’ablation en « V »). Peut-on réellement parler dans ce cas de frénectomie ? Cela ne va-t-il pas « gêner » le traitement orthodontique ?
    Merci par avance de votre réponse. Je suis relativement inquiète (et en colère) à l’idée que mon traitement prenne du retard du fait d’une mauvaise réalisation de la frénectomie.
    Lumielle

    1. Madame,

      Vous avez surement constaté, à la lecture de cette page, je ne recommande pas de frénectomie avant la fermeture du diastème interincisif et qu’il est même très rare que cela soit nécessaire même après la fermeture dudit diastème.

      Je ne m’inquièterais donc pas du fait qu’il n’y a pas eu d’ablation en V du tissu conjonctif. Je dirais même qu’il est préférable que la chirurgie ait été conservatrice. Il est préférable qu’il y ait eu moins de tissus enlevés que trop de tissus. Surtout chez une adulte.

  3. Nelly dit :

    Bonjour Docteur Votre site est très intéressant.
    Peut être grâce a vous ai je trouvé la réponse a mon problème. On m’a posé il y a 2 ans une couronne sur dent vivante sur l’une des grande incisive de devant.(incisive centrale).
    Tout va bien sauf que depuis, mon frein entre ces 2 dents se gonfle assez souvent et fini par être gênant et voir même a saigner quand je me trouve en crise de gonflement. parfois tout sera normal,puis d’un coup, il va gonfler, se durcir, jusqu’à mon palais, et saigner au niveau de l’incisive couronnée.
    Je ne comprends pas pourquoi…radio panoramique normale, qu’est ce qui se passe? Ne serait pas justement dû au fait que la couronne, dans l’objectif de resserrer l’écart entre mes 2 incisives, compresse ou comprime le frein?
    Puis a mon age 28 ans, me le faire retirer pour soulager cette tension?
    Merci de vos réponses, je suis désespérée, aucun dentiste n’arrive a me dire pourquoi….pourtant le probleme est constant et j’en ai marre des techniques de grands mères pour soigner des symptômes qui reviennent trop souvent! Pourquoi ne pas s’attaquer directement a la source du probleme?
    Merci.

    1. D’abord, il est important de comprendre que le gonflement de la papille est causé par une inflammation gingivale, laquelle est causée par une accumulation de plaque bactérienne. Le saignement gingival est le signe numéro 1 de l’inflammation.

      Il y a plusieurs facteurs pouvant causer cette inflammation et l’accumulation de plaque. Il est difficile de dire lequel est le plus important dans votre cas.

      1- Une hygiène buccodentaire insuffisante ou inadéquate. Souvent, les gens pensent que lorsque çà saigne, il faut cesser de brosser ou de passer la soie. Or c’est le contraire, si çà saigne, il faut brosser plus et persister à passer la soie dentaire quotidiennement.

      2- Vous pouvez avoir de l’accumulation de tartre sous-gingival. Çà n’en prends pas beaucoup pour causer de l’inflammation et du saignement.

      3- Mauvaise adaptation de la couronne avec la dent au niveau de la gencive. Cela peut être un sous contour, un sur contour, un joint. Tout cela favorise une accumulation de plaque bactérienne qui cause de l’inflammation.

      4- Il est tout à fait possible que, pour combler l’espace entre vos 2 incisives. La couronne ait été faite plus large et plus carré et qu’un épaulement soit présent à la jonction couronne dent.

      Si vous avez une petite radiographie périapicale ou rétrocoronaire ainsi qu’une photo de vos 2 dents, je pourrais peut-être en dire davantage.

  4. Mokri dit :

    Bonjour Docteur,

    J’ai eu une epulis fibreuse interne et externe entre la canine et l’incisive superieure. Depuis septembre 2013 je suis en traitement chez le parodotonlogiste. Mes incisives et canines se sont deplacees et se chevauchent pratiquement. Combien de temps faudra t-il attendre avant que les dents se remettent en place comme auparavant ? Sinon quand envisagez l’orthodontie ? La chirurgie a eu lieu en avril 2014. C’est mieux, mais les dents ne se resserent pas encore tout à fait et ne s’alignent pas plus.
    Je vous remercie de votre reponse.

    1. Un traitement orthodontique peut être entrepris 3 à 4 semaines après une chirurgie parodontale. Puisque vottre chirurgie a eu lieu en avril 2014, il n’y a aucun problème à entreprendre un traitement orthodontique pour améliorer l’alignement de vos dents.

      1. MOKRI dit :

        Bonsoir Docteur,

        Merci pour votre réponse très rapide.

        Dans mon précédent message, j’ai omis de vous indiquer qu’après la chirurgie, un petit frein (?) s’est formé entre deux dents et empêche la grosse incisive de s’aligner sur l’autre vers l’intérieur.
        Celui-ci disparaitra t-il avec le temps ou faudra t-il à nouveau une opération pour le retirer ?

        Par ailleurs, pourriez-vous me recommander un de vos confrères en France, sur la ville de ROUEN ?

        J’espère que le traitement permettra de revenir à ma « situation initiale ».

        1. Le petit frein qui s’est formé entre les dents est plutôt une cicatrice et ce n’est pas çà qui peut empêcher les dents de bouger.
          Je ne connais malheureusement pas d’orthodontiste sur Rouen.

  5. Ghofrane dit :

    bonsoir voila je viens de découvrir ce site web.
    je suis très contente des explications que vous donnez je voudrais bien savoir a quel age peut on faire une freinectomie.
    j »ai un fils de 26mois et une fille de 9 mois les deux ont les dents écartés et le frein et de la lèvre sup jusqu’à »a la gencive entre les dents et si comme si ca s:etend vers le palais je m »excuse je connais pas les termes médicaux et de plus il a la machoire du haut plus avance que celle du bas.
    merci d:avance

    1. Si vous avez pris le temps de lire cette page, vous constaterez qu’il n’est recommandé en aucune façon de faire une frénectomie chez les bambins de 26 et 9 mois.
      Je vous recommande de laisser vos enfants grandir et avoir leur denture primaire et ensuite permanente et vers l’âge de 12-13 ans, vous consulterez un orthodontiste et il avisera d’une recommandation.
      Sachez qu’il est extrêmement rare qu’une frénectomie soit nécessaire en denture permanente et ce n’est à peu près JAMAIS nécessaire en denture primaire.

      1. MOKRI dit :

        ok – merci Docteur.

        Je vais entreprendre le traitement orthodontique. Je vous informerai du résultat obtenu.

  6. Anne dit :

    J’ai 20 ans étant petite je sucais mon pouce aujourd’hui j’ai les dents du haut en avant ainsi je suis retrognathe quel traitement doit je faire ?
    Est ce que je devrais faire une chirurgie?
    J’ai 20 ans. Étant petite je suçais mon pouce. Aujourd’hui j’ai les dents du haut en avant. Ainsi je suis rétrognathe.
    Quel traitement doit je faire ?
    Est ce que je devrais faire une chirurgie?

    1. Il est probable qu’une chirurgie orthognathique soit nécessaire pour corriger votre problème de rétrognathie. Je vous recommande de consulter un orthodontiste afin qu’il détermine la nature exacte de votre problème et vous propose le traitement approprié.

  7. Anne dit :

    À 20 ans ce n’est pas trop tard de commencer un traitement orthodontie ?

    1. Un traitement orthodontique peut se faire à tout âge. J’ai traité des patients aussi jeune que 5-6 ans et aussi âgé que 55-60 ans et j’ai des collègues qui ont traités des patients âgé de 60-70 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>