Accueil » Actualité dentaire » Frein labial et frénectomie

Frein labial et frénectomie

Frein labial supérieur

Évolution de la dentition et autofermeture d’un diastème interincisif

Persistance de l’espace interdentaire et traitement

Frein labial supérieur

Frein labial supérieur à l’âge de 2 ans

Il est très fréquent qu’un frein labial large qui s’insère entre les 2 incisives primaires jusqu’à la papille palatine soit présent chez le jeune enfant. Ce frein cause un espace entre les 2 incisives. Cela est tout à fait normal. L’espace en trop sert à accommoder les futures dents permanentes qui feront éruption à partir de 6-7 ans. La prévalence d’espace interdentaire en denture primaire est de 70% des cas pour le maxillaire et 63% des cas pour la mandibule.

La direction de la croissance du maxillaire supérieur (flèches vertes) se fait vers le bas et il se produit un allongement de l’os alvéolaire et de la gencive au fur et à mesure que la croissance du visage de l’enfant se produit. L’insertion du frein va graduellement migrer vers le haut alors que la dentition migre vers le bas.

.

Évolution de la dentition et autofermeture d’un diastème interincisif

 

Diastème interincisif et frein labial supérieur

La photo de droite démontre l’éruption des incisives centrales supérieures. L’attachement du frein labial a migré supérieurement, mais on voit son insertion jusqu’à la papille incisive. Le diastème entre les 2 centrales est évident.

.

Évolution de l’éruption des incisives latérales et fermeture du diastème.

 

Un an plus tard, les incisives latérales font éruption. Elles exercent une force qui oblige les incisives centrales à se rapprocher l’une de l’autre. L’espace entre les 2 incisives est utilisé pour accommoder l’alignement des latérales. Lorsque l’éruption des latérales est complétée, généralement le diastème sera refermé en tout ou en partie.

Si le diastème persiste à cet âge, il faut alors attendre l’éruption des canines permanentes, car le même mécanisme de force et de mouvement s’applique.

Si malgré ces étapes il y a toujours un espace, alors il faut penser à la fermeture de l’espace avec des mouvements orthodontiques et des brackets. Ce n’est qu’après que la fermeture soit complétée qu’il faut envisager une frénectomie. Dans tous les cas, une rétention permanente avec un fil collé à l’arrière des dents est recommandée.

.

Persistance de l’espace interdentaire et traitement

Fermeture orthodontique d’un diastème

Voici un adolescent qui présente un diastème et des excès d’espace entre les incisives. À ce stade-ci, il est inutile et contre-indiqué de faire une frénectomie, car l’espace entre les 2 incisives centrales ne se refermera pas tout seul, même si le frein est enlevé. Une fermeture orthodontique avec des brackets a été effectuée. Il n’y a pas eu de frénectomie. La papille interdentaire est saine.

.

Frein labial hypertrophique. Fermeture d’un diastème chez une adulte.

Cet autre cas chez une adulte de 55 ans démontre que la présence d’un frein labial hypertrophique et d’un espace très large entre les 2 incisives. La fermeture a occasionné un pincement du tissu gingival ( C ). Une frénectomie a été nécessaire. La photo finale ( E ) démontre une embrasure et une papille interdentaire adéquates.

Diasteme-interincisif-orthodontiste-chamberland-Quebec

Je vous présente un cas dont le traitement a duré 16 mois. À la fin du traitement, vous remarquerez que le diastème entre les 2 centrales est fermé, mais qu’il y a des espaces de chaque côté. Ces espaces ont été comblés par des restaurations en composites sur les incisives latérales.

J’avais indiqué, en début de traitement,  au patient qu’une frénectomie serait vraisemblablement nécessaire à la fin du traitement orthodontique. Or le patient étant satisfait du résultat, celui-ci n’a jamais donné suite à la recommandation de la frénectomie et j’avoue que la photo 9 mois post traitement démontre un résultats satisfaisant, malgré que l’on remarque la présence du frein labial. En d’autres termes, ça ne lui nuit pas.

.

Pour plus de détails, consulter ce lien orthodontisteneligne du Dr Jules Lemay

.

Questions et commentaires

Laisser un commentaire

  1. Bourouf dit :

    Bonjour, j’ai découvert votre site en cherchant des informations sur le frein de la lèvre supérieure de l’enfant. Ma fille qui a 6 ans doit dans quelques jours se faire « couper » le frein de la lèvre supérieure. Je fais confiance à son dentiste qui est un dentiste chirurgien pédiatrique, mais je suis tout de même inquiète, car elle n’a aucun défaut de diction, mange et avale tout à fait correctement, ses dents poussent très bien également. Alors je me pose la question… vous parler de ne pas intervenir avant la sortie des canines permanentes, qui comblerait éventuellement l’espace entre les deux dents supérieures de devant. En tant que maman, et quand on n’est pas du tout du métier, le choix est difficile. J’ajoute qu’elle à perdue huit dents (quatre en bas, quatre en haut) et que pour le moment est n’a aucun problème et de très belles dents. Alors pouvez-vous m’éclairer? Est-ce une « bêtise » de lui faire couper le frein maintenant? Merci d’avance de votre réponse.
    Cordialement
    Mme Bourouf

    1. Vous avez raison de douter de la pertinence de procéder à une frénectomie du frein labial supérieur chez votre fille de 6 ans. Les exemples illustrés sur ma page web sont très éloquents. Vous ne mentionnez pas s’il existe un espace entre les dents. Je vous recommande de ne pas procéder à la frénectomie dans un premier temps et veuillez consulter un orthodontiste dès que possible pour clarifier la situation. Il est le plus qualifié pour évaluer le problème et faire des recommandations. Au bas de ma page web, j’ai mis un lien qui mène à une page d’un collègue, Dr Lemay, de Sherbrooke. Vous y trouverez d’autres exemples et explications sur les frénectomies et une histoire intéressante au sujet d’une mère inquiète pour son enfant de 2,5 ans dont l’ORL voulait procéder à une frénectomie. J’ai participé à la discussion et c’est ainsi que j’ai pu créer cette page sur les freins labiaux.
      En conclusion, ne faites pas la bêtise de faire couper le frein maintenant.
      Cordialement,
      Dr Chamberland

  2. Bourouf dit :

    Bonsoir,
    Merci de votre réponse si rapide. J’ai longuement consulté les pages et articles vers lesquels vous m’avez dirigé. Il est effectivement indispensable d’en faire la lecture avant toute décision. Les dents de devant de ma fille (les deux grosses) ne sont pas complètement sorties, il est donc difficile de dire si elles seront écartées quand elles auront totalement poussé. Je vais donc suivre votre avis et prendre rendez-vous chez un orthodontiste. Peut-on vous faire parvenir des photos?
    Merci d’avance,
    Cordialement
    Mme Bourouf

    1. À plus forte raison si les « deux grosses dents » de votre fille — les 2 incisives centrales— ne sont pas complètement sorties, il ne faut pas procéder à une frénectomie. Comme je l’ai déjà expliqué, pas de frénectomie avant l’éruption des canines permanentes.
      Oui, vous pouvez me faire parvenir des photos. Vous avez mon adresse courriel, car je vous ai avisé par un courriel direct de l’affichage de ma réponse.

  3. BIDOUZE dit :

    Bonjour, je sors de chez le dentiste avec mon fils âgé de 8 ans. On lui propose de pratiquer une frénectomie de la lèvre supérieure, car cela permettrait à une de ses grosses dents de sortir plus facilement. Je vais lui faire passer une radio panoramique pour d’abord savoir si quelque chose n’empêche pas cette dent de pousser. Elle est tombée il y a un petit moment et apparemment gênée, avec celle d’à côté qui elle sort tranquillement. Merci de me conseiller si cette frénectomie résolvait son problème

    1. Il est important de rechercher s’il n’y a pas quelque chose qui nuise à l’éruption de la dent en prenant une radiographie panoramique. Il peut exister un décalage jusqu’à 6 mois entre l’éruption d’une dent et son équivalente controlatérale. S’il y un décalage de plus de 6 mois entre l’éruption de 2 dents, il y a donc lieu de s’inquiéter. Une dent surnuméraire (mesiodent) ou un abcès chronique (et un retard d’exfoliation) de la dent primaire sont souvent en cause dans le retard d’éruption d’une incisive permanente.
      Je ne crois pas que le frein labial soit en cause dans le retard d’éruption de la dent. Le décalage dans l’ordre d’éruption d’une dent permanente est en relation avec le décalage dans l’ordre d’exfoliation de la dent primaire.
      Comme il est mentionné sur ce site, une frénectomie est rarement indiquée.

  4. hanane dit :

    Bonjour, merci beaucoup pour toutes vos explications.
    J’ai 22 ans, toutes mes dents sont alignées mais j’ai un diasteme de 5mm entre les grosses incisives. Mon ortho m’a mis des brackets seulement de la 2e prémolaire à celle de l’autre côté. Elle m’a dit qu’elle n’a pas besoin d’un solide ancrage (?) et qu’apres fermeture du diasteme (maximum 6 mois) elle me mettrait du composite sur les canines trop petites ou les premolaires pour conserver le résultat.
    Qu’en pensez vous?

    1. Un diastème de 5 mm, c’est énorme. Souvent, l’ensemble des incsives supérieures sera trop avancé et les dents inférieures peuvent contacter loin derrière les dents supérieures (supraclusion profonde). D’autres possibilités existent. Laquelle est la vôtre?
      Je ne crois pas que le distème soit causé par des canines et des prémolaires trop petites. Ce sont habituellement les incisives latérales qui peuvent être trop petites.
      Même si votre orthodontiste élargi les canines et prémolaires, cela n’empêchera pas le diastème de réouvrir.

      Un traitement majeur et la recherche d’une occlusion optimale doit être envisagé.
      La seule bonne façon de maintenir un diastème fermé, après un traitment orthodontique, est de coller au lingual un fil de rétention des dents jusqu’à la fin de vos jours.

      Alors je pense que votre orthodontiste, s’il réussi à fermer le diastème, ne réussira pas à le maintenir fermé de la façons dont il vous a dit quil s’y prendrait.

      1. hanane dit :

        Merci pour votre réponse, je crois que j’ai mal exposé ma situation. Je présentais un frein du milieu trop large avec insertion qui descend entre les dents, j’ai subi la frénectomie, et là je me rends à l’orthodontiste pour fermer l’espace. Mes dents du haut ne sont pas avancées, mais comme déplacées latéralement.
        La dentiste a parlé de légère classe 3 dentaire.Elle a dit qu’après l’alignement des dents et les corrections, on allait mettre des chaines transparentes pour fermer les espaces. Elle avait parlé aussi de la contention après traitement avec un fil et un produit, sur la face interne des dents?
        Qu’en pensez-vous?
        J’ai peu d’avoir l’air « casse-pied » en lui posant des questions.
        Merci beaucoup

        1. C’est un peu plus précis.
          1- Il est contre indiqué de faire la frénectomie avant de fermer un diastème, car la guérison provoque un tissu cicatriciel qui sera plus dense et difficile à compresser que le frein labial ne l’était.
          2- Si vous être classe III légèrement, la fermeture d’un diastème de 5 mm peut faire en sorte que vos dents antérieures supérieures vont reculer un tant soit peu de manière que ces dents supérieures pourraient se retrouver en surplomb négatif (underjet) par rapport aux dents inférieures.
          3- La contention que vous décrivez semble correspondre à celle que j’avais expliqué.
          4- Pourquoi avez-vous peur de lui poser des questions et de paraître casse-pied avec lui ou elle? Non pas que je vous trouve casse-pied. Loin de là. Mais je m’interroge sur la difficulté de communication que vous semblez éprouver avec votre orthodontiste. Je crois que la résolution de votre angoisse passe par une meilleure communication avec votre orthodontiste. En ce qui me concerne, une bonne communication avec mes patients est cruciale.

  5. nour dit :

    Bonjour,
    Ma fille d’1 an et demi à un frein labial qui passe entre les 2 incisives et va juqu’à son palais,que me conseillez-vous?
    Merci

    1. C’est normal d’avoir un frein labial qui passe entre les 2 incisives à cet âge.
      Je vous conseille d’attendre l’éruption des dents permanentes en commençant par les incisives centrales jusqu’à ce que les canines permanentes aient fait leur éruption, ce qui signifie d’attendre jusqu’à 12-13 ans.

  6. hanane dit :

    Je vous remercie, il est vrai que j’ai un problème de communication avec mon orthodontiste. Le problème est que le premier jour, elle avait mis 30 minutes à tout m’expliquer, avant de commencer, mais je n’ai pas compris grand-chose.
    Merci à vous, mais je suis plus angoissée avec votre réponse parce que je préfère encore avoir un diastème que les dents reculées. Pensez-vous que je doive arrêter ce traitement avant trop de dégâts??

    1. Madame
      Ce n’est pas mon but d’ajouter à votre angoisse. J’ai des informations fragmentaires sur lesquelles j’émets des hypothèses en fonction de ce que je comprends de vos explications.
      Je ne peux en aucune manière vous dire d’interrompre votre traitement. Je vous demande de discuter avec votre orthodontiste et d’obtenir des réponses à vos questions. S’il manque de temps, un membre de son personnel tel une hygiéniste dentaire pourrait vous répondre.
      À la limite et je dis bien à la limite, si des doutes persistent, vous pouvez consulter un autre orthodontiste.
      Quand j’utilise le mot « orthodontiste », je veux dire un spécialiste en orthodontie ayant reçu une formation de 2e cycle universitaire dans un programme de spécialité en orthodontie. Je ne parle pas d’un dentiste généraliste qui fait de l’orthodontie.

  7. hanane dit :

    Merci beaucoup docteur.
    J’ai revu mon ortho qui s’est montré disponible, elle a dit qu’elle allait d’abord rapprocher les 2 grosses incisives, après prendre les 2 petites incisives, après tout le bloc du devant, et ainsi de suite, que cela ne pouvait pas se faire d’un seul coup mais d’une manière progressive pour ne pas faire souffrir les tissus de soutien des dents. Mais ma cousine étudiante, m’a dit qu’il aurait été préférable de prendre les 6 dents du devant d’un seul coup dans une chainette. Je ne sais plus qui a raison ou pas. En tous cas je vous trouve trés convainquant, que me conseillez vous? Je vous remercie

    1. J’aurais plus confiance en votre orthodontiste qui semble avoir une bonne expérience qu’en votre cousine qui est étudiante, malgré tout le respect que je lui doit.
      On dirait que moindrement qu’on vous rassure, vous rechercher une autre raison pour redevenir angoissée.

  8. bruere murielle dit :

    bonjour ,ma fille de huit s’est coupée le frein en faisant du sport,j’aimerais savoir si elle va garder l’écartement entre ses dents (elle a déjà perdu ses 2 incisives en haut, les dents définitives ne sont pas entièrement sorties). Elle pleure car elle voulait garder » les dents du bonheur  » merci pour votre réponse

    1. Les dents définitives vont faire éruption. N’ayez crainte. À 8 ans, il est plutôt normal que les incisives permanentes fassent éruption. Je dirais m^me qu’elle est en retard pour une fille, car cet événement a tendance à se produire vers 6-7 ans et non pas 8.
      Encouragez votre fille en lui disant que le fait d’avoir les dents d’adultes démontre qu’elle devient une grande fille.

  9. Daisy dit :

    Bonjour Dr Chamberland,
    Pour commencer, je trouve votre site internet vraiment très intéressant et instructif.
    Je voulais vous posez une petite question au sujet de ma fille de 2 ans. Elle a un espace entre les dents de devant et j’ai remarqué que son frein labial descend vraiment loin à peu près comme celui sur la première photo de cette page. Je suis allée chez le dentiste avec elle la semaine passée et elle me parlait justement de la frénectomie pour plus tard lorsque ses dents d’adultes allaient commencer à pousser.
    Mon conjoint et moi avons également un diastème entre les palettes et mes deux enfants en ont un aussi et le plus jeune ses dents poussent croches. Je peux vous envoyer des photos pour vous les montrer si vous voulez…
    Je me suis faite assez «écoeurer» à l’école à cause de cela que je veux éviter que mes enfants vivent la même chose que moi. Est-ce que c’est une option quand même efficace pour éviter l’espace entre les dents ou c’est mieux d’attendre et d’avoir recours à un appareil orthodontique qui doit être vraiment plus coûteux…
    Est-ce que c’est douloureux pour un enfant cette petite chirurgie ? Je n’ai pas le goût qu’ils souffrent le martyre ! Je veux être bien informé même si ça n’aura pas lieu avant au moins 5 ans !
    Merci beaucoup d’avance
    Daisy

    1. Bonsoir Madame,

      Je voudrais d’abord rappeler qu’il est contre-indiqué de procéder à une frénectomie avant l’éruption des canines permanentes, ce qui survient habituellement vers l’âge de 11 à 13 ans. Je vous demande donc de mettre l’option frénectomie de côté pour les 10 prochaines années, car votre fille n’a que 2 ans. Je comprends votre crainte de « harcèlement », car c’est ce que vous semblez avoir subi, mais cela ne justifie pas de procéder à une intervention qui a toutes les chances d’être inefficace pour fermer un diastème.
      Mon expérience clinique de plus de 20 ans m’a démontré qu’il est très fréquent qu’un diastème se referme seul à mesure que les dents permanentes (incisives centrales, latérales et canines) front leur éruption. Certes, il existe des situations où un diastème persiste après l’éruption des dents permanentes, mais ce diastème ne dépend pas du frein, mais plutôt des conditions dentomaxillaires environnantes.
      Vous pouvez m’envoyer des photos si vous le désirez au cas o mes recommandations ne suffisent pas à vous rassurer.

      Recevez, Madame, mes salutations distinguées

  10. Klein dit :

    Mon fils 20 mois vient de tomber et le frein de sa lèvre supérieur vient de se couper. Un petit bout de peau pend. Dès bébé, le médecin m’avait dit qu’il faudrait le faire couper, car il est trop court. Alors que dois-je faire maintenant ?

    1. Ne faites rien. Laisser le guérir. Ce n’est pas parce qu’un médecin, qui ne connait rien au développement dentaire, a dit que le frein était court lorsqu’il était bébé, qu’il faile couper ce frein.
      Laisser guérir et soulager la douleur par la prise d’analgésique à dose pédiatrique.

  11. B. Alice dit :

    Bonjour,
    Je voulais savoir si on enlève le frein, est-ce que le sourire va changer?
    J’aimerais savoir si le frein empêche de voir les dents ?
    Si ça agrandit le sourire ou non ?
    Parce que moi, j ai un grand frein et quand je souris je me suis appercu que des fois ça  » retient » le sourire.

    1. Il faudrait que votre frein labial soit vraiment très court, non mais très très court pour que cela affecte votre sourire. Je ne crois donc pas que le frein puisse jouer un rôle si important dans l’exposition de vos dents lors de votre sourire.
      Ce qui me fait dire que couper le frein n’agrandira pas votre sourire.
      Pour juger de votre capacité d’exposer vos dents lors de votre sourire, vous devez mesurer la longueur d’incisives visble lorsque votre lèvres est au repos. La norme est de voir 3 à 4 mm du bout de vos incisives au repos. Si vous voyez moins que cela, alors il y a de bonne chance de ne pas voir beaucoup de dents lors du sourire. Si tel devait être le cas (peu ou pas d’incisive visible au repos, c’est la hauteur du maxillaire (ou de la denture) par rapport à la longueur de la lèvre qui est en cause.

  12. sabrina dit :

    Bonjour,
    Ma fille a un ans et a un frein au niveau de la lèvre supérieur avec un vide entre les deux dents principales.
    Le pédiatre m’exige une intervention à cette âge pour éviter que la gencive sort vers l’avant pour éviter la déviation des incisives.
    Est-il nécessaire de faire l’intervention maintenant ou attendre?
    Ne serait-il pas trop tard si j’attends encore?

    1. Bonsoir,

      Je crois que le contenu de cette page devrait vous aider à comprendre qu’il ne faut pas faire de frénectomie à un bambin d’un an. Prenez-le temps de lire tout le contenu, les questions et réponses affichées.
      N’écouter pas votre pédiatre sur ce point précis.
      Si vous attendez, il y a de forte chances que le frein ne soit plus problématique à l’âge de 12-14 ans.
      J’ai un collègue qui tiens un site similaire au mien et nous déconseillons les frénectomies sauf quelques cas exceptionnels. Voir ce lien: lien 1.

  13. Dentiste généraliste dit :

    Bonjour,
    Je suis dentiste et j’ai eu récemment une question d’une patiente à laquelle je faisais une greffe de gencive. En même temps, je faisais une frénectomie, car le frein labial vis-à-vis la dent 44 était attaché au bord gingival. La patiente m’a demandé à quoi servait ce frein. Je lui ai dit que j’allais m’informer et lui dire plus tard, ce que je fais maintenant.
    Merci

  14. Bonsoir,

    Je crois que pour répondre à votre question, il faut se référer à l’embryologie.

    Je ne crois pas qu’il existe de fonction savante à un frein, qu’il soit au labial des prémolaires supérieures ou inférieures ou sur la ligne médiane supérieure ou inférieure. Je pense plutôt que ces freins sont des résidus de fusions des arcs branchiaux ayant servi à former la face.

    Le 1er arc branchial développe deux bourgeons: (1) le bourgeon maxillaire inférieur (mandibular process) et (2) le bourgeon maxillaire supérieur (maxillary process). Au-dessus de la bouche primitive ou stomodeum se trouve le bourgeon fronto-nasal (medial nasal process).

    .

    .

    .

    Le palais se forme à partir des prolongements mésoblastiques horizontaux des bourgeons maxillaires supérieurs. La fusion des procès nasaux médians et latéraux définit le contour des narines et le palais primaire. La fusion des procès médians nasal et latéral et du procès maxillaires forme la lèvre supérieure alors que la fusion entre les procès maxillaires et mandibulaires définit l’ouverture de la bouche. Le palais secondaire est formé par la fusion des bourgeons palatins des procès maxillaires et le palais primaire se fusionne avec le palais secondaire. Sachant que le palais primaire contient les incisives centrales et latérales (chiffre 1et 2), on n’est pas loin du frein buccal supérieur vis-à-vis des 1res prémolaires.

    Les flèches vertes indiquent les zone de fusions entre les différents procès et sont à peu près représentatifs des endroit d’insertion des freins buccaux et labial du maxillaire. Les chiffres 3, 4,5 représentent approximativement l’endroit des canine 1res et 2es prémolaires.

    .

    Bref, sans rentrer plus loin dans les détails d’un cours d’embryologie, il est vraisemblable de prétendre que la fusion de chacun de ces procès embryonnaires laisse des insertions de fibres et définit ainsi les différents freins buccaux. Et je ne suis même pas entré dans les détails des insertions et origines muscles tels le buccinateur, l’orbiculaire des lèvres, le mentonnier, etc.

    Sans faire de vilain jeux de mots, j’espère que cette réponse embryonnnaire puisse vous convenir.

  15. rome dit :

    Bonjour,
    Mon fils de 8 ans a perdu ses 2 incisives il y a bientôt 2 ans et rien ne repoussent!
    Il a les dents du bonheur et le dentiste a fait une radio il y a 6 mois (il y a 2 incisives qui attendent de pousser). Le probleme c’est que elles n’ont pas de place pour pousser! Faut-il selon vous toucher au frein?
    Merci pour votre réponse.

    1. Je ne sais pas ce que sont les « dents du bonheur ». C’est une expression que je ne connais pas. Il faudra savoir pourquoi ou comment votre fils a perdu ses 2 incisives il y a 2 ans. Sont-elles tombée seules? Est-ce le dentiste qui les a extraites?
      Si elles ont été extraites alors qu’il n’avait que 6 ans, il faut savoir que si des incisives primaires sont extraites prématurément, l’effet sur les dents permanentes est de retarder leur éruption.
      Si la cause du retard d’éruption est un manque d’espace, il y aurait peut-être lieu de voir si les latérales primaires font obstruction.
      Il est fréquent que les jeunes garçons présentent un retard d’éruption de leur dents permanentes.
      Le frein n’a rien à voir avec l’éruption des dents ou leur retard.

  16. Dentiste généraliste dit :

    Merci, ça répond tout-à-fait à ma question.

    1. rome aurelia dit :

      En fait ce sont les incisives laterales primaires qui sont tombées seules. Et se sont les incisives centrales qui font obstruction.
      Donc si le frein n’a rien a voir avec l’eruption des dents ou leur retard, alors je suis rassurée.
      Merci beaucoup pour votre réponse.

  17. marie-claude dit :

    Bonjour,

    Ma fille de 8 ans vient de se faire couper le frein labial supérieur (hier) et sa lèvre est vraiment enflée… Est-ce normal? J’ai peur que cette chirurgie affecte l’apparence de sa lèvre…
    Merci de me rassurer!marie-Claude

    1. Dommage que vous n’ayez pas lu cette page Freins et frénectomie plus tôt. Vous auriez pu constater qu’il n’est pas recommandé de faire une frénectomie à cet âge.
      Que de souffrance inutile!
      Bon, maintenant que c’est fait, il faut soulager!
      Appliquer de la glace pendant les premières 48 heures à raison d’une quinzaine de minutes aux 2 heures.

  18. marie-claude dit :

    Je sais, j’aurais aimé lire votre site avant… mais est-ce que la lèvre peut restée enflée?
    Mais quel est le but des dentistes de faire cette opération si ce n’est pas recommandée?
    merci
    Marie-Claude

    1. L’enflure va disparaître. N’ayez crainte.
      Le but des dentistes? J’ignore.
      Il semble qu’il y a une importante différence de croyance à ce sujet entre de ce côté-ci de l’Atlantique (Canada, USA) et l’Europe (France en particulier). Mon collègue Dr Lemay tient un site similaire et il est bombardé de questions sur le sujet. Lui et moi tenons les mêmes propos. Pas de frénectomie avant l’éruption des canines permanentes et généralement pas avant d’avoir fermer orthodontiquement le diastème.

  19. Sarahhh dit :

    Bonjour docteur ,
    Je viens de subir une freinectomie hier , j’ai 13 ans et je vais bientot mettre un appareil dentaire je voulais juste savoir si ma lèvre allait changer ou bien si j’allais avoir un sourire gingival ou je ne sais quoi vous pouvez me dire les changements possibles ?
    Je stresse !
    SVP repondez moi rapidement

    Envoyé le 01/11/2012 à 18 h 30 min

    bonjour de viens de subir une freinectomie entre les deux incisices pouvez vous me dire quelles sont les consequences de cette chirurgie mes levres vont elles.changees ?

    Envoyé le 02/11/2012 à 5 h 20 min

    Bonjour
    ca fait deja 3 fois que je poste ce message
    voilà avant hier j ai subi une freinectomie entre les deux incisives puis je savoir les consequences de cette chirurdie si mes levres vont changees si j aurais un sourire gingival ?
    Merci

    1. Bon matin,
      Je confirme avoir bien reçu ce courriel hier et les deux autres qui ont suivi (un autre hier soir et un ce matin) manifestant votre impatience à recevoir une réponse de ma part.
      Soyez rassuré, une frénectomie ne relâche pas la lèvre au point de créer un sourire gingival. Le frein n’a pas cette fonction de « breaké » ou « freiner » la remontée de la lèvre. Je vous recommande de lire la réponse que j’ai faite à une question provenant d’un dentiste (voir ce lien).
      Bien qu’il soit un peu tard de l’apprendre, sachez qu’il n’est pas recommandé de faire une frénectomie avant de fermer l’espace entre les 2 incisives. Il est recommandé de la faire après la fermeture du diastème.
      Enfin, je m’interroge sur le fait que votre chirurgien ne vous donne pas l’information nécessaire « avant » de procéder à la chirurgie.
      Bonne journée

  20. Sarahhh dit :

    Je suis sincerement désolée de vous avoir envahi avec mes messages. Impatiente n’est pas l’adjectif que j’aurais utilisé mais je suis plutôt effrayée.
    Merci pour votre réponse ça ma beaucoup soulagé.
    En effet ,j’ai été aussi un peu émue vu que mon parodontiste ne m’a fourni aucune information.
    Bonne journée à vous aussi
    Bsx

  21. jenni dit :

    Bonsoir, je voudrais savoir si se faire un piercing au frein labrere superieure est dangeureux? Y a ril quelque xhose de vitale ou des nerfs?

    1. Le frein labial supérieur ne contient pas de structures vitales ou des nerfs.

      Le risque de ce genre de percing ne se situe pas au niveau du frein comme tel, mais au niveau du frottement des structures du labret contre la gencive tout autour. Ce frottement cause de l’érosion et éventuellement un récession de la gencive.

      Si cela se produit, ça peut signifier des soins couteux pour vous.

  22. jenni dit :

    Je vous remerci pour votre réponse, aujourd hui j ai retirer mon piercing car je ne le supportais plus il me fesais mal me fesais avoir des bouffer de chaleir sans compter des vertiges, des paleurs etc…

  23. racine dit :

    bonsoir,
    ma question porte sur une greffe épithélio conjonctive que je dois subir très prochainement.
    le dentiste préconise la rupture du frein labial inférieur car celui ci provoque des tensions sur la gencive ce qui n’arrange pas le problème de décollement de racine. Cela peut il entrainer une modification esthétique de la mâchoire inférieure? j’ai 42 ans, je crains que cela n’affecte l’aspect extérieur de la mâchoire.
    pourriez vous me donner votre avis svp?
    merci par avance. Cordialement

    1. Frein labial et récession de gencive

      Le frein labial inférieur ne représente pas le même enjeu stratégique que le frein labial supérieur.

      .

      Je doute toutefois de sa participation à une récession de gencive au buccal des dents inférieures.

      Une récession gingivale est généralement due à un manque de gencive kératinisée, une proéminence radiculaire, une inflammation gingivale locale due à une accumulation de plaque bactérienne.

      Sur la photo A, j’ai délimité en pointillé blanc la jonction mucogingivale qui est la frontière entre la gencive kératinisée et la muqueuse alvéolaire. On peut remarquer l’absence de gencive kératinisée sur une dent et la proéminence de la racine de cette même dent. La photo B montre le même cas 42 mois plus tard et la conséquence de ne pas avoir suivi notre recommandation de faire une greffe gingivale. Vous pouvez observer la récession gingivale, la gencive inflammée chaque côté de la racine exposée. Remarquez aussi le frein labial intact juste à côté. Je doute qu’il ait joué un rôle quelconque dans le problème de récession.

      À tout problème, sa solution

       

      La photo C démontre une récession similaire au cas précédent. Le frein labial est indiqué par la flèche. La jonction mucogingivale est indiquée par le pointillé blanc sur la photo C. La bande de gencive kératinisée est nettement insuffisante  (< 2 mm). Les racines des incisives sont proéminentes.

      La photo D démontre une greffe conventionnelle de tissu kératinisé prélevé au palais et recouvrant la face labiale de 3 incisives. C’est la guérison après 28 jours. Ne cherchez plus le petit frein labial et ne craignez pas un impact quelconque sur l’esthétique de la lèvre. Il est de loin plus important de préserver l’attachement gingival et le recouvrement radiculaire.

      .

  24. racine dit :

    Merci infiniment pour votre réponse très détaillée.
    Très bonne journée

  25. philippe andré dit :

    Bonjour Docteur,je vous écrit pour ma fille qui a 7 et demi .
    Je suis passé voir l’orthodontiste parcequ’elle a les dents inferieures qui recouvrent celles du dessus.
    Elle a aussi perdu ses deux incisives superieures laterales,du coup ses deux incisives centrales sont separées.
    Le medecin m’a fortement conseillé une frenectomie .Je vous cache pas que j ‘ai été choqué que l’on propose une opération chirurgicale avec une telle rapidité.J’ai été un peu angoissé pour ma fille d’ou ma contribution sur votre site.
    J ‘ai lu plus haut qu ‘il fallait attendre avant de pratiquer cette opération.Mais comment redresser les dents du bas .
    L’orthodontiste m’a dit que c’était lié

    1. Je crois que les explications sur ce site sont assez claires qu’il n’est pas indiqué de procéder à une frénectomie à 7 ans.

      Vous parlez d’un médecin et d’un orthodontiste. Il semble que l’un et l’autre recommandent une frénectomie.

      Refuser. Point à la ligne.

      Mais procéder au traitement visant à corriger la mal relation des dents inférieures qui recouvrent les dents du haut.

      Est-ce que le problème des dents de votre fille ressemble au problème de classe III décrit à la page « masque facial de protraction ».

  26. Marie-Ève dit :

    Bonjour,

    Nous avons remarqué que ma fille de 18 mois avait un frein labial supérieur très court qui créait un espace entre ses deux dents en haut ! Pour nous, ce n’est pas trop problématique pour l’instant ! Par contre, il est très très difficile de lui brosser les dents puisque c’est très serré entre sa lèvre et ses gencives…
    De plus, lorsqu’elle sourit, on ne voit absolument pas ses dents du haut ! Croyez vous que nous devrions consulter un spécialiste ? Pour ce qui est de la diction ; quels sont les consonne plus difficile à prononcer avec ce problème ?

    Merci de votre aide !

    1. Merci, Marie-Ève, pour votre question,

      Je voudrais vous rassurer sur la mobilité de la lèvre et le dégagement des dents lors du sourire.

      Vous devez tenir compte que votre fille n’a que 18 mois et qu’il y a énormément de croissance faciale à venir et la proportion de sa tête par rapport à son corps va changer comme vous pouvez le constater avec l’illustration ci-contre.

      .

      Il en va de même pour les proportions de la face. Le visage va s’accroître verticalement vers le bas et vers l’avant par rapport à un plan (ligne) tracé entre le conduit auditif de l’oreille et le rebord inférieur de l’oeil. La croissance faciale est aussi expliquée dans une de mes réponses précédentes (lien ci-haut).

      Donc au fur et à mesure que votre fille grandira, la relation entre la lèvre supérieure et les dents supérieures devrait changer. Le dégagement lors du sourire devrait changer avec le temps à moins d’un modèle facial particulier. Ce qui est trop tôt pour déterminer.

      Pour le brossage de ses petites dents, à la limite, vous pourriez utiliser l’extrémité d’une débarbouillette pour bien frotter la surface des incisives si une petite brosse ne convient pas pour l’instant.

      En ce qui concerne les consonnes, je ne crois pas que cela puisse affecter leur prononciation et je ne serais pas porté à mettre en cause un frein labial s’il y avait problème. Je m’inquièterais plus de son audition. À cet égard, a-t-elle eu des otites à répétition? S’il y a du liquide accumulé dans son oreille interne, elle peut entendre moins bien et de ce fait avoir de la difficulté à reproduire les sons qu’elle entend.

      En souhaitant que ces quelques explications sachent vous rassurer.

      Bonsoir.

  27. Jessica dit :

    Bonjour docteur,

    J’ai 14 ans et j’ai un diastème entre les dents supérieurs médian, ou plutôt le diasteme général mais pas important du tout sur les autres dents. Il doit faire a peu près 3mm et je souhaite le refermer. J’y tient beaucoup et je suis confiante pour porter l’appareil dentaire ou les boîtiers peu importe cela. Mais je craint le fait de procéder une frénéctomie : je ne sais pas si je dois en faire mais dans tout las cas j’ai peur. Serais-je anesthésiée pour l’incision? Ou cela de fera t’il au laser?

    Merci d’avance.

    1. Frein labial et frénectomie

      Je te félicite de prendre de l’information à propos de ton traitement. Oui des appareils fixes (des boîtiers) pourront refermer les espaces interdentaires (diastème).

      Par contre, si tu as bien lu les informations sur cette page, il est rarement nécessaire de faire une frénectomie pour fermer un diastème pour la simple et bonne raison que la cause du diastème n’est pas nécessairement la présence d’un frein labial, mais plutôt la conséquence d’une labioversion des incisives supérieures ou d’un surplomb vertical plus grand que normal (overbite exagéré) ou du stade de l’évolution de la denture où les canines ne sont pas encore en bouche pour ne nommer que 3 raisons parmi d’autres.

      Cas 1:

      Le cas ci-haut démontre que le diastème a été fermé et qu’il n’y a pas eu de frénectomie. La papille interincisive présente une forme normale, sans inflammation. La contention est assurée par un fil collé au lingual des dents supérieures de canine à canine. Il faut utiliser une contention fixe (fil collé) dans tous les cas de diastème interincisif.

      Cas 2:

      Le cas 2 démontre un diastème interincisif de 4 mm qui a été fermé avec des appareils fixes. La photo « après fermeture » est prise après 12 semaines de traitement. Remarquer la papille interdentaire tronquée. Le frein et la papille ont été comprimés en rapporchant les incisives. Un remodelage des tissus mous se fera dans les semaines subséquentes et il faudra modifier l’axe des 2 incisives centrales pour faire diverger les racines. Cela décomprimera la papille. Le cas sera réévalué en finition afin de déterminer si une frénectomie sera nécessaire. Mais une chose est sûre, c’est que ça peut attendre à la fin du traitement.

      1. Jessica dit :

        Je me sens plus confiante grâce à vos explications bien détaillées en plus. À moi le plus beau sourire! Et merci beaucoup et ce site est vraiment intéressant.
        Merci encore!

  28. Marie dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire les informations sur cette page et cela me rends perplexe. J’ai 23 ans et j’ai un diastème de 3mm et les dents inférieures croches. Mon orthodontiste m’a assuré qu’une frénectomie était nécessaire, donc je l’ai fait confiance.
    Je voulais savoir si une frénectomie avant traitement allait engendrer quelques complications quelconque? Puis, est-ce qu’il est possible de faire le traitement avec Invisalign? (Mon orthodontiste m’a dit que ce n’était pas possible, mais je suis aller faire une autre consultation ailleurs et on m’a dit le contraire).
    N.B. Je suis très intéressé à faire un traitement avec Invisalign en raison de la discrétion.

    1. Il est extrêmement rare que je recommande une frénectomie avant le traitement d’ortho. Par contre, il m’est arrivé de le prescrire durant le traitement lorsque le diastème est fermé. Faire une frénectomie avant de fermer le diastème implique qu’il y aura guérison du site chirurgical lorsque le diastème est ouvert. Cette guérison implique qu’il y aura du tissu cicatriciel. Or ce tissu cicatriciel est plus dense que le tissu du frein et à la limite est pire que le frein lui-même.

      Je préfère faire la frénectomie, lorsque nécessaire, après fermeture car la guérison se fait avec les dents en position fermée et le tissu cicatriciel sera forcément moins large.

      Je n’ai pas assez d’information pour trancher s’il est possible de vous traiter avec Invisalign seulement. Pour le haut, je dirais oui, mais pour le bas, il y a du chevauchement/manque d’espace. Il se peut que ce soit possible. Il se pourrait que ce ne le soit pas. Il faut voir.

  29. Agniezska dit :

    Bonjour à vous,

    Etant nouvelle sur votre site (que je trouve super instructif tout comme celui du Dr. J. Lemay) par vos explications détaillées et professionnelles, j’ai des questions troublantes à vous poser :

    Malgré vous n’avez pas mon dossier en main, j’ai 34 ans et un traitement orthodontique est en vu pour le 14 mars prochain (empreintes). Sauf que… j’ai un diastème de 4 mm ; un peu comme cette image : Diastème interincisif et frein labial à gauche.

    Bien que cela peut vous paraître bizarre, je me suis habituée avec ce diastème depuis ma jeunesse (qui fait mon unicité) et au fil des années, j’ai trouvé ça beau sur des filles qui en avait un. Je me disais : « kawaii, je suis pas la seule (^.^) ». Très plus tard (dans la 20 aine), j’ai trouvé une façon « profitable » d’utiliser mon diastème dans des jeux (eau et autres).

    Donc mes questions sont :

    Q1 : Est-il possible de garder ce diastème ouvert tout en poursuivant un traitement orthodontique (?) — Je veux vraiment le garder vous en n’avez pas idée…

    Question 2 : Ayant reçu le coût total des travaux, est-ce que le prix peut changer considérablement si je garde ce diastème ouvert ou s’il faut une nouvelle réévaluation (?)

    Question 3 : Ayant un rendez-vous le 14 pour les empreintes, est-ce que je dois dire tout ça cette journée-là ou je dois attendre les résultats (2 semaines plus tard) ?

    Merci beaucoup de me rassurer dans tout ça…

    1. Vous êtes la première personne que je rencontre dans ma carrière de 30 ans qui me demande de conserver son diastème de…4 mm!

      Diasteme-interincisif-avant-apres-orthodontiste-Chamberland-Quebec

      Tous les patients qui ont un diastème et qui me consultent me demandent de fermer leur satané diastème. Je vous présente Audrey dans la photo jointe ci-dessus. Elle m’a consulté en 2004 pour la fermeture de son diastème et n’a pas donné suite au traitement proposé. Elle est revenue en 2006 et n’était pas encore assez décidée.

      Finalement, elle revient en 2008 et me répète pour la troisième fois que son diastème lui cause un complexe. Je lui ai demandé si on commençait le traitement aujourd’hui ou si elle allait revenir dans 2 ans pour me parler de son complexe qu’elle n’a pas résolu. Elle a choisi d’entreprendre son traitement d’orthodontie. Elle avait alors 52 ans. À la fin de son traitement, elle m’a remercié chaleureusement de l’avoir confronté à sa peur. Elle m’a dit que sa vie avait changé et que son estime de soi était bien meilleure.

      Enfin, pour répondre à vos questions

      Q1: Il n’est pas possible de conserver un diastème et d’obtenir une occlusion idéale. En tant qu’orthodontiste, je refuserais une telle demande de la part d’un patient.

      Q2: La question ne s’applique pas, car je refuserais un traitement qui laisserait un diastème entre 2 centrales.

      Q3: Oh! que si vous devez dire à votre orthodontiste que vous voulez conserver un diastème. Lui, il va probablement vous dire qu’il ne peut pas vous traiter avec cette condition.

  30. K.C dit :

    Bonjour Dr Chamberland,
    Merci pour votre blog qui est très instructif et détaillé!
    J’ai 30 ans avec 2 diastemes : 1 supérieur de 8 mm et 1 inférieur de 2 mm
    Je souhaite fermer complètement celui du bas et réduire celui du haut partiellement à 2-4 mm.
    Mon ortho m’a déjà évaluer et me dit que c’est possible .
    Mais voilà mon dentiste souhaite faire une frenectomie labiale du haut et bas avant le début de mon traitement par invisalign.
    Rdv la semaine prochaine et la mon ortho vient de me dire de ne pas la faire car ça pourra attendre la fin du traitement.
    Alors je ne sais pas quoi décider car il est vrai que je ne suis pas à l’aise pour faire la frenectomie.
    Quand pensez-vous?
    Merci d’avance pour votre réponse!

    1. Comme vous l’avez probablement constaté sur ce blogue, je recommande la fermeture du diastème d’abord et de réévaluer pour une frénectomie ensuite.

      Je supporte donc la recommandation de l’orthodontiste que vous avez consulté.

      Diasteme-interincisif-orthodontiste-chamberland-Quebec

      Je vous présente un cas dont le traitement a duré 16 mois. À la fin du traitement, vous remarquerez que le diastème entre les 2 centrales est fermé, mais qu’il y a des espaces de chaque côté. Ces espaces ont été comblés par des restaurations en composites sur les incisives latérales.

      J’avais indiqué, en début de traitement,  au patient qu’une frénectomie serait vraisemblablement nécessaire à la fin du traitement orthodontique. Or le patient étant satisfait du résultat, celui-ci n’a jamais donné suite à la recommandation de la frénectomie et j’avoue que la photo 9 mois post traitement démontre un résultat satisfaisant, malgré que l’on remarque la présence du frein labial. En d’autres termes, ça ne lui nuit pas.

      1. K.C dit :

        Un grand merci pour votre réponse!

  31. seneh dit :

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre site qui m’a était très utile pour comprendre ce problème qui touche ma fille de 28 mois. Pour l’instant ça pose juste un problème esthétique, quant elle sourie une partie de ce freins cache complètement ses dents et je trouve que ce pas très jolie. J’avoue que ça m’a interpelé plus lors que j’étais en Afrique où les enfants plus âgés se moquer d’elle à chaque fois qu’elle souri. À son âge ça ne pose pas problème puisqu’elle ne comprend pas encore. Mais je peur quand elle sera plus grande si ça va la complexer avec tout ce qui peut poser comme problèmes psychologiques!
    Merci par avance

    1. J’ai comme l’impression que vous avez, vous aussi, un diastème entre vos incisives et que vous en avez souffert d’une quelconque façon. Vous vous inquiétez que votre fille traverse des souffrances semblables aux vôtres. Notez que je peux me tromper.

      Mon expérience clinique est que la majorité des personnes qui ont un espace entre les incisives (diastème) à l’âge adulte n’aiment pas cet espace et désirent le fermer. En général, les enfants ne sont sensibilisés à cette situation que vers l’adolescence. Leur inconfort « psychologique » s’exprime par une gêne de leur sourire. Souvent, ils vont sourire les lèvres fermées ou vont cacher leur dent avec leur main.

      Ces gens vont demander un traitement d’ortho afin de refermer ce diastème.

      Lorsque la qualité du sourire est rétablie, il ne persiste aucune séquelle psychologique . Leur sourire devient épanoui.

      1. seneh dit :

        Non j’avais pas un diastème, juste que je m’inquiète pour elle, merci beaucoup pour votre réponse ça me soulage!

  32. zahra dit :

    Ma fille a deux ans et elle a un frein au niveau de la lèvre supérieur avec un espace entre les dents de devant, je viens a peine ce matin de visiter un dentiste pédiatrique qui exige une intervention à cette âge pour éviter que la gencive sort vers l’avant pour éviter la déviation des incisives.
    Mais je suis très heureuse d’avoir lu cette page Freins et frénectomie avant de faire une grosse bêtise a mon bébé,,,,, et surtout que vous insister à :
    « pas de frénectomie avant l’éruption des canines permanentes ».
    Et
    « ne faites pas la bêtise de faire couper le frein maintenant ».

    merci beaucoup docteur

    1. Merci pour vos bons mots et tant mieux si les informations de cette page ont permis de prendre connaissance d’une position nord-américaine différente de la position répandue en France au sujet des frénectomies. Moi et mon collègue Jules Lemay, qui tient un bloque similaire, n’en finissons plus de dire qu’il ne faut pas faire de frénectomie en bas âge.

      Pour vous convaincre davantage, voici un cas que j’ai traité de novembre 2002 à mai 2004. Elle avait 12 ans en 2002. Le hasard a voulu qu’elle vienne à mon bureau le 7 mai dernier, soit 9 ans après la dépose des appareils fixes. Elle n’a jamais eu de frénectomie, malgré qu’initialement un frein très large et inséré entre les 2 centrales était évident.

      CaMor-frein-labial-superieur-Chamberland-Orthodontiste-Quebec

      Le résultat, 9 ans post traitement, est probant et s’ajoutes aux nombreux autres cas similaires que j’ai traité sans recourir à une frénectomie.

      Je conviens qu’il puisse exister certaines exceptions où une frénectomie est nécessaire, mais c’est l’exception plutôt que la règle.

       

       

  33. Marie-Andrée dit :

    Bonjour,
    Pour ma part, j’ai lu trop tard ces informations. Ma fille de 7 ans s’est fait opérer il y a 1 semaine (le 17 mai) pour une amygdalectomie/adénoïdes. L’ORL est sorti de la salle juste avant l’intervention pour demander à mon conjoint s’il pouvait procéder à la frenectomie labiale … Mon conjoint lui a dit que la dentiste ne nous en avait pas parler… Qu’elle estimait que les incisives latérales et les canines resserreraient l’espace… Le médecin a été convainquant en marquant un point en disant, qu’il était sûr que le dentiste nous en parlerait plus tard et que ça éviterait une intervention supplémentaire plus tard…
    Une semaine plus tard, la guérison se fait bien mais il semble avoir trop coupé la gencive du côté interne de l’incisive droite. On voit la dent plus haute et il y a un bris de continuité dans la gencive. J’ai vu l’ORL ce matin, il dit qu’il n’est pas inquiet, que la cicatrisation va se faire par épithélisation, mais j’ai un doute. Il dit qu’on va se laisser un mois et voir… Si vous saviez comme je regrette ce qu’on a fait!!
    Comme vous êtes dans notre région, est-ce que vous pensez qu’on devrait aller vous consulter et voir s’il y a quelque chose à faire? Ou avez-vous une personne à me référer ? Sinon, je vais aller voir ma dentiste, elle fait des greffes de gencive… Nous voulions éviter une intervention buccale en le faisant maintenant puisqu’elle était endormie (elle a une frousse des piqûres!). Et on va se retrouver avec peut-être avec pire! Je suis découragée!
    Merci.

    1. Bon matin,

      Je suis surpris d’apprendre qu’un ORL de la région de Québec vous ait fait cette recommandation. Dommage qu’il ait voulu jouer au dentiste.

      Votre dentiste qui estimait que les incisives latérales et les canines resserreraient l’espace a raison.

      Selon votre description, il est vraisemblable que la résection ait été un petit peu invasive du côté d’une dent. Par contre, je ai bon espoir que la guérison rétablisse un contour gingival dans les limites de la normale. Je dis cela sous toute réserve, car je n’ai pas vu le cas.

      Il me fera plaisir de voir votre fille en consultation et de vous rassurer. Vous pouvez appeler à mon bureau dès lundi pour un rendez-vous. Il est trop tôt pour envisager une greffe. Si vous préférez voir votre dentiste, c’est correct aussi.

      Votre fille n’est pas la première enfant qui aura eu une frénectomie inutilement et ce ne sera malheureusement pas la dernière.

      Bonne chance

      1. Marie-Andrée dit :

        Bon matin,
        Je vous remercie d’avoir répondu si vite, je me fais du mauvais sang depuis quelques jours! J’avoue que ce matin, j’ai l’impression que la guérison progresse lentement et qu’il y a espoir que cela guérisse pour le mieux! Je vais sûrement appeler à votre bureau pour une consultation, en plus que ma fille aînée aura besoin d’un traitement pour élargir son palais selon ma dentiste. Un autre avis ne sera pas de trop, là je suis assez échaudée! En passant, l’ORL pratique sur la rive-sud et il nous a dit qu’il en faisait régulièrement… Nous lui faisons entièrement confiance pour son travail d’ORL, mais comme j’ai dit à mon conjoint, ce n’est pas un dentiste! Merci encore, vous me donner espoir!

        1. Vous avez raison. Un ORL n’est pas un dentiste et vice versa. J’ai pratiqué au début de ma carrière sur la rive sud, à St Damine de Bellechasse. J’ai recommandé des ORL très souvent à Lévis. Ils étaient (ou sont) très bons. Par contre, il est possible qu’un ORL plus âgé soit resté avec l’habitude de faire des frénectomies, car à l’époque c’était souvent recommandé. Plus maintenant.
          Cela n’enlève pas le talent d’ORL à votre ORL, mais ça ne lui donne pas le talent de dentiste.
          Que votre lien de confiance en votre ne soit pas brisé par cet acte malencontreux. J’ai vraiment apprécié le travail des ORL de Lévis dans ma première vie de dentiste.

  34. Valérie dit :

    Bonjour,
    Ma fille de 7ans doit subir une frénectomie à la fin du mois, non pas parce qu’elle a un diastème(bien qu’il y en ait un) mais parce que ces incisives lattérales ne peuvent pas sortir même si elles ont la place, mais elles sont bloquées par le frein. Elles sont tombées naturellement il y a 18 mois mais depuis rien à repoussé. De plus je dois dire que ma fille boit toujours le biberon 3 fois par jour.
    L’orthodentiste m’a dit qu’il fallait faire une frénectomie pour que les incisives lattérales sortent et qu’ensuite le diastème se refermerait peut-être seul sinon il faudra avoir recours à un appareil.
    Si je comprends ce que vous dites il ne faut pas pratiquer de frénectomie, alors dans ce cas comment vont sortir les dents et surtout quand???
    par avance merci

    1. 1- Le fait que les incisives permanentes n’ont pas encore fait éruption 18 mois après la chute des dents lactéales n’a rien à voir avec la présence d’un frein labial.

      2- C’est quoi l’idée de faire boire un enfant de 7 ans au biberon! Si je ne l’avais pas lu, je ne l’aurais pas cru.

      Alors un conseil, cesser d’utiliser un biberon immédiatement. Un enfant apprend à boire normalement sans biberon, vers l’âge de 2-3 ans au maximum.

      Je l’ai dit, je l’ai écrit et je le répète, votre fille n’a pas besoin de subir une frénectomie. L’éruption des dents au travers de la gencive et la présence ou l’absence d’un frein labial n’a AUCUN rapport.

      En ce qui concerne le retard d’éruption, il faudrait évaluer l’espace disponible sur l’arcade. Il se peut que le manque d’espace soit un obstacle à l’éruption des dents. Il se peut aussi qu’il y ait un odontome ou une mésiodens. Est-ce qu’il y a eu des radiographies pour voir ce qu’il se passe sous la gencive?

       

       

      1. valérie dit :

        Et bien bravo et merci pour votre rapidité!!! J’ai jeté le biberon hier, non sans mal car ma fille qui boit au verre depuis ses deux ans m’a fait une crise de pleurs. Bref, d’après l’orthodentiste il semble y avoir la place nécessaire pour que les incisives sortent.Aucune radio n’a été faite pour le moment. Que préconisez vous alors?
        Est-ce que vous auriez un confrère sur Paris que je pourrai consulter???
        Merci de vos précieux conseils

        1. La crise de pleurs était à prévoir… C’est son moyen pour vous manipuler et obtenir ce qu’elle veut. C’est le problème de beaucoup de parents de nos jours malheureusement. Ils achètent la paix en cédant devant les exigences de leurs enfants. La difficulté pour le parent est de savoir dire non et quand c’est non, ça reste non. Le corollaire de oui est d’avoir des enfants rois qui, lorsqu’ils seront dans le monde adulte, ne seront pas capables de gérer un refus, car dans la vraie vie, on n’a pas toujours ce que l’on veut.

          Mais je digresse de la question principale. Probablement que j’exprime ainsi mon profond désaccord avec les manifestations étudiantes qui ont eu lieu à MTL et QC au printemps 2012.

          Je recommande Dr Claude Chabre au à l’Hôpital Pitié-Salpêtrière, Service d’Odontologie Consultation d’Orthodontie. Appeler au 0142 16 13 63 le matin. Il est disponible le mardi et mercredi après midi.

          Bonne chance

  35. Laurence dit :

    Bonjour,
    Je viens vers vous étant très hésitante quant à faire subir une frénectomie à mon fils (8 ans) en septembre. En effet, ce dernier doit être appareiller pour un souci de grandeur de mâchoire. Je m’explique : pour le moment, ses dents définitives poussent en second plan des dents de lait, il a donc fallu procéder à l’extraction des dents de lait (incisives), les dents d’adultes ont ensuite prit leur place sans souci et sont bien alignées. A savoir que l’espace entre les dents de devant supérieures est vraiment moindre….Cette frénectomie est -elle vraiment justifiée? Mon orthodontiste n’a pas insisté, seul mon dentiste a l’air d’y attacher une importance…. Notons en plus que les 310 euros demandés pour l’intervention me semblent un peu élevés….
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Si vous avez bien lu ce blogue, vous serez en mesure de constater qu’il n’est pas recommandé de faire une frénectomie chez un enfant de 8 ans, sauf de TRÈS RARES exceptions. Donc vous pourrez utiliser vos 310 euros pour autre chose de plus utile qu’une frénectomie inutile.

      En ce qui concerne l’appareillage de votre fils en septembre, à part une expansion palatine s’il a un articulé croisé, il y a peu d’indications de procéder à un traitement hâtif selon la description que vous avez faites. Il semble que l’extraction de certaines dents primaires ait suffi pour accommoder les dents permanentes antérieures. Quel est le but spécifique d’appareiller votre fils. La grandeur de la mâchoire? Si c’est juste pour faire de l’espace, il vaut parfois mieux attendre au début de l’adolescence. Si c’est pour corriger un articulé croisé postérieur, alors l’expansion est indiquée.

      Bonne journée

  36. Akene dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre site très bien fait et explicatif.
    Ma question est un peu différente mais est-ce bien le lieu pour la poser ? J’ai 45 ans et un problème croissant de « rétractation » de gencives (j’ignore si c’est le terme exact), dû, selon ma dentiste, à un brossage trop vigoureux (et peut être aussi lié à l’hérédité). Alors que j’évoquais une greffe de gencives, elle m’a proposé tout d’abord une frénectomie afin de limiter le retrait de gencives au niveau des incisives. Chose faite la semaine dernière. J’ai toutefois un doute sur l’intérêt de cette opération… et une question sur la valeur des greffes pour enrayer le processus.
    En vous remerciant de votre réponse.

    1. Il est peu probable qu’un frein labial cause une récession gingivale, même si un frein hypertrophique peut être voisin d’une récession.

      Je ne me sens pas qualifié pour répondre à votre question concernant vos récessions gingivales. Vous avez plutôt besoin d’un parodontiste que d’un orthodontiste.

  37. Sanaa dit :

    Bonjour,
    Ma fille de 13 mois a un frein de lèvre supérieur court qui nous pose des problèmes d’allaitement. Est-il néfaste de faire pratiquer une frénectomie à cet âge. Pourrait-il y avoir des répercussions sur sa dentition ?
    J’ai lu plus haut qu’il ne fallait pas pratiquer cet acte avant 12/13 ans sauf cas rares, les difficultés d’allaitement en font-elles partie des cas rares ?
    Merci

    1. Tasse-a-bec-BB2-Chamberland-Orthodontiste-QuebecLe frein de la lèvre supérieure n’a absolument rien à voir avec les problèmes d’allaitement.

      Je trouve absolument terrible de faire une frénectomie à un bébé de 13 mois.

      De plus, à 13 mois, il est probable que votre bébé ait un peu moins envie de boire au sein. Cela ne veut pas dire qu’il faut cessser l’allaitement, mais il faut plutôt s’adapter à l’évolution du bébé qui ne peut parler et essaie peut-être d’exprimer ses préférences.

      .

      Tasse-a-bec-pour-BB-Chamberland-orthodontiste-QuebecPeut-être que votre bébé essaie de vous dire quelque chose.

      Mes enfants à cet âge buvaient déjà à une tasse avec un bec verseur.

      Il est extrêmement important qu’un bébé apprenne le geste d’avaler au lieu de téter. D’où l’importance d’introduire l’utilisation d’une tasse avec un bec verseur.

      Soit dit en passant, ma femme a allaité nos 3 enfants jusqu’à environ 6 mois. Dès qu’ils ont eu leurs premières dents, elle trouvait cela pas mal moins agréable…Le sevrage de l’allaitement n’a pas été long. J’ai respecter les choix de ma femme concernant l’allaitement de nos enfants et je respecte le choix des autres personnes qui sont en faveur de l’allaitement sur une plus longue période.
      J’ai une patiente d’une trentaine d’années qui me racontait être découragée que son enfant de 4 mois demandait la tété 3 fois par nuit alors que son premier né faisait déjà toutes ses nuits au même âge. Mes trois employées lui ont suggéré d’introduire d’autres aliments dans le régime du bébé.
       

  38. JUNG dit :

    Bonjour,

    Je suis tombée sur votre site car je cherchais des réponses pour mon fils de 13 mois, j’observe depuis un moment son frein labial supérieur et j’ai l’impression de le voir progresser, devenir plus important.
    Jules, mon fils, se laissait jusqu’à il y a 4 semaines, très bien brosser les dents, sans se plaindre, mais depuis il ne veut plus que je passes dessus.
    Je suppose que le passage de la brosse soit désagréable, voir douloureuse.
    Je me disais que peut-être il y aurait une solution pour intervenir à cet âge là, mais apparemment non.

    Je vais devoir patienter quelques années en espérant qu’au niveau de son hygiène rien ne sera plus compliqué.

    Merci à vous.

    1. Je vous suggère d’utiliser une « débarbouillette » (petite serviette de tissu) au lieu d’une brosse à dent. Ce sera plus doux que les poils d’une brosse à dent. Sinon, acheter une brosse à dent aux soies très souples et mouiller les soies avec de l’eau tiède au lieu de froide. L’eau tiède aura un effet de ramollir les soies.

      Vous n’aurez pas à patienter quelques années. Quelques mois devraient suffire, le temps que 2 autres dents se présentent. Ça devrait aller mieux à ce moment là.

      Bonne chance.

  39. Lisa dit :

    Allaitement et frein labial du nourisson

    Mon fils a 3 mois, je l’allaite, j’ai des douleurs insupportables après chaque tétées. J’ai tenté de lui donner le biberon, mais il ne tète pas correctement non plus. Il ne tète pas, il mâche… la consultante en lactation m’a dit que sa mauvaise succion était probablement due au fait qu’il ne puisse pas positionner correctement sa lèvre supérieure parce qu’il a un frein de lèvre important. Vous rappeler sur ce blog qu’il ne faut pas y toucher, que me conseillez-vous?
    Merci

    1. Madame,

      Votre question comporte 2 volets.

      1- Douleurs après l’allaitement

      2- Frein labial du nourrisson

      Je ne suis pas un spécialiste de l’allaitement et je ne peux vous conseiller à ce sujet. Tout au plus je crois me rappeler que ma femme a déjà fait mention de douleur au sein après l’allaitement et le pédiatre expliquait cette douleur par une contraction des acinis glandulaires afin d’éjecter le lait dans les multiples canaux. Si votre sein est bien vidé après la tétée, votre cerveau envoie encore le signal de contraction des glandes alors qu’il n’y a plus de lait. Noter qu’elle avait un signal similaire lorsque le bébé s’éveillait et commençait à chigner pour demander son boire. Le résultat était assez fantastique. Ma femme entendait le bébé pleurer, son cerveau envoyait un signal au sein qu’une tétée s’en venait et les seins commençaient à couler tout seul. Tout cela nous semblait un processus très naturel. Je ne peu en dire plus. Notez qu’il survenait parfois des douleurs si le sein ne se videait pas adéquatement à certains endroits. En effet, ma femme m’a dit que si une pression est excercé sur le sein lorsque vous tenez le bébé durant l’allaitement, cette section ne se vide pas adéquatement et cela purrait expliquer la douleur. Je vous recommande d’en parler à votre pédiatre ou à un groupe spécialisé en allaitement.

      En ce qui concerne le point 2, je ne crois pas qu’un frein labial chez un nourrisson soit un obstacle à l’allaitement ni au boire au biberon. Il est normal qu’un frein chez un nourrisson soit proéminent, car la crête sur lequel il est attaché n’est pas développée en hauteur, car il n’y a pas de dents. Celles-ci sont en développement à l’état de bourgeon. J’ai mis plus haut sur cette page des photos d’embryologie et de développement du crâne d’un bébé vers un crâne adulte.

      Cetaines personnes m’ont envoyé un lien d’article qu’un certain soi-disant expert a écrit concernant les problèmes causés par les freins labiaux. Cet article n’avait aucune valeur scientifique facilement réfutable. Ça ne vaut même pas la peine que j’en parle davantage.

      Je ne m’inquièterais pas trop non plus du fait que votre bébé mâche la tétine du biberon. S’il a été allaité, il n’est pas surprenant qu’il trouve la texture de la tétine différente de votre mamelon. Je me souviens d’avoir eu un de mes enfants qui mâchouillait la tétine du biberon. Le résultat est que le lait coulait dans sa bouche et il n’avait d’autre choix que de l’avaler. De plus, souvent lorsqu’il commençait à mâcher le biberon, c’est qu’il était à la fin du boire et n’avait plus guère fin. Ils sont intelligents ces petits bébés.

      Je maintiens ma position qu’il est ridicule de faire une frénectomie chez un nourrisson et je n’ai pas vu de recherche scientifique sérieuse et valable sur le sujet qui justifierait une telle chose.

  40. aurelie dit :

    bonjour,
    je suis heureuse d’avoir trouvé des informations sur cette page cependant ma situation me préoccupe encore.
    Mon fils âgé de 15 mois a chuté de sa hauteur sur le carrelage, tête la première. Les dents n’ont rien mais son frein labial supérieur est venu se coincer entre ses incisives. Toute manipulation se solde par une hémorragie, même en essuyant simplement sa bouche après les repas. Mon généraliste me dit qu’il est possible qu’il se nécrose seul ou alors il faudra envisager une frénectomie. Que faire ? Merci d’avance

    1. Bonsoir Madame,

      Je suis désolé de n’avoir pu vous répondre avant. Le corps humain est bien fait et même si la blessure au frein semble grave, un processus de guérison s’ensuivra. D’ailleurs depuis 3 jours que cet incident est arrivé, votre bébé doit déjà aller mieux.

      De grâce, ne faites pas faire de frénectomie, c’est totalement inutile dans les circonstances.

      Bon rétablissement.

  41. Martin dit :

    Bonjour Docteur,
    Très ennuyée par la dentition de mon petit fils de 8 ans. Son état actuel ressemble a celui de la 2ème série de photos en début de votre article. Ses incisives ont eu beaucoup de mal a sortir après la chute des dents de lait et a présent elles semblent occuper tout le devant de la mâchoire et de plus elles poussent de travers. Le dentiste a orienté les parents vers un chirurgien qui doit sectionner le frein, il aura ensuite de l’orthophonie puis passage chez l’orthodontiste . Les incisives latérales sont tombées mais ne semblent pas pousser…
    Ce matin devait avoir lieu, l’incision du frein sous anesthésie locale. Il a panique et a refuse de se laisser faire du coup tout est reporté à 2 mois. Psychologiquement je trouve cette aventure un peu dure et je me demande comment il va pouvoir accepter une autre intervention maintenant qu’il a fait l’expérience de çet échec. D’autre part a lire votre article le geste n’est peut être pas forcément utile. Dois je orienter les parents vers un autre dentiste,
    Merci pour vos conseils

    1. Encore la frénectomie!!!

      C’est une bonne chose que cette opération INUTILE n’ait pas eu lieu pour votre petit-fils. J’explique clairement dans mon article qu’il n’est pas nécessaire de procéder à une frénectomie tant que les canines d’adultes ne sont pas en bouche. Et encore là, les indications sont de procéder sont très rare.

      Je suis renversé de constater qu’en France les frénectomies soient si populaires alors qu’ici au Québec, au Canada et aux États-Unis il y a un consensus qu’il ne faut pas faire cette opération avant 12-13 ans si jamais c’est nécessaire.

      J’ai une multitude d’exemple de frein hypertrophique et de diastème associé où le diastème a été refermé orthodontiquement ou que le diastème s’est refermé lui-même avec l’éruption des canines. Je n’ai pas le temps de tous les montrer. Un jour je le ferai.

      J’ai un collègue  et ami de Sherbrooke qui a un site similaire au mien (lien 1) et lui aussi est assailli par ce genre de questions à propos des frénectomie. Nous ne comptons plus les fois où nous avons recommandé de NE PAS faire de frénectomie.

      Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’orienter les parents de l’enfant vers un autre dentiste. Vous devez dire au parents qu’ils prennent position et disent clairement au dentiste qu’ils refusent cette opération. C’est aussi simple que cela.

       

      1. Martin dit :

        Merci pour votre réponse, puis je cependant vous faire passer une photo de sa dentition car l’espace est de 1 cm.
        L’intervention est prévue fin novembre sous anesthésie générale, suivront 20 séances d’orthophonie puis l’orthodontie….

        1. Madame Martin,

          Je vous remercie de m’avoir fait parvenir une photo mettant en évidence le frein labial et le diastème de votre petit-fils.

          Frein-labial-et-diasteme-interincisif-Chamberland-orthodontsite-QuebecDans votre courriel vous me dîtes que l’intervention est prévue sous anesthésie générale le 20 novembre prochain. Et cela parce que le pauvre petit bonhomme a paniqué lors de la première tentative.

          D’emblée, je l’ai dit et je le répète, la frénectomie que votre stomatologue veut faire à votre petit-fils est INUTILE.

          Pourquoi?

          1- La frénectomie ne permettra pas la fermeture spontanée de l’espace entre les 2 incisives.

          Demandez donc au stomatologue quel effet sur les dents aura l’ablation du frein?

          2- Le frein labial n’est pas la cause du diastème.

          Les photos démontrent une angulation divergente des incisives, ce qui accentue la largeur apparente du diastème.

          3- Presque tous les auteurs sont en accord sur le fait que le frein labial ne doit pas être enlevé avant que le diastème ne soit fermé orthodontiquement ou que les canines permanentes n’aient fait leur éruption.

          « Almost all authors on the subject agree that an abnormal frenum should not be excised until the space is closed orthodontically because there is little evidence that spontaneous closure will result. Removing this tissue prior to space closure can run the risk of scar tissue formation, which can slow down subsequent attempts at space closure. »
          Orthodontic Dialogue, Adjunctive periodontal procedures for orthodontic patients, volume 12, #1, hiver 2000, Communiqué de l’American Association of Orthodontists (AAO).

          4- Tel que cité plus haut, le tissu cicatriciel causé par une frénectomie faite avant la fermeture du diastème rendra cette fermeture plus difficile après. De plus le tissu cicatriciel est composé de fibre collagène plus dense que le frein lui même ce qui augmente la chance de récidive. C’est comme comprimer une bande élastique, c’est sûr que ça rebondi.

          5- La fermeture orthodontique du diastème en ramenant les dents ensemble changera l’apparence du frein et un remodelage des tissus mous fera en sorte que le frein qui paraît trop gros et large à ce âge n’apparaîtra pas si gros et si large après fermeture. Il y a déjà plusieurs exemples de fermeture de diastème sans frénectomie dans cette page. En voici un supplémentaire.

          Frein-labial-anormal-et-diasteme-interincisif-Chamberland-Orthodontiste-Quebec

          6-Est-ce que le stomatologue a informé les parents du risque d’une anesthésie générale versus l’inconvénient que représente la présence du frein? Soumettrait-il son propre enfant à une anesthésie générale pour une frénectomie?

          7- Croit-il que les dents avancées vont reculer ou que l’espace entre les incisives va se refermer grâce à cette frénectomie? Dans les 2 cas, la réponse est non.

          Conclusion

          Refusez la frénectomie et refusez l’anesthésie générale.  Les séances d’orthophonies peuvent être utiles pour corriger un sigmatisme interdental et une propulsion linguale, mais ça ne suffira pas à obtenir la fermeture du diastème.

          Retention-d-un-diasteme-ferme-Chamberland-orthodontiste-quebecJe recommande la fermeture mécanique (orthodontique) du diastème et la mise en place d’un dispositif de rétention tel un fil collé au lingual. La photo de gauche démontre le fil de rétention du cas illustré ci-haut. C’est un jeune garçon qui avait 6 ans en 2012.

  42. margail dit :

    Bonjour, je souhaitais remercier le Dr Chamberland car c’est en regardant son site que j’ai annulé le rendez vous pour une frénectomie sur ma fille de 10 ans. Je suis allée voir un autre orthodontiste qui a juste conseillé à ma fille d’arrêter de sucer son pouce. Elle l’a fait et les résultats sont spectaculaires. Les dents se sont rapprochées et remises en place. Le premier avait vraiment insisté sur l’importance de cette opération. Il faut vraiment demander plusieurs avis avant de prendre de telles décisions et se renseigner un maximum. Merci encore pour votre honnêteté.

    1. Merci Madame,

      Ce sont des petits mots comme cela qui m’encouragent à continuer.

      Ravi d’apprendre que votre fille a cessé de sucer son pouce. Si vous ne l’avez pas déjà lu, je crois que le blogue sur les habitudes de succion non nutritive va vous intéresser.

      Au revoir.

  43. Fanta dit :

    Bonjour, je viens de tomber sur votre site. J’ai 19 ans et j’ai un espace entre les dents du haut, j’ai vu un dentiste qui ma dit qu’il fallait simplement retirer le frein et l’espace se fermera tout seul.
    Je voulais savoir si cette intervention est vraiment nécessaire et si il faudrait que je me fasse mettre un appareil.
    Je pourrait vous faire parvenir des photos si nécessaire. merci

    1. Il est totalement faux de prétendre qu’un espace entre 2 incisives va se refermer tout seul si on retire le frein. Et à 19 ans, c’est certain qu’une frénectomie n’aura aucun effet sur cet espace. Il faut des appareils fixes pour déplacer les dents. Vous pouvez m’envoyer une photo.

      1. Fanta-diasteme-interincisif_dents-du-bonheur-Chamberland-orthodontiste-QuebecMerci de me fournir une photo pour mieux vous conseiller.

        Je confirme qu’une frénectomie est inutile.

        Vos incisives semblent inclinées labialement (vers l’avant) et le surplomb vertical (overbite) est d’environ 50%.

        Je crois que la meilleure façon de fermer ces espaces est d’utiliser des appareils fixes. Un appareil amovible pourrait faire quelque chose, mais le traitement serait moins efficace, le résultat moins beau et ça risque de prendre plus de temps.

        .

        Diasteme-et-supraclusion-VaTa-Chamberland-orthodontiste-Quebec

        Les mouvements nécessaires pour fermer les espaces entre vos dents sont décrits dans l’image ci-haut. Il faut que les incisives soient ramenées vers le centre (flèches bleues) et vers l’arrière (flèches rouges).
        Par contre, le recul des dents supérieures risque de se buter contre les dents inférieures à cause de l’overbite (cercle noir) et du contact des dents inférieures contre les dents supérieures.

        En conclusion, il faut tenir compte de l’ensemble de votre denture pour résoudre votre problème d’espace interdentaire. Je vous recommande de consulter un orthodontiste.

  44. Ihssane dit :

    Bonjour , je voudrais savoir est ce qu’il est necessaire de proceder à une freinectomie labiale « avant » le traitement orthodontique pour fermer un diastème ou bien avant ou après ca ne cause aucun problème c’est le meme résultat ?

    1. Non.

      Il n’est abolument pas nécessaire de faire une frénectomie labiale avant la fermeture orthodontique du diastème et il est même probable que ce ne sera pas nécessaire non plus après votre traitement orthodontique.

  45. LEBERT A.Marie dit :

    Bonjour,
    J’ai 60 ans. Mes dents se déchaussent, surtout mes incisives de la machoire inférieure.
    Mon dentiste envisage de procéder (au laser) à une frénectomie pour, peut-être, permettre à ma gencive de reprendre un peu sa place. Qu’en pensez-vous et quelles sont les conséquences de cet acte ?
    Merci pour votre réponse.

    1. Une frénectomie au laser ne servira absolument à rien et sera sans effet dans la prévention du déchaussement de vos incisives de la mâchoire inférieure.

      À 60 ans, il n’est pas rare d’avoir le déchaussement de certaines dents et une maladie parodontale (parodontite de l’adulte). Les gens négligent d’aller chez leur dentiste et il y a accumulation de tartre supra et sous gingival comme dans le cas illustré ci-dessous. Le déchaussement de vos dents est un signe que votre gencive et l’os sous-jacent ne sont probablement pas en bonne santé. Souvent les gencives saignent et c’est une indication supplémentaire qu’il y a un mécanisme de destruction qui se passe quelque part.

      Tartre-supra-gingival-et-dechaussement-des-gencives-Chamberland-Orthodontiste-Quebec

      Dans un premier temps, je vous recommande un détartrage de vos dents et un surfaçage radiculaire. Cela enlèvera un irritant et diminuera l’inflammation. La gencive ne remontera pas nécessairement, mais vous ralentirez ou stabiliserez l’évolution du déchaussement.

      Enfin, sachez que le spécialiste des maladies des gencives s’appelle un parodontiste. Vous devriez en consulter un.

  46. A.Marie dit :

    Mes dents s’entartrent très rapidement et mon dentiste « généraliste », qui me suit depuis de nombreuses années, me fait des détartrages tous les ans, voire 6 mois (je n’ai pas de saignements aux gencives). C’est lui qui m’a adressé vers un confrère qui a une compétence en parodontie et c’est ce dernier qui envisage les soins que je vous ai décrits : frénectomie et éventuellement, ensuite, une greffe (je ne vous l’avais pas précisé).
    Pourquoi le tartre se forme-t-il aussi rapidement, malgré les brossages très réguliers et les soins dentaires.
    Qu’est-ce que le mécanisme de destruction dont vous parlez ?
    Bonne journée.

    1. Parodonte_tartre-et-inflammation-Chamberland-Orthodontiste-QuebecLe tartre est composé de bactéries qui se sont calcifiées au fur et à mesure de leur accumulation en épaisseur. Les bactéries libère des toxines qui provoquent une réaction inflammatoire. L’ensemble des mécanismes bactéries-tartre-toxines-inflammation-ostéoclaste provoque une perte d’attachement parodontal, une perte de niveau osseux avec ou sans récession de gencive et la formation de poche parodontale.

      Une frénectomie est inutile dans votre cas.

      Par contre, une greffe peut être utile. Cependant, il est essentiel d’avoir eu un détartrage et surfaçage radiculaire au préalable.

      Vérifiez bien que le confrère de votre dentiste généraliste détient un diplôme de formation spécialisée en parodontie dans un programme de 2e cycle universitaire et porte le titre de parodontiste. Je sais qu’en France peu de spécialités sont reconnues et c’est bien dommage pour les français. Au Canada, nous avons les spécialités suivantes: orthodontiste, parodontiste, endodontiste, dentisterie opératoire, chirurgie buccale et maxillofaciale, pathologie buccale, médecine buccale, radiologie buccale

      Pour plus de détails concernant le frein labial inférieure et une greffe de gencive, voir l’exemple illustré plus haut dans cette page.

      .

  47. A.Marie dit :

    Merci pour vos conseils et je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

  48. Matelo dit :

    Bonjour Docteur,

    Ma fille de 7 ans, a été voire le dentiste car je m’inquiétais de voire ses incisives pousser sur les canines. Nous avons été oriente vers un orthodontiste qui nous a orienté vers un stomatologue pour avis d’une freinectomie labiale supérieur.
    Nous sortons de son cabinet et le stomatologue nous indique qu’il est favorable de le faire afin de laisser les incisives sortir correctement car l’orthodondiste nous a indique que les deux incisives ne pouvaient pas sortir si on ne lui faisait pas, et que si il y avait traitement sa ne servirait a rien si il n’était pas couper, car elle compte lui installer un appareil sur les deux dents devant afin de lui rapprocher pour que les incisives sortent.
    Qu’en pensez vous ? A lire vos diverses réponses je doute que cela soit nécessaire.

    Je vous remercie par avance de votre réponse

    1. Vous avez bien compris.

      Non je ne crois pas que cela soit nécessaire. Laisser sortir les incisives et vous déciderez plus tard. Si vous désirer me faire parvenir une photo prise avec un iphone ou autre. je pourrai donner mon avis plus précis.

      1. Frein labial normal

        Merci de m’avoir fait parvenir la photo intrabuccale démontrant un frein labial normal chez votre fille de 7 ans.

        Frein-labial-superieur-normal-Chamberland-OrthodontisteJe confirme: ABSOLUMENT PAS BESOIN DE FRÉNECTOMIE.

        Les chances sont que ce diastème sera réduit par l’éruption des incisives latérales et plus tard, par l’éruption des canines permanentes.

        Je ne sais pas ce qui se passe, mais les orthodontistes et dentistes français font vraiment une fixation sur les freins labiaux.

        Je souhaite avoir réussi à vous convaincre. Je peux vous certifier qu’ici la denture de votre fille serait considérée comme étant normale pour l’âge qu’elle a.

        Bonne journée.

  49. Matelo dit :

    Je vous remercie de votre réponse, et je ne vais pas lui faire faire la freinectomie.
    Mais j’aurai une dernière question, est ce nécessaire de commencer un traitement orthodontique ? L’orthodontiste veux lui mettre un appareil sur les 2 dents de devant pour les resserer, est ce nécessaire à ce stade ou bien faut il mieux attendre que toutes les dents soient sorties ?
    Merci encore de votre avis.

    Cordialement

    1. Non, je ne ferais pas de traitement pour resserrer les incisives centrales.

      Je vous recommande de lire le paragraphe « Évolution de la dentition et autofermeture d’un diastème interincisif » au tout début de cette page.

      Les incisives latérales feront pression sur les centrales durant leur éruption et peuvent participer à la réduction du diastème. Ensuite, ce sont les canines qui font pression sur les latérales et les centrales pour participer à la fermeture du diastème.

      Ce concept est connu depuis 1940, année où B.Holly Broadbent a publié un article intitulé « Odontigenic development of occlusion » dans la revue Angle Orthodontist (vol 11#4).

      Voici les diagrammes qu’il avait publiés. C’est à Broadbent que l’on doit le nom de « ugly duckling stage » ou le stade du vilain petit canard.

      Odontogenic-development-of-Occlusion-Chamberland-Orthodontiste-QuebecRemarquez que, même à cette époque, Broadbent avait compris l’influence de l’éruption des latérales et des canines dans la fermeture d’un diastème. Cela ne semble pas être le cas des orthodontistes et stomatologues français en 2014.

  50. Claire dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site. J’ai 31 ans et les dents écartées d’environ 4/5 mm. D’après mon dentiste cela est dû à l’absence de mes deux dernières dents du fond, je n’ai pas de germes et je n’ai pas eu de dents de sagesses. Il m’a conseillé un orthodontiste qui applique un appareil dentaire lingual car j’ai terriblement peur que ça se voit, je pratique une profession en contact avec une clientèle exigeante. Suite à cet entretien, je ne suis pas rassurée car ça s’est rapidement passé. Je suis censée subir une frénectomie dont j’ignore les conséquences, il en est de même pour l’appareil lingual, quel matériel est préférable? Et surtout, je suite assez inquiète à l’idée d’avoir la pose de 2 implants pour remplacer mes dents manquantes, aurai- je assez os?

    En attente de votre réponse.

    Cordialement

    Claire

    1. 4/5 mm, est-ce que çà veut dire quatre cinquième de mm ou 4 à 5 mm?

      Qu’il vous manque les deux dents du fond, les dents de sagesse, changent peu ou rien au fait que vous avez un diastème.

      Par contre, s’il vous manque 2 incisives latérales, cela pourrait expliquer pourquoi vous avez un diastème de 4 à 5 mm et que l’on vous ait recommandé la pose de 2 implants pour remplacer les dents manquantes.

      J’ai beaucoup de difficulté de concilier votre peur que les appareils dentaires se voient alors qu’il servirait à fermer un diastème qui, lui, se voit assurément. Les appareils ne seront présents que durant le traitement, généralement moins de 2 ans, alors que le diastème se voit tout le temps. En quoi la clientèle exigeante avec qui vous êtes en contact a-t-elle le droit de juger ce que vous faites pour vous.

      En ce qui concerne la frénectomie qui vous a été recommandée, je ne vois pas l’indication de le faire avant la fermeture dudit diastème. Même après la fermeture du diastème, il est rare qu’il ait lieu de faire une frénectomie. Pour plus de détails, lire le blogue « Fermeture orthodontique d’un diastème ».

      Au sujet du volume osseux au niveau du site des implants, une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (TVFC) sera nécessaire pour s’en assurer. Cet examen devra être fait après les mouvements orthodontiques lorsque les sites seront prêts à être implantés.

      Le matériau de l’appareil lingual que vous recevrez dépend du système que votre orthodontiste choisira. Il y a Incognito™ et Harmony qui sont bien connu. L’avantage su système Harmony est qu’il est autoligaturant.

      1. Claire dit :

        Merci pour votre réponse sérieuse,
        Je me suis peut-être mal exprimée, il s’agit d’un diastème de 4 à 5 mm.
        En fait, j’ai 12 dents sur la mâchoire du haut et 14 dents sur celle du bas, personne ne m’a jamais parlé des incisives latérales, j’ai appris qu’il me manquait des dents que vers l’âge de 20 ans, d’après le dentiste de l’époque: les deux du font en bas et en haut. Elle trouvait ça moche mais ne m’a jamais proposé une solution. J’ai bien dû mal à savoir quelles sont les dents qui me manquent. Je vois un nouveau dentiste demain, j’espère avoir une réponse claire.
        Votre remarque sur l’esthétisme est toute à faite pertinente mais ça ne change pas le fait que je n’assume pas de porter un appareil dentaire devant une clientèle qui n’hésite pas à me poser des questions indiscrètes, certes les dents écartées en font parti. Si j’ai le choix d’avoir un appareil qui ne se voit pas, cela me simplifierait la vie.
        L’orthodontiste m’a toute suite parlé de frenectomie et ne m’a jamais dit qu’il s’agissait d’une option. Pour le dentiste, c’est même pour cette raison que ça n’avait pas marché à 13 ans. J’aurai bien aimé aussi que l’on me parle du TVFC.
        Sincèrement, pendant longtemps, j’ai pensé qu’il n’y avait rien à faire, quand finalement, j’ai compris que si, on m’a surtout parlé du prix. Hors, j’ai surtout besoin de comprendre, je n’ai pas envie de porter un appareil dentaire pour que ça revienne comme avant…

        Cordialement,

        Claire

        1. Je vous encourage d’entreprendre un traitement orthodontique majeur avec des appareils fixes aux 2 arcades. Des appareils buccaux conventionnels, ce n’est pas la fin du monde, mais si vous trouvez quelqu’un qui le fait avec des appareils linguaux, tant mieux pour vous.

          Il n’est aucunement nécessaire de procéder à une frénectomie avant la fermeture du diastème. Le TVFC est nécessaire lorsque le site à recevoir les implants.

          Bonne chance dans vos démarches.

      2. Claire dit :

        Le dentiste a confirmé l’absence des dents de sagesses et des deux dents du fond de la mâchoire supérieure, il ne me manque pas d’incisives latérales. Il a fait une radio pour certifier l’absence de germes. Pour lui, l’échec de l’appareil dentaire à 13 ans est dû au frein labial et à la position de la langue. J’aurai aimé avoir votre avis, comment puis-je vous envoyer une photo?

        1. Je maintiens ma position que le frein labial n’a aucun rapport et la langue guère plus.

          Les photos que vous m’envoyez seront publiées si elle ajoutent à la compréhension du problème.

          Je vais vous indiquer mon courriel séparément.

          1. Claire dit :

            Bonjour,

            Comme convenu voici la photo que je vous autorise à publier si c’est utile.
            Vous pouvez me répondre sur mon compte hotmail ou gmail.
            Cordialement

            Claire

            1. Claire-Diasteme-Chamberland-Orthodontiste-a-QuebecMerci de fournir votre photo pour le bénéfice des internautes.

              1- Je confirme qu’il n’est pas nécessaire de faire une frénectomie avant de fermer le diastème. Il faut plutôt réévaluer après la fermeture du diastème.

              2- Je remarque que les incisives latérales sont très étroites (bande rouge) et ne représentent pas 80% de la largeur de la centrale (bande verte). J’ai fait un ratio de la largeur de la bande rouge sur celle de la bande verte et la bande rouge (l’incisive latérale) représente environ 51% de la bande verte (incisive centrale). Ce non respect de la proportion s’appelle « disharmonie dentodentaire »  ou problème de la masse dentaire selon l’analyse de Bolton. Je remarque que les 4 incisives inférieures semblent plus larges que la normale.

              En fait, si on faisait l’analyse de Bolton en comparant le ratio de la largeur des incisives et canines inférieures divisées par celle des même dents supérieures. Donc pour réussir à fermer ce diastème et maintenir une relation canine classe I, il faudra vraisemblablement faire de la réduction proximale des incisives inférieures et possiblement d’augmenter la largeur des incisives latérales.

              Quant aux appareils fixes, les appareils fixes conventionnels sont mon premier choix, les brackets SPEED en particulier.

  51. khalissa dit :

    j’ai une question a posé à propos d’une fille qui as 12 ans et qui as une prognathie mandibulaire.
    Lorsque elle a consulté un orthodontiste, il lui as dit qu’il est trop tard d’effectuer un appareillage et elle doit attendre jusqu’à l’age de 18 ans pour faire une chirurgie.
    En attente de votre réponse.
    Cordialement
    khalissa

    1. Quelle est la question?

      Si vous me demandez s’il correct d’attendre à 18 ans avant d’entreprendre un traitement, je réponds que le traitement peut être entrepris vers l’âge de 16-17 ans afin de faire la chirurgie vers l’âge de 18 ans.

      Si vous me demandez s’il est possible d’éviter la chirurgie, je n’en ai aucune idée sans avoir vu le cas.

  52. Lumielle dit :

    Bonjour Docteur,

    Je m’adresse à vous, après avoir effectué quelques recherches sur le web, et avant de retourner voir mon orthodontiste.
    Je vous expose ma situation : j’ai 42 ans et j’ai décidé il y a quelques mois d’entamer un traitement orthodontique afin de supprimer un diastème important entre mes deux incisives supérieures. J’ai par ailleurs deux canines incluses qui nécessiteront une traction, après retrait des deux canines de lait.
    Mon orthodontiste m’a demandé de faire pratiquer une frénectomie, préalablement à la pose des brackets.
    Je l’ai fait faire au début du mois d’avril (mais pas chez le praticien auquel il m’avait adressée, les délais de rendez-vous étant bien trop longs – supérieurs à 3 mois !).
    Or la chirurgienne n’a pas enlevé la totalité des tissus conjonctifs (pas d’ablation en « V »). Peut-on réellement parler dans ce cas de frénectomie ? Cela ne va-t-il pas « gêner » le traitement orthodontique ?
    Merci par avance de votre réponse. Je suis relativement inquiète (et en colère) à l’idée que mon traitement prenne du retard du fait d’une mauvaise réalisation de la frénectomie.
    Lumielle

    1. Madame,

      Vous avez surement constaté, à la lecture de cette page, je ne recommande pas de frénectomie avant la fermeture du diastème interincisif et qu’il est même très rare que cela soit nécessaire même après la fermeture dudit diastème.

      Je ne m’inquièterais donc pas du fait qu’il n’y a pas eu d’ablation en V du tissu conjonctif. Je dirais même qu’il est préférable que la chirurgie ait été conservatrice. Il est préférable qu’il y ait eu moins de tissus enlevés que trop de tissus. Surtout chez une adulte.

  53. Nelly dit :

    Bonjour Docteur Votre site est très intéressant.
    Peut être grâce a vous ai je trouvé la réponse a mon problème. On m’a posé il y a 2 ans une couronne sur dent vivante sur l’une des grande incisive de devant.(incisive centrale).
    Tout va bien sauf que depuis, mon frein entre ces 2 dents se gonfle assez souvent et fini par être gênant et voir même a saigner quand je me trouve en crise de gonflement. parfois tout sera normal,puis d’un coup, il va gonfler, se durcir, jusqu’à mon palais, et saigner au niveau de l’incisive couronnée.
    Je ne comprends pas pourquoi…radio panoramique normale, qu’est ce qui se passe? Ne serait pas justement dû au fait que la couronne, dans l’objectif de resserrer l’écart entre mes 2 incisives, compresse ou comprime le frein?
    Puis a mon age 28 ans, me le faire retirer pour soulager cette tension?
    Merci de vos réponses, je suis désespérée, aucun dentiste n’arrive a me dire pourquoi….pourtant le probleme est constant et j’en ai marre des techniques de grands mères pour soigner des symptômes qui reviennent trop souvent! Pourquoi ne pas s’attaquer directement a la source du probleme?
    Merci.

    1. D’abord, il est important de comprendre que le gonflement de la papille est causé par une inflammation gingivale, laquelle est causée par une accumulation de plaque bactérienne. Le saignement gingival est le signe numéro 1 de l’inflammation.

      Il y a plusieurs facteurs pouvant causer cette inflammation et l’accumulation de plaque. Il est difficile de dire lequel est le plus important dans votre cas.

      1- Une hygiène buccodentaire insuffisante ou inadéquate. Souvent, les gens pensent que lorsque çà saigne, il faut cesser de brosser ou de passer la soie. Or c’est le contraire, si çà saigne, il faut brosser plus et persister à passer la soie dentaire quotidiennement.

      2- Vous pouvez avoir de l’accumulation de tartre sous-gingival. Çà n’en prends pas beaucoup pour causer de l’inflammation et du saignement.

      3- Mauvaise adaptation de la couronne avec la dent au niveau de la gencive. Cela peut être un sous contour, un sur contour, un joint. Tout cela favorise une accumulation de plaque bactérienne qui cause de l’inflammation.

      4- Il est tout à fait possible que, pour combler l’espace entre vos 2 incisives. La couronne ait été faite plus large et plus carré et qu’un épaulement soit présent à la jonction couronne dent.

      Si vous avez une petite radiographie périapicale ou rétrocoronaire ainsi qu’une photo de vos 2 dents, je pourrais peut-être en dire davantage.

  54. Mokri dit :

    Bonjour Docteur,

    J’ai eu une epulis fibreuse interne et externe entre la canine et l’incisive superieure. Depuis septembre 2013 je suis en traitement chez le parodotonlogiste. Mes incisives et canines se sont deplacees et se chevauchent pratiquement. Combien de temps faudra t-il attendre avant que les dents se remettent en place comme auparavant ? Sinon quand envisagez l’orthodontie ? La chirurgie a eu lieu en avril 2014. C’est mieux, mais les dents ne se resserent pas encore tout à fait et ne s’alignent pas plus.
    Je vous remercie de votre reponse.

    1. Un traitement orthodontique peut être entrepris 3 à 4 semaines après une chirurgie parodontale. Puisque vottre chirurgie a eu lieu en avril 2014, il n’y a aucun problème à entreprendre un traitement orthodontique pour améliorer l’alignement de vos dents.

      1. MOKRI dit :

        Bonsoir Docteur,

        Merci pour votre réponse très rapide.

        Dans mon précédent message, j’ai omis de vous indiquer qu’après la chirurgie, un petit frein (?) s’est formé entre deux dents et empêche la grosse incisive de s’aligner sur l’autre vers l’intérieur.
        Celui-ci disparaitra t-il avec le temps ou faudra t-il à nouveau une opération pour le retirer ?

        Par ailleurs, pourriez-vous me recommander un de vos confrères en France, sur la ville de ROUEN ?

        J’espère que le traitement permettra de revenir à ma « situation initiale ».

        1. Le petit frein qui s’est formé entre les dents est plutôt une cicatrice et ce n’est pas çà qui peut empêcher les dents de bouger.
          Je ne connais malheureusement pas d’orthodontiste sur Rouen.

  55. Ghofrane dit :

    bonsoir voila je viens de découvrir ce site web.
    je suis très contente des explications que vous donnez je voudrais bien savoir a quel age peut on faire une freinectomie.
    j »ai un fils de 26mois et une fille de 9 mois les deux ont les dents écartés et le frein et de la lèvre sup jusqu’à »a la gencive entre les dents et si comme si ca s:etend vers le palais je m »excuse je connais pas les termes médicaux et de plus il a la machoire du haut plus avance que celle du bas.
    merci d:avance

    1. Si vous avez pris le temps de lire cette page, vous constaterez qu’il n’est recommandé en aucune façon de faire une frénectomie chez les bambins de 26 et 9 mois.
      Je vous recommande de laisser vos enfants grandir et avoir leur denture primaire et ensuite permanente et vers l’âge de 12-13 ans, vous consulterez un orthodontiste et il avisera d’une recommandation.
      Sachez qu’il est extrêmement rare qu’une frénectomie soit nécessaire en denture permanente et ce n’est à peu près JAMAIS nécessaire en denture primaire.

      1. MOKRI dit :

        ok – merci Docteur.

        Je vais entreprendre le traitement orthodontique. Je vous informerai du résultat obtenu.

  56. Anne dit :

    J’ai 20 ans étant petite je sucais mon pouce aujourd’hui j’ai les dents du haut en avant ainsi je suis retrognathe quel traitement doit je faire ?
    Est ce que je devrais faire une chirurgie?
    J’ai 20 ans. Étant petite je suçais mon pouce. Aujourd’hui j’ai les dents du haut en avant. Ainsi je suis rétrognathe.
    Quel traitement doit je faire ?
    Est ce que je devrais faire une chirurgie?

    1. Il est probable qu’une chirurgie orthognathique soit nécessaire pour corriger votre problème de rétrognathie. Je vous recommande de consulter un orthodontiste afin qu’il détermine la nature exacte de votre problème et vous propose le traitement approprié.

  57. Anne dit :

    À 20 ans ce n’est pas trop tard de commencer un traitement orthodontie ?

    1. Un traitement orthodontique peut se faire à tout âge. J’ai traité des patients aussi jeune que 5-6 ans et aussi âgé que 55-60 ans et j’ai des collègues qui ont traités des patients âgé de 60-70 ans.

  58. Sandra dit :

    Bonjour Docteur,
    Mon orthodontiste m’a demandé d’effectuer une freinectomie labiale supérieure pour ma fille de 9 ans avant de débuter tout traitement orthodontique car elle a un diastème et deux incisives qui poussent derriére les premières incisives, elles n’auraient pas la place de sortir bien alignées du fait de ce diastème.

    Que faire, doit-on faire cette freinectomie avant le traitement orthodontique ou procéder d’abord au traitement orthodontique?

    Comment puis-je vous envoyer une photo de la dentition de ma fille pour aider d’avantage à comprendre la situation?
    Merci beaucoup pour votre aide et votre réponse.

  59. Frein-Labial-normal-Chamberland-Orthodontiste-a-QuebecBonsoir Sandra,

    Merci de m’avoir fait parvenir la photo du frein labial de votre fille de 9 ans. Comme je vous l’ai mentionné dans un autre courriel, je ne recommande absolument pas de frénectomie dans une telle situation.

    Il est beaucoup trop tôt. Votre fille est en denture mixte, c’est-à-dire qu’il y a des dents primaires et permanentes. Il est toujours préférable d’attendre l’éruption des canines permanentes avant de prendre une décision. Je vous invite à prendre connaissance d’une question similaire d’un internaute surnommé « Matelo » du 27, 29 et 30 janvier 2014.

    Le site a été rafraîchi et les anciennes questions sont archivées, mais accessibles si vous cliquez le mot «  PRÉCÉDENTS » sous le titre Questions et commentaires. Vous y verrez des freins labiaux bien plus gros que ceux de votre fille et il n’y a eu aucune frénectomie.

    Les cas illustrés dans ma réponse du 22 février 2013 sont des exemples probants.

    Prenez donc le temps de lire tous les commentaires de cette page, je pense que cela pourra vous rassurer.

    Merci et continuer de surveiller notre site web.

    1. Sandra dit :

      Merci beaucoup pour le temps consacré à ma question et pour votre réponse trés éclairante; ceci étant, est ce qu’au regard de la photo, doit-on procéder à un appareillage orthodontique avant la sortie des canines de ma fille ou faut-il attendre après leur sortie? Merci de votre réponse

      1. Merci de me poser la question.

        J’avais oublié de commenter ce point.

        Je constate que l’incisive latérale supérieure droite s’engage en arrière de l’incisive inférieure droite. Il y a donc un articulé croisé. Je ne vois pas bien la relation en postérieur, mais il faut songer à un traitement interceptif et corriger l »articulé croisé de l’incisive latérale. Cela peut se faire avec un appareil d’expansion palatine et un ressort en serpentin au lingual de la latérale ou simplement un appareil amovible et un ressort serpentin. Si je propose un appareil d’expansion palatine, c’est qu’il semble manquer un peu d’espace pour l’incisive latérale.

        Il faut donc différencier l’indication d’un traitement orthodontique. Il est indiqué de corriger l’articulé croisé. Il n’est pas indiqué de procéder à une frénectomie.

  60. Sandra dit :

    Merci Dr pour vos réponses trés éclairantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>